12 Fév

Régions.news #216 – Edition du vendredi 12 février 2016

Territoires et Révolution Numérique : Smartcity, startup, FrenchTech, économie du partage, robots, domotique, objets connectés, Internet, réalité virtuelle, impression 3D… 

Newsletter hebdomadaire publiée le vendredi à 11h11.
Conception et rédaction : Patrick Damien

Rendez-vous sur le Blog de Régions.news, Twitter et Facebook

Télécharger Régions.news#216 – version PDF

image002Légende image. Les vagues deviennent bleues quand la lumière change. Phare de Newhaven en Angleterre. Photo Glyn Kirk / Afp. Voir : Intempéries en images : quand les vagues se déchaînent en bord de mer. (@FrancetvInfo).

#EconomieCollaborative

♦ Rapport Terrasse : Pourquoi il faut réguler l’économie collaborative, mais ne surtout pas l’entraver. Le lundi 8 février, le député Pascal Terrasse a remis son rapport sur l’économie collaborative au Premier ministre, Manuel Valls. Au programme : réguler cette économie au développement ultra-rapide, sans pour autant l’entraver. Quelques critères en guise de définition : « Il s’agit de la mise en partage d’usages, de biens et de services. Cette économie passe par des plates-formes numériques. Elle a vocation à donner du pouvoir d’achats aux particuliers et aux professionnels, à faire baisser les coûts et à créer des emplois. » (@LUsineDigitale). L’élu a accepté de répondre aux questions d’Acteurs de l’économie-La Tribune : « L’économie collaborative, ce n’est pas l’ubérisation de la société ». (@LaTribune).

♦ L’arrivée d’Airbnb à la montagne. Enquête sur la nouvelle stratégie de la plateforme de location de logements de particuliers, qui après les villes et la mer, s’attaque désormais aux grands massifs. (@f3Alpes).

♦ Leboncoin se pose en leader de l’économie collaborative en France. Le premier site de ventes entre particuliers en France touche plus de 23 millions de Français. Près de 500.000 entreprises l’utilisent aussi. Le site d’annonces entre particuliers lancé en 2006, a bien dix ans cette année. (@LesEchos). A lire : Leboncoin propose de géolocaliser les recherches d’emploi (@Figaro_Economie).

#ReseauxSociaux

♦ Danses polynésiennes : un record Facebook dans le dos de la télé. C’est l’histoire d’un joli coup réalisé il y a quelques jours par une journaliste TV de Polynésie 1ère lors du record du monde de danse traditionnelle « Ori Tahiti ». Les droits de retransmission du direct étaient détenus par la TV concurrente TNTV. La journaliste qui couvrait l’évènement pour le JT de 1ère, a eu le réflexe de sortir son smartphone et de tourner de brèves séquences, légendées en français et en anglais, et de les poster rapidement sur Facebook. Ces vidéos ont été vues plus de 800.000 fois. (@MetaMedia)

♦ Mais que font vos ados sur Snapchat ? Le service de partage de photos et de vidéos éphémères sur mobiles, très utilisé par les moins de 25 ans, est souvent bien mystérieux pour les adultes. (@FrancetvInfo).

image004Légende image. Granville le carnaval en version grand format [Diaporamas]. (@F3bnormandie).

#RevueDActu [Consulter la ReVue d’actu quotidienne publiée sur le blog Régions FTV.]

♦ [Carte Interactive]. Mercredi 3 janvier, la mairie de Paris a dévoilé les lauréats du concours d’architecture « Réinventer Paris ». Lancé il y a plus d’un an, il vise à réhabiliter des lieux délaissés dans la capitale tout en générant d’importantes rentrées d’argent pour la municipalité. (@France3Paris). A lire : Vingt-deux nuances de vert pour la capitale (@LeMondefr).

♦ Aups (Var) : la téléconsultation pour lutter contre la désertification médicale. Les hôpitaux de Brignoles ou de Draguignan sont à plus de 40 minutes. Une cabine de téléconsultation autonome est installée à côté de la caserne des pompiers, un médecin sur un écran vous guide et établit l’ordonnance qui vous est transmise par fax directement dans la cabine. (@F3cotedazur).

♦ Puy-en-Velay : le FabLab de l’IUT, un espace de création ouvert à tous. Le FabLab (laboratoire de fabrication), espace de coworking à l’ère numérique, a pour objectif de permettre à tous de fabriquer des objets ou toutes autres idées à l’aide d’outils en libre accès. Il en existe quatre en Auvergne : deux seulement sont ouverts au public dont celui créé à l’IUT du Puy-en-Velay en novembre 2015. (@F3Auvergne).

