14 Avr

Les rires s’éclatent comme des bulles à Puy de Mômes

La compagnie espagnole Pep Bou présentait leurs spectacle "Clinc" en ouverture du 23e festival Puy-de-Mômes

La compagnie espagnole Pep Bou présentait leurs spectacle « Clinc » en ouverture du 23e festival Puy-de-Mômes (Photo: Cédric Munro)

Pour cette 23e édition du festival Puy-de-Mômes à Cournon d’Auvergne (Puy-de-Dôme), 26 spectacles sont poposés, mêlant compagnies locales et compagnies d’ailleurs, embrassant toutes les disciplines artistiques, du théâtre de marionnettes au théâtre tout court, de la danse aux arts du cirque, jusqu’au 20 avril prochain.


23e festival Puy-de-Mômes

Le public du festival Puy de Mômes, c’est un public dont les yeux s’écarquillent, au rire facile et dont l’attention peut se dérober aussi vite qu’une bulle de savon. On est d’ailleurs un peu dans une bulle quand on débarque dans ce festival et la bulle, c’est une chose toute légère qui ne sert qu’à nous distraire, une bulle, c’est comme un rire, ça se forme en un clin d’oeil et disparaît dans un éclat. La compagnie Pep Bou l’a bien compris et fait gonfler les rires du public en soufflant deux ou trois mots seulement.

Si la vie d’une bulle ne tient qu’à un fil, l’art de Christophe Croës aussi… Dans son Teatro Golondrino, le marionnettiste donne vie à ses personnages en remuant ses dix doigts. On avait oublié qu’on pouvait s’évader en regardant une marionnette articulée par quelques fils, « L’Evadée« , spectacle fait de bouts de ficelles et de 15 ans de travail convoque une magie qui livre tous ses tours dès le départ.

Pourtant, la magie, c’est subjectif, nous confie la directrice du festival Laure Montanier, « en discutant avec le public, on se rend compte que la magie n’opère pas pour tout le monde. » Ce qui importe pour les programmateurs, c’est de privilégier des esthétiques fortes. Jusqu’au 20 avril, il reste une dizaine d’univers d’artistes à découvrir.

25 Nov

Festival Traces de Vies, des documentaires sur l’état du monde

Le choix des autres, un film de Séverine Vanel et Pierre-Julien Quiers

Le choix des autres, un film de Séverine Vanel et Pierre-Julien Quiers

Depuis 26 ans le festival du film documentaire Traces de Vies à Clermont-Ferrand nous amène une fois par an à nous interroger sur l’état du monde dans lequel nous vivons.

L’édition 2016 se déroule du 21 au 27 novembre, avec plus de 70 rendez-vous, 90 films dont 44 en compétition.

La compétition pose un regard hors de nos frontières. Le film « Le choix des autres » réalisé par Séverine Vanel et Pierre-Julien Quiers, nous fait partager le quotidien d’une famille syrienne réfugiée en Jordanie. Père, mère et enfants voudraient retourner en Syrie mais là-bas, leur maison est détruite, les bombardements incessants. Le portrait sensible et humaniste de cette famille est à la fois unique et typique de la vie de millions de réfugiés qui n’ont pas choisi de quitter leur pays.


Festival Traces de Vies, un état du monde

 

20 Nov

17e Rendez-vous du Carnet de Voyage: Quand on arrive en ville…

L'un des intérieurs peint par Valérie Aboulker, carnettiste présente lors du 17e Rendez-Vous du Carnet de Voyage.

L’un des intérieurs peint par Valérie Aboulker, carnettiste présente lors du 17e Rendez-Vous du Carnet de Voyage.

Du 18 au 20 novembre, Clermont-Ferrand a rendez-vous avec le carnet de voyage et plus de cent carnettistes se sont rejoints dans la capitale arverne. Cette année, ce sont les métropoles qui sont mises à l’honneur: Paris, Rio ou New-York, les escales sont nombreuses mais pour dessiner ces villes mille fois croquées ou photographiées, il faut être créatif.

