16 Jan

Toulouse, tête de pont de la nouvelle offre numérique de La Tribune en régions

Comme il l’avait annoncé à la rentrée de septembre, le Toulousain Jean-Christophe Tortora, patron du groupe France Economie Régions, qui a repris le journal économique La Tribune en 2012, lance mardi 20 janvier à Toulouse la première de ses offres numériques régionales, sous le titre « La Tribune édition Toulouse avec Objectif News ».

Jean-Christophe Tortora (photo : MaxPPP)

Jean-Christophe Tortora (photo : MaxPPP)

« Il est aujourd’hui impossible de lancer une offre papier en régions, explique Jean-Christophe Tortora, en raison des coûts de production. Mais le digital est une véritable opportunité pour notre objectif qui est d’offrir aux chefs d’entreprises et au monde économique des contenus au plus près de leur besoins : du local au global ».

Dès mardi 20 janvier, chaque jour à 19 heures, La Tribune mettra donc en ligne sa livraison toulousaine basée sur l’édition France et Monde lancée en septembre (et rédigée par les équipes de La Tribune à Paris et à l’étranger) complétée des infos locales et régionales concoctées par la rédaction d’Objectif News à Toulouse.

Que devient Objectif News ?

Jean-Christophe Tortora a fait dans un premier temps le choix du « co-branding » : la marque nationale La Tribune sera donc accolée à celle d’Objectif News, qui jouit d’une bonne notoriété dans le milieu économique régional. Le magazine papier mensuel d’Objectif News continuera de paraître mais là-aussi « co-brandé » avec La Tribune. L’équipe de 10 personnes à Toulouse est renforcée par un journaliste supplémentaire et peu à peu c’est la marque La Tribune qui prendra le dessus : « C’est une logique d’intégration progressive« , explique Jean-Christophe Tortora.

Sur les visuels on voit d’ailleurs nettement que c’est le titre La Tribune qui est mis en avant :

latribune

Le lancement officiel de cette nouvelle offre aura lieu mardi soir à Labège. Après Toulouse, La Tribune lancera des éditions locales numériques de à Bordeaux en février, puis avant l’été à Lyon et sur le Grand Paris.

FV

22 Sep

« Objectif News » va devenir « La Tribune Objectif News »

Pour se développer en régions, le patron de La Tribune, le Toulousain Jean-Christophe Tortora, a indiqué qu’il allait faire passer la rédaction de 21 journalistes à une quarantaine de personnes. Les premières éditions locales, celles de Toulouse, Bordeaux et Lyon, seront lancées avant la fin 2014. Les autres métropoles (Grand Paris, Montpellier, Marseille, Nice, Strasbourg, Lille et Nantes) suivront jusqu’en septembre 2015.

Pour Toulouse, Jean-Christophe Tortora pourra s’appuyer sur la rédaction d’Objectif News un magazine économique et un site internet spécialisé qu’il a lancés à Toulouse et dont il est également le directeur de la publication. Les équipes y travaillent depuis plusieurs mois : La Tribune Objectif News doit voir le jour en novembre prochain.

© ObjectifNews

© ObjectifNews

« 2014 est la première année d’un exercice réussi. Ça n’était pas arrivé depuis 15 ans« , a déclaré Jean-Christophe Tortora, dirigeant du groupe de presse France Economie Régions, qui avait repris La Tribune en février 2012. Depuis, La Tribune a abandonné la version papier pour une version quotidienne numérique et une version papier hebdomadaire a été lancée.

Fort actuellement de 11.000 abonnés, dont 60 % en régions et 40 % en Ile-de-France, le titre vise 15.000 abonnés dans un an et 20.000 en 2016.
Le chiffre d’affaires de La Tribune est passé de 4,6 millions d’euros en 2012, à 6,6 millions en 2013 puis à 7,7 millions prévus en 2014, tandis que son résultat, négatif en 2012 (-3,1 millions d’euros) et 2013 (-0,8 million d’euros), devrait être à l’équilibre en 2014. Ce chiffre d’affaires est composé à 30% de la vente d’information (abonnements) et à 40 % de la publicité (21% sur le papier et 19% sur le web).

La Tribune mise également sur l’organisation de forums (26% du chiffre d’affaires), dont plus de 80 seront organisés en 2014 et plus d’une centaine en 2015. « Aujourd’hui, il y a une nécessité de renouveler les revenus. Le +live média+, c’est le prolongement du travail de la rédaction », a déclaré Jean-Christophe Tortora.

(avec AFP)