#Blog

♦ Le CHU de Toulouse est le meilleur hôpital de France sur…Facebook. En accueillant son 5 000ème fan, la page Facebook du CHU de Toulouse est devenue le leader national des hôpitaux français. Un record atteint en seulement 18 mois. (Tout ce qui buzz – @France3MidiPy).

♦ Les incroyables images de la descente de l’Aiguille du midi par le snowboarder Xavier De Le Rue. Le snowboarder haut-pyrénéen, Xavier de Le Rue s’est lancé un nouveau défi. Son trip c’est parcourir le monde à la recherche des pentes les plus raides. Cette fois, il s’est attaqué en snowboard à la descente de la face nord de l’Aiguille du Midi dans les Alpes. (Le blog des Pyrénées – @France3MidiPy).

#ProtectionDonnées

♦ Facebook tancé par les régulateurs français. La CNIL a donné trois mois au réseau social pour se conformer aux lois françaises sur la protection des données personnelles. A l’issue de cette période, elle pourrait prononcer jusqu’à 150 000 euros d’amende. (@Pixelsfr).

#MinorityReport

♦ Utiliser le big data pour prévenir la criminalité peut s’avérer contre-productif. Aux Etats-Unis, plusieurs départements de police utilisent des algorithmes pour prévenir la criminalité. Selon The Guardian, sont considérés comme suspects des gens qui n’ont… rien fait de répréhensible. « Beware » : c’est le nom du logiciel utilisé par plusieurs départements de police aux Etats-Unis. Il croise des milliards de données telles que des procès-verbaux, des registres de propriété, des recherches internet ou même des posts sur les réseaux sociaux. Croisées, ces données permettent de déterminer un code couleur individuel de menace allant du vert au rouge en passant par le jaune. (@RSLNmag). A lire : Marketing prédictif, quelle est la réalité ? (@eMarketing_fr).

♦ Citation : « La technologie crée des possibilités et des potentialités, mais en définitive, l’avenir dépendra des choix que nous ferons. » Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee dans « Le deuxième âge de la machine ».

image006Légende image. Où se trouvent les 171 formations labellisées Grande école du numérique ? Définition établie par le Ministère de l’économie : « La grande école du numérique réunit des formations qui s’adressent en priorité aux personnes sans qualification ou diplôme, à la recherche d’un emploi ou en reconversion professionnelle ». (‏@frenchweb). Photo : Écoliers captés par Robert Doisneau (1953).

#eSanté

♦ Les objets connectés vont-ils améliorer notre santé ? Grâce au numérique et aux réseaux de téléphonie mobile, de plus en plus d’objets sont capables d’enregistrer des informations sur notre activité physique et notre santé (rythme cardiaque, alimentation, prise de médicaments…). Quel impact sur notre santé, notre bien-être et notre prime d’assurance ? (@FranceCulture).

♦ Toulouse : le plus petit pacemaker au monde a été implanté. En collaboration, trois chirurgiens du CHU de Toulouse et de la Clinique Pasteur ont posé un pacemaker 10 fois plus petit que ce qui se fait actuellement. Une dernière génération de stimulateurs cardiaques qui représente un cap technologique. (@France3MidiPy).

#FinTech

♦ La Blockchain, une révolution qui va changer le monde. La Blockchain est apparue en 2009 avec la monnaie bitcoin. Elle consiste en un registre public, tel un grand livre de compte, où sont inscrits l’ensemble des échanges effectués entre les utilisateurs de cette technologie depuis sa création. Tous ces échanges sont consultables par tout un chacun qui peut en vérifier la validité, et ne sont pas falsifiables. La particularité de la Blockchain réside d’une part dans son fonctionnement sans intermédiaire, d’autre part dans sa sécurité : pirater une Blockchain est un exploit herculéen. L’important n’est cependant pas la Blockchain elle-même, mais ce qu’elle rend possible. Ce futur possible, c’est celui d’un monde plus horizontal. A lire : Quand la technologie du bitcoin essaime (@LaTribune).

