27 Oct

Médiapart prend une participation dans le site d’investigation local Médiacités

Les deux médias indépendants ont conclu un accord pour une entrée minoritaire du pure-player créé par Edwy Plenel dans le capital de Médiacités, créé en 2016 et présent notamment à Toulouse et qui poursuit sa recherche de partenariats financiers.

IMG_2304

On avait vu juste ! Quand en septembre 2016, nous avions été les premiers, sur ce blog, à vous parler du projet Médiacités, nous l’avions alors qualifié de futur « Médiapart local ». Bingo ! Un peu plus d’un an plus tard, les deux médias indépendants viennent de conclure un accord de partenariat qui voit Médiapart entrer au capital de Médiacités.

Médiacités, lancé fin 2016 à Lille, est actuellement présent à Toulouse, Lyon et Nantes.

Médiapart prend une participation minoritaire, qui concrétise un partenariat éditorial débuté il y a plusieurs mois sous la forme d’enquêtes et d’articles réalisés conjointement.

Deux autres groupes de presse indépendants font également leur entrée dans le capital de Mediacités : Indigo Publications (La Lettre A, Intelligence on line, Africa Intelligence, PressNews) et la coopérative Channel Agence de presse (CAPresse).

Mediacités a engagé une levée de fond de 350 000 euros, correspondant à l’ouverture de 30 % de son capital. Cette levée devrait être finalisé d’ici la fin de l’année. Parallèlement, le site d’investigation locale et régionale propose d’accueillir dans son capital des investisseurs individuels (pour un montant d’au moins 5000 euros) et des lecteurs ou bienfaiteurs (minimum : 500 euros) lors d’une campagne de financement participatif en actions avec la plate-forme Happy Capital.

FV (@fabvalery)

10 Oct

France 3 Occitanie maintient finalement ses éditions locales jusqu’à nouvel ordre

La direction régionale de France 3 a indiqué dans un courrier notamment adressé aux parlementaires de la région que la réflexion sur l’avenir des éditions locales (Quercy-Rouergue, Pays Catalan, Tarn et Pays Gardois) était repoussée de plusieurs mois.

(Photo : Eric Piermont / AFP)

(Photo : Eric Piermont / AFP)

Les éditions locales de Rodez, Albi, Nîmes et Perpignan continueront leur diffusion après le 1er janvier 2018. Le directeur régional de France 3 Occitanie, Carlos Bélinchon, vient d’en informer des élus, notamment les parlementaires, dans un courrier daté du 6 octobre.

Une réflexion avait été engagée pour une nouvelle exposition des informations locales, notamment en raison des problèmes de réception de ces éditions (journaux de 7 minutes diffusés à 19h17 après le journal régional du lundi au vendredi) : avec la multiplication des box et des antennes satellites, seul environ un téléspectateur sur deux est aujourd’hui en capacité de voir ces éditions.

Cette réflexion devait conduire à la fermeture des éditions locales en janvier prochain avec maintien sur places des équipes et des implantations. Les reportages auraient alors été exposés dans les éditions régionales.

Mais « devant l’émotion suscitée par cette démarche, écrit le directeur régional, France 3 Occitanie a décidé d’y sursoir. Les éditions locales d’Occitanie sont donc maintenues ». 

La réflexion sur l’avenir des éditions locales reprendra dans quelques mois, indique la direction de France 3.

FV (@fabvalery)