Créatives, l’écrivain Camille Lebon et la dessinatrice Johanna Thomé de Souza l’ont sûrement été suffisamment pour recevoir le grand prix du Jury cette année pour leur livre Rio Nossorécit de leur séjour de trois ans dans la plus grande ville du Brésil. Les deux filles ont voulu remmettre les choses à leur place et montrer que Rio ne pouvait pas se limiter à ses clichés que sont la violence, la pauvreté, la fête et le tourisme sexuel.

Dessin extrait du livre "Rio Nosso" de Johanna Thomé de Souza et Camille Lebon, lauréates du 17 e RDV du Carnet de Voyage (Grand Prix du Jury)

Dessin extrait du livre « Rio Nosso » de Johanna Thomé de Souza et Camille Lebon, lauréates du 17 e RDV du Carnet de Voyage (Grand Prix du Jury)

C’est d’ailleurs souvent un défi pour les artistes de dessiner une ville mille fois dessinéé et dont chaque monument, chaque coin de rue a déjà été photographié. Que ce soit New-York, Venise ou Paris, les artistes doivent se démener pour éviter l’écueil du cliché. La jeune taiwanaise Jocelyn Kao balade son personnage de Cha-Cha à travers Paris et n’essaye surtout pas d’éviter la baguette, les macarons et la Tour Effel. Dans son carnet ChaCha à Paris, la jeune illustratrice se joue de tout ce qui fait Paris pour le reste du monde. 

Quant à la parisienne Valérie Aboulker, elle a dessiné Paris de l’intérieur: les salons, les séjours, les bibliothèques ou les cuisines des parisiens sont ainsi représentés dans son carnet Portraits d’Intérieurs. C’est une façon plus intime de dessiner la capitale.

Pour se démarquer, Emmanuel Lemaire a dessiné Rotterdam. Il n’a pas vraiment fait exprés de choisir cette ville des Pays-Bas entièrement détruite lors de la seconde guerre mondiale et reconstruite depuis. Il s’est échoué dans cette ville en perpétuelle extension parce que sa petite ami de l’époque y avait trouvé un boulot. Il a doncsilloné Rotterdam à bicyclette pendant huit mois et a photographiée et dessinée la ville sous tous les angles. De retour en France, il a publié son livre, Un séjour à fleur d’eau.

04 Nov

Pils voyage avec la chanson francophone

Cette semaine votre agenda culturel PILS vous fait voyager jusqu’au Québec grâce au festival Sémaphore en chanson et vous fait découvrir Fabrice Lambert, un chorégraphe très concerné par la planète.

36344_semaphore_affiche_sec_2016-2017_2_640x480_

Depuis dix-sept ans, le festival Sémaphore en chanson présente à Cébazat (63) ce que la chanson française fait de mieux. Chaque automne ce rendez-vous propose des concerts avec des valeurs sûres comme Miossec (le jeudi 10 novembre) ou encore Cali qui fera la clôture le 12 novembre, mais s’attache aussi à montrer les talents de la nouvelle scène francophone.

Cette année Mathieu Lippé, un Québecois chanteur, poète, slameur pétri de talent est le parrain du festival. Il était là quelques jours avant pour rencontrer son public à l’occasion des concerts « En Aparté », des mini concerts gratuits que le festival organise pour donner un avant-goût de la programmation.

Festival Sémaphore en chanson

Mathieu Lippé sera en concert lundi 7 novembre et Séverin le mardi 8 sous le chapiteau Notilus que le festival installe chaque année sur le site du Sémaphore.

Fabrice Lambert est un chorégraphe grenoblois associé pour trois ans à la Comédie de Clermont-Ferrand. C’est un projet d’enfouissement de déchets nucléaires en Finlande qui lui a donné l’idée de sa pièce « Jamais assez » créée en 2015 au festival d’Avignon. Le public clermontois pourra la découvrir le 10 novembre à la maison de la culture de Clermont-Ferrand.


« Jamais assez » une danse pleine d’énergie

L’agenda PILS complet avec des idées de rendez-vous du 4 au 10 novembre, où vous verrez qu’il est parfois dangereux de rouler pour la culture!