♦ Revue de liens : La Blockchain, aussi révolutionnaire que le web ? et Comprendre enfin la Blockchain en cinq points. (@LesEchos).
– Bitwage, la fintech qui gère des salaires avec la blockchain du bitcoin. La jeune pousse californienne Bitwage était à sa création une plate-forme de paiement de salaires en bitcoins. (@LUsineDigitale).

#QuiSeraitQui

♦ Et si Facebook, Amazon, Netflix et Google étaient les Beatles ? Les entreprises qui dominent le marché du numérique sont désignées en France sous l’acronyme Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) mais les Américains lui préfèrent un autre acronyme : les Fang (Facebook, Amazon, Netflix et Google). Des géants du net aux activités différentes mais qui ont en commun de dominer leur secteur. Le blog Ultimi Barbarorum s’est donné la mission distrayante de faire correspondre un membre des Beatles à chacun de ces quatre acteurs du numérique, (@Slatefr).

image008Légende image. Photo by Arthur Caranta, Flickr Commons

♦ Faut-il craindre les « robots journalistes » ? Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Direction de la Prospective : « De plus en plus de rédactions sont tentées de faire appel à des robots pour produire de manière automatique des contenus journalistiques. Si le Los Angeles Times a développé son propre algorithme, certaines entreprises technologiques spécialisées en linguistique, à l’instar du français Syllabs, viennent en renfort des médias. Pour les seules régionales, Syllabs a émis 1,3 million d’articles en 24h pour Radio-France, Le Monde, Le Parisien et l’Express. Face à cette nouvelle pratique et la force de frappe des robots, de nombreuses questions agitent les rédactions, à commencer par celle de l’avenir des journalistes. Claude de Loupy, Fondateur de Syllabs et Erwann Gaucher, directeur du numérique à France Bleu ont partagé leur expérience lors de la 23ème édition du CFPJ Lab. » Lire la suite sur@MetaMedia.

#Presse

♦ La presse en ligne s’enrichit d’un nouveau site d’information généraliste : Les Jours. Site payant, lancé par huit anciens de Libération, veut proposer aux lecteurs une information haut de gamme, traitée sur le temps long et en profondeur.Il compte mettre en avant ce qu’il appelle des Obsessions, autrement dit des sujets ou séries qui vont être traités en plusieurs épisodes avec des personnages récurrents. Voir la version pilote sorti jeudi 11 février en appui d’une campagne de financement participatif. (@Libe). A lire aussi l’article du Monde.

♦ Ces start-up qui réinventent le journalisme. Enquête. Aux États-Unis émergent des plateformes numériques qui imposent une nouvelle vision du métier, tant sur le plan du modèle d’affaires que du contenu. (@lhebdo). A lire : Le « journalisme d’immersion » (@FranceCulture) et Les quotidiens se battent pour compenser le déclin du papier (@LExpansion).

#LiensVagabonds

♦ Le site Méta-Media alimenté par Éric Scherer, édite chaque semaine « Liens vagabonds old et new media ». Consulter ceux du 6 février 2016 – A retenir cette semaine :
– Campagne électorale américaine : Twitter plus fort que les instituts de sondage et les jeunes privilégient les réseaux sociaux pour l’info ;
– YouTube prépare la 360° en direct ;
– Réseaux sociaux: les jeunes migrent du broadcast (Facebook, Twitter) au narrowcast (Snapchat, Messenger) ;
– L’Internet des émotions.
Retrouvez la sélection des outils Méta-Media sur jTools.

Bonne semaine avec Régions.newS

Pour s’abonner ou se désabonner écrire à ftv.info@francetv.fr.

 

05 Fév

Régions.news #215 – Edition du vendredi 5 février 2016

Territoires et Révolution Numérique : Smartcity, startup, FrenchTech, économie du partage, robots, domotique, objets connectés, Internet, réalité virtuelle, impression 3D… 

Newsletter hebdomadaire publiée le vendredi à 11h11.
Conception et rédaction : Patrick Damien

Rendez-vous sur le Blog de Régions.news, Twitter et Facebook

Télécharger Régions.news#215 – version PDF

image002Légende image. Pourquoi nous ne sommes pas tous égaux devant l’automatisation : les robots à l’assaut de la classe moyenne. (@Atlantico_fr).


