08 Avr

Le meilleur des Cévennes : le Ranc de Banes

Jamais déçu par cette balade !

J’ai fait cette randonnée une bonne dizaine de fois : seul, avec ma chérie, avec des ados ou en mode trail. Au final, c’était, à chaque fois, la même réaction. Elle est géniale cette petite balade autour de Sumène (Gard). 15 km, 925 D+, 5H à 6H de marche.

Pour le décor, vous êtes à la limite du Gard et de l’Hérault, au coeur des Cévennes. Mieux, vous allez crapahuter au dessus des Gorges du Rieutord, admirer des anciennes mines de fer, traverser une grotte-tunnel et bénéficier d’un sacré panorama sur le massif cévenol.

N’oubliez pas la frontale

L’itinéraire (marquage jaune) part du centre de Sumène, près de Ganges, et vous montez direction le hameau du Pouget, juste au dessus. Après avoir jeté un coup d’oeil aux Jumeaux, deux monts qui se ressemblent, vous redescendez vers le Rieutord.

Après avoir admiré les ruines des mines de fer, vous empruntez un joli pont moutonnier. Les choses sérieuses commencent alors avec la remontée bien pentue vers la Grotte Camisarde que vous allez traverser de part en part. N’oubliez pas les frontales ! À la sortie, la vue sur les gorges du Rieutord est juste à couper le souffle. Encore un bon effort, et vous arrivez au lieu du Pique-Nique, le sommet du Ranc de Banes qui trône au dessus de Sumène (Alt 713m). De ce belvédère, vous embrassez tout le sud des Cévennes, du massif de la Fage au Mont-Aigoual. La redescente vers Sumène est sublime, technique et assez longue.

Les conseils de Zinzin

Cette rando n’est pas facile. Il faut avoir un bon pied et être sportif. N’oubliez pas de partir très tôt en été et de prévoir beaucoup d’eau. Il n’y en a pas sur le parcours. Bonne balade.

Voici ma trace sur l’application Strava : L’itinéraire

Vous pouvez aussi faire cette balade dans l’autre sens comme le propose Visorando mais j’aime moins.

Cette randonnée a été tournée dans le cadre de mes chroniques rando diffusées sur France 3 Occitanie. Ce montage est une version longue du reportage diffusé sur ma chaine.

06 Avr

Le sentier du vertige au dessus des Gorges du Tarn et de la Jonte

La randonnée parfaite

(La vidéo est au bas de l’article)

Le Sentier du Vertige est la randonnée parfaite pour en prendre plein les yeux en un minimum de temps !

L’itinéraire part du Rozier, un joli village situé au début des Gorges du Tarn (Lozère). Cela démarre, en fanfare, avec l’ascension du Rocher de CapLuc. Attention, si vous êtes sensible au vertige, passez votre chemin. Pour accéder à La Croix blanche, au sommet, il y a toute une série d’échelles rouillées mais en bon état mais cela peut faire très peur. ET IL N’Y A AUCUNE SÉCURITÉ pour les enfants. Dommage, car la vue du sommet est saisissante sur les Gorges du Tarn. La sensation de vertige est encore plus présente à la descente… Je vous aurais prévenu !

Le ballet des vautours à quelques mètres de vous !

Puis, vous montez lentement sur les corniches du Causse Méjean par un joli sentier, très technique et rocailleux où il faut mettre les mains. Une fois sur le plateau et après avoir traversé une forêt de pins, vous arrivez sur le spectacle le plus féérique qui soit : le ballet des vautours fauves ou moines au dessus des Gorges de la Jonte. Le top, c’est que vous êtes … au dessus de vautours qui profitent des courants ascendants. Ce passage est une merveille.

Le clou du spectacle : deux vases…

 Enfin, le clou du spectacle est peut être la vision du « Vase de Chine » et du « Vase de Sèvres ». Ces 2 deux énormes rochers, des monolithes, sont en équilibre en surplomb des Gorges. Vous n’oublierez pas de sitôt cette rencontre. Le retour vers le Rozier se fait pas un gentil chemin en lacets. Et tout cela pour la modique somme de 13 km, 850 D+ et 4H30 en marchant d’un bon pas. Si vous êtes trailer, ce sera moins long mais ce sera une sortie qui comptera double tant c’est technique et…beau.

