05 Jan

J’ai pas bien compris : les contrefaçons

Cela a la couleur de… la saveur de… Mais ce n’est pas du… Un ancien message publicitaire qui pourrait aider à comprendre ce que le mot contrefaçon signifie. Pour ce « j’ai pas bien compris », les élèves de CM2 de l’Ecole Mantéga à Nice s’interrogent sur le sujet.

Pour aller plus loin :

► Cannes : visite de Gérald Darmanin pour le lancement de la campagne estivale anti-contrefaçon du gouvernement

► Contrefaçons : l’opération séduction des douanes auprès des ados

31 Déc

J’ai pas bien compris : les pailles en plastiques

Monaco avait déjà pris les devants, la France s’apprête à suivre dès le 1er janvier 2020, avant l’Europe toute entière : l’interdiction des pailles et d’autres objets plastiques à usage unique. Ce sujet, ce sont Nawel, Jessy, Hamza et Cassandra, élèves du collège Roger Carlès à Contes, qui ont souhaité en débattre.

Pour aller plus loin :

Cannes : fini les gobelets, couverts ou emballages plastiques dans les kiosques dès le 1er juin

Nice. Les pailles en plastique pourraient disparaître d’ici 2020

Cotons-tiges, gobelets, couverts et assiettes : Monaco aussi interdit un maximum de plastiques jetables

J’ai pas bien compris : l’addiction aux jeux vidéos

On parle de l’addiction aux jeux vidéos avec des élèves de 4ème du Collège Roger Carlès à Contes. L’OMS considère désormais qu’il s’agit d’une vraie pathologie. Jouer longtemps n’est heureusement pas le seul critère.
Mais vous allez voir, grâce au témoignage d’Adrien notamment, que l’addiction peut arriver plus vite qu’on ne l’imagine.

J’ai pas bien compris : la detox digitale

Certains ont en fait leur business, en proposant des séjours de luxe avec méditation et massages : les cures de détox digitale sont à la mode. Elle sont censées nous aider à nous sevrer de notre doudou numérique : le téléphone portable.
C’est un sujet de débat avec les élèves de 4ème D du collège Roger Carlès de Contes.

07 Déc

La laïcité à l’école

Le 11 octobre dernier, une vidéo virale sur les réseaux sociaux a relancé le débat sur le voile à l’école : faut-il étendre son interdiction aux mamans accompagnatrices ?
Délicat sujet de la laïcité à l’école, dont on débattu Iyed, Anastasia, Gaïa et Rania, élèves de CM2 de l’école Sainte-Hélène à Nice.

La lettre de Gaïa à l’issue du tournage

Les autres lettres de la classe

C’est quoi la trêve hivernale ?

Selon le décompte tenu par le site internet « les morts de la rue« , il est l’un des 369 sans-abri décédé cette année.
Le 19 novembre dernier, le corps sans vie d’un homme a été découvert à Nice. Le froid n’est peut-être pas la cause unique de sa mort, mais il est toujours une circonstance aggravante.
Le sort des sans-abri et des mal-logés : un sujet qui interpelle les plus jeunes d’entre nous. Dhésia, Kenan, Mayssa et Alina, élèves de CM2 de l’école Sainte-Hélène, s’interrogent sur la trêve hivernale.

La lettre de Mayssa à l’issue du tournage

Les autres lettres de la classe

06 Déc

La reconnaissance faciale, c’est quoi exactement ?

Leur génération a toujours connu la vidéosurveillance, et ils ont grandi dans la ville la plus vidéosurveillée de France. Mais sont-ils prêts à accepter la reconnaissance faciale ?

Ariana, Safa, Inès et Eloïse, élèves de CM2 de l’école Sainte-Hélène à Nice, ils nous donnent leur avis :

La lettre d’Eloïse à l’issue du tournage

Les autres lettres de la classe

Reconnaissance faciale pendant le carnaval de Nice, à l’entrée des lycées… La commission nationale informatique et libertés a décidé ce 15 novembre des « lignes rouges » à ne pas franchir dans l’utilisation de la reconnaissance faciale, en matière de respect de la vie privée des citoyens notamment. + d’infos.

La ville de Nice avait testé la reconnaissance faciale sur la voie publique pendant le carnaval en février 2019.

Le danger des écrans pour notre santé

Dangereux un écran ? Les écrans sont omniprésents. Que ce soit pour consulter les réseaux sociaux, regarder la télévision ou un film sur son ordinateur, ou encore jouer aux jeux vidéo, rares sont les moments où nos yeux ne se posent pas sur un écran.

Malheureusement, cette surconsommation n’est pas sans conséquences pour notre santé.

Les jeunes, eux, passent 4h11 par jour devant les écrans, une heure de plus qu’il y a 10 ans. 

Et le pourcentage d’ados passant plus de 3 heures par jour devant un écran a explosé, en particulier chez les garçons entre 15 et 17 ans. 

► Pour aller plus loin : Les écrans, un danger pour la santé ?

Ayoub explique dans sa lettre que depuis l’émission, il joue moins aux jeux vidéos.

Les autres lettres de la classe

RSS