19 Mai

Etat d’urgence : Danielle Auroi (EELV) et André Chassaigne votent contre sa prolongation

Petite devinette : combien de députés ont voté la prolongation de l’état d’urgence jeudi ? Soixante-huit. Oui, vous avez bien lu : 68. On est loin des 577 élus qui siègent à l’Assemblée nationale.

Ce 19 mai, parmi les 12% de députés présents dans l’hémicycle du Palais Bourbon, deux Auvergnats (seulement) ont participé au vote qui rallonge de deux mois cet état d’urgence. Les deux se sont prononcé contre. Il s’agit de l’écologiste Danielle Auroi (députée du Puy-de-Dôme) et du communiste André Chassaigne, lui aussi Puydômois.

L’analyse du scrutin est ici

10 Mai

Olivier Bianchi, le maire de Clermont-Ferrand, montera les marches à Cannes le 13 mai

Olivier Bianchi est attendu à Cannes vendredi. Le maire socialiste de Clermont-Ferrand n’y va pas pour présenter un film dans lequel il apparaîtrait mais pour participer à la réunion de la commission Culture de France Urbaine.

France Urbaine est une entité née de la fusion de l’Association
 des Maires de Grandes Villes de France 
et de l’Association des Communautés Urbaines 
de France, elle regroupe les élus des métropoles, des grandes communautés et des villes centres ou périphériques.

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand

La commission Culture est co-présidée par Olivier Bianchi et David Lisnard, le maire (Les Républicains) de Cannes. Vendredi, elle doit se pencher sur le rôle de ces métropoles, de ces communautés et de ces grandes villes dans l’accompagnement de la création cinématographique même si le cinéma est une compétence économique que relève des régions.

Olivier Bianchi nous a par ailleurs confié qu’il comptait sur son déplacement cannois pour développer son réseau dans l’optique de faire de Clermont-Ferrand la capitale européenne de la culture en 2028.

07 Avr

Wauquiez à Queyranne : « La campagne est finie, sortez de votre amertume »

Invité du journal télévisé de France 3 Auvergne, jeudi à 12 heures, Laurent Wauquiez a répondu à Jean-Jack Queyranne, son prédécesseur à la présidence de la région Rhône-Alpes. Dans une tribune publiée par le site du Monde (6/4/16), le conseiller régional socialiste a profité des « 100 jours » du nouveau patron de la région pour attaquer « ce populisme de droite qui se répand en Europe (…) qui trouve en Laurent Wauquiez un apprenti sorcier et en Auvergne-Rhône-Alpes un laboratoire« .

LeMonde-Queyranne

Sortez de votre amertume, sortez de votre aigreur

C’est avez le sourire que Laurent Wauquiez a réagi sur l’antenne télévisée de France 3 Auvergne en invitant son adversaire socialiste aux dernières élections régionales à sortir de son « amertume » et de son « aigreur« . « La campagne est finie« , lui a rappelé l’homme à la parka rouge. Au passage, le président auvergnat de la région a dressé un petit bilan de son action depuis sa prise de fonction le 4 janvier. « Effectivement, on a pris des décisions, on a baissé les indemnités des élus, parce qu’avant il y avait du gaspillage« , a-t-il dit, « on fait des économies, on remet l’argent sur des projets, on s’occupe de défendre l’emploi de chez nous et j’assume de dire que je suis là pour défendre l’emploi dans ma région« . Enfin, Laurent Wauquiez avoue qu’il « assume ces idées très sereinement et très tranquillement« .

 

22 Mar

Laurent Wauquiez : « Je demande à nouveau l’internement des individus fichés S »

Quelques heures après les attentats qui ont frappé Bruxelles, le 22 mars au matin, les réactions ont été nombreuses sur les réseaux sociaux. Parmi elles, celle de Laurent Wauquiez. Le député de Haute-Loire et président Les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes a réitéré sa demande d’internement « des individus fichés S et de ceux qui reviennent du djihad« .

Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 qui avaient fait 130 morts et 413 blessés en France, le secrétaire général du parti Les Républicains avait déjà demandé que « les 4 000 personnes vivant sur le territoire français, fichées pour terrorisme » soient « placées dans des centres d’internement anti-terroristes spécifiquement dédiés« . « Notre système de défense doit maintenant être à la hauteur de la menace. Il n’y a pas de liberté pour les ennemis de la France et de la République« , avait-il justifié.

10 Mar

La région Auvergne-Rhône-Alpes consulte ses habitants pour se trouver un nom

AURA consulte pour son nomAprès les 4 500 lycéens de la région, c’est au tour des habitants des territoires d’Auvergne et Rhône-Alpes de suggérer un nom pour la nouvelle grande région, officiellement née le 1er janvier 2016.

Le 9 mars, le Conseil Régional a mis en ligne un formulaire à l’adresse http://www.auvergnerhonealpes.eu/78-votez-pour-le-nom.htm dans lequel on peut donner un nom à ce nouveau territoire.

Aura, Auralpes, Rhôvergne, Rhône-Alpes-Auvergne, Auvergne-Rhône-Alpes, ou simplement Auvergne… la Région compte sur ses habitants pour lui apporter le plus d’idées possibles avant de prendre une décision qui sera entériné par le Conseil d’Etat le 1er octobre prochain.

Le formulaire est en ligne jusqu’au 25 mars.

03 Mar

Najat Vallaud-Belkacem dans le Puy-de-Dôme le 7 mars

Najat Vallaud-Belkacem (AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN)

Najat Vallaud-Belkacem (AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN)

La Ministre de l’éducation nationale effectuera une visite dans le département du Puy-de-Dôme, le lundi 7 mars 2016. Najat Vallaud-Belkacem se rendra dans les locaux de l’IUFM de Clermont-Ferrand dans la matinée avant de partir à la rencontre de collégiens dans la commune des Ancizes.

L’annonce de cette visite a été faite jeudi à l’occasion de la venue à Clermont-Ferrand d’Audrey Azoulay, Ministre de la culture.

Mise à jour

Mea culpa. Jeronimo a raison. Les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) ont changé de nom en 2013, remplacés par les Ecoles Supérieures du Professorat et de l’Education. C’est donc bien l’ESPE de Clermont-Ferrand que madame la Ministre visitera lundi l’occasion de son voyage puydômois.

25 Fév

Obama peut appeler Laurent Wauquiez, mais pas le dimanche !

Laurent Wauquiez (Photo :   PATRICK KOVARIK / AFP)

Laurent Wauquiez (Photo : PATRICK KOVARIK / AFP)

Le numéro 2 du parti Les Républicains et tout frais président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a ouvert les portes de sa maison à Gala. Une petite virée dans le monde de la presse people pour Laurent Wauquiez, considéré par les uns comme gendre idéal et bad boy de la politique pour d’autres.

Le député de Haute-Loire raconte qu’il s’astreint, malgré un emploi du temps chargé, à accompagner ses enfants à l’école un jour sur deux. On apprend également que, chez les Wauquiez, les dimanches sont sacrés. La journée se « termine toujours par une soirée crêpes et un film qu’on regarde tous ensemble. Barak Obama m’ap­pel­le­rait, je ne décro­che­rais pas« , dit le père sur le ton de l’humour.

L’article de Gala

11 Fév

Une Verte voit rouge après le retour des écologistes au gouvernement

Alors que Barbara Pompili, Emmanuel Cosse et Jean-Vincent Placé font leur entrée dans le gouvernement avec le remaniement annoncé jeudi après-midi, une jeune écologiste auvergnate, tête de liste aux élections européennes de 2014 sur la circonscription Auvergne-Centre-Limousin, n’a pas caché sa colère sur Twitter.

Heuquin-110216

Quelques minutes après l’annonce de ces trois nominations, Clarisse Heusquin a écrit : « le personnel politique démontre sa médiocrité et notamment les écologistes« . Un message sans concession, sans doute d’abord adressé à l’encontre d’Emmanuelle Cosse. La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts n’a jamais été avare de mots souvent durs prononcés contre le Premier Ministre. En avril 2015, elle considérait le modèle économique de Manuel Valls « périmé« . Les deux figures politiques s’opposent également sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, un projet défendu par le socialiste.

