20 Avr

André Chassaigne (Front de Gauche) n’exclut pas une participation au gouvernement

André Chassaigne

Alors que Jean-Luc Mélenchon semble, aujourd’hui encore, rejeter toute idée de participation au prochain gouvernement si François Hollande est élu président de la République et si la gauche rafle la mise aux législatives, le communiste André Chassaigne paraissait moins catégorique cette semaine à l’occasion d’une rencontre avec la presse. Le député du Puy-de-Dôme l’a dit :  « on n’exclut rien du tout », des propos qu’il a ensuite tempérés en ajoutant que « l’important n’est pas de savoir ce qu’on ferait au gouvernement mais ce qu’on fera du gouvernement ». Le Front de Gauche veut peser sur la politique du pays et pour cela il compte sur ce mouvement populaire qui le place à deux jours du premier tour de l’élection présidentielle tout près de la troisième place à quelques points de son ennemi juré, le Front National de Marine Le Pen.

Les militants du Front de Gauche fiers d’être « d’ores et déjà la surprise de cette campagne » ont dorénavant une autre ambition, celle de permettre à Jean-Luc Mélenchon d’arriver devant la candidate du Front National dimanche soir. Cyril Cineux, conseiller municipal à Clermont-Ferrand et candidat sur la 1ère circonscription du Puy-de-Dôme en juin prochain, veut « faire reculer cette conception de haine ».

Cyril Cineux

Pour atteindre un de ses objectifs, le Front de Gauche a mené une campagne virulente contre celle qui les devance, aujourd’hui encore, dans les sondages, en cherchant à faire « péter le vernis de la dédiabolisation ».

Mais l’objectif majeur du Front de Gauche reste d’offrir à Nicolas Sarkozy une défaite cuisante. Il faut « une gauche forte au premier tour » pour Cyril Cineux. Et pour lui offrir un score historique, les militants d’extrême-gauche comptent sur les abstentionnistes à qui ils répètent sans cesse que « ne rien faire n’a jamais changé les choses ».

19 Avr

Présidentielle : Nicolas Sarkozy à Clermont-Ferrand entre les deux tours

Brice Hortefeux, le 19 avril 2012 à Clermont-Ferrand

On en parlait depuis quelques semaines déjà mais sans avoir de date précise, c’est désormais une certitude : Nicolas Sarkozy va venir à Clermont-Ferrand entre les deux tours de la Présidentielle. Jeudi soir, à l’occasion du meeting de son ami Jean-François Copé dans la capitale auvergnate, Brice Hortefeux a confirmé le déplacement du candidat de l’UMP, le week-end prochain, en terre clermontoise. A l’heure qu’il est, le lieu du meeting n’est pas encore connu.

17 Avr

Présidentielle : les Verts nettoient la finance au kärcher

Ils tremblent les Verts. Ils craignent le vote utile. Alors, mardi matin, pour tenter d’enrayer la fuite de leurs électeurs potentiels vers Hollande ou Mélenchon, ils ont voulu marquer les esprits. Aux grands maux (Eva Joly n’est créditée que de 2 à 2,5% des intentions de vote au 1er tour), les grands remèdes, et c’est avec un kärcher qu’ils ont diffusé leur message. Guidée par Nicolas Bonnet et Yves Reverseau, respectivement secrétaire régional et porte-parole régional d’EELV, une poignée de militants a « lavé la finance au kärcher ». Un p’tit coup de brosse pour rappeler aux rares clermontois présents sur la place à 8h30 qu’Eva Joly a fait de la lutte contre le pouvoir des banques un des axes majeurs de sa campagne. Une action symbolique doublée d’un grande opération de distribution de tracts. Les Verts comptent en répandre 30000 d’ici la fin de semaine en Auvergne.


