01 Avr

Découvrez les techniques anciennes à l’Ecole Française de Décor

Vous vous êtes toujours sentis la fibre artistique ? L’Ecole Française de Décor est peut-être pour vous ! Fondée par Anne Barkhausen, une ancienne professeur de mathématiques devenue artisan d’art, elle propose une formation originale : celle de « peintre en décor » pour créer et réaliser des décors et des finitions décoratives.

C’est une passion… Mon métier, c’est mon loisir… et mon loisir, c’est mon métier ! Je vis pour ça, je trouve que c’est intéressant de transmettre ce que l’on sait et de voir grandir les autres. Anne Barkhausen

Unique en son genre, l’Ecole compte trois antennes (une à Bordeaux et deux autres au Mans et à Nantes) recrutant des jeunes et des moins jeunes qui ont envie d’exprimer leur sensibilité artistique. Certains sont diplômés en arts plastiques ou en histoire de l’art, les autres ont déjà exercé un métier comme architecte, infirmière ou assistante commerciale !

Pour les premiers, il s’agit de professionnaliser leur parcours universitaire ; pour les seconds, de s’offrir une seconde chance plus en adéquation avec leurs désirs.

J’ai toujours peint. J’ai eu envie, pour la deuxième partie de ma vie, de réaliser mon rêve. Je peux rester là 10 heures, sans m’arrêter, sans voir le temps passer. Je suis tranquille, heureuse, détendue, je suis au paradis ! Marylise, élève de l’Ecole Française de Décor.

L’originalité consiste en l’apprentissage de techniques anciennes à partir de matières naturelles, comme la chaux, la caséine, le sable, les poudres de marbre. En un an, les élèves font leurs gammes, découvrant le glacis, le trompe-l’oeil, le stuc, le pochoir ou la patine, sans oublier le décor panoramique.

Les débouchés sont multiples dans le domaine du patrimoine et de la restauration, mais aussi le théâtre, le cinéma et plus récemment, les escape games et les parcs d’attraction ! Les peintres en décor s’adressent également aux particuliers, mettant les techniques anciennes au service de nos intérieurs contemporains.

Pas de plastique, pas de produits chimiques, on fait des choses qui vont tenir dans le temps, comme les anciens. Alice

Entrez dans les coulisses des décors et découvrez « l’effet wahouh » avec notre reportage (NPDP, Dominique Mazères, Christophe Varone, Véronique Lamartinière)