13 Nov

Franche-Comté et Bourgogne : changer de nom, une addition plus ou moins légère

Bourgogne et Franche-Comté : un mariage qui passera par un changement de nom. DR N Zanzola.

Bourgogne et Franche-Comté : un mariage qui passera par un changement de nom. DR N Zanzola.

On ne sait pas encore quel nom portera notre région nouvellement fusionnée. Ce qui est sur, c’est qu’elle en aura un…et un seul. Les noms, marques et logos sont partout : au bord des routes, sur les lycées, sur les documents de communication, sur la papeterie utilisée dans les conseils régionaux. Alors changer de nom, est ce que ça coûte cher ? L’addition de la réforme tarritoriale peut être énorme…ou très raisonnable.  Continuer la lecture

11 Nov

Créer la marque « Bourgogne-Franche-Comté », ça coûte combien ?

Un visuel de la campagne Originale Franche-Comté, à son lancement, en 2011

Un visuel de la campagne Originale Franche-Comté, à son lancement, en 2011

La fusion des régions est sensée améliorer la visibilité internationale de nos « petites régions » françaises. Encore faut-il qu’elles aient un nom. Ce sera fait au cours du premier semestre 2016*. Et faire connaître ce nouveau nom. Combien coûte l’exercice ? Tentative de réponse avec une expérience franc-comtoise. Continuer la lecture

15 Oct

Fusion Bourgogne-Franche-Comté : les TER vont devoir s’adapter

Rencontre ferroviaire. DR France 3

Rencontre ferroviaire. DR France 3

Depuis 2002, les régions organisent les transports d’intérêt régional sur leur territoire. Les TER, trains express régionaux, en sont la partie la plus visible et la plus coûteuse. C’est encore plus vrai en Bourgogne et en Franche-Comté qu’ailleurs : les services aux voyageurs représentent près de 20% du budget bourguignon, c’est sensiblement plus qu’ailleurs en France. SNCF va devoir s’adapter à la nouvelle donne créée par la fusion des deux régions.  Continuer la lecture

19 Août

Fusion des régions : le délégué peut-il renforcer le vice ? (on parle de présidents, bien sur)

Le bureau du Conseil régional de Franche-Comté, le 14 août 2015. C'est la région de France qui compte le moins de vice-présidents.

Le bureau du Conseil régional de Franche-Comté, le 14 août 2015. C’est la région de France qui compte le moins de vice-présidents.

Une proposition de loi (ou un amendement) devrait permettre la création d’un poste de « président délégué » dans les nouvelles régions. D’après Manuel Valls, cette mesure n’engendrera pas de surcoût, d’autant que  la diminution du nombre de vice-présidents permettra d’économiser de l’argent. Alors, du vice (président) au délégué (président), qu’en est-il en Franche-Comté et en Bourgogne ?  Continuer la lecture

12 Août

Réforme des régions : la simplification se complique.

Sur un mur, dans une commune d'une région qui va fusionner. DR

Sur un mur, dans une commune d’une région qui va fusionner. DR

La loi sur la nouvelle organisation territoriale (loi Notre) a été publiée par le Journal Officiel, le 8 août. Mais les structures des nouvelles régions ne sont pas pour autant définitives. Des propositions de loi pourraient bien complexifier un système qu’il s’agissait de simplifier. Continuer la lecture

24 Juin

Fusion des régions : les doléances de Besançon

Photo Pascal Sulocha

Photo Pascal Sulocha

La ville de Besançon et la communauté du Grand Besançon ont rendu un avis défavorable sur la désignation de Dijon comme chef-lieu de la région Bourgogne-Franche-Comté. C’était attendu et normal. Mais un rapport très dense présenté aux deux assemblées nous apprend quelles contreparties souhaite Besançon. Et la liste est longue !  Continuer la lecture

19 Juin

Fusion Bourgogne et Franche-Comté : la pression sociale monte

Manifestation de la DREAL dans les rues de Dijon, le 18 juin. France 3 Bourgogne.

Manifestation de la DREAL dans les rues de Dijon, le 18 juin. France 3 Bourgogne.

Les agents de l’Etat en Franche-Comté et en Bourgogne vivent une période délicate. Le préfet préfigurateur de la fusion des deux régions rendra ses préconisations sur l’organisation des services à la fin du mois de juin. Un moment d’attente qui nourrit forcément les interrogations pour les personnels dans les deux régions.  Continuer la lecture

RSS