20 Fév

Clermont-Ferrand: la liste complète de Jean-Pierre Brenas (UMP)

Jean-Pierre Brenas (Photo: Yannick Kusy)

Jean-Pierre Brenas (Photo: Yannick Kusy)

C’est le challenger désigné d’Olivier Bianchi dans la course à la mairie de Clermont-Ferrand. L’UMP Jean-Pierre Brenas a présenté jeudi soir la liste des 54 personnes qui vont l’accompagner dans la bataille électorale qui s’annonce dans la capitale auvergnate.

Désigné en juillet 2013 par la commission nationale d’investiture de son parti, Jean-Pierre Brenas a connu un début de campagne compliqué. Persuadé qu’il y avait une possibilité de faire basculer Clermont en mars, il comptait sur l’union pour faire vaciller le PS et ses alliés. Peine perdue. Après des semaines de feuilleton et d’épisodes à rebondissement, on apprenait qu’il n’y aurait finalement pas de liste commune entre l’UMP, le MoDem et l’UDI. Les deux forces du centre, qui soutiennent respectivement Michel Fanget et Gilles-Jean Portejoie, ont choisi de faire route ensemble.

Le choix centriste va-t-il pénaliser un candidat qui a toujours prêché pour une nouvelle génération d’hommes et de femmes politiques sur Clermont-Ferrand ? Réponse en mars prochain. En tout cas, avant de penser au second tour et à une opposition avec Olivier Bianchi, on imagine que la tête de liste UMP voudra d’abord remporter une première victoire: celle de la primaire du centre droit. Arrivé devant le duo Fanget/Portejoie pour être l’homme fort en vue d’éventuelles négociations pour une fusion avec ses meilleurs ennemis au second tour. Dans le journal de 19h, sur l’antenne de France 3 Auvergne, Jean-Pierre Brenas a regretté que les discussions n’aient pas abouti mais il a affiché son espoir de « nous retrouver au second tour« .

A 30 jours du premier tour des élections municipales, la tête de liste UMP a affirmé ne pas avoir de coup de mou et d’être prêt « à tout donner dans la bataille » pour faire tomber l’équipe socialiste. « Je crois que les socialistes sont au bout du rouleau, on peut parler de sclérose en place » a affirmé Jean-Pierre Brenas applaudi aussitôt par ses colistiers. « La victoire est au bout de cette campagne » a-t-il poursuivi.

 

 

