07 Déc

La laïcité à l’école

Le 11 octobre dernier, une vidéo virale sur les réseaux sociaux a relancé le débat sur le voile à l’école : faut-il étendre son interdiction aux mamans accompagnatrices ?
Délicat sujet de la laïcité à l’école, dont on débattu Iyed, Anastasia, Gaïa et Rania, élèves de CM2 de l’école Sainte-Hélène à Nice.

C’est quoi la trêve hivernale ?

Selon le décompte tenu par le site internet « les morts de la rue« , il est l’un des 369 sans-abri décédé cette année.
Le 19 novembre dernier, le corps sans vie d’un homme a été découvert à Nice. Le froid n’est peut-être pas la cause unique de sa mort, mais il est toujours une circonstance aggravante.
Le sort des sans-abri et des mal-logés : un sujet qui interpelle les plus jeunes d’entre nous. Dhésia, Kenan, Mayssa et Alina, élèves de CM2 de l’école Sainte-Hélène, s’interrogent sur la trêve hivernale.

Pourquoi la terre tremble ?

Au lendemain du séisme de Teil, des élèves de l’Ecole Sainte-Hélène (classe de CM2 à Nice) s’interrogent sur le risque sismique à Nice.
C’est la ville la plus exposée en France métropolitaine, de quoi susciter quelques inquiétudes, et beaucoup de questions.

06 Déc

La reconnaissance faciale, c’est quoi exactement ?

Leur génération a toujours connu la vidéosurveillance, et ils ont grandi dans la ville la plus vidéosurveillée de France. Mais sont-ils prêts à accepter la reconnaissance faciale ?

Ariana, Safa, Inès et Eloïse, élèves de CM2 de l’école Sainte-Hélène à Nice, ils nous donnent leur avis :

Reconnaissance faciale pendant le carnaval de Nice, à l’entrée des lycées… La commission nationale informatique et libertés a décidé ce 15 novembre des « lignes rouges » à ne pas franchir dans l’utilisation de la reconnaissance faciale, en matière de respect de la vie privée des citoyens notamment. + d’infos.

La ville de Nice avait testé la reconnaissance faciale sur la voie publique pendant le carnaval en février 2019.

Le danger des écrans pour notre santé

Dangereux un écran ? Les écrans sont omniprésents. Que ce soit pour consulter les réseaux sociaux, regarder la télévision ou un film sur son ordinateur, ou encore jouer aux jeux vidéo, rares sont les moments où nos yeux ne se posent pas sur un écran.

Malheureusement, cette surconsommation n’est pas sans conséquences pour notre santé.

Les jeunes, eux, passent 4h11 par jour devant les écrans, une heure de plus qu’il y a 10 ans. 

Et le pourcentage d’ados passant plus de 3 heures par jour devant un écran a explosé, en particulier chez les garçons entre 15 et 17 ans. 

► Pour aller plus loin : Les écrans, un danger pour la santé ?

26 Nov

J’ai pas bien compris : l’apnée

Comment et pourquoi arrête t-on de respirer dans l’eau ? C’est la question posée aux collègiens de la 4e E du collège de l’Eganaude à Biot. Mattéo, Iliona, Delphine, Marie, Mohamed et Germaine se sont intéressés à cette discipline qui n’est pas sans risque.

Si l’apnée vous intéresse regardez notre magazine réalisé à l’occasion des derniers mondiaux d’apnée à Villefranche-sur-mer ► Apnée : la Nouvelle Vague

22 Nov

J’ai pas bien compris : les violences faites aux femmes

A l’occasion de la journée de mobilisation contre les violences faites aux femmes le 25 novembre, l’équipe de  « J’ai pas bien compris » s’est rendue au Collège Emile Thomas de Draguignan, pour assister à un échange entre élèves et professionnelles du droit : une vice-procureur, une juge aux affaires familiales et une avocate spécialisée dans le droit de la famille ont pu répondre aux questions des collégiens, très préoccupés par le sort des enfants témoins ou victimes de violences dans le cercle familial.

► En 2018, le Tribunal de Draguignan a enregistré 987 procédures concernant les violences conjugales. Et il y en a pour l’heure 416 au 1er septembre 2019. Impossible de trier ces plaintes selon le sexe des victimes, mais le parquet est formel : dans l’immense majorité des cas, il s’agit de femmes.

Est-ce que la situation s’améliore ? Pas vraiment. En effet, pour évaluer le degré de violences subies, les magistrats ont un outil : l’ITT (incapacité temporaire ou totale de travail), mesurée par un médecin. Or les chiffres concernant ces ITT ne sont pas très rassurants. Si les plaintes concernant des violences avec peu ou pas de blessures (sans ITT ou avec une ITT inférieure à 8 jours) sont en baisse, les plaintes pour violences conjugales aggravées par d’autres circonstances (arme, alcool, stupéfiants, en présence de mineurs) ou viols sur conjoints augmentent.

De même, il y a une augmentation de 65% des violences psychologiques (harcèlement ou menaces de mort).

► Le point dans les Alpes-Maritimes.

J’ai pas bien compris : l’intelligence artificielle

Pour ses 50 ans, la technopole de Sohia-Antipolis s’est vu décerner le label 3IA par le Ministère de l’enseignement supérieur. Une promesse d’investissement pour développer le secteur de l’intelligence artificielle.
A quoi ressembleront les robots de demain ? Faut-il en avoir peur ? Débat au sein de la technopole, avec les élèves du CIV à Valbonne.

RSS