16 Fév

Quand tu pils seul sur le sable…

Richard Beaune & Valérie Mathieu reprennent la route pour PILS

Richard Beaune & Valérie Mathieu reprennent la route pour PILS

Au menu, un détour du côté de la Calle Alegria à Billom dans le Puy-de-Dôme et une virée dans le Cantal avec le festival itinérant Hibernarock.

Il y avait du soleil dans le ciel de Billom cette semaine. Le groupe Calle Allegria sortait de studio pour mettre en scène leur nouveau son, à découvrir sur leur prochain album. Un disque à venir qu’ils espèrent sortir grâce au financement participatif.

Voilà un duo très rock et qui n’est pas prêt d’hiberner et c’est pourtant à Hibernarock qu’on les retrouve, en pleine transhumance dans les terres cantaliennes… Après Bruxelles, Paris ou Bogota, les Catfish s’emparent de Cassaniouze.
Eux aussi ont fait le tour dui monde avant d’arriver à Salers: Les heymoonshakers ont donné plus de 600 concerts dans plus de 30 pays . Un atelier human beatbox nous apprendra au préalable à bien balancer nos postillons… Faire de la musique avec la bouche, ça semble trop simple quand on les regarde, regardez…
Après ça, la chanson à la française selon Albin de la simone comblera Aurillac. Et à Massiac, Nicolas Ker se livrera en trio pour un concert…
Entre folk, pop et influences caribéennes, Melissa Laveaux célèbrera ses racines créoles en enchantant
Aurillac et enfin le groupe Inuït refermera cette édiiton 2018 à Saint-Constant et on pourra dire alors qu’en faisant le tour du Cantal, on fait aussi le tour du monde.

Et puis le jazz prend ses quartiers d’hiver au Sancy, le sancy snow Jazz investit les bars et les salles du Mont-Dore et ses alentours jusqu’à samedi…
Dans le cadre du festival Hibernarock, vous pourrez voir le groupe d’ici Paiaka et la chanteuse d’ailleurs Hollie Cook à Champs sur Tarentaine samedi soir
La tournée du chanteur de charme Roch Voisine fait étape à la Maison de la culture de Clermont-Ferrand dimanche
Et enfin Michel Fugain sera lui aussi dans cette même maison de la culture jeudi soir…

13 Fév

40ème Festival du Court-métrage: 5 films à retenir

Certes il y a le palmarès et les choix des jurys qui nous permettent de voir des films que nous n’avions pas forcément remarqués dans les différentes sélections et puis il y a les films qui nous ont touchés en tant que spectateurs. Voici donc les 5 films de la rédaction commentés par les réalisateurs eux-mêmes.

1. Gros chagrin de Céline Devaux

Ça va passer. On s’en remet. Jean fête son anniversaire, boit trop et se souvient du week-end désastreux qui a mené à sa rupture avec Mathilde. Voilà le pitch du dernier film que la réalisatrice Céline Devaux est venu défendre à Clermont-Ferrand. Un film qui nous parle de chagrin d’amour et dont le sujet nous parle autant que celui de son précédent film moult fois récompensé: Le repas dominical.

2. Bonobo de Zoël Aeschbacher

Ce film a reçu les faveurs des festivaliers et couronné du prix du public. Bonobo, c’est un film choral sur différents personnages vivant dans le même logement social et tous à la recherche de bonheur et de sens.

3. Les Ondes noires d’Ismaël Joffroy Chandoutis

En compétition labo, ce documentaire nous raconte de façon magistralement belle comment notre société ultra-connectée où les ondes ont envahi presque tous les espaces ont poussé un certain nombre de personnes à s’isoler du reste du monde. Trois personnes intolérantes aux radiations électromagnétiques témoignent de leur survie au sein d’un monde qui leur semble de plus en plus inaccessible.

4. J’attends Jupiter d’Agathe Riedinger

Liane vient d’apprendre qu’elle est retenue pour le second tour d’un casting de télé-réalité. Persuadée que sa vraie vie va enfin commencer, elle se déleste de tout ce qui l’entoure pour embrasser ce grand chamboulement. Agathe Riedinger nous dresse un portrait radical de la jeunesse.

5. Prends mon poing de Sarah Al Atassi

Pour nous parler de Prends mon poing, la réalisatrice Sarah Al Atassi est venue à notre rencontre accompagnée de son comédien principal, celui qui dans le film interprète un Bilal à fleur de peau, Michel Mhanna Santoni. Bilal est marginal, violent, et vit au milieu de nulle part entre boisson, baise et baston. Il pense avec ses poings. Un jour, il tombe sur un rival qui lui résiste. L’affrontement se dansera à deux.