Présidentielle : les Verts d'Auvergne passe la… par France3Auvergne

16 Avr

Présidentielle : pour les pro-Cheminade, la conquête de Mars commence par celle de l’Auvergne

Ils n’ont pas encore marché sur Mars et, pour l’heure, ils doivent se contenter de la place de Jaude à Clermont-Ferrand. Les soutiens auvergnats de Jacques Cheminade croient en leur bonne étoile et surtout en leur candidat. A 9 jours du premier tour de l’élection présidentielle, ils étaient une quinzaine de représentants du parti « Solidarité et Progrès » à tenter de convaincre les électeurs du bien-fondé de leur programme. Des mots et des tracts pour expliquer que Jacques Cheminade n’est pas dans la lune et qu’il peut apporter des réponses aux préoccupations quotidiennes des français. Pourtant, d’après les intentions de vote, les électeurs, eux, l’ont mis à des années-lumière du second tour. Rares sont les sondages qui le créditent de plus de 0,5% des voix dimanche prochain.


Présidentielle : les pro-Cheminade en campagne… par France3Auvergne

13 Avr

François Hollande et la pancarte qui dérange

Jeudi soir, sur la place de Jaude, à Clermont-Ferrand, toutes les pancartes n’avaient pas vocation à soutenir François Hollande dans sa course à l’Elysée. L’une d’entre elles a même provoqué une belle migraine à l’équipe qui entourait le candidat socialiste. Si elle est, sans doute, passée inaperçue aux yeux des quelques 5000 personnes présentes sur la place, nos caméras, elles, ne l’ont pas manquée.

Une pancarte qui dérange

« Affiche bleue, cravate bleue, programme bleu, je vote rouge »

Non, jeudi soir, tous ne supportaient pas François Hollande. La pancarte a finalement été détruite par l’entourage du candidat socialiste et son auteur a été prié d’aller afficher ses convictions un peu plus loin.

Présidentielle, François Hollande à Clermont-Ferrand

François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem

A en croire notre photo, il est temps que ça se termine. François Hollande a l’air essoufflé même si les derniers sondages le donnent encore large vainqueur face à Nicolas Sarkozy dans la course à l’Elysée. Mais cette victoire, pour l’assurer, le candidat socialiste doit aller la chercher. Alors, il continue à battre la campagne. Jeudi soir, c’est sur la place de Jaude de Clermont-Ferrand, en plein centre-ville et entre les gouttes, qu’il a fustigé le bilan du président sortant. Les petites piques à l’encontre de celui-dont-il-refuse-de-prononcer-le-nom n’ont pas manqué dans son discours, évoquant une présidence « sans ligne et sans clarté ».

François Hollande, place de Jaude, Clermont-Ferrand

La ligne de François Hollande, elle, est claire. Il veut battre Nicolas Sarkozy. Mais sur une place dont Serge Godard lui a dit « qu’on avait l’habitude d’y fêter des victoires » (ndlr : une…), le candidat socialiste a rappelé que rien n’était joué tant que les électeurs n’avaient pas voté. Une leçon que le Parti Socialiste avait appris le 21 avril 2002.

François Hollande face à 5000 clermontois

Plusieurs milliers de personnes sont venues écouter le candidat socialiste qui, en toute modestie, affirme être « un candidat comme les autres mais qui peut faire gagner la gauche », mais François Hollande doit se rendre à l’évidence, il n’est pas celui qui a le plus séduit les Clermontois. On estime à 5000 personnes environs la foule place de Jaude jeudi soir, Jean-Luc Mélenchon en avait rassemblé plus de 9000 au Zénith d’Auvergne, le 14 mars.

27 Mar

Présidentielle : Hollande en Haute-Loire, puis à Clermont le 12 avril (mis à jour)

La fédération socialiste du Puy-de-Dôme a finalement annoncé que François Hollande serait à Clermont-Ferrand le 12 avril et non le 11.

C’est officiel. Le candidat socialiste François Hollande, de passage récemment à Aurillac pour un meeting, reviendra en Auvergne le 12 avril. Un nouveau rassemblement public aura lieu probablement en extérieur (mais le menu détaillé n’a pas encore été communiqué) le 12 avril prochain à Clermont-Ferrand.

