01 Avr

Randonnée nature aux portes de Montpellier

Sous les pavés, les sentiers !

J’espère en surprendre plus d’un avec cet itinéraire aux portes de Montpellier.

L’esprit de cette randonnée était de partir de chez moi à pied, de prendre le tramway et de proposer une véritable randonnée nature en milieu urbain. Mon point de départ est le terminus de la ligne 2 à Jacou, au nord de Montpellier.

En 16 km, vous allez fouler l’authentique chemin de Saint-Jacques de Compostelle, découvrir le joli lac du Crès, marcher sur l’antique Via Domitia , deux fois millénaire, escalader les murailles naturelles de Sextantio, l’oppidum romain situé à Castelnau-le-lez et revenir chez vous en… tramway. Durant cette balade en milieu urbain, vous allez oublier completement l’agglomération de Montpellier et avoir parfois l’impression d’être en pleine garrigue.

Chercher et trouver

Il y a de jolis sentiers et de véritables trésors en ville. Il suffit de les chercher pour les … trouver. Cet itinéraire est d’un longueur de 16 km pour 250 D+. Il faut 4H00. La dernière partie est assez technique dans les rochers de Naviteau. Il est possible de zapper ce sentier pour aller directement au château d’eau de Castelnau depuis le parcours de santé.

Cette vidéo a été tournée dans le cadre d’un reportage diffusé sur France 3 Occitanie.

Pour aller plus loin

La Via Domitia

Sextantio, village romain à Castelnau le lez

Si vous désirez récuperer ma trace GPS, voici le lien sur l’application Strava: 

Le parcours pas à pas

Vous trouverez d’autres idées randos sur ma chaine YouTube :

La chaine randonnée Zinzin Reporter

 

31 Mar

Je suis Zinzin : fractionnés sur balcon !

`#zinzinmaispasfou

Jour 14 du confinement : J’ai décidé de passer à la vitesse supérieure sur ma belle terrasse de 29 mètres de longueur. #Zinzinmaispasfou !

L’essentiel dans la vie est de se fixer des challenges et de s’amuser d’un rien, même dans des périodes sinistres comme la notre. Depuis mon marathon sur mon balcon, vous n’ignorez plus rien de mon spot à domicile, cette terrasse en forme de L, avec ce virage à négocier au bout des 14 mètres !

Pour innover dans mes entraînements à domicile et après la séance de dénivelé positif et négatif dans les escaliers, j’ai décidé d’aller chercher le lièvre qui sommeillait en moi.

J’ai donc tenté le fractionné sur balcon, plusieurs séries de 10X29m en mode rapide à l’aller (16 foulées et gros freinage à l’arrivée) pour un retour en trottinant (25 foulées).

C’était bon de se sentir vivant !

Je ne sais pas si ça sert à quelque chose mais j’y ai pris du plaisir. Ma séance de 1H05 est passée … plus vite et c’était cool de se sentir bien… vivant ! À vous de jouer !

Un dernier conseil : si vous avez dans les parages des enfants, une femme enceinte ou des animaux, prévenez tout le monde avant le début de la séance !!!

30 Mar

Madeloc Skytrail : du Bleu dans les Yeux !

Plein les yeux 
La Côte Vermeille, vous connaissez ?
C’est une côte merveilleuse située tout au sud de la France dans Les Pyrénées Orientales. Si vous levez les yeux, au dessus du littoral, vous verrez trôner la Tour de Madeloc. Elle surveille la Méditerranée depuis 800 ans.
Ce lieu enchanteur sera le théâtre d’un nouveau trail le 30 Août 2020. Il a tout pour réussir. Le parcours est juste génial, technique, dur, mais surtout beau. Vous allez mettre du bleu dans vos yeux tant les points de vue exceptionnels succèdent aux panoramas grandioses. C’est un vrai coup de coeur !
Ça va chauffer dans la cheminée
Sur cette nouvelle course, vous aurez deux parcours que je peux conseiller… les yeux fermés :
le Skytrail (32 km pour 1600 D+) et le Banyuls Tour Madeloc (14km pour 650 D+).
Toutes les infos pour s’inscrire sont ici :

Ce reportage a été tourné dans le cadre de mes randos filmées pour France 3. Une chronique plus courte et rythmée a été montée par Elisabeta Silveiro.