26 Jan

Europavox 2.0 et J.Aubertin, c’est dans P.I.L.S.

Cette semaine, les fous du volant vous déroulent le programme du prochain Europavox, un festival clermontois complètement repensé. Ils roulent aussi pour J.Aubertin, un jeune songwriter clermontois qui sort un E.P. ce 26 janvier 2018.

 


Par ordre d’apparition dans PILS: Richard Beaune, Valérie Mathieu, Didier Veillault et J. Aubertin. 

C’est sur la pelouse de la place du 1er Mai à Clermont-Ferrand que l’équipe d’Europavox a mené le cortège de journalistes avec une bonne et une mauvaise nouvelle à annoncer:
La mauvaise? Il n’y aura pas de concert au Stade Michelin cette année, mais fort du très gros succès de l’édition précédente, les organisateurs ont décidé de mettre tout le monde dehors: un festival en plein air, avec une scène d’une jauge de 10 à 15 000 personnes.

Etienne Daho, Orelsan, Brigitte, Lomepal, Rilès et les autres…

Quelques noms d’artistes ont été dévoilés, et si toutes les têtes d’affiches ne sont pas encore choisies (d’autres noms à venir en avril), on sait d’ores et déjà qu’Etienne Daho fera partie de cette grande fiesta à l’extérieur et que le rappeur Orelsan devrait conclure en beauté l’édition 2018 qui se déroulera du 28 juin au 1er juillet.

J.Aubertin, un américain à Clermont

C’est l’Amérique qui susurre à l’oreille de J.Aubertin, ce clermontois qui s’est mis à la guitare vers 17 ans et qui sort, sept ans plus tard son premier E.P., Bringers of the light, six chansons qui sentent bon les grands espaces américains. Le jeune songwriter a enregistré sa première création dans un studio dans le Colorado aux Etats-Unis, lors d’une tournée où il faisait les premières parties des concerts d’un autre folkeux de talent Willy Tea Taylor.

Le jeune homme présentera cet EP au Chapelier Toqué à Clermont-Ferrand le 2 février 2018, en compagnie de Dan’O’Sonic et de Tzapluzaïres. Il jouera également à la Coopérative de Mai le 16 février 2018 à l’occasion du Showcase Club #4.

18 Jan

Dans Pils, des nouvelles de Spirou et du petit Chaperon Rouge

IMG_2455

 

Rien ne vaut de bonnes histoires pour commencer l’année, il y a donc deux belles histoires dans Pils cette semaine. Le CDN de Montluçon revisite le Petit Chaperon Rouge sur scène dans La petite fille qui disait non et les auteurs de la bande dessinée Il s’appelait Ptirou inventent un passé au célèbre Spirou.

 

 

La Petite Fille qui disait non est la nouvelle création du Théâtre des Îlets à Montluçon. Dans ce spectacle, la directrice du Centre dramatique national de Montluçon s’adresse à la jeunesse. C’est une libre adaptation du conte originel du Petit Chaperon Rouge, avant que Charles Perrault ne le transforme pour effrayer les enfants désobéissants qui se feront manger par le loup.

La Petite Fille qui disait non prend son destin en main et se sauve elle-même des griffes d’un loup pas si méchant. La Petite Fille qui disait non est un conte d’aujourd’hui qui parle de désobéissance et de deuil. Comment on grandit quand on est petite et comment on grandit aussi quand on est adulte. C’est une histoire d’amour entre une petite fille, sa mère et sa grand-mère, comme un rite de passage entre trois générations de femmes.

Théâtre des Îlets Montluçon : Jeudi 18 et vendredi 19 janvier à 19h

 

"Il s'appelait Ptirou" de Yves Sente et Laurent Verron

« Il s’appelait Ptirou » de Yves Sente et Laurent Verron

 La librairie Momie invite régulièrement des auteurs de bandes dessinées. Laurent Verron, dessinateur de Boule et Bill était à Clermont-Ferrand pour présenter son dernier ouvrage : «  il s’appelait Ptirou  » où on fait connaissance avec les origines du célèbre Spirou.

29 Déc

Tout 2017 en Auvergne est dans PILS

Les deux conducteurs de PILS sur leur 31 pour résumer une année de culture dans l'Allier, la Haute-Loire, le Cantal et le Puy-de-Dôme.

