02 Avr

Comment la liberté d’informer s’est (presque) arrêtée aux portes du Tarn-et-Garonne

Au conseil départemental du Tarn-et-Garonne ce 2 avril / Photo AFP

Au conseil départemental du Tarn-et-Garonne ce 2 avril / Photo AFP

Ordre. Contre-ordre. Et re-contre-ordre ! C’est à ne plus rien y comprendre. Après avoir annoncé mercredi que France 3 Midi-Pyrénées retransmettrait jeudi 2 avril l’élection du président du Conseil départemental du Tarn-et-Garonne sur son site internet, nous avons été obligés d’annoncer le soir-même que nous y renonçions… avant de finalement réussir à retransmettre cet événement en direct !

Cela mérite quelques explications. Que voici.

Notre mission de service public d’information nous imposait de tout faire pour retransmettre cette séance publique du Conseil départemental à Montauban car, pour qui s’intéresse à la politique, l’indécision à l’issue des élections faisait de ce « 3ème tour » un moment important de la politique régionale.

Mais mercredi 1er avril (et oui !), le Conseil départemental nous fait savoir qu’il sera impossible de retransmettre les débats… en raison de l’article 35 du règlement intérieur qui interdit de diffuser les débats en dehors du bâtiment.

Ces débats, entre élus représentants les citoyens, sont pourtant publics, la présence des médias y est autorisée. La présidence sortante du département n’en démord pas la veille de l’élection : pas de retransmission !

Alors que s’est-il réellement passé ce jeudi 2 avril pour que France 3 Midi-Pyrénées parvienne tout de même à diffuser cette élection en direct sur son site internet ? Nous avons décidé que le droit à l’information primait, dans ce cas précis, sur toute autre considération. Les journalistes de France 3 sont donc entrés avec leurs collègues dans la salle de l’assemblée, avec caméras et moyens de diffusion en direct contre l’avis du service communication du département… et à son insu !

Tout cela ne mérite évidemment ni louanges, ni médailles ! Car nous n’avons fait que notre travail. Mais nécessitait quelques éclaircissements.

FV

01 Avr

Changement à la tête du site Toulouse Infos

toulouse_infos noir

Guillaume Truilhé, l’un des trois fondateurs du site Toulouse Infos, a annoncé lui-même dans un article du 31 mars avoir cédé le site d’infos locales à Pierre-Jean Gonzalez.

D’après le désormais ancien propriétaire, l’équipe devrait être renforcée et la ligne éditoriale revue par le nouveau dirigeant.

Créé en 2009 par trois jeunes journalistes, le site d’infos locales change donc de main après plusieurs autres titres de la presse toulousaine ou régionale ces derniers mois :

Décidément ça bouge beaucoup dans le paysage médiatique de Midi-Pyrénées.

FV

 

31 Mar

Kansei.tv un média unique en France consacré à l’architecture

C’est un média unique en France : la webtélé Kansei.tv (Kansei en japonais c’est l’émotion, l’harmonie, la sensibilité) existe depuis 2012 à Toulouse. Lancée par Stéphan Oddos, qui dirige plusieurs sociétés dans le design et l’aménagement de bureaux, cette télé sur web consacre ses reportages à l’actualité de l’architecture, au design et à l’urbanisme en Midi-Pyrénées.

« La région compte 1600 architectes dont 800 sur Toulouse, expliquent Stephan Oddos. Sur le plan architectural on peut dire que ça bouge timidement dans la région, mais on commence à voir des projets très intéressantes et surtout il y a un vrai intérêt du grand public pour l’architecture ».

Kansei.tv réalise en moyenne deux reportages vidéos par mois, sur l’un de ces quatre thèmes : maison individuelle, bâtiment d’entreprises, grands projets et urbanisme et enfin bâtiments publics.