Agenda culturel du 4 au 10 novembre en Auvergne

 

 

14 Oct

Nicéphore 2016: Des expos qui ont du chien

Nicephore

Jusqu’au 30 octobre 2016, le Festival Nicéphore + affiche ses animaleries à Clermont-Ferrand et ses alentours. Quinze photographes internationaux exposent plus de 350 clichés dans neuf lieux de l’agglomération clermontoise.

« Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien » disait Madame de Staël. A Clermont-Ferrand et jusqu’au 30 octobre, les bêtes n’ont jamais été aussi bavardes et

Le photographe Alfons Alt expose à la Maison des Beaumontois, Beaumont

Le photographe Alfons Alt expose à la Maison des Beaumontois, Beaumont

nous communiquent tout un tas d’émotions. Depuis 13 éditions, le Festival Nicéphore + réunit une quinzaine de photographes de renomée nationale ou internationale autour d’un seul thème. Cette année, Animaleries permet d’inviter des photographes qui nous offrent un regard singulier, original, décalé ou familier sur les animaux qui nous entourent.  L’organisateur du Festival, Patrick Ehme, va même plus loin en se demandant qui regardera l’autre pendant ce festival : ces bêtes qui fixent l’objectif ne serait-elle pas en train de nous observer? « On a toujours projeté quelque chose de nous sur les animaux, que ce soit pour les magnifier ou les asservir! »


Le Festival Nicéphore fige les animaux

Les Expos

Hotel FondFreyde – Centre Photographique – 34 rue des Gras, Clermont-Ferrand

Michel Vanden Eechkoudt « Je suis un animal »

Bertrand Desprez « Homanimus »

Tim Flach « Dog Gods »

Nicolas Anglade « Batay Coq »

Laurent Geslin « Safari Urbain »

Hormoz « Bestial »

Centre Camille Claudel – 3 rue Maréchal Joffre, Clermont-Ferrand

Vincent Munier « Solitudes animales »

Salle Gaillard – 2 rue Saint-Pierre, Clermont-Ferrand

Laurent Baheux « Album de la vie sauvage en Afrique »

Tina Merandon « Les chiens »

Chapelle de l’Ancien Hôpital Général – Rue Sainte Rose, Clermont-Ferrand

Maurice Renoma « Mythologies »

Centre Socioculturel Georges Brassens – Rue Sévigné, Clermont-Ferrand

Ma Honjie « Le singe pèlerin des temps modernes »

Maison des Beaumontois, 21 rue René Brut, Beaumont

Alfons Alt « Bestia »

Musée Henri Lecoq – Clermont-Ferrand

BA. BOSAIYA « Angels and Insects »

Logidôme – 14 rue Buffon, Clermont-Ferrand

Marc H. PEVERELLI « Polagraphies »

Showroom « Les Dilettantes » 14 rue Tour la Monnaie, Clermont-Ferrand

Krzysztof Wladyka « Animalies »

 

 

 

 

 

 

09 Juil

Tous les Festivals de l’été ont essayé de rentrer dans le dernier PILS de la saison

Richard Beaune et Valérie Mathieu ont fait une petite sélection des festivals de l'été dans l'agenda culturel de France 3 Auvergne, PILS

Richard Beaune et Valérie Mathieu ont fait une petite sélection des festivals de l’été dans l’agenda culturel de France 3 Auvergne, PILS

Pour le dernier PILS de la saison, Valérie Mathieu et Richard Beaune ont essayé de faire rentrer dans un agenda de six minutes tous les festivals de l’été sur le territoire auvergnat. Une mission impossible évidemment. Une petite sélection s’imposait.


Ce dernier PILS est un festival !

Si cette vidéo ne vous suffit pas, voici une liste un peu plus complète qui vous met en lien avec les sites des festivals:

Osez le classique ! Du 18 juin au 17 juillet
Festival Cour du Soir / Du 24 juin au 18 août
Festival Classique en Bocage / Du 26 juin au 4 septembre
Parcs en scène / Du 3 juillet au 28 août
Harmonies en Livradois / Du 15 juillet au 26 août
Meeting Musical des Monts Dore / Du 2 juillet au 13 août
Symposium International de Sculpture sur pierre / Du 5 juillet au 15 juillet