Pour cette reconnaissance, nous avons fait un mix des 2 tracés. Tout le monde va passer par la cheminée de la Madeloc à l’aller ! Ça va fumer dans les cuissots.

Merci à Jérôme Auffret et Jérôme Ciavaldini pour cette belle journée en leur compagnie.
Voici notre parcours : 

29 Mar

Step by step : 867 D+ dans les escaliers

867 D+

Jour 12 du confinement. Il faut bien trouver du bon dénivelé chez soi pour garder la forme. Comme j’habite dans une résidence de 3 étages, j’ai décidé de m’entraîner dans les escaliers. Il y 51 marches.

Mais, en période de coronavirus, il ne faut pas faire n’importe quoi ! Pour ne gêner et ne rencontrer personne, j’ai commencé ma séance à 5H55 un samedi matin. Je vais faire attention également de ne rien toucher avec les mains, surtout les rambardes et de mettre une casquette pour ne pas perdre ma transpiration par terre. Comme je suis confiné depuis 14 jours, je ne suis pas un facteur de risque.

100 montées de 3 étages soit 5100 marches

Des conseils : ne vous engagez pas sur cette séance si vous n’êtes pas bien entrainés car le coeur peut monter très vite. Par ailleurs, je déconseille cet entrainement dans les grands immeubles trop peuplés. Les risques sont trop élevés. Enfin méfiance… Ne trébuchez pas. Ce n’est pas le moment d’aller aux urgences. Ces réserves émises, j’ai adoré cet exercice à domicile.

Au final, j’ai oublié le confinement et cumulé 100 montées de 3 étages soit 5100 marches de 17 centimètres ce qui fait au final 867 mètres de dénivelé positif et négatif.

Musculairement douloureux

Enfin, quelques heures après, cet exercice est très douloureux musculairement. Les mollets sont soumis à dure épreuve, tant à la montée qu’en descente. En guise de récupération, il faut beaucoup boire, porter des chaussettes de contention pour une meilleure circulation et faire du vélo elliptique si vous en avez un à la maison. Un bon massage des mollets peut permettre aussi de les soulager.

26 Mar

Zinzin Reporter au pays des Fées et des Dolmens

1400 dolmens en Languedoc-Roussillon

Une balade magique ! C’est le programme de cette randonnée dans le Lodèvois (Hérault) au départ de Soumont. Vous allez voir trois des plus beaux dolmens de la Région Occitanie. Le Dolmen de Coste-Rouge, le plus connu, le dolmen du Belvedere et celui de la Bruyère d’Usclas.

Cet itinéraire de 18 km pour 450 D+ (6H00) est particulier car il traverse le Prieuré de Grand-Mont et son cloître du 12ème siècle. Prenez un peu d’argent car deux dolmens se situent dans le splendide parc du Prieuré dont l’entrée est payante.

Demandez la visite à Camille, la guide officielle des lieux et dites lui bonjour de la part de Zinzin Reporter. Allez, bonne virée dans le pays des Fées et des Dolmens

Pour aller plus loin

La trace GPS de la sortie

Le site du Prieuré de Grandmont

Dolmen, la fiche wikipedia

Le musée de Lodève

24 Mar

Zinzin Reporter : Fantastique marathon sur mon balcon !

Zinzin reporter 1 – Coronavirus 0

Dimanche 22 mars 2020 : Jour 6 du confinement. 

Ce matin, c’est un grand jour. Je vais courir un marathon à domicile, sur ma grande terrasse de 58 mètres aller/retour. Ma résidence se situe à Castelnau-le-Lez, au 3ème étage. Je vais donc devoir effectuer 727 tours sur ce parcours dallé en forme de L.