Les deux conducteurs de PILS sur leur 31 pour résumer une année de culture dans l’Allier, la Haute-Loire, le Cantal et le Puy-de-Dôme.

Nous avons sillonné les routes des quatre départements pour vous rendre compte chaque semaine de l’actualité culturelle sur France 3 Auvergne, on vous résume maintenant une année de culture dans l’Allier, le Puy-de-dôme, la Haute-Loire et le Cantal avant de revenir en 2018. Les meilleurs moments de l’année 2017 en musique, théâtre, danse et art sont dans PILS.

Des festivals comme s’il en pleuvait

C’était une première à La Chaise Dieu en Haute-Loire et ça se passait en 2017, du Jazz à l’Abbatiale Saint-Robert avec une interprétation magistrale de « Rhapsody in Blue » de George Gershwin avec au piano un jeune virtuose prometteur Simon Ghraichy, 31 ans.

A Aurillac dans le Cantal, la 69e édition du festival de rue s’offre un final fantastique avec le Theater Titanick qui fait sombrer l’Alice de Lewis Caroll au pays des réfugiés.

C’est une star de la photographie qu’accueillait le festival portrait(s) à Vichy, Liu Bolin dont l’art du camouflage s’exposait cet été sur les bords de l’Allier.

Non loin de là, à Moulins, la biennale des illustrateurs s’illustrait une fois de plus en montrant les illustrations de de Serge Bloch qui s’est lui-même illustré en illustrant les plus grands journaux français et américains et en revisitant dernièrement le livre des livres, La Bible.

En 2017 à Clermont-Ferrand, le festival du court-métrage faisait de l’humour… noire et la ville se lançait dans la course à la capitale européenne de la culture en déployant ses forces vives avec le premier rendez-vous d’Effervescences
Enfin, le stade Michelin s’est transformé le temps d’un soir en une immense salle de concert avec la venue de Manu Chao pour le festival Europavox, environ 20000 spectateurs se sont rassemblés pour l’occasion.

Rendez-vous en terre inconnue pour quelques vedettes

Catherine Ringer revenant en solo à la Coopérative de Mai et de belle humeur, voilà une chanteuse qui nous a marqué cette année.
Mais le concert de M, L’amomalie de M au Festival Europavox, ce n’était pas mal non plus…
Le groupe Trust nous a ravivé quelques bons et lointains souvenirs aussi à la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand.
En 2017, les pièces courtes de Phillippe Decouflé nous ont soufflé à la Comédie de Clermont-Ferrand.
La comédienne Emmanuelle Laborit nous a laissé sans voix dans le beau spectacle de Johanny Bert Devaste-moi à La comédie de Clermont-Ferrand.
Et notre rencontre avec l’auteure clermontoise Cécile Coulon qui n’en finit pas de se hisser en tête des ventes de livres avec notamment sa dernière publication Trois saisons d’orages c’était comment dire du tonnerre!

Sur les murs, des pointures…

Sur les murs des salles d’expositions d’Auvergne, on avait le choix en 2017 comme une collection de Picasso au Puy-en-Velay, des œuvres réunies à l’Hôtel Dieu autour du thème de la maternité.

Deux photographes d’exception se sont partagés une bonne partie de l’année au FRAC Auvergne, Pierre Gonnord d’abord a immortalisé les joueurs de l’ASM.

Quant au photographe américain Grégory Crewdson, il nous a figé sur place avec ses scènes de vie déconcertantes…

Enfin une installation qui nous a fait voyager dans une histoire d’amour, la comédienne et metteure en scène Carole Thibaud nous proposait de revivre au travers de mail ou de SMS, une liaison contemporaine... C’était aux théâtre des Îlets à Montluçon.

22 Déc

PILS de Noël, the most wonderful time of the year

Pour Noël, Valérie Mathieu et Richard Beaune mettent la voiture de PILS entre les rênes d'un renne chantant...

Pour Noël, Valérie Mathieu et Richard Beaune mettent la voiture de PILS entre les rênes d’un renne chantant…

C’est Noël et l’équipe de PILS déboule avec une voiture chargée de cadeaux… Un concert de Noêl de l’Orchestre d’Auvergne et du Centre Lyrique, un clip du groupe clermontois Païaka et un renne chantant… Joyeux Noël.