Festival Volcan du Montpeloux / Du 30 juin au 25 août
La comté au clair de lune / Du 1er juillet au 29 juillet
Festival Tuscania / Du 4 juillet au 23 juillet
Concerts de Vollore / Du 7 juillet au 31 juillet
Festival Puy de Dôme en scène / Du 7 juillet au 26 août
Les Estivales de Châtel-Guyon / Du 09 juillet au 27 août
Musik’Art Cantal / Du 5 juin au 2 octobre

Les Contre Plongées / Du 1er juillet au 9 août
Scènes d’une nuit d’été / Du 7 juillet au 13 août

Les Jeudis du pressoir / Du 7 juillet au 25 août
La Pamparina / Du 8 juillet au 10 juillet
Chorus Festival / Du 9 juillet au 10 juillet
Festival Jazz au fil du Cher / Du 12 juillet au 17 juillet
Rencontres Marc-Robine / Du 12 juillet au 16 juillet

Les nuits de Saint-Jacques / Du 13 juillet au 15 juillet
Art’air Festival 2016 – Session Nature / Du 14 juillet au 17 juillet
Festival Opéra de Poche / Du 15 juillet au 18 juillet
Eclats de fête / Du 15 juillet au 20 août
Festival de guitare / Du 16 juillet au 17 juillet
Festival de Musique en Bourbonnais / Du 17 juillet au 15 août
Festival Interfolk / Du 18 juillet au 24 juillet

Festival International de Folklore et de Musique Traditionnelle d’Issoire / Du 18 juillet au 24 juillet
Concerts d’été de l’Orchestre d’Auvergne / Du 2 juillet au 18 septembre
Rencontres musicales de Léotoing / Du 20 juillet au 24 juillet
Festival les Mercredis du Château / Du 20 juillet au 17 août
Festival Les 4 sons cardinaux / Du 21 juillet au 18 août
Festival Les Cultures du Monde / Du 22 juillet au 31 juillet
Festival Les Monts de la Madeleine / Du 22 juillet au 14 août
Les Nuits de Marcolès / Du 20 juillet au 23 juillet
Festival La Ronde des Copains du Monde / Du 13 juillet au 17 juillet

Festi’domp / Du 23 juillet au 24 juillet
Hérisson en fête / Du 22 juillet au 24 juillet
Les escales brivadoises / Du 23 juillet au 30 juillet
Jeudis Jeux d’Orgue / Du 21 juillet au 11 août
Niz’art / Du 23 juillet au 31 juillet
Fêtes Musicales du Château de Pionsat / Du 25 juillet au 29 juillet

Festival Les nuits basaltiques / Du 27 juillet au 30 juillet
Bess’tival / Du 13 juillet au 18 août
Retro Rockin’ Festival / Du 28 juillet au 31 juillet
Les rencontres de La Saillante / Du 29 juillet au 31 juillet

Festival International Un Pays Un Film / Du 29 juillet au 31 juillet
Festival Country Rendez-Vous / Du 29 juillet 2016 au 31 juillet
Festival La belle rouge / Du 29 juillet au 31 juillet
Festival du Haut-Livradois / Du 29 juillet au 31 juillet
Festival Wepachaba / Le 30 juillet
Les Musicales d’Orcival / Du 5 juin au 9 octobre
Festival d’Art Roman d’Issoire : Femmes du Moyen Âge / Du 27 au 29 juillet

Millénaires de Vixouze / Du 27 juillet au 28 juillet
Les Soirées de Chazeron / Du 1er août au 04 août
XI° Festival des Musicales du Pays des Couzes / Du 31 juillet au 18 août
Semaine musicale du Lembron / Du 1er août au 04 août

Festival des 7 lunes / Du 2 août au 6 août
Festival de l’Accordéon en Carladès / Du 4 août au 7 août
Les Nuits Classiques de Thiers / Du 5 août au 11 août
Festival du Monastier / Du 6 août au 12 août

Bach en Combrailles / Du 8 août au 13 août
Festival sur Lignon / Du 11 août au 14 août
Festival International Boogie Woogie / Du 11 août au 14 août
Festival celte en Gévaudan / Du 11 août au 13 août
Festival des Apéros Musique de Blesle / Du 12 août au 14 août
Nuits de lumière / Du 12 août au 14 août

