21 Fév

Une formation au « secourisme tactique » en cas d’attentat proposée notamment aux journalistes

C’est unique en France : la Croix Rouge vient de mettre en place à Toulouse et Montauban, une formation aux premiers gestes de secours en cas d’attentat. Parmi le public visé, les journalistes, bien souvent parmi les premiers sur place mais insuffisamment formés aux gestes qui sauvent.

Lors des attentats de Paris en novembre 2015 (Photo : K. Tribouillard / AFP)

« C’est un peu du secourisme de guerre, avec du matériel militaire » explique Thierry Fréchaud, responsable de la filière santé au travail de l’Institut régional de formation de la Croix Rouge en Occitanie. 

Tout est parti de l’obligation faite désormais aux établissements de santé de former son personnel aux intrusions et à la menace terroriste. Avec l’appui d’anciens policiers et de militaires des forces spécialistes, l’institut de formation de la Croix Rouge en Occitanie a mis sur pied une formation théorique sur 2 jours avec des spécialistes du risque terroriste y compris des phénomènes de radicalisation.

Réagir face au risque terroriste

Une troisième journée a été conçue, plus pratique, en application des règles de secourisme tactique. C’est cette journée pratique qui est ouverte à ceux qui se sentent concernés par le risque attentat, notamment les journalistes. 

Au programme : évaluer les risques, se protéger, se mettre à l’abri mais aussi connaître les notions de lésions (par balles, par armes blanches, par explosifs ou armes chimiques), examiner rapidement la victime, prendre en charge les hémorragies, les troubles respiratoires ou même une victime blastée par le souffle d’une explosion, etc.

Les journalistes en première ligne

Les journalistes font partie de ceux qui sont les premiers sur les lieux d’un attentat, ou bien sont visés eux-mêmes, comme la rédaction de Charlie Hebdo en janvier 2015. « Nous leur proposons de savoir se prendre en charge eux-mêmes en cas de blessure ou bien d’aider les autres » explique Thierry Fréchaud.

Cette formation n’est pas uniquement liée au contexte terroriste mais aussi aux violences en général, par exemple celles liées aux manifestations des Gilets jaunes, actuellement en France, qui ont souvent donné lieu à des blessures du côté de la presse.

Une formation bientôt généralisée en France ?

Cette formation (payante) dispensée sur inscription, sur les sites de Toulouse et Montauban, est un projet, unique en France, mené par l’Institut régional de formation Occitanie de la Croix-Rouge.

Après des premières expériences menées en ce début 2019, cette formation pourrait rapidement être étendue nationalement par la Croix Rouge.

FV (@fabvalery)