Voici par exemple la vidéo réalisée dans la maison-laboratoire gersoise du décorateur Jérôme Méric :

A chaque fois, Stephan Oddos décrit le projet, fait la visite pour l’internaute mais surtout laisse la parole au concepteur, au client pour tenter de comprendre en images le projet de son point de départ à sa réalisation.

Kansei.tv est encore en phase de développement. Le modèle économique d’une webtv sur l’architecture est encore compliqué à trouver. Mais les projets ne manquent pas. Notamment celui de créer des trophées de l’architecture en Midi-Pyrénées.

FV

 

09 Mar

7 médias de Midi-Pyrénées s’engagent à promouvoir l’engagement solidaire

Copyright Emmanuel Grimault/CRMP

Copyright Emmanuel Grimault/CRMP

C’est une grande première en France : sept entreprises de médias de la région Midi-Pyrénées (France 3, La Dépêche, Sud radio, TLT, La Voix du Midi, France Bleu et ToulEco) ont signé ce lundi 9 mars une convention de partenariat avec Midi-Pyrénées Coopdev’.

L’idée c’est que l’engagement solidaire des Midi-Pyrénéens (qui représente 40.000 personnes) dans des actions de coopération ou de solidarité internationale (à travers des associations ou des fondations) puisse enfin se voir dans les médias : des projets parfois très importants manquent de visibilité. 

Votre association veut monter un dispensaire en Afrique ? Tout est prêt, financé… Parfait. Mais qui est au courant dans notre région ?

A travers ce partenariat, ces 7 grands médias (associés à l’école de journalisme de Toulouse, l’EJT, et à l’école supérieure d’audiovisuelle, l’ESAV) se sont donc engagés à être les relais de ces initiatives positives et à participer ainsi à des opérations d’information, d’éducation à la citoyenneté active et à la solidarité internationale.

Midi-Pyrénées Coopdev’ se définit comme « un réseau régional multi-acteurs de la coopération et de la solidarité internationale » qui a pour vocation « d’œuvrer à l’équilibre mondial et faire en sorte que chaque citoyen, chaque collectivité, chaque entreprise agisse dans ce sens, à sa mesure, dans le respect des principes de co-élaboration des projets, de partage et de réciprocité ». Parmi ses adhérents (et financeurs), le réseau regroupe les collectivités locales, les universités, les hôpitaux, les chambres consulaires, les entreprises, etc.

FV

05 Mar

Voix du Midi.fr devient « Actu Côté Toulouse »

Capture d'écran de Actu Côté Toulouse

Capture d’écran de Actu Côté Toulouse

Le site internet de Voix du Midi Toulouse a changé de nom et de visage depuis mercredi 4 mars. Il faut désormais compter avec Actu Côté Toulouse : un site qui se recentre sur l’actualité de la métropole toulousaine. Un premier pas surtout dans le développement de l’offre numérique de La Voix du Midi : la rédaction de l’hebdomadaire promet sur le web plus de réactivité, plus d’infos, le tout 7 jours sur 7.

logo

 

Ce nouveau développement au sein de l’hebdomadaire est consécutif au rachat à la fin 2014 de la société d’édition de la presse régionale (SEPR), éditrice de Voix du Midi par le groupe Publihebdos (Ouest France). 

Cette nouvelle offre d’information sur Toulouse intervient, hasard du calendrier, au moment où la presse de la région traverse une nouvelle période de crise avec l’incertitude sur la survie de la télé locale toulousaine TLT et l’annonce de suppressions d’emplois à La Dépêche du Midi dans le cadre du projet de rachat de Midi Libre.

FV

21 Jan

Le site internet de France 3 Midi-Pyrénées victime d’une attaque informatique

Vous êtes nombreux à l’avoir remarqué : le site internet de France 3 Midi-Pyrénées ne fonctionnait pas normalement ce mercredi 21 janvier. Les serveurs informatiques qui hébergent les sites régionaux de France Télévisions en région parisienne ont en effet été victimes d’une cyberattaque durant la nuit de mardi à mercredi. Le ou les pirates non-identifiés sont parvenus à afficher ce message sur la page d’accueil vers 5 heures du matin :

Le message passé par les hackers sur le site de France 3

Le message passé par les hackers sur le site de France 3

Après intervention des services techniques, les homepages des sites régionaux de France 3 ont retrouvé leur aspect normal en tout début de matinée. Il était en revanche impossible d’y publier des informations jusqu’à la fin du processus de mise à jour des protocoles de sécurité.