SwingAout Festival / Du 11 août au 20 août
Château Perché Festival / Du 13 août au 15 août
Festival International de Théâtre de Rue / Du 17 août au 20 août

50e Festival de La Chaise-Dieu / Du 18 août au 28 août
Festival de la chanson française / Du 19 août au 21 août
Aubus’Song / Le 20 août
Festival du rire de l’Yssingelais / Du 25 août au 3 septembre

Les Hauvergnales / Du 25 août au 26 août
Meygal Rock Festival / Du 26 août au 27 août
Festival Sucs en Scène / Du 26 août au 27 août

Festival Diamant Vert / Du 26 août au 27 août
Festival Scènes de Vie de Nonette / Du 26 août au 27 août
Festival Go Ba’S / Le 26 août
Charivari / Du 27 août au 28 août

Guitares en Velay / Le 27 août

16 Juin

Pleins feux place des Salins pour le Warm Up festival

12994500_524404627742243_2530970558970931801_n

Vendredi 17 juin, ça bouge en ville : le Warm Up festival s’installe au bon air place des salins à Clermont-Ferrand pour une soirée festive : sur deux scènes une programmation électro, funk, dub, jazz et hip hop concoctée par CFC, Le collectif.

Au programme, que du bon : La soirée débute à dix-huit heures avec LigOne et DJ Raool puis les deux scènes voient se succéder Ackboo (reggae dub), Anakronic (rencontre entre musique klezmer et electro), les clermontois Aquafunk un mélange jazz-funk avec une seule idée en tête : faire danser!) et Naouack et son hip-hop en carton très bien orchestré. Ces derniers ont passé la semaine en résidence au Tremplin à Beaumont (63) car ils ont une actualité chargée : un nouvel EP avec quatre nouveaux titres, un clip (Pro Pollution le 29 juin) et une collaboration nouvelle avec des cuivres qu’ils dévoileront au Warm Up.

Warm Up festival

05 Juin

Une Europe créative à Europavox

Oliver Burslem, chanteur et guitariste du groupe Yak, sur la scène factory d'Europavox

Oliver Burslem, chanteur et guitariste du groupe Yak, sur la scène factory d’Europavox

C’est sur la scène Factory du festival Europavox que l’on fait vraiment un tour d’Europe des musiques actuelles. Belle cuvée pour cette onzième édition et pour ma part, trois groupes m’ont vraiment enthousiasmé: Yak (Royaume-Uni), Repetitor ( Serbie) et Have You Ever Seen The Aerobic Jane Fonda VHS (Finlande).

Le festival a été retenu par Europe Créative, un programme d’aide de l’Union Européenne qui devrait permettre à des groupes des quatre coins du vieux continent d’obtenir une plus large audience. Des festivals « Europavox » sont donc amenés à voir le jour autour des structures partenaires en Belgique, Croatie, Grèce, Lituanie, Autriche et Italie. Bientôt un site internet sera alimenté par des journalistes de tous ces pays pour rendre compte au reste du monde du foisonnement créatif de l’Europe en terme de musiques actuelles. En attendant, la scène Factory installée au coeur du site pendant les trois jours du festival remplit cette tâche avec panache: cette année encore, on a pu découvrir un certain nombre de groupes très enthousiasmants.

Yak, le rock anglais est encore furieux

D’abord repérés par Jack White puis un premier album « Alas Salvation » signé sur le label Fat Possum (Black Keys, Fat White Family ou Dinosaur Jr…), les trois gars de Yak déploient une énergie redoutable sur scène et en studio pour livrer un rock furieusement bon. Les trois anglais n’ont pas trop de souci à se faire pour l’avenir et leur première tournée en France dans les plus beaux festivals du territoire est un grand succès. A Clermont-Ferrand, l’horaire (19h45), quand le public en était encore à l’apéro, était un peu hard mais les londoniens ne se sont pas démontés et ont déchargé un rock enragé sur la foule.