#IntelligenceArtificielle

♦ 2016, l’année de l’intelligence artificielle ? Le développement de l’intelligence artificielle sera probablement l’un des éléments clés de cette fameuse « quatrième révolution industrielle » que le Forum économique de Davos vient de célébrer. Cette science encore toute neuve est l’aboutissement d’un long processus qui n’a pas été linéaire. Quatre experts de l’informatique alors naissante, se réunissent à Dartmouth durant l’été 1956 et fixent ainsi le but de la réunion : « Nous tenterons de découvrir comment une machine pourrait utiliser le langage, créer des abstractions et des concepts, s’améliorer elle-même, résoudre des problèmes qui sont aujourd’hui l’apanage de l’intelligence humaine. », écrit McCarthy, un des participants, considéré aujourd’hui comme un pionnier de l’intelligence artificielle. Il n’y a pas de définition très précise de l’intelligence artificielle, mais on sait qu’elle consiste à doter un logiciel d’un certain nombre de compétences et de savoir-faire, d’une efficacité comparable, voire supérieure à celle de l’intelligence humaine, le tout en se fondant sur les mathématiques, les algorithmes, la sémantique. (@LaTribune). Ecouter le débat : Quelle place pour l’homme dans la transition digitale ? sur La Tribune Lab. A lire aussi : Les robots ne font pas grève à Davos ! (@Mediapart).

#SmartCity

♦ La ville du futur sera-t-elle vivable ? A quoi ressembleront les villes de demain ? Entre enfer urbain, ville durable et utopie urbaine, quelles orientations se profilent ? L’urbanisation du futur est-elle condamnée à l’enfer ou à l’utopie. (@FranceCulture).

#Agroalimentaire

♦ Aux quatre coins de l’économie circulaire et collaborative. Cette économie, c’est une nouvelle forme de production et d’organisation du travail qui favorise la mutualisation, les réseaux, les échanges. France 3 Normandie avait abordé la question en 2015 avec la série « Produire, transformer et vendre, le pari des agriculteurs du circuit court » Une suite sur les circuits courts de vente dans le secteur de l’agro-alimentaire normand est publiée sous forme de quatre épisodes. (@F3bnormandie).

#Bourse

♦ Alphabet-Google détrône Apple à Wall Street. La société-mère de Google a annoncé lundi 1er février une hausse de 17,8% de son chiffre d’affaires trimestriel, grâce aux ventes publicitaires et sur YouTube. Une progression qui permet à l’entreprise de devenir la 1ère capitalisation mondiale devant Apple, (@LeMondefr).

image004Légende image. Vue sur le parc national des Calanques, dans les Bouches-du-Rhônes (21/09/15). Photo Gardel Bertrand / Hermis Fr / Afp. A lire : Manifestation à Marseille « contre le scandale des boues rouges » déversées dans les Calanques. (@FrancetvInfo).

#RevueDActu [Consulter la ReVue d’actu quotidienne publiée sur le blog Régions FTV.]

♦ Les madeleines Jeannette bientôt à l’Assemblée Nationale. Deux ans après sa liquidation, la biscuiterie Jeannette est de nouveau vivante. Le combat de ses salariés et de son nouveau patron ainsi que le financement participatif ont permis à la société normande de commencer une nouvelle vie. Cette histoire sera racontée à l’Assemblée Nationale. (@F3bnormandie). A lire : Quand le crowdfunding contribue à sauver ou à créer des emplois. (LeMondefr).

♦ Un drone pour surveiller l’érosion du littoral girondin. La surveillance du littoral et de l’érosion côtière se dote donc de nouveaux moyens en utilisant les drones pour établir des relevés plus précis que ceux obtenus grâce aux avions. (@F3Aquitaine). A lire : Des rapaces pour neutraliser des drones. (@Cnetfrance).

♦ Le gouvernement lance un comparateur de tarifs bancaires sur Internet. Le ministre des Finances, Michel Sapin, a annoncé, lundi 1er février, le lancement d’un site public et gratuit permettant de comparer les prix pratiqués par la quasi-totalité des établissements bancaires, pour des opérations simples. L’objectif est de favoriser la « bonne transparence » et la concurrence entre banques. (@FranceBleu).

♦ Surprenante exposition « Persona, étrangement humain » au Musée du Quai Branly jusqu’au 13 novembre 2016 : quelle part d’humanité dans les objets ? « Depuis la nuit des temps, des cailloux aux robots humanoïdes, les humains traitent les objets comme des personnes : 80 % des objets du quotidien peuvent être considérés comme des personnes » explique l’anthropologue Emmanuel Grimaud, commissaire de l’exposition. Une invitation à se déplacer à travers une réunion d’objets issus de la robotique japonaise à l’astromorphologie indienne, en passant par la sculpture africaine. A l’heure où le transhumanisme occupe les colonnes des journaux et où l’homme se pose la question de ses limites physiques et intellectuelles, cette exposition est vraiment d’actualité. (Blog de Thierry Hay – @Culturebox).

