22 Nov

J’ai pas bien compris : comment gaspiller moins ?

Depuis la crise sanitaire, nous consommons différemment. Moins de déchets dans la restauration collective, mais plus de produits emballés à domicile, et désormais avec la vente à emporter, des repas vendus dans des boites à usage unique.

Avec la crise économique, il faudra aussi, pour beaucoup de familles, consommer moins ou mieux. Pour partir à la chasse au gaspi, on a rendez-vous avec Stéphanie Faustin, blogueuse militante, membre du groupe Zéro Déchet Nice, et auteur de « La cuisine zéro déchet » et « Mon quotidien zéro déchet ». Elle répond aux questions de Skinder, Nasra et Mohamed.

Leurs questions :

– Quels sont les aliments les plus gaspillés ?

– Que veulent dire les dates limites indiquées sur les produits  ?

– Quels types de déchets trouve-t-on après le confinement ?

– Comment réutiliser les déchets et sensibiliser la population ? 

Les réponses ⇓

J’ai pas bien compris : comment créer une chaîne de solidarité dans mon quartier ?

On imagine les collégiens parfois insouciants et peu concernés par la maladie. Ceux que nous avons rencontrés ont à cœur d’aider leurs voisins. Et même si parfois la peur de contracter le virus est un frein à la solidarité, ce sont eux qui ont voulu réfléchir à quel type d’actions ils pouvaient mener dans leur quartier de l’Ariane

Qui de mieux pour les accompagner dans ce projet, qu’Abdelhakim Madi, un jeune des quartiers des Moulins, qui lors du premier confinement, s’est démené pour aider comme il le pouvait. Et avec un peu d’imagination et beaucoup d’énergie, il a fait des miracles : petits déjeuners offerts aux soignants, aide à remplir les attestations, colis alimentaires, distribution de livres ou de chocolats. De quoi donner des idées à Ranim, Abdoulaye et Fama, qui ont pu l’interroger sur son expérience.

Leurs questions :

– Quelles actions avez-vous mené pendant le confinement ?

–  Comment aider sans risque les personnes isolées ?

– Comment concilier solidarité et études ?

Les réponses ⇓

J’ai pas bien compris : pollue-t-on moins depuis le 1er confinement ?

On se souvient tous du silence dans lequel le premier confinement a plongé nos villes et nos villages. D’un coup, on a entendu les oiseaux chanter. Et on a même vu, la veille du déconfinement, un sanglier qui se baladait sur la croisette à Cannes !

Sans les hommes, les animaux ont réinvesti certains territoires. Sans les avions et les voitures, la pollution de l’air a diminué, la pollution sonore aussi. Et puis… on a déconfiné, et reconfiné.

Chimène, Kalya et Oumaïma ont pu poser toutes leurs questions à Gilles Bœuf, éminent et passionnant biologiste, professeur à Sorbonne Université, ancien président du Muséum national d’histoire naturelle.

Leurs questions :

– Comment se porte notre Planète depuis l’apparition du Covid ?

– A-t-on tiré les leçons de cette crise sanitaire ?

– A-t-on raison ou tort de rêver à un monde d’après plus respectueux de la nature ?

Les réponses ⇓

J’ai pas bien compris : comment vivre face au risque sanitaire ?

Retour sur les bancs de l’école avec J’ai pas bien compris, la rubrique qui décrypte l’actualité avec et pour les jeunes.

Exercice anti-intrusion, exercice incendie, exercice tremblement de terre : désormais dès le plus jeune âge, les écoliers apprennent à l’école les gestes qui sauvent face aux risques naturels. Ce qu’on n’avait pas prévu, c’est de leur apprendre à vivre face au risque sanitaire.

Pour répondre aux inquiétudes de Bilel, Narjesse et Adam, nous avons contacté une ancienne sapeur-pompier devenue philosophe et spécialiste de la culture du risque. Laurence Vanin est directrice de la chaire « Smart city : philosophie et éthique » à l’Université Côte d’azur.

Leurs questions :

– Comment gérer sa peur face à un virus invisible ?

– Comment garder le lien tout en se protégeant ?

– Comment se sentir en sécurité, aussi bien à l’extérieur que chez soi ?

Les réponses ⇓

15 Oct

J’ai pas bien compris : les jeunes sinistrés de la tempête Alex

Reprise un peu particulière de notre rubrique avec et pour les enfants : « J’ai pas bien compris ». On est allé à la rencontre d’enfants directement touchés par la catastrophe du 2 octobre. Depuis vendredi dernier, ils se posent beaucoup de questions ce qui leur est arrivé.

Cette émission fait partie du programme « Nation apprenante » déjà présent sur France Télévisions.

06 Juin

J’ai pas bien compris « en mode visio » : aura-t-on un vaccin contre le Covid-19 un jour ?

Aujourd’hui, Maélys, Callista et Julien, collégiens au CIV à Valbonne, ont cherché des réponses à leurs questions sur les recherches pour trouver un vaccin contre le Covid-19. Pour leur répondre le Dr Dulieu, pédiatre à la fondation Lenval. Entre vrais espoirs et effets d’annonce, les laboratoires américains, chinois, européens (notamment) mènent leurs recherches à un rythme effréné.