Le groupe Repetitor chante en serbe et ça lui va très bien

Le groupe a commencé en 2005 à la White Stripes, une batteuse et un chanteur-guitariste. Plus tard, la bassiste s’est greffée au groupe pour former définitivement Repetitor. C’est devenu l’une des figures de la nouvelle scène serbe. En France, il a fallu attendre que le festival Europavox nous les ramène sur la scène Factory pour qu’on puisse profiter de leur énergie.

Have you ever seen the Jane Fonda Aerobic VHS? La question méritait d’être posée

Ces finlandais explorent le côté punk de la pop et ça donne une musique entre Nena (si, si, souvenez-vous des 99 Luftballons) et The Dandy Warhols. Leur premier album « Teenage Sweetheart » est un condensé d’énergie brute et sur la scène d’Europavox, même si le chant est approximatif, la manière que ce trio a employé pour livrer la chose a déchaîné les clermontois.

Une Europe Créative à Europavox, un reportage de Richard Beaune, Claude Fallas, Laurent Pastural, Damien Salmon et Brice Ordas

Une scène européenne en force à Europavox

Intervenants: Oli Burslem, Elliot Rawson et Andy Jones du groupe Yak; Milena Milutinovic, Boris Vlastelica et Ana-Marija Cupin de Repetitor; Katia Bouferrache
Chargée de mission coopération internationale Festival Europavox.

 

 

03 Juin

Le fil est rouge passion à Europavox avec Jo Wedin & Jean Felzine

Pour le festival Europavox, Jo Wedin & Jean Felzine ont commencé leur marathon de concerts en faisant la première partie de Christophe.

Pour le festival Europavox, Jo Wedin & Jean Felzine ont commencé leur marathon de concerts en faisant la première partie de Christophe.

Le duo franco-suédois Jo Wedin & Jean Felzine est le fil rouge du festival Europavox cette année. Ils seront sur toutes les scènes du festival et partageront avec le public clermontois les perles de leurs premier EP mais aussi celles qui devraient composer leur premier album.

Impossible de leur échapper. Lors du weekend d’Europavox à Clermont-Ferrand d’abord, parce qu’ils sont le fil rouge du festival et ils vont jouer sur toutes les scènes, de la plus petite à la plus grande. Et d’une manière générale ensuite parce que dès que vous écoutez l’un de leurs morceaux, il ne quitte plus votre caboche. Jo wedin et Jean Felzine, c’est la musique qui les a réunis. Une nouvelle preuve qu’un Dieu existe. Johanna, chanteuse du groupe suédois Mai, voulait chanter une chanson en français. Elle fait alors appel à Jean, leader du groupe clermontois (d’origine) Mustang et ce dernier lui écrit La Valise, chanson qui pourrait énerver une armée de féministes dans laquelle la jeune femme se verrait bien devenir un objet pour son homme. La collaboration fonctionne si bien que les deux musiciens tombent fous d’amour l’un de l’autre. De cette union est né un groupe sobrement baptisé Jo Wedin & Jean Felzine et depuis qu’ils font route ensemble, ils ont fait des dizaines de concerts, tournés une kyrielle de vidéos où on les voit chanter leurs compositons ou des reprises, une fois dans la cuisine, une autre dans le salon, ils ont fait un clip à mi-chemin entre Lost Highway de David Lynch et L’enfer d’Henry Georges Clouzot, ils ont enregistré un EP 4 titres hyper enthousiasmant et travaillent activement sur leur premier album. Selon eux, sur cette galette au look très sixties on l’imagine, il devrait y avoir des chansons en français au titres évocateurs comme Chanter, Baiser, Boire et Manger, des chansons en anglais et même une chanson en suédois. Trois langues pour deux têtes bien faites, on se languit de l’attendre ce premier album.


Jo Wedin & Jean Felzine à Europavox

Un Reportage de Richard Beaune, Laurent Pastural, Cédric Munro et Sebastien Bonnetot.

04 Mai

Voilà ce qu’on trouve « dans ce que l’on nomme… Le Nouveau Western »

festival

Un nouveau festival vient combler le vide du week-end de l’Ascension à Clermont-Ferrand. A partir du jeudi 5 mai, « Nouveau Western » programme plusieurs heures d’évasion dans le grand Ouest américain avec des films, de la musique et des livres. 