C’est une tradition pour les fêtes : le concert de noël à l’Opéra de Clermont-Ferrand. Cette année, une sérénade de Vivaldi, donnée pour la première fois à l’ambassade de Venise : la Senna Festeggiante.
Pour diriger cette coproduction Orchestre d’Auvergne et Centre Lyrique Clermont-Auvergne, un jeune chef et claveciniste anglais : Jonathan Cohen. Le Centre Lyrique, lui apporte des voix d’excellence à ce programme dont la soprano hongroise Emoke Barath.

Un projet au budget élevé qu’il était donc important de coproduire, un très beau cadeau de l’orchestre d’auvergne et du centre lyrique pour fêter Noël le 22 décembre.

Le groupe clermontois Païaka dévoile un clip tourné à l’opéra de Clermont-Ferrand. Le nouvel album « The Line » sort le 9 février 2018 et Païaka y affirme sa diversité.

Paiaka sera en tournée dans toute la France en 2018 pour présenter The Line. Avec une halte à la Coopérative de Mai à Clermont le 3 mars.

AGENDA:

Pas de Muriel Robin ni de Michèle Laroque comme nous vous l’avions par erreur annoncé la semaine dernière à la Baie des Singes mais Didier Benureau vendredi 22 décembre dans la salle des fous rires de Cournon d’Auvergne.

L’humoriste Philippe Chevallier sera sans Laspales pour son spectacle Chevallier au Backstep à Vichy vendredi 22 et samedi 23 décembre.

Mardi 26 décembre, l’orchestre Paris Classik investira l’église Saint-Genes des Carmes à Clermont-Ferrand.

Et le lundi 1er janvier, passez vos nuits d’été chez Berlioz avec l’ensemble Capella Forensis à l’église Saint-Genes de Thiers.

 

15 Déc

PILS danse la Bossa Nova et se 109…

PILS_Vendredi_15_12-00_00_02_13Le 109, la scène de musiques actuelles de Montluçon, invitait le Collectif Lilananda pour son nouveau projet Bossa 2.0. Le quintet de Jazz s’associe à un quatuor à cordes pour revisiter les grands classiques de Bossa Nova. Le 109 à Montluçon poursuit son travail de « dénicheur de découvertes », c’est le programme de PILS.


Le quintet de Jazz Lilananda se fait une place au soleil et enrichit son répertoire en revisitant un genre très chaleureux: La Bossa Nova. Bossa 2.0, c’est le nom du projet du Lilananda Jazz Quintet qui revisite la musique brésilienne en s’associant avec un quatuor à cordes. Un projet et une musique que le collectif avait envie de transmettre. Ils ont donc invité et initié les élèves du conservatoire André Messager à Montluçon pour travailler quatre morceaux avec eux.

Du sang neuf au 109

Le trimestre du 109 qui s’annonce débutera sur les chapeaux de roues avec » l’Eklectrocoast », une nuit de musiques électro à l’embarcadère, le pendant montluçonnais du même EKlectroCoast qui se déroule à La Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand. Cette nouvelle saison, vous l’aurez compris, c’est d’abord à vos pieds que le 109 s’adresse: la preuve avec le groupe Darktek, un vif désir de faire plaisir à la jeunesse avec aussi les rockeurs Lysistrata au Guingois, le groupe electro pop Isaac Delusion ou encore DBFC à l’embarcadère.
Le 109 rappelons-le, c’est la scène de musiques actuelles montluçonnaise qui investit plusieurs structures de la ville comme Guingois ou l’Embarcadère mais aussi le conservatoire, le Mupop ou encore Athanor qui accueille généralement les têtes d’affiches.

Une saison pendant laquelle le public ira découvrir la chanteuse Tanika Charles au Guingois en février ou redécouvrir le groupe mythique Raoul Petite. Les joyeux gaillards feront escale à l’Embarcadère en mars tout comme le chanteur à l’univers très personnel Nosfell.

14 Déc

« Saloon » du cirque Eloize : la conquête de l’ouest sur la scène de la Comédie de Clermont

Saloon_22©JimMneymneh (5)

Un spectacle grand public à la Comédie de Clermont pour les fêtes de fin d’année. Le Cirque canadien Éloize fut l’un des premiers à participer au grand renouveau des arts du cirque dans les années 1990-2000 et ses spectacles sont joués dans le monde entier. Les artistes de ce cirque mythique sont à la maison de la culture jusqu’à dimanche avec leur nouvelle création Saloon, qui fait revivre comme par magie sous les yeux des grands comme des petits le riche univers du Far West.

Un spectacle joyeux et plein d’humour où dès le départ, la musique donne le ton : les pionniers s’installent, le chemin de fer se développe, une ville se construit, le saloon ouvre ses portes et l’histoire de l’Ouest peut commencer.

