14 Nov

Le magazine culturel toulousain Le Brigadier cible d’injures

En 6 ans d’existence, c’est la première fois que le magazine des arts de la scène est confronté à des attaques sur les réseaux sociaux. Au point que la rédaction a souhaité faire une mise au point.

Qu’est-ce qui, dans la une du mois de Novembre-Décembre du magazine Le Brigadier, a déclenché la haine de certains internautes ? La photo de Jamel Debbouze, le titre sur la scène israëlienne, le mot « Manouche » ?

En tout cas, la publication sur les réseaux sociaux du fac-similé de la une du dernier numéro de cette revue spécialisée dans les arts de la scène à Toulouse et dans la région, a suscité des commentaires haineux, injurieux, que la rédaction a été contrainte de supprimer.

Elle s’en est expliqué dans un nouveau post :

Il apparaît en outre que ceux qui sont ainsi violemment intervenus notamment sur la page Facebook du Brigadier n’avaient pour la plupart jamais ouvert le magazine, encore moins la dernière livraison.

La culture n’est pas à l’abri de la haine et des injures. Pour Le Brigadier, qui existe depuis 6 ans, c’est une première.

Le débat est toujours possible. Un rassemblement est par exemple prévu ce mercredi soir devant le Théâtre Garonne pour protester contre la programmation de spectacles labellisés « Saison France-Israël ».

Pour autant (faut-il encore le rappeler ?), la presse, reflet de la société, doit participer et permettre le débat sans pour autant être la cible d’injures.

FV (@fabvalery)