Intérieur Cuir, ce n’est pas la marque d’une selle de cheval ni celle d’une paire de santiags, c’est une association de types qui ont décidé de jouer aux cow-boys et aux indiens dans le centre-ville de Clermont-Ferrand. Du coup, ils ont décidé de faire un festival et pour que le jeu soit plus vivant, ils ont invité quelques groupes qui ont fait du western leur marque de fabrique: XIXA, groupe originaire de Tucson Arizona débarque au Poco Loco parler en musique de ses racines américano-mexicaines et des groupes bien de chez nous qui ont l’Amérique dans la peau comme The Elders ou Adam Wood enrichissent cette programmation. « De plus en plus de lieux ont fermé leurs portes depuis une dizaine d’années et c’est pourquoi on voulait dynamiser le centre-ville ce week-end de l’ascension où il ne se passe pas grand chose » nous confient Benoit et Etienne d’Intérieur Cuir. Ils investissent donc plusieurs lieux clermontois comme le Poco Loco ou un nouvel endroit habitué aux événements exceptionnels, c’est l’Ambassade. Le lieu qui a pignon sur la rue des Chaussetiers et celle du Cheval Blanc accueillera Troy Von balthazar dimanche ainsi Cécile Coulon pour des lectures de textes américains. D’Edward Abbey à Sherman Alexis, il fait aussi bon voyager dans la litterature américaine et l’auteure clermontoise Cécile Coulon nous fera parcourir le grand ouest à dos de mots. Bref, vous ne le saviez pas encore mais l’ascension qui vous attend ce weekend, c’est celle du grand canyon, la conquête de nouveaux espaces musicaux ou littéraires.


Festival Nouveau Western

Intervenants: Etienne Guénon et Benoît Maume de l’Assoiciation Intérieur Cuir; Adam Wood, musicien et Cécile Coulon Écrivain. Reportage de Richard Beaune, Valérie Mathieu, Alexandre Jaïs et Stéphanie Salmon

Demandez le Programme

JEUDI 5 MAI

17H30 – la Jetée
Sélection de courts-métrages
produite par Sauve Qui Peut.
Et si Arizona Dream ou Une Nuit En Enfer avaient été des courts-métrages ?

20H30 – le Bikini
Dempster Highway

18H – Spliff

Expo Collective
Julie Chovin, Ivan Mathie, Julien Mignot, Guillaume Trouvé

VENDREDI 6 MAI
21H – le Pocoloco

Xixa

The Elders


J. Aubertin

SAMEDI 7 MAI
18H – Le Bikini
Apéro Rock en présence des artistes
du festival, et Low Costs Soundsystem
21H – le Pocoloco

Avenue Z

Adam Wood

My Name Is Nobody


DIMANCHE 8 MAI
14H – Puy des Gouttes, Orcines – Auvergne
PROMENADE AU PUY DES GOUTTES
Nouveau Western vous propose un rendez-vous unique à 1200 mètres d’altitude, le temps de l’ascension d’un cratère millénaire, à travers les forêts, les sources naturelles et les parcs à mouton, à flanc de volcan. Vous atteindrez les sommets pour découvrir et contempler un panorama sans pareil sur la Chaîne des Puys, et prendre un grand bol d’oxygène au cœur de l’Auvergne sauvage, à quinze minutes de la ville.
18H – l’Ambassade américaine
Cécile Coulon (On ne saurait trop vous conseiller Le Roi n’a pas sommeil et Méfiez-vous des enfants sages)
Après des études en hypokhâgne et khâgne à Clermont-Ferrand, Cécile Coulon poursuit des études de Lettres Modernes. Outre son goût prononcé pour la littérature, de Steinbeck à Luc Dietrich, Nathalie Sarraute ou Marie- Hélène Lafon en passant par Tennessee Williams, Stephen King ou Prévert, elle est aussi passionnée de cinéma (Pasolini, La nuit du chasseur, The Big Lebowski, L’année dernière à Marienbad, Bruno Dumont, Duncan Tucker, Larry Clark, John Waters) et de musique (Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Chuck Berry, Ramones, Lesley Gore, Otis Redding, John Legend)

Louis Aguilar

Troy Von Balthazar