26 Fév

Farming Simulator : quand l’univers agricole rencontre le jeu vidéo

La franchise Farming Simulator est à l’agriculture ce que Flight Simulator est à l’aviation : une fidèle reproduction qui immerge le joueur dans une réalité virtuelle bluffante. Et le titre a trouvé son public : chaque nouvelle édition se hisse en haut du classement des jeux les plus vendus….

Le jeu Farming Simulator 2015 figure en tête des ventes des jeux les plus vendus sur PC. La version pour consoles NextGen (PS4, Xbox One, PS3 et Xbox360) est attendue pour la mi-mai 2015. Une version de démo est jouable au SIA 2105.

Le jeu Farming Simulator 2015 figure en tête des ventes des jeux les plus vendus sur PC. La version pour consoles NextGen (PS4, Xbox One, PS3 et Xbox360) est attendue pour la mi-mai 2015. Une version de démo est jouable au SIA 2105.

Labourer un champ confortablement installé dans votre canapé, traire les vaches dans le bus ou débiter le bois de votre exploitation entre deux réunion de travail ? Tout cela est possible…. grâce aux jeux vidéo qui ont pour thème l’agriculture. Et ces simulations d’activité agricole, qu’elles concernent la culture, l’élevage ou les deux, rencontrent un véritable succès et du coup, se multiplient.

L’agriculture, une manne d’or pour les développeurs ?

C’est ce qu’on pourrait penser… Il suffit de prendre l’exemple de l’éditeur Focus Home Interactive, qui développe et distribue le titre du genre le plus connu : Farming Simulator, disponible sur PC, consoles et tablettes. Lors de sa sortie sur PC en novembre dernier, Farming Simulator s’est payé le luxe de se hisser en tête des jeux vidéo les plus vendus, devant le dernier Call of Duty : Advanced Warfare ou encore Football Manager 2015. Excusez du peu… 

Etonnant pour un jeu de tracteur ? Non, car Farming Simulator offre bien plus que la simple possibilité de prendre le volant d’un banal porte outil pour aller labourer sa petite parcelle. Ce titre vous permet de prendre les commande de 150 véhicules et équipements agricoles authentiques fidèlement reconstitués, c’est l’intégralité de l’exploitation agricole que vous pouvez être amené à gérer… Des cultures à l’élevage des animaux en passant par la vente des produits… Un vrai Football Manager de la ferme !

>> Voir l’interview d’Adrien Rotondo, responsable de la marque Farming Simulator chez Focus Home Interactive, réalisée au Salon de l’Agriculture :

Cette édition vous offre même la possibilité de travailler la coupe du bois. Bref, ajoutez y un monde totalement ouvert et vous voilà prêt à jouer des heures ! Et vous savez quoi ? Même les agriculteurs, une fois leur journée terminée, s’y ruent… De la réalité au virtuel, ou inversement… il n’y a qu’un pas… qui se fait du bout de la souris… Du mulot devrait on dire…

Gérer votre ferme sur votre smartphone !

Farming Simulator existe aussi en version mobile (version 2014, développée une année sur deux) pour jouer sur votre smartphone ou votre tablette. Mais ce n’est pas la seule application qui vous permet d’avoir une ferme dans votre poche… On peut citer les très bons FarmVille 2 ou Farm Story 2, mais aussi Hay Day ou encore Farm Heroes Saga, par les créateurs de Candy Crush Saga… Tous addictifs !

 

30 Sep

Un aperçu de Windows 10…

Après Windows 8 sorti il y a deux ans, Microsoft zappe un numéro : son prochain système d’exploitation s’appellera Windows 10. Et la firme de Redmond en a donné un premier aperçu mardi. Premier constat : le système devra être aussi efficace sur les ordinateurs professionnels que sur tablettes ou autres appareils mobile tactile grand public.

Alors qu’une version développeur sera disponible à compter de ce mercredi 1er octobre, la version grand public définitive, elle, n’est prévue que pour le dernier trimestre 2015. «Ce sera notre système d’exploitation le plus complet et le meilleur que Microsoft ait jamais conçu pour nos clients professionnels», a déclaré Terry Myerson, vice-président du groupe en charge des systèmes d’exploitation. Pour lui, Windows 10 constituera «la première étape d’une nouvelle génération entière de Windows».

Bon, c’était un peu ce que Windows 8 promettait. En promettant d’être le trait d’union entre les appareils fixes et les nomades. Mais les entreprises n’ont pas suivi. Pas assez de souplesse, trop d’habitudes abandonnées. Bref, il avait été fait table rase du passé alors que les utilisateurs demandaient une évolution. Beaucoup ont été perdus. Windows 10 devrait corriger ce souci. Avec le retour du menu Démarrer par exemple.

«Windows 10 fonctionnera à travers le plus large éventail d’appareils jamais vu, des objets connectés jusqu’aux centres de données mondiaux des entreprises», a d’ailleurs promis Microsoft mardi. Qu’il s’agisse d’une console de jeux vidéo Xbox, d’un ordinateur de bureau, d’une tablette, voire d’un petit objet connecté, le système d’exploitation saura s’adapter.

Autre élément rassurant : la sécurité sera améliorée, c’était une des failles des précédentes versions de Windows.

Bref, Windows 10 sera «un mélange des meilleures fonctionnalités du passé» tout en étant tourné résolument vers l’avenir et promet à chacun un OS capable d’être utilisé aussi bien à la maison qu’au travail. Sans transition.

(avec AFP)