C’est le comble pour un ultra Trailer amoureux de nature et de grands espaces.  L’idée n’est pas de battre un record mais il y a un double message derrière : 

J’ai pris la décision la veille au soir après avoir mis en ligne une cagnotte pour récolter des dons. Ma première idée est de récupérer de l’argent pour aider des structures locales à fabriquer des masques de protection. Tout le monde en manque cruellement.

Liens vers cagnotte pour personnel soignant du CHU de Montpellier

Ensuite, je veux faire passer un message aux sportifs. On peut pratiquer de l’exercice, même à domicile. Il n’est pas nécessaire de sortir. Il faut respecter les règles du confinement pour lutter contre la propagation du coronavirus. 

Comme Robinson sur son île

Heureusement, même confiné, je ne suis pas comme Robinson sur son île. Trois autres doux-dingues s’associent à mon idée, des amis fantastiques et entre zinzins, on se comprend. 

À 20h00 la veille, ces trois coureurs d’ultra distance décident de s’élancer en même temps que moi dimanche matin, chacun dans son jardin respectif. Il y a les deux gardois, Fred Gil d’Orsan et Jean-Pierre Soler de Poulx, puis, plus au nord, le belge Mustapha El Idrissi.

Sur ma terrasse, à Castelnau-le-Lez (Hérault), je peux aussi compter sur ma compagne, Laetitia, enceinte de 7 mois. Elle va s’occuper de toute la logistique : compter les tours, faire l’animation, prévoir les ravitos, relayer les informations sur les réseaux sociaux, faire l’attachée de presse durant la course et … surveiller notre chat. C’est un matou de 4 ans, nommé Chatdo, assez imprévisible. Finalement, je n’avais qu’à courir.

727 tours sur ma terrasse de 58 mètres !

9h00. C’est parti pour 42km195 complètement plat. Comme la terrasse est en forme de L, mon parcours est facile à se rappeler. Il y a une ligne droite, un virage à l’équerre, une nouvelle ligne droite, un virage à épingle puis la même chose au retour pour une boucle de 58 mètres. Je vais devoir enchainer cette boucle 727 fois pour arriver à 42km195, la distance officielle des marathons.

De suite, je me mets dans ma bulle . Quand on part sur un défi aussi long et répétitif, il ne faut surtout pas visualiser l’ensemble du parcours. Il faut y aller étape par étape, 50 tours après 50 tours. On se moque des footballeurs qui disent « On va prendre les matchs après les matchs » mais c’est exactement ça.  

Je suis en très bonne forme physique et les tours s’enchaînent, 50, 100, 200. Je fais attention de ne pas dépasser les 80% de la fréquence cardiaque maximum. En période d’épidémie, il ne faut pas fatiguer son coeur. Le mien bat à ce moment là comme une vieille horloge, à 177 pulsations par minute.

Les voisins comme supporters

Les voisins, que je ne connaissais pas avant ce défi, se prennent au jeu de l’autre coté du balcon. Ils m’encouragent, me prennent en vidéo ou en photo comme Melody ou Willy. Certains mettent des drapeaux rouges. La distance sociale nous rapproche. C’est cela aussi la magie du sport. En restant positif, et en allant au bout d’un projet, on peut se rapprocher et partager. 

Ma compagne est partout à la fois. Je suis épaté par son activité. Son rôle le plus important est de compter les tours. Elle note tout. Il faut avouer qu’avec l’enchainement continuelle des boucles, mon esprit divague rapidement et n’est pas concentré sur le décompte fastidieux.

Semi-marathon en 2h40

Après 362 tours, j’atteins assez frais les 21 km premiers km aussi bien physiquement que mentalement. Je suis très heureux. La cagnotte est déjà à plus de 700 € , j’en espèrais 1000, donc c’est bien parti. 

Je viens de répondre à une interview en direct dans l’émission « les Grandes Gueules du Sport » chez mes confrères de RMC. C’était très sympa de répondre aux questions des journalistes et cela m’a fait passer le temps encore plus vite pendant 6 minutes d’antenne.

