30 Sep

Un aperçu de Windows 10…

Après Windows 8 sorti il y a deux ans, Microsoft zappe un numéro : son prochain système d’exploitation s’appellera Windows 10. Et la firme de Redmond en a donné un premier aperçu mardi. Premier constat : le système devra être aussi efficace sur les ordinateurs professionnels que sur tablettes ou autres appareils mobile tactile grand public.

Alors qu’une version développeur sera disponible à compter de ce mercredi 1er octobre, la version grand public définitive, elle, n’est prévue que pour le dernier trimestre 2015. «Ce sera notre système d’exploitation le plus complet et le meilleur que Microsoft ait jamais conçu pour nos clients professionnels», a déclaré Terry Myerson, vice-président du groupe en charge des systèmes d’exploitation. Pour lui, Windows 10 constituera «la première étape d’une nouvelle génération entière de Windows».

Bon, c’était un peu ce que Windows 8 promettait. En promettant d’être le trait d’union entre les appareils fixes et les nomades. Mais les entreprises n’ont pas suivi. Pas assez de souplesse, trop d’habitudes abandonnées. Bref, il avait été fait table rase du passé alors que les utilisateurs demandaient une évolution. Beaucoup ont été perdus. Windows 10 devrait corriger ce souci. Avec le retour du menu Démarrer par exemple.

«Windows 10 fonctionnera à travers le plus large éventail d’appareils jamais vu, des objets connectés jusqu’aux centres de données mondiaux des entreprises», a d’ailleurs promis Microsoft mardi. Qu’il s’agisse d’une console de jeux vidéo Xbox, d’un ordinateur de bureau, d’une tablette, voire d’un petit objet connecté, le système d’exploitation saura s’adapter.

Autre élément rassurant : la sécurité sera améliorée, c’était une des failles des précédentes versions de Windows.

Bref, Windows 10 sera «un mélange des meilleures fonctionnalités du passé» tout en étant tourné résolument vers l’avenir et promet à chacun un OS capable d’être utilisé aussi bien à la maison qu’au travail. Sans transition.

(avec AFP)

04 Sep

Clapet de fin pour Nokia, qui cède son activité téléphonie à Microsoft

Steve Ballmer, directeur général de Microsoft, avec son homologue de Nokia Stephen Elop lors de la présentation du Nokia Lumia 900 utilisant la technologie Windows Phone, en janvier 2012 à Las Vegas.

Nokia raccroche. L’ex numéro un de la téléphonie, qui a raté le virage des smartphones, a donc vendu sa division téléphonie pour 5,44 milliards d’euros. Alors certes, on attendait la nouvelle depuis près d’un an. Mais la réalité se vit au jour le jour et cette cession sonne comme un constat d’échec pour la firme finlandaise, qui va devoir se réinventer.

Nokia, à qui l’on doit pour beaucoup nos premiers contacts avec les téléphone mobiles, va donc permettre à Microsoft d’adopter le modèle Apple, en maîtrisant aussi bien le produit et son OS, de la conception à la production, jusqu’à la commercialisation. Comme une dernière chance pour les Windows Phone dont les ventes peinent à décoller.

Car l’entreprise de Redmond s’offre du même coup l’expertise des 32.000 employés du constructeur finlandais qu’elle absorbe. Excusez du peu. En effet, si Nokia a manqué le coche pour les smartphones et n’a jamais réussi à combler le retard qu’il avait sur Samsung et Apple, force est de constater qu’il a continué à innover. Trop tard sans doute, mais les faits sont là : Microsoft se donne les moyens de contre-attaquer les iPhones et autre Galaxy S…

Quid de Nokia donc ? Cette opération permet à la maison finlandaise de survivre à travers le géant américain. Car ses compte était dans le rouge et même l’écarlate, ses parts de marché ayant sombré dans une proportion inverse au nombre de pixels de ses capteurs photo embarqués. L’approche en 2011 pour que Nokia adopte l’OS de Microsoft n’était qu’un premier pas. La cession de l’activité téléphonie est un chapitre qui se clôt.

L’avenir se fera peut-être, avec le départ dans un an du PDG de Microsoft Steve Ballmer, sous l’égide de Stephen Elop, le DG de Nokia qui n’est autre qu’un ancien de… Microsoft.

Quoiqu’il en soit, Nokia sauve son expertise et se donne une seconde chance sur le juteux marché des smartphones, et Microsoft fait un peu de même. Un mariage de raison en quelque sorte, qui sera transparent pour le consommateur. Peut-être un ingrédient essentiel à un renouveau réussi.


14 Août

Windows 8.1 sera disponible le 17 octobre 2013

Windows 8.1 sera disponible à partir du 17 octobre 2013

Microsoft annonce la date de sortie de Windows 8.1 : dès le 17 octobre 2013 à 13 heures (4 heures du matin à Redmond), les utilisateurs pourront télécharger gratuitement Windows 8.1, la mise à jour de Windows 8, sur le Windows Store.

Windows 8.1 sera également disponible en points de vente et équipera les nouveaux PC et tablettes à compter du 18 octobre 2013.

Windows 8.1 apportera de nombreuses améliorations au niveau de la personnalisation du système, mais aussi Internet Explorer 11, un moteur de recherche tirant profit du moteur Bing, une connectivité avec le cloud grâce à SkyDrive…

Vous voulez un petit aperçu ? C’est ici en vidéo :

25 Oct

Lancement de Windows 8 à Paris : l’interview de Jean-Philippe Courtois

Ce jeudi soir avait lieu le lancement mondial du très attendu Windows 8, le nouveau système d’exploitation de Microsoft. Un enjeu majeur pour Microsoft. Le lancement français avait lieu à Paris, au Palais de Tokyo.

Nous avons pu interviewer Jean-Philippe Courtois, président de Microsoft International, qui nous présente Windows 8, commercialisé aujourd’hui en France et dans plus de 140 pays dans le monde.
Il nous parle également de la tablette de l’entreprise de Redmond qui sera disponible le 30 octobre.

>> Voir la vidéo de son interview ci dessous :