13 Fév

Redécouverte du chemin de croix de Claude-Antoine Beau, le maître de Courbet

L'église de la Barèche dans les années 30 et aujourd'hui après restauration.

L’église de la Barèche dans les années 30 et aujourd’hui après restauration.

L’histoire mérite le détour. Direction La Barèche, un lieu-dit souvent ignoré des GPS. Le plateau de la Barèche surplombe la vallée de la Loue, son église est à la croisée des chemins des quatre villages qui se sont réunis pour la construire. Les traces les plus anciennes de cet édifice religieux remontent au XIIe siècle. Les habitants de Durnes, Echevannes, Voires et Lavans-Vuillafans viennent ici pour les baptêmes, les mariages et les enterrements. L’édifice vient tout juste d’être restauré par le syndicat intercommunal du secteur. Des travaux qui se sont révélés plus importants que le simple rafraîchissement prévu initialement.

Continuer la lecture

07 Fév

La Bienne, une rivière qui n’en finit pas d’agoniser

La mortalité 2016-2017 sur la Bienne est plus importante que celle de 2012-2013.

La mortalité 2016-2017 sur la Bienne est plus importante que celle de 2012-2013.

L’histoire se répète. Malgré les cris d’alarme répétés des défenseurs des rivières, les poissons de la Bienne continuent de mourir. Cette année encore, la pêche sera fermée  sur depuis le barrage d’Etable à Saint-Claude jusqu’à la commune de Lavancia-Epercy au pont des carrières Di Lena, soit un tiers du parcours de cette rivière du Jura. Même si il n’a pas été possible de comptabiliser précisément les poissons morts, les observateurs estiment que les mortalités de 2016-2017 sont beaucoup plus élevés que celles de 2012-2013. 

Continuer la lecture

30 Jan

Des agriculteurs transgressent l’interdiction d’épandre sur la neige

Epandage près de Chouzelot. Photo prise par un promeneur le 22 janvier 2017. La Loue est en contrebas précise SOS Loue LRC

Epandage près de Chouzelot. Photo prise par un promeneur le 22 janvier 2017. La Loue est en contrebas précise SOS Loue LRC

Comment est-ce encore possible ? Des agriculteurs du secteur de Chouzelot ainsi que celui situé entre Arc-et-Senans et Cramans (Doubs) ont épandu ces jours-ci leurs effluents d’élevage sur des sols enneigés. Une pratique totalement interdite pour protéger les milieux aquatiques : les plantes n’étant pas là pour absorber les éléments nutritifs dont elles ont besoin, les nitrates vont directement dans la rivière… Les photos ont été diffusées aujourd’hui par la Fédération de pêche du Doubs et le collectif SOS Loue et rivières comtoises. Les défenseurs des milieux aquatiques sont en colère car cette pratique se reproduit généralement chaque hiver.

Les épandages sur sol gelé et enneigés au bord de la Loue continuent comme si de rien n’était. Il est vrai que les coupables ne risquent absolument rien de la justice qui classe en général ces affaires, ou se contente d’un rappel à l’ordre. Les tonnes de lisiers qui ont été épandues ici finiront dans la Loue qui est à moins de 300 mètres, entrainant un colmatage des fonds en pleine période de maturation des œufs de truites, qui mourront sans doute étouffés.
Cette pratique quotidienne, répandue dans tous les bassins versants de nos rivières  se reproduit d’hiver en hiver en toute impunité. C’est de la délinquance pure et simple résultat de la tolérance coupable de la justice envers le monde agricole. C’est également en contradiction totale avec les appels répétés des responsables agricoles, qui il faut le reconnaitre, se mobilisent pour faire cesser ses pratiques, sans avoir beaucoup plus de résultats sur le terrain que les associations ! ( extrait du communiqué de SOS LOUE LRC).

Continuer la lecture

16 Jan

Quand l’Etat incite à des « gestes simples » pour réduire la pollution des rivières

Source de l'Ain à sec. Hiver 2016.

Source de l’Ain à sec. Hiver 2016.

Une sécheresse en plein hiver : la situation est aussi inédite que préoccupante. Debut janvier, des confrères avaient filmé la source de l’Ain à sec et la semaine dernière nous sommes allés dans le Haut-Doubs constater l’ampleur de cette sécheresse. Les préfectures du Doubs et du Jura ont publié des communiqués demandant aux particuliers, aux collectivités et aux professionnels ( agriculteurs et industriels) d’avoir des « gestes simples » pour réduire les sources de pollution dans les cours d’eau. Cela est particulièrement important en cette période de reproduction des salmonidés précisent ces administrations.