Leurs questions :

– Le pays qui trouvera le vaccin pourra-t-il le partager avec les autres nations ?

– Il faut en général 10 ans pour commercialiser un vaccin, ça sera aussi le cas pour celui contre le Covid-19 ?

– Est-il possible que l’on ne trouve jamais de vaccin ?

Les réponses ⇓

Dernier épisode de « J’ai pas bien compris » en format visioconférence. Cette émission fait partie du programme « Nation apprenante » déjà présent sur France Télévisions.

J’ai pas bien compris « en mode visio » : la course au vaccin contre le Covid-19

Aujourd’hui, Maélys, Callista et Julien, collégiens au CIV à Valbonne, ont cherché des réponses à leurs questions sur les recherches pour trouver un vaccin contre le Covid-19. Pour leur répondre le Dr Dulieu, pédiatre à la fondation Lenval.

Leurs questions :

– Comment va-t-on tester l’efficacité d’un éventuel vaccin ?

– Est-ce que le vaccin sera obligatoire ?

– Pourquoi existe-t-il une compétition entre les différents laboratoires pour trouver un vaccin, plutôt que de collaborer ?

Les réponses ⇓

Avant-dernier épisode de « J’ai pas bien compris » en format visioconférence. Cette émission fait partie du programme « Nation apprenante » déjà présent sur France Télévisions.

01 Juin

J’ai pas bien compris « en mode visio » : les infox en période de pandémie

Dans ce numéro, « J’ai pas bien compris » part à la chasse aux infox liées au coronavirus, ces fausses informations qui n’ont jamais été aussi nombreuses qu’en cette période de pandémie. Rien que sur son site « Factuel », l’AFP en a dénombré et vérifié plus de 160.

Ce sont deux collégiennes (Margaux et Magda) du Centre international de Valbonne, qui posent leurs questions à une spécialiste de l’éducation aux médias, au sein de l’Académie de Nice : Roxane Obadia.

Leurs questions :

– Pourquoi certaines personnes font des infox sur un sujet aussi grave que le coronavirus ?

– Comment circule une rumeur ? Comment une information peut-elle devenir rumeur ?

– Comment vérifier la véracité d’un post Facebook ?

Les réponses ⇓

Certains médias se sont spécialisés dans la vérification d’informations (le fact-checking)  :

En raison du protocole scolaire très strict mis en place dans les écoles et les collèges, « J’ai pas bien compris », la rubrique qui décrypte l’actualité avec/et pour les jeunes, restera confinée jusqu’à la fin de l’année. Cette émission fait partie du programme « Nation apprenante » déjà présent sur France Télévisions.

J’ai pas bien compris « en mode visio » : c’est quoi « l’infodémie » ?

Dans ce numéro, « J’ai pas bien compris » s’intéresse ce soir à un nouveau mot apparu avec le Coronavirus : « l’infodémie ». Terme inventé par l’Organisation mondiale de la Santé, pour décrire une drôle d’épidémie : celle des innombrables infox devenus virales à l’échelle planétaire, en l’espace de quelques semaines.

Ce sont deux collégiennes (Margaux et Magda) du Centre international de Valbonne, qui posent leurs questions à une spécialiste de l’éducation aux médias, au sein de l’Académie de Nice : Roxane Obadia.

Leurs questions :

– Comment vérifier et évaluer la fiabilité d’une information écrite par un citoyen lambda sur un réseau social ?

– Qu’est-ce qu’une infox ? Quels dangers présente-t-elle en période de pandémie ?

Les réponses ⇓

Certains médias se sont spécialisés dans la vérification d’informations (le fact-checking)  :

En raison du protocole scolaire très strict mis en place dans les écoles et les collèges, « J’ai pas bien compris », la rubrique qui décrypte l’actualité avec/et pour les jeunes, restera confinée jusqu’à la fin de l’année. Cette émission fait partie du programme « Nation apprenante » déjà présent sur France Télévisions.

26 Mai

J’ai pas bien compris « en mode visio » : comment réussir le déconfinement ?

On a beaucoup dit que les ados se sentaient parfois invulnérables et donc qu’ils n’étaient pas toujours prudents. Mamoudou et Divine sont 2 contre-exemples : ces collégiens niçois sont, comme beaucoup de Français, inquiets d’une nouvelle flambée du virus. Ils ont pu poser toutes leurs questions à Eric Denis, médecin infectiologue du Centre hospitalier d’Antibes.

Leurs questions :

– Est-ce que le port du masque sera nécessaire encore longtemps ?

– Comment porter le masque correctement ?

– Quel protocole les scientifiques doivent-ils suivre pour valider un traitement ?

Les réponses ⇓

En raison du protocole scolaire très strict mis en place dans les écoles et les collèges, « J’ai pas bien compris », la rubrique qui décrypte l’actualité avec/et pour les jeunes, restera confinée jusqu’à la fin de l’année. Cette émission fait partie du programme « Nation apprenante » déjà présent sur France Télévisions.

RSS