La vidéo

Pour la trace suivie, voici le lien :

https://www.visorando.com/randonnee-les-corniches-du-mejean/

04 Avr

Visite à André Chamson : Cévennes For Ever !

La plus belle vue des Cévennes

Où trouver le plus beau panorama des Cévennes ? J’ai une idée…

Pour cela, il faut aller se reccueillir sur la tombe d’André Chamson, située sur la Serre de la Lusette, au dessus de Valleraugue (Gard). Le chemin pour y accéder n’est pas facile. Mais une belle vue, ça se mérite ! L’intinéraire démarre, de façon abrupte, au parking de l’Office de Tourisme de Valleraugue. Ça monte direct, « dre dans le pentu »,  au milieu de la forêt de châtaigniers mais le spectacle est très rapidement saisissant sur la Haute Vallée de l’Hérault (Gard) et le Mont Aigoual. Vous suivrez, tout le long de l’itinéraire, les marques du GR 62C. Elles sont visibles sur les cailloux (Rouge et blanc).

 

Méditation face aux Cévennes

Au sommet, vers 1300 mètres d’altitude, vous pourrez honorer la mémoire d’André Chamson, le romancier protestant des Cévennes, ancien membre de l’Académie Française. Sur sa pierre tombale, le mot « Resister » est en évidence. C’est un message œcuménique. Tout le monde peut s’y retrouver.

Sur ce belvédère merveilleux, face aux Cévennes, le lieu est propice à la méditation.

Balade sportive

Je ne peux que vous conseiller d’assister au lever du soleil depuis cet endroit. Le moment sera impérissable. C’est une balade sportive de 14 km aller-retour avec 1070 D+. Attention, il n’y a pas d’eau sur le parcours et il peut y faire très chaud au coeur de l’été.

Ma trace gps sur strava

André Chamson, sa fiche Wikipédia

André Chamson, un immortel

Pour les trailers

En venant ici, vous serez au meilleur endroit pour faire du joli dénivelé en Languedoc. Tous les trailers du coin connaissent ce sport réputé.

Le top est d’enchaîner le « Sentier André Chamson » aller/retour puis « les 4000 marches » aller/retour vers l’Aigoual. Cela vous fera un joli ratio de 30 km pour 2350 D+ sur la même séance soit bien 6H00 d’effort pour l’ensemble si vous allez à un bon rythme. L’idéal est d’arriver à la tombe André Chamson au lever du jour, le spectacle est y féerique.

Cette vidéo a été tournée dans le cadre de mes reportages consacrés à la Randonnée sur France 3 Occitanie.

01 Avr

Randonnée nature aux portes de Montpellier

Sous les pavés, les sentiers !

J’espère en surprendre plus d’un avec cet itinéraire aux portes de Montpellier.

L’esprit de cette randonnée était de partir de chez moi à pied, de prendre le tramway et de proposer une véritable randonnée nature en milieu urbain. Mon point de départ est le terminus de la ligne 2 à Jacou, au nord de Montpellier.

En 16 km, vous allez fouler l’authentique chemin de Saint-Jacques de Compostelle, découvrir le joli lac du Crès, marcher sur l’antique Via Domitia , deux fois millénaire, escalader les murailles naturelles de Sextantio, l’oppidum romain situé à Castelnau-le-lez et revenir chez vous en… tramway. Durant cette balade en milieu urbain, vous allez oublier completement l’agglomération de Montpellier et avoir parfois l’impression d’être en pleine garrigue.

Chercher et trouver

Il y a de jolis sentiers et de véritables trésors en ville. Il suffit de les chercher pour les … trouver. Cet itinéraire est d’un longueur de 16 km pour 250 D+. Il faut 4H00. La dernière partie est assez technique dans les rochers de Naviteau. Il est possible de zapper ce sentier pour aller directement au château d’eau de Castelnau depuis le parcours de santé.

Cette vidéo a été tournée dans le cadre d’un reportage diffusé sur France 3 Occitanie.