 La liste complète

  1. Jean-Pierre BRENAS – UMP (Chirurgien-dentiste, conseiller municipal sortant)
  2. Edith CANDELIER – société civile (Ancienne Présidente du Tribunal de commerce de Clermont-Ferrand, juriste dans une entreprise locale de travaux publics)
  3. Jean-Pierre LAVIGNE – société civile (Président de la CGPME Auvergne, Chef d’entreprise)
  4. Nadia GUERMIT-MAFFRE – Modem (Infirmière)
  5. François BARRIERE – UMP (Demandeur d’emploi)
  6. Christiane JALICON – UMP (Conseillère municipale sortante, cadre de l’industrie graphique)
  7. Didier MULLER –UMP (Conseiller municipal sortant, restaurateur)
  8. Géraldine BASTIEN –UMP (Diplômée du centre de formation des Avocats)
  9. Jean-Luc BLANC – MODEM (Directeur d’une PME)
  10. Fabienne MONTEL – UMP (Fonctionnaire territorial)
  11. Louis COUSTES – société civile (Fondateur de «Kizou Aventures»)
  12. Marie-France DABERT – société civile (Vendeuse)
  13. Gérard BRUNEL – société civile (Cadre dirigeant d’un site industriel pneumatiques)
  14. Cécile LAPORTE – société civile (Secrétaire)
  15. Bernard DASTUGUE – société civile (Professeur d’universités)
  16. Danielle LONDICHE-BLINEAU – UMP (Commerçante à la retraite)
  17. Hervé PIALOUX – société civile (Médecin généraliste)
  18. Brigitte CELLIER-COURTIL – société civile (Employée de la Banque de France à la retraite)
  19. Claude ANDANSON – société civile (Gérant d’un cabinet d’architectes)
  20. Annick TOURETTE – société civile (Sommelière)
  21. Jean-Pierre CHOMILIER – UMP (Consultant immobilier)
  22. Marie-France BESSE – Modem (Commerçante à la retraite)
  23. Damien PESSOT –UDI (Directeur d’un Office de Tourisme)
  24. Danielle BODEVEIX – UMP (Avocat honoraire)
  25. Aymeric du RANQUET – UMP (Etudiant en sciences économiques)
  26. Michelle PIRAT-EPAILLY –société civile (Assistante de direction à la retraite)
  27. Alain SOREAU – société civile (Dirigeant de sociétés dans la restauration rapide)
  28. Virginie GARCIA – société civile (Co-gérante d’une société de transport et logistique)
  29. Yves PULCET – UDI (Conseiller en PMI)
  30. Vivienne BUI – société civile (Restauratrice)
  31. Nazih BOUCHABAKE – société civile (Médecin spécialiste ORL)
  32. Andréa FAVAIN – UMP (Etudiante en droit)
  33. Jean-Jacques PICARD – UMP (Ingénieur informatique à la retraite)
  34. Audrey REDOUTEY – société civile (Commerçante, propriétaire d’une onglerie)
  35. Luc ANDOUARD – société civile (Assureur)
  36. Hélène BENHAïM – société civile (Agent de la Caisse d’Allocations Familiales)
  37. Marcel CHABAT – société civile (Employé de banque à la retraite)
  38. Fatiha OUCHNAK –société civile (Conseillère en vente dans l’ameublement)
  39. Julien BONY – société civile (Délégué pharmaceutique)
  40. Arlette ABRAMOWITZ – société civile (Vice-présidente de l’association « Tous Ensemble »)
  41. Pascal POINTUD – société civile (Fonctionnaire de police)
  42. Chantal FILIPPINI – UMP (Professionnelle de santé)
  43. Pierre-Edouard MORIN – UMP (Dirigeant d’une entreprise du patrimoine vivant)
  44. Clotilde GIRAUD – société civile (Mère de famille)
  45. Papa Ibra KEBE – UMP (Professeur de finances à l’école supérieure de commerce de Clermont-Ferrand)
  46. Anna FARTURA – société civile (Médecin pédiatre)
  47. Michel SAULNIER – société civile (Conseiller Principal d’Education à la retraite)
  48. Sandrine DE ARAUJO- société civile (Assistante dans un cabinet d’architecture)
  49. Emmanuel COUTURE-FRITZ – société civile (Conseiller en développement durable)
  50. Sylvie JOUHATE – société civile (Kinésithérapeute)
  51. Anthony PRIEUR – UMP (Maître d’hôtel)
  52. Lucie NOURISSON – société civile (Vendeuse dans le prêt-à-porter)
  53. Eric ROBERT – société civile (Dirigeant d’une société de rénovation thermique)
  54. Marie FEBVRE – société civile (Etudiante en comptabilité et gestion)
  55. Patrice DETEIX – société civile (Professeur des Universités)
  • <span class="author">Mon Auvergne</span>

    Superbe liste d’UNION qui va mettre un terme aux mauvaises langues ! Jean Pierre Brenas s’est en effet toujours battu pour une Union des forces de droites et le prouve par la diversité des étiquettes en presence. Mais encore plus important ( en tout cas pour les administrés ) cette liste est un reflet de la population avec des compétences multiples allant de la CGPME au demandeur d emploi ! Clermont-Fd à enfin une chance de sortir de ce système sclérosant socialiste qui si il devait perdurer, finirait par ôter toutes chance de développement à notre belle ville au détriment de petits copains .

    • <span class="author">Vall</span>

      et quelques oligarques sur cette liste