Fantastiques

Un peu plus tard, vers le 25ème km, On parvient à faire un triplex avec mes copains fantastiques sur l’application WhatsApp. Nous courons, certes à des centaines de km de distance, mais nous sommes finalement ensembles grâce à nos smartphones. Tout va bien pour eux. Jean-pierre, qui a le plus grand terrain finira en 4h11, Mustapha en 4h23 et Fred en 6h et des poussières ! 

Au 25ème, je change de chaussures car je n’ai pas l’habitude de courir sur un sol aussi dur. Pour me préserver les genoux et les chevilles, je change aussi souvent de sens dans mes boucles. Cette technique est primordiale.

Comme je me sens bien, malgré des jambes un peu lourdes, je passe à une vitesse légèrement supérieure.

Laetitia sonne la cloche aux distances importantes, 25km, 30, 35, 40… Elle a aussi confectionné des petits panneaux «Ne lâche rien !», « Attention au mur » sous-entendu, du marathon, « Zinzin 1- Coronavirus 0 ».

Je ne suis toujours pas lassé par la multiplication des boucles. Je parle avec les voisins, je regarde le paysage au loin, je discute avec … mon chat de plus en plus imprévisible. Plusieurs fois, j’ai failli trébucher sur lui.

Une cagnotte de 2300€

La cagnotte en est maintenant 1300 €. Elle va atteindre 2386€. Incroyable ! Finalement la somme sera virée au Fonds Guilhem destinée à aider et soutenir le personnel du CHU de Montpellier.

Lien vers la cagnotte pour le personnel soignant du CHU de Montpellier

Je termine le marathon tout sourire en 5h10 sous les applaudissements de mes voisins, soit un peu plus de 8 km/h. Sachant que mon record sur cette distance est de 2h59, ce n’est pas une grande performance mais quel bon moment à vivre ! 

L’espace d’un dimanche confiné, de 9H00 à 14h10, j’ai oublié le surréalisme de la situation. 

Ma compagne me fait une dernière surprise : une médaille en carton où l’on peut lire : 

« Finisher du marathon du balcon – 22 mars 2020 – Castelnau-le-lez – France ». 

Cela restera certainement comme mon plus beau souvenir de course à pied. Comme quoi, il y a toujours du positif à trouver même en étant confiné. 

19 Mar

Zinzin au Viaduc de Millau

Visite V.I.P du Viaduc de Millau

Dans le cadre de mes randonnées tournées pour France 3 Occitanie, j’ai eu la chance de tourner sous et … à l’intérieur du Viaduc de Millau, le pont autoroutier le plus haut du monde (343 mètres de haut, 2460 mètres de long au dessus du Tarn)

Situé dans l’Aveyron, l’ouvrage de Sir Norman Forster est beau à regarder sous toutes les coutures. Il y a de nombreux sentiers, des ravins, des dolmens à voir tout autour et plein d’histoires à raconter.

Je vous propose ici un itinéraire inédit de 12km pour 500D+. Ce reportage a été possible grâce à la belle communauté du trail : Maud Alcouffe, chargée de communication au Viaduc de Millau et organisatrice de la course du viaduc en mai, sa collègue, Camille, Pierre Gérand, notre guide-joueur de flûte slovaque, une fujura et, enfin, mon ami Pierre Toussaint, organisateur de la Tarn Water Race. Bonne balade en notre compagnie. 

Voici la version longue de la randonnée (16 minutes), plus complête :

Ci-dessous, la version courte. C’est en fait le reportage diffusé sur France 3 Occitanie (5’30 minutes) en janvier 2020 :

Toutes les infos :

Ma trace GPS sur l’application Strava

Le viaduc, tous les chiffres

La Course Eiffage du Viaduc de Millau

La Tarn Water Race (TAWARA)

Randonnées Canoé + sentiers

La Fujara, la flûte Slovaque

 

Un Zinzin dans la ville : tous confinés !