Pour aller plus loin

La Via Domitia

Sextantio, village romain à Castelnau le lez

Si vous désirez récuperer ma trace GPS, voici le lien sur l’application Strava: 

Le parcours pas à pas

Vous trouverez d’autres idées randos sur ma chaine YouTube :

La chaine randonnée Zinzin Reporter

 

30 Mar

La tour de Madeloc : du Bleu dans les Yeux !

Plein les yeux 
La Côte Vermeille, vous connaissez ?
C’est une côte merveilleuse située tout au sud de la France dans Les Pyrénées Orientales. Si vous levez les yeux, au dessus du littoral, vous verrez trôner la Tour de Madeloc. Elle surveille la Méditerranée depuis 800 ans.
Ce lieu enchanteur sera le théâtre d’un nouveau trail le 30 Août 2020. Il a tout pour réussir. Le parcours est juste génial, technique, dur, mais surtout beau. Vous allez mettre du bleu dans vos yeux tant les points de vue exceptionnels succèdent aux panoramas grandioses. C’est un vrai coup de coeur !
Ça va chauffer dans la cheminée
Sur cette nouvelle course, vous aurez deux parcours que je peux conseiller… les yeux fermés :
le Skytrail (32 km pour 1600 D+) et le Banyuls Tour Madeloc (14km pour 650 D+).
Toutes les infos pour s’inscrire sont ici :

Ce reportage a été tourné dans le cadre de mes randos filmées pour France 3. Une chronique plus courte et rythmée a été montée par Elisabeta Silveiro.

Pour cette reconnaissance, nous avons fait un mix des 2 tracés. Tout le monde va passer par la cheminée de la Madeloc à l’aller ! Ça va fumer dans les cuissots.

Merci à Jérôme Auffret et Jérôme Ciavaldini pour cette belle journée en leur compagnie.
Voici notre parcours : 

29 Mar

Step by step : 867 D+ dans les escaliers

867 D+

Jour 12 du confinement. Il faut bien trouver du bon dénivelé chez soi pour garder la forme. Comme j’habite dans une résidence de 3 étages, j’ai décidé de m’entraîner dans les escaliers. Il y 51 marches.

Mais, en période de coronavirus, il ne faut pas faire n’importe quoi ! Pour ne gêner et ne rencontrer personne, j’ai commencé ma séance à 5H55 un samedi matin. Je vais faire attention également de ne rien toucher avec les mains, surtout les rambardes et de mettre une casquette pour ne pas perdre ma transpiration par terre. Comme je suis confiné depuis 14 jours, je ne suis pas un facteur de risque.

100 montées de 3 étages soit 5100 marches

Des conseils : ne vous engagez pas sur cette séance si vous n’êtes pas bien entrainés car le coeur peut monter très vite. Par ailleurs, je déconseille cet entrainement dans les grands immeubles trop peuplés. Les risques sont trop élevés. Enfin méfiance… Ne trébuchez pas. Ce n’est pas le moment d’aller aux urgences. Ces réserves émises, j’ai adoré cet exercice à domicile.

Au final, j’ai oublié le confinement et cumulé 100 montées de 3 étages soit 5100 marches de 17 centimètres ce qui fait au final 867 mètres de dénivelé positif et négatif.

Musculairement douloureux

Enfin, quelques heures après, cet exercice est très douloureux musculairement. Les mollets sont soumis à dure épreuve, tant à la montée qu’en descente. En guise de récupération, il faut beaucoup boire, porter des chaussettes de contention pour une meilleure circulation et faire du vélo elliptique si vous en avez un à la maison. Un bon massage des mollets peut permettre aussi de les soulager.

26 Mar

Zinzin Reporter au pays des Fées et des Dolmens

1400 dolmens en Languedoc-Roussillon

Une balade magique ! C’est le programme de cette randonnée dans le Lodèvois (Hérault) au départ de Soumont. Vous allez voir trois des plus beaux dolmens de la Région Occitanie. Le Dolmen de Coste-Rouge, le plus connu, le dolmen du Belvedere et celui de la Bruyère d’Usclas.