Avant de participer à ce meeting d’un nouveau genre, le candidat socialiste est également annoncé en Haute-Loire. D’après la fédération départementale du ps, il fera un crochet dans notre département acant d’animer un meeting à Clermont-Ferrand. Le candidat socialiste à la présidentielle pourrait se rendre soit au Puy-en-Velay, soit à Brioude, rien n’est encore fixé. Tout ce que l’on sait, c’est que son déplacement sera placé sous le signe de la ruralité et des services publics.

Le 23 mars dernier, il répondait à nos questions sur le plateau du 19/20. L’actualité de la campagne était alors fortement marquée par les événements de Toulouse et de Montauban. Pour autant, François Hollande souhaitait recentrer ses préoccupations sur d’autres thèmes, liés au pouvoir d’achat et aux problèmes économiques.
Ce matin, le journal Le Parisien semble lui donner raison. L’insécurité ne serait pas le sujet prioritaire pour les français, n’arrivant qu’au 9è rang d’un sondage BVA, loin derrière le pouvoir d’achat ou le chômage.


Hollande recentre sa campagne à Aurillac par France3Auvergne

D’autres soutiens de François Hollande sont annoncés dans notre région :
– Elisabeth Guigou sera à Aubière le 30 mars
– Robert Hue sera à St Priest des Champs le 30 mars
– Stéphane Le Foll (responsable de l’organisation de la campagne de François Hollande) à Clermont Ferrand le 31 mars
– Jean Glavany sera à Brassac les Mines, le 11 avril
– Jérôme Cahuzac (en charge de la thématique sur le budget, les finances, et la fiscalité3 et à ce titre défend fréquemment dans les médias les choix économiques du candidat Hollande) sera à Issoire le 16 avril

Par ailleurs, le ps annonce un certains nombre de réunions publiques, et invite ses militants à s’y mobiliser :
Réunions publiques
DATE LIEUX HEURE SALLE
03-avr. VIVEROLS 20H salle conseil municipal
05-avr. ST ANTHEME 20H salle du moulin
11-avr. CUNLHAT 20H mairie
12-avr. ST BEAUZIRE 20H mairie
18-avr. ST DIER 20H mairie
19-avr. DALLET 20H salle vijots
20-avr. ST A. R. SAVINE 20H salle du conseil
24-avr. CELLES SUR DUROLLE 20H salle de réunion n°1
25-avr. PASLIERES 20H salle du conseil
26-avr. ARLANC 20H salle de justice
02-mai OLLIERGUES 20H salle du conseil
03-mai ST GERMAIN L HERM 20H salle de cinéma
04-mai PESCHADOIRES 20Hsalle communale

19 Mar

Présidentielle : Ségolène Royal et François Fillon le 31 mars à Clermont-Ferrand (mis à jour)


François Fillon (Le Puy-en-Velay, 2011)

Hasard des calendriers, la socialiste Ségolène Royal et l’UMP François Fillon seront en visite à Clermont-Ferrand le même jour. Ils sont attendus le 31 mars dans la capitale auvergnate. Concernant la venue du Premier Ministre, c’est Pierre Oliver, membre des Jeunes Populaires, qui a annoncé la nouvelle sur son fil Twitter. François Fillon qui devrait monter sur la scène du Zénith d’Auvergne. D’après l’UMP, contactée ce matin par notre rédaction, le discours de François Fillon est prévu à 18h. Il évoque également la visite prochaine de Jean-François Copé, la semaine du 10 avril. Nicolas Sarkozy est attendu entre les deux tours à Clermont également.

Ségolène Royal (2011)

Quant à Ségolène Royal, elle arrivera en terre auvergnate avec la Caravane de la relève, une caravane qui se promène dans l’hexagone et qui propose de discuter autour de la jeunesse.