En toute fin de matinée, le problème était résolu. Dans l’après-midi, les équipes techniques veillaient encore à la sécurisation des sites internet.

Malgré le retard pris dans cette journée très spéciale, l’équipe rédactionnelle web de France 3 Midi-Pyrénées vous informe à nouveau comme elles le fait chaque jour depuis des années.

Depuis les attentats de Paris, de nombreux sites de journaux ou médias ont été hackés par des pirates informatiques, notamment celui du Monde.fr encore dernièrement.

Nous présentons toutes nos excuses à nos lecteurs et leur donnons rendez-vous sur le site de France 3 Midi-Pyrénées pour suivre l’actualité dans notre région.

FV

Le gratuit culturel toulousain Clutch lance une offre interactive sur le web

Le magazine culturel toulousain Clutch vient de lancer une nouvelle version de son site internet, en modifiant totalement son offre : il s’agit désormais d’un agenda interactif avec géolocalisation des événements culturels que la rédaction du magazine gratuit met en avant. L’internaute peut donc choisir sa programmation culturelle par quartier, par salles de spectacles, par dates, etc.

Capture d’écran de la page d’accueil du nouveau site de Clutch : 

clutch

« On ne voulait pas faire un site internet de média classique, raconte Baptiste Ostré, le rédacteur en chef de Clutch. De toute façon, on n’est pas assez nombreux pour animer une rédaction web. Alors on s’est simplement demandé ce qu’attendent nos lecteurs. Et l’évidence, c’est que quand on lit Clutch on regarde d’abord l’agenda et seulement après le rédactionnel ».

La rédaction a donc fait appel aux connaissances professionnelles d’un webmaster et travaille depuis août 2014 au développement de cette nouvelle offre numérique. « On a encore plein de projets, indique Baptiste Ostré, notamment enrichir de nouvelles rubriques comme de City Guide. Cela se fera au fur et à mesure ».

Clutch est né fin 2012. C’est une partie de l’équipe de feu Let’s Motiv, qui après leur licenciement et une tentative de reprendre leur magazine, a monté un SCOP (société coopérative) et surtout un nouveau projet. Le mensuel emploie 3 personnes (un journaliste, un commercial et un graphiste) et fait travailler une petite équipe de pigistes (et désormais un webmaster). Tiré à 25.000 exemplaires le magazine papier est diffusé dans 570 points de dépôts à Toulouse et dans l’agglomération.

La couverture du Clutch de janvier 2015

La couverture du Clutch de janvier 2015

Au format pocket, le magazine de 100 pages a désormais une vraie notoriété à Toulouse.

« C’est la publicité qui finance entièrement Clutch Le Mag, explique Baptiste Ostré. On a commencé en rognant sur tout : les salaires, les locaux. Aujourd’hui, ça va mieux, même si c’est un équilibre un peu précaire. Mais chaque numéro finance le suivant ».

FV

PS : Clutch organise chaque mois des soirées de lancement du magazine, intitulées « Clutchorama ». La prochaine aura lieu le 2 février au Métronum à Toulouse.

16 Jan

Toulouse, tête de pont de la nouvelle offre numérique de La Tribune en régions

Comme il l’avait annoncé à la rentrée de septembre, le Toulousain Jean-Christophe Tortora, patron du groupe France Economie Régions, qui a repris le journal économique La Tribune en 2012, lance mardi 20 janvier à Toulouse la première de ses offres numériques régionales, sous le titre « La Tribune édition Toulouse avec Objectif News ».