Cet itinéraire de 18 km pour 450 D+ (6H00) est particulier car il traverse le Prieuré de Grand-Mont et son cloître du 12ème siècle. Prenez un peu d’argent car deux dolmens se situent dans le splendide parc du Prieuré dont l’entrée est payante.

Demandez la visite à Camille, la guide officielle des lieux et dites lui bonjour de la part de Zinzin Reporter. Allez, bonne virée dans le pays des Fées et des Dolmens

Pour aller plus loin

La trace GPS de la sortie

Le site du Prieuré de Grandmont

Dolmen, la fiche wikipedia

Le musée de Lodève

19 Mar

Zinzin Reporter au Viaduc de Millau

Visite V.I.P du Viaduc de Millau

Dans le cadre de mes randonnées tournées pour France 3 Occitanie, j’ai eu la chance de tourner sous et … à l’intérieur du Viaduc de Millau, le pont autoroutier le plus haut du monde (343 mètres de haut, 2460 mètres de long au dessus du Tarn)

Situé dans l’Aveyron, l’ouvrage de Sir Norman Forster est beau à regarder sous toutes les coutures. Il y a de nombreux sentiers, des ravins, des dolmens à voir tout autour et plein d’histoires à raconter.

Je vous propose ici un itinéraire inédit de 12km pour 500D+. Ce reportage a été possible grâce à la belle communauté du trail : Maud Alcouffe, chargée de communication au Viaduc de Millau et organisatrice de la course du viaduc en mai, sa collègue, Camille, Pierre Gérand, notre guide-joueur de flûte slovaque, une fujura et, enfin, mon ami Pierre Toussaint, organisateur de la Tarn Water Race. Bonne balade en notre compagnie. 

Voici la version longue de la randonnée (16 minutes), plus complête :

Ci-dessous, la version courte. C’est en fait le reportage diffusé sur France 3 Occitanie (5’30 minutes) en janvier 2020 :

Toutes les infos :

Ma trace GPS sur l’application Strava

Le viaduc, tous les chiffres

La Course Eiffage du Viaduc de Millau

La Tarn Water Race (TAWARA)

Randonnées Canoé + sentiers

La Fujara, la flûte Slovaque

 

Un Zinzin dans la ville : tous confinés !

1H15 sur mon balcon

18 mars 2020 : La Français sont confinés à cause du Coronavirus pour le 2ème jour. Faire du sport dans ces conditions n’est pas du tout évident.

Certes, nous avons le droit de sortir, nous dégourdir avec une dérogation, mais j’ai décidé de rester tranquille à l’appartement. Ma chérie est enceinte de 7 mois et il faut protéger l’arrivée du bébé. J’ai donc décidé de faire mon premier footing « Inside » sur mon grand balcon. Le tour doit faire 60 mètres à peu près. J’ai pu courir 1H15 et c’était plutôt agréable sous l’oeil de Chatdo.

Je dédie cette sortie à tout le personnel médical sur le front en ce moment et une grosse pensée pour les malades et mes cousins en Italie.

Ma trace GPS sur Strava

14 Mar

Ultra du Bout du Cirque : pour attraper le virus des Cévennes !

100 km, 4200 D+

En pleine épidémie du coronavirus, l’Ultra du Bout du Cirque (Gard) a tout de même pu avoir lieu le 7 mars 2020… C’était même le dernier disputé avant le black-out total dû à la pandémie.

Au départ, 190 chanceux qui ont pu courir dans les Cévennes (100km 4200D+), avec, comme bouquet final, la traversée du Cirque de Navacelles. Cette épreuve était juste parfaite pour débuter la saison d’ultra: ni trop courte, ni trop longue, ni trop dure… Le tracé était bien équilibré avec des montées sèches et de belles portions roulantes. En plus, le temps était superbe avec un lever de soleil mémorable sur le Massif de l’Aigoual. Voici le reportage de l’intérieur avec, en fond sonore, le saxo envoutant de Daniel Bauer. 

Je recommande chaudement cette épreuve organisée par le Ceven’Trail.

Toutes les infos sur le Ceventrail

Les résultats de l’Ultra du Bout du Cirque

Zinzin Reporter: le site officiel

Ma trace de la course

Photos: ©Virginie Govignon