Continuer la lecture

12 Jan

Sécheresse en plein hiver dans le Haut-Doubs : l’enjeu des ressources en eau potable

Eau potable

Eau potable

Juste deux jours avant Noël, pas une goutte d’eau ne sortait du robinet de quelques habitations d’Arc-sous-Cicon… La ressource en eau est fragile, on a tendance encore à trop souvent l’oublier. Depuis trois semaines, la société Gaz et Eaux appelle les habitants de la crête du Haut-Doubs à modérer leur consommation d’eau. Une première dans ce secteur qui peut s’expliquer par la sécheresse de ces derniers mois. Les dernières pluies remontent au 20 novembre dernier. Les ressources en eau sont à la moitié de ce qu’elles devraient être à cette période de l’année. La situation est préoccupante car la météo ne devrait pas s’améliorer, une période de gel est annoncée pour les jours prochains. Selon les services techniques de la ville de Morteau, il manquerait actuellement entre 150 à 170 m3 d’eau par jour d’où l’incitation à la chasse au gaspillage. Autre mesure, le recensement de tous les agriculteurs du secteur pour éventuellement les approvisionner par citerne dès lundi prochain.

Continuer la lecture

13 Déc

Fin de la restauration de L’Atelier du peintre de Gustave Courbet

L'Atelier du peintre de Gustave Courbet. © Photo RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowsky et © Photo musée d'OrsayDist. RMN Grand Palais/ Patrice Schmidt.

L’Atelier du peintre de Gustave Courbet. © Photo RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowsky et © Photo musée d’OrsayDist. RMN Grand Palais/ Patrice Schmidt.

24 novembre 2014 – 29 novembre 2016. Deux années d’une aventure passionnante… La restauration de L’Atelier du peintre que Gustave Courbet qualifiait d’ « allégorie réelle déterminant une phase de sept années de ma vie artistique » a été riche en découvertes et en questionnements. Le comité scientifique a du faire des choix pour que ce tableau manifeste peint en 1855 soit préservé pour les générations futures.

Continuer la lecture

12 Déc

Tout savoir sur le castor : conférence à Cléron

Castor photographié par Fabien Bruggmann et Bruno Fouillat

Castor photographié par Fabien Bruggmann et Bruno Fouillat

Le castor est un habitant de la vallée de la Loue ! Il a élu domicile dans le secteur d’Arc-et-Senans, à Chenecey-Buillon, Port-Lesney-Granges-de-Vaivre. Pour en savoir plus, Frédéric Ravenot, de la réserve Naturelle Ravin de Valbois, organise une conférence le vendredi 16 décembre à 20H30 à la salle de la mairie à Cléron. Elle sera coanimée avec Vincent Dams de Jura Nature Environnement. 

Lors d’un reportage pour France 3 Franche-Comté, nous avions pu découvrir le quotidien d’une vie de castor dans notre région grâce à Frédéric Ravenot et Vincent Dams.

Pour en savoir plus sur le plan régional d’action en faveur du castor, très utile pour le bon fonctionnement des écosystèmes aquatiques, un document a été édité.

11 Déc

La correspondance de Gustave Courbet au centre d’un colloque au musée d’Orsay

 

Lettre de Gustave Courbet à ses parents

Lettre de Gustave Courbet à ses parents

Autant l’écrire tout de suite, c’est en lisant la correspondance de Gustave Courbet que ma passion pour ce peintre s’est concrétisée. Une découverte réalisée grâce à l’ouvrage collectif dirigé par Yves Sarfati « Transferts de Courbet ». Ce livre, publié en 2013 aux Presses du réel, reprend toutes les interventions des spécialistes réunis lors d’un colloque à Besançon en 2011.

Continuer la lecture

09 Déc

Gustave Courbet, ambassadeur de la vallée de la Loue

"Mystère au pays de Gustave Courbet" de Christian Maucler.

« Mystère au pays de Gustave Courbet » de Christian Maucler.

Et voilà une troisième BD autour de Gustave Courbet ! Après celle de Fabien Lacaf, « Courbet : L’Origine du monde »  et celle d’André Houot, « Le rendez-vous d’onze heures »; voici la bande dessinée du Bisontin Christian Maucler : « Mystère au pays de Gustave Courbet ». Une dédicace est prévue ce samedi 10 décembre à 14 heures chez BD Fugues à Besançon.

Continuer la lecture

RSS