Olivier Bianchi a-t-il basculé du côté obscur de la Force ?

Le maire de Clermont-Ferrand cache-t-il son jeu depuis son élection, comme Palpatine à sa prise de pouvoir au Sénat galactique ? L’élu socialiste aurait-il basculé du côté obscur de la Force ? En tout cas, une photo publié sur Twitter à l’occasion du Festival International du Court-Métrage laisse perplexe. On voit l’édile vêtu d’une cape noire et armé d’un sabre-laser rouge. Si la légende de la photo le compare au maître Jedi Obiwan Kenobi, il arbore en fait une allure de Seigneur noir des Sith.

Bianchi-Sith

On sait, et lui-même ne s’en cache pas, Olivier Bianchi capable de coup de sang. Un trait de caractère qui lui colle à la peau et qui se marie plutôt bien, finalement, avec le costume enfilé à l’occasion d’une visite à l’Atelier, école éphémère de cinéma installée provisoirement dans les murs de l’ESC.

05 Fév

Le socialiste Gérard Filoche live tweet son voyage en car de Vierzon à Montluçon et se fait allumer par le 1er secrétaire fédéral du PS de l’Allier

000_DV1335251-filocheGérard Filoche n’a pas sa langue dans sa poche, encore moins quand il s’agit d’égratigner Emmanuel Macron. La loi Macron est pour le socialiste une « loi régressiste, la pire loi que la gauche ait proposé », c’est ce qu’avait dit le membre du bureau national du PS en janvier 2015.

Jeudi, alors qu’il se rendait à Montluçon pour assister à une réunion de l’union départementale de la CGT de l’Allier, il a une nouvelle fois pris la mouche contre « son ami » Macron. Pourquoi ? Parce qu’après avoir été de Paris à Vierzon en trains, Gérard Filoche est monté à bord d’un car pour un voyage de 3 heures entre Vierzon et Montluçon.

filoche-macron

Au fil du parcours, le fils de cheminot a eu tout le loisir de dire ce qu’il pensait des voyages en « autocar Macron ». « Ça tangue, ça secoue, y a pas de prise » dans cette « diligence à diesel », raconte-t-il dans ses tweets. Enfin, il finit par exprimer son soulagement d’être arrivé après son aventure provinciale mais « brisé, moulu » avec un « mal aux fesses ».

Mais voilà, Gérard Filoche aurait dû vérifier qu’il était bien à bord d’un bus Macron avant de les attaquer billes en tête sur son chemin. En fait, il était à bord de l’Autocar n°14281 de la… SNCF parti de Vierzon à 10h18 avec une arrivée prévue à Montluçon à 12h55. Ce petit détail lui a été rappelé par un de ses « camarades » socialistes, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du premier secrétaire fédéral du PS de l’Allier.

Si tu veux être utile, lâche twitter et rejoins nous dans nos combats pour le monde réel. – Nicolas Brien, 1er secrétaire fédéral du PS de l’Allier

Sur sa page Facebook, Nicolas Brien pousse lui aussi un « coup de gueule » car il « ne supporte plus ces apparatchiks parisiens qui viennent en province comme d’autres vont au zoo ». « Non, le car que tu as pris n’a rien à voir avec Emmanuel Macron et tout à voir avec les politiques d’abandon des chemins de fer de province que droite et gauche ont laissé la SNCF mener depuis 30 ans au profit des juteuses autoroutes à péage », écrit le jeune conseiller municipal de Montluçon.

Au fil des mots, le ton monte : « Non, les élus de ce territoire que tu méprises ne restent pas les bras ballants et se battent depuis des mois (…) pour que cette galère ne soit plus qu’un mauvais souvenir ». Enfin, Nicolas Brien porte le coup de grâce : « Camarade, respecte-nous. Et si tu veux être utile, lâche twitter et rejoins nous dans nos combats pour le monde réel. »

Brien-filoche

RSS