#FrenchTech

♦ La French Tech est championne de la mobilité numérique… et ce n’est pas un hasard. De BlaBlaCar à la SNCF en passant par Vélib’, Drivy ou Captain Train, la mobilité numérique est devenue un atout français. Pour preuve, en septembre 2015, BlaBlaCar, le numéro un mondial du covoiturage, levait 177 millions d’euros et deviendrait une « licorne » (PME non cotée valorisée plus d’un milliard de dollars), la deuxième en France avec Criteo. La SNCF, de son côté, propose à ses usagers de partager leur véhicule avec Ouicar, site de location de voitures entre particuliers. (@LUsineDigitale).

♦ Portraits : Découvrez sept acteurs incontournables de la scène numérique normande. À chaque territoire ses acteurs passionnés qui permettent au digital d’être vécu, partagé, transmis et surtout compris. En Normandie, ils s’appellent Bertrand Louchez, Edouard Petit ou encore Marie Reveilhac. (@byMaddyness).

#Agriculture

♦ Au Japon, des robots vont faire pousser jusqu’à 10 millions de laitues par an. La ville de Kyoto s’apprête à voir sortir de terre la plus grosse usine de laitues au monde. D’une capacité annuelle de 10 millions de salades, soit 30.000 par jour, le site aura la particularité d’être entièrement robotisé. (@Le_Figaro).

image006Légende image. Lionel Charrier / M.Y.O.P

#Journalisme

♦ Pour un journalisme à 360 degrés. Par Dominique Quinio, Directrice de la Croix de 2005 à 2015. « Journalisme constructif, journalisme de solution, « impact journalism », disent les Anglo-Saxons, pour ne pas dire positif… Bizarre, non, de devoir qualifier le journalisme que l’on pratique ? Du journalisme à contre-emploi, jugera-t-on, si l’on se réfère à la trop fameuse formule d’Albert Londres, encourageant la presse à porter la plume dans la plaie : dans les plaies du monde, les plaies lointaines qu’on pourrait ne jamais voir, les plaies toutes proches que certains s’emploient à masquer pour ne pas être reconnus responsables. Bref, le journalisme de solution, constructif, ne serait pas du vrai journalisme, à la hauteur de sa noble mission ; ce serait un « journalisme de parti pris », selon les mots de l’auteur d’un essai sur « les défricheurs », Eric Dupin, lors d’un débat. Ah bon ! Pratiquer un journalisme de la peur, de la dénonciation permanente, de la recherche frénétique de coupables, de préférence puissants, un journalisme de la dérision, de la sinistrose, ne serait pas une autre forme de parti-pris ? Lors d’un débat avec un confrère du Monde, alors que je m’interrogeais sur le suivi des attentats (de janvier dernier) et sur le risque pour les médias d’alimenter la tension et les peurs, celui-ci me rétorquait : nous ne sommes pas là pour rassurer la population. » Lire la suite sur @MetaMedia.

♦ Comment rétablir la confiance dans les médias ? L’intérêt des Français pour l’information reste élevé tout comme leur exigence à l’égard des journalistes et des médias. L’année 2015, marquée par une profonde refonte du secteur, a accru le sentiment d’un manque d’indépendance des professionnels de l’information. Si la confiance envers la télévision, la radio et la presse écrite se maintient, la crédibilité d’Internet baisse. (@LaCroix).

#LiensVagabonds

♦ Le site Méta-Media alimenté par Éric Scherer, édite chaque semaine « Liens vagabonds old et new media ». Consulter ceux du 30 janvier 2016 – A retenir cette semaine :
– Aux USA, les médias numériques à égalité avec la TV pour l’info politique
– Twitter a perdu la bataille de l’attention face à Facebook ; Facebook va-t-il tuer Twitter ; La fin de Twitter
– Un épisode de « Friends » écrit par ordinateur !
– Faire du journalisme avec les données : mode d’emploi
Retrouvez la sélection des outils Méta-Media sur jTools.

Bonne semaine avec Régions.newS

Pour s’abonner ou se désabonner écrire à ftv.info@francetv.fr.