Sur la scène, les numéros de voltige et d’adresse s’enchaînent pour narrer l’épopée : cascades, chant, danse, les onze artistes savent tout faire et entraînent le spectateur du bout de leur lasso pendant une heure vingt.

« Eloize » signifie « éclair de chaleur » en acadien. Et en effet, le Cirque Eloize et son Saloon donnent une belle démonstration de chaleur et d’énergie sur la scène de la Comédie.

Saloon, une cavale au coeur du Far West, par le Cirque Eloize : Vendredi 15 décembre à 20h30; Samedi 16 décembre à 17h00 et 20h30; Dimanche 17 décembre à 15h00 à la Maison de la culture de Clermont-Ferrand.

08 Déc

Pils roule toujours d’un spectacle à une expo

IMG_2364

La voiture de pils est restée à Clermont-Ferrand cette semaine : Mozart s’invite à la maison de quartier de Croix de Neyrat avec le Centre Lyrique Clermont Auvergne et six artistes locaux regroupent leurs créations originales dans une exposition au centre Camille Claudel : Art Auvergne Connection.


Pils du 8 décembre 2017

Depuis 2015, désireux de sensibiliser un plus large public, le Centre Lyrique Clermont-Auvergne multiplie ses actions de sensibilisation en se tournant vers les structures socio-culturelles des quartiers prioritaires de la ville. « Lyrique en quartier(s) », ainsi s’appelle l’initiative, se déplaçait à la Maison de Quartier de Croix-de-Neyrat à Clermont-Ferrand pour un spectacle autour de Mozart.

 


Lyrique en quartier

 

L’union fait la force : au Centre Camille Claudel à Clermont-Ferrand, six artistes locaux (Plume, Chris Art, Genski, Neko, Yann Pinstriping et Timmy Willy) se sont regroupés pour créer Art Auvergne Connection. Une exposition conçue comme un parcours dans les différentes techniques de création de ces artistes et certaines sont plutôt originales.

 


Expo Art Auvergne Connection

Art Auvergne Connection du 8 au 23 décembre 2017 puis du 2 au 20 janvier 2018.

01 Déc

PILS fait Comme John et fête le Prisme

Les deux Comme John nous ont reçus dans leur salon installé pour le lancement de leur nouvel album au Tremplin à Beaumont. Photo: R.Beaune

Les deux Comme John nous ont reçus dans leur salon installé pour le lancement de leur nouvel album au Tremplin à Beaumont. Photo: R.Beaune

La salle aurillacoise Le Prisme à 10 ans: ce lieu, c’est à la fois une salle de concert et un espace culturel à Aurillac. Le bâtiment a vu le jour en 2007 à l’initiative de la communauté d’agglomération. Quatre jours de fête sont prévus pour cet anniversaire (du 7 au 10 décembre). Mais ce n’est pas tout: le groupe clermontois Comme John revient avec un nouvel album et ces filles sont toujours aussi « enchantantes« .


PILS du 1er décembre

150 concerts organisés en 10 ans et 260 000 spectateurs accueillis, le Prisme à Aurillac a accueilli des pointures telles que Indochine, Yannick Noah, Benabar, -M-, Jean-Louis Aubert,Jacques Dutronc, Nolwenn Leroy ou encore Zazie. La liste est longue et ce n’est pas fini. Le weekend prochain, la salle fêtera ses 10 ans avec un programme chargé: au menu, les Wampas, Black M, une poignée de groupes du coin programmés par l’association Love me tendeur et même un feu d’artifice.


Le Prisme à Aurillac (15) a 10 ans

Elles s’appellent Comme John et comme John Lennon, elles chantaient beaucoup en anglais sur leur premier album il y a déjà deux ans de ça. Finalement, elles reviennent aujourd’hui avec des ribambelles de choses à raconter: Du coup est né une collection de dix ritournelles écrites en français.

Ce retour à la langue maternelle, c’est aussi le résultat de deux années folles où les soeurs se sont frotté à des professionnels et à un public, plus large, beaucoup plus large comme cette date à Belfort où elles ont joué devant un parterre d’environ 4000 personnes. Ces grandes filles viennent de lancer « Illusion » en grandes pompes sur la scène du Tremplin à Beaumont, elles seront à la Librairie des Volcans samedi 2 décembre et en première partie du groupe Aliose à La Coopérative de Mai mardi prochain.


Le duo clermontois Comme John sort un nouvel album

RSS