Jean-Christophe Tortora (photo : MaxPPP)

Jean-Christophe Tortora (photo : MaxPPP)

« Il est aujourd’hui impossible de lancer une offre papier en régions, explique Jean-Christophe Tortora, en raison des coûts de production. Mais le digital est une véritable opportunité pour notre objectif qui est d’offrir aux chefs d’entreprises et au monde économique des contenus au plus près de leur besoins : du local au global ».

Dès mardi 20 janvier, chaque jour à 19 heures, La Tribune mettra donc en ligne sa livraison toulousaine basée sur l’édition France et Monde lancée en septembre (et rédigée par les équipes de La Tribune à Paris et à l’étranger) complétée des infos locales et régionales concoctées par la rédaction d’Objectif News à Toulouse.

Que devient Objectif News ?

Jean-Christophe Tortora a fait dans un premier temps le choix du « co-branding » : la marque nationale La Tribune sera donc accolée à celle d’Objectif News, qui jouit d’une bonne notoriété dans le milieu économique régional. Le magazine papier mensuel d’Objectif News continuera de paraître mais là-aussi « co-brandé » avec La Tribune. L’équipe de 10 personnes à Toulouse est renforcée par un journaliste supplémentaire et peu à peu c’est la marque La Tribune qui prendra le dessus : « C’est une logique d’intégration progressive« , explique Jean-Christophe Tortora.

Sur les visuels on voit d’ailleurs nettement que c’est le titre La Tribune qui est mis en avant :

latribune

Le lancement officiel de cette nouvelle offre aura lieu mardi soir à Labège. Après Toulouse, La Tribune lancera des éditions locales numériques de à Bordeaux en février, puis avant l’été à Lyon et sur le Grand Paris.

FV

08 Jan

Les médias régionaux aux couleurs de Charlie

Après l’attentat de Charlie-Hebdo, les médias régionaux portent sur leur une ou sur les réseaux sociaux la marque de leur solidarité avec les victimes et de leur attachement à la liberté de la presse. C’est le cas, par exemple, du quotidien régional. Le titre de La Dépêche du Midi est ce jeudi 8 janvier barré d’un bandeau noir.

B6xtaFVCQAAwetI

La rédaction de Centre Presse Le Journal de l’Aveyron a décidé de mettre du noir et blanc sur la totalité de sa une. Les couleurs vives du logo ont disparu : effet sinistre à la hauteur de l’événement :

10411079_693352307453096_6416357275149517197_n

Midi-Libre (diffusé dans notre région principalement dans l’Aveyron), a fait le choix d’un cahier spécial de 8 pages dont voici la une :

10906513_10152914278377559_6251684030310130504_n

France 3 Midi-Pyrénées pour sa part a modifié dès mercredi ses avatars sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook, avec un bandeau « je suis Charlie » qui barre le logo de la chaîne.

Capture

Idem pour l’éditeur jeunesse toulousain Milan Presse :

wx5PpNnV

La radio RTM31 (Radio Toulouse Métropole) annonce sur Twitter couper son antenne durant deux heures ce jeudi en hommage aux victimes :

 

05 Jan

Naissance d’une nouvelle webradio en Midi-Pyrénées

On parle souvent des difficultés économiques voire des disparitions pures et simples des médias locaux. Alors pour une fois, c’est d’une naissance qu’il s’agit.

L’association Velmedia lance ce lundi 5 janvier 2015, Velmédia Radio une radio sur le web qui se veut participative : les auditeurs sont invités à faire des propositions de programmes et de playlists musicales.

« Par ce nouveau média, nous souhaitons redonner la parole aux entrepreneurs, aux associations, aux politiques et mettre en valeur les départements », indique l’association par la voix de son président Anthony Vella, qui a donné les premières lettres de son nom à l’association et à la webradio.

On souhaite longue vie à cette nouvelle webradio basée à Colomiers (Haute-Garonne).

FV