1H15 sur mon balcon

18 mars 2020 : La Français sont confinés à cause du Coronavirus pour le 2ème jour. Faire du sport dans ces conditions n’est pas du tout évident.

Certes, nous avons le droit de sortir, nous dégourdir avec une dérogation, mais j’ai décidé de rester tranquille à l’appartement. Ma chérie est enceinte de 7 mois et il faut protéger l’arrivée du bébé. J’ai donc décidé de faire mon premier footing « Inside » sur mon grand balcon. Le tour doit faire 60 mètres à peu près. J’ai pu courir 1H15 et c’était plutôt agréable sous l’oeil de Chatdo.

Je dédie cette sortie à tout le personnel médical sur le front en ce moment et une grosse pensée pour les malades et mes cousins en Italie.

Ma trace GPS sur Strava

17 Mar

Les Capitelles de Saint-Chinian (Hérault)

La balade familiale idéale dans l’Hérault !

12 km pour 450 D+. Vous allez évoluer dans un environnement très riche en histoire mais aussi en beaux points de vue sur l’arrière-pays héraultais.

Point de départ, le joli village de Saint-Chinian, réputé pour son vignoble et son art de vivre. Charles Trenet y a passé une partie de sa jeunesse. Puis, après une courte montée, vous allez admirez une dizaines de capitelles parfaitement rénovées sur le plateau des Guitardes. Le panorama sera grandiose sur le Massif du Caroux. Vous passerez ensuite par la Chapelle Notre-Dame-de-Nazareth. Au dessus, le Roc Notre-dame est parfait pour une pause pique-nique avec vue sur la vallée du Vernazobre. Il sera temps de redescendre gentiment vers Saint-Chinian, à travers les vignes.

Ce reportage a été diffusé sur France 3 Occitanie et monté par Florence Paul-Paslier

Ma trace GPS sur l’application Strava

Les capitelles de Saint-Chinian

Charles Trenet à Saint-Chinian

Les inondations du 12 septembre 1875 : 97 morts

Un autre itinéraire proposé par Visorando

 

Zinzin à la recherche des Bornes Milliaires

Ils sont fous ces Romains !

C’est une promenade sur les traces de la Via Domitia que je vous propose ici.

Cette célèbre voie romaine traversait le Languedoc Roussillon voici 2000 ans, de Beaucaire (Gard) au col du Perthus (PO). Elle était jalonnée par des Bornes Milliaires, tous les 1481 mètres. Comme, il n’en existe quasiment plus  dans la garrigue, l’objectif est d’aller admirer 2 bornes, bien conservées et situées sur les contreforts des Corbières.

Point de départ de l’itinéraire : Roquefort-des-Corbières (Aude). Le parcours proposé est de 15 km pour 445 D+.

À 16 « bornes » de Narbonne !!

Sur l’une des bornes Milliaires, on peut lire (Source Wikipédia) :

« IMP. CAESAR
DIV F(ilius) AUGUST(us)
P(ater) P(atriae) PONTIFEX MAX(umus)
COS XIII TRIBUNIC (ia)
POTEST (ate) XXII IMP(erator) XIIII
XVI »

dont la traduction serait :

« À l’Empereur AUGUSTE,
Fils du Divin CAESAR,
Père de la Patrie, Souverain Pontife,
12 fois Consul,
21 fois Tribun, Empereur depuis 14 ans
XVI »

Ce chiffre XVI indique la distance depuis Narbonne, soit 16 milles romains, cette borne milliaire est donc la 16e.

Pour aller plus loin :

Ma trace GPS sur Strava

À noter que le début de la vidéo est hors circuit. Cette portion de Via Domitia bien conservée (Voir photo ci-dessous) se situe à 5km de Roquefort-des-Corbières, direction Sigean, le long de l’Autoroute A9.

Descriptif des Bornes Milliaires de Roquefort

La Via Domitia en Languedoc-Roussillon

103 km de voie Domitienne de Montpellier à Narbonne

Les voies romaines dans Les Pyrénées Orientales

RSS