30 Juin

Mécontent d’un article, le député LREM Mickaël Nogal traite le journaliste de « m… » puis s’excuse

Le député de Haute-Garonne a adressé un message à ses soutiens après la publication d’un article qui lui déplaît. Il y traite le journaliste auteur de l’article, de « merde ». Avant de s’excuser.

Mickaël Nogal (Photo : Pascal Pavani / AFP)

Mickaël Nogal (Photo : Pascal Pavani / AFP)

Les journalistes sont prévenus : le quinquennat qui s’est ouvert sera peut-être celui de l’hyper-communication, pas forcément celui du respect de la liberté de la presse. Coup de fil de l’ex-ministre Bayrou à Radio-France, interdiction des photographes à la photo officielle du gouvernement, etc. Les exemples se multiplient. Dernier en date : le député (La République en Marche) de la Haute-Garonne Mickaël Nogal qui n’a pas apprécié un article du blog politique de France 3 Midi-Pyrénées a traité, dans un message adressé à ses soutiens (que nous nous sommes procuré) de… « merde » l’auteur de l’article.

Ce qu’on fait en général avec les (émoticone d’un étron) c’est qu’on évite de marcher dessus et de se salir les pompes »

Mais qu’est-ce qui a bien pu pousser le jeune (26 ans) député de la 4ème circonscription de la Haute-Garonne à se lancer ainsi dans une diatribe scatologique ? La cause de ce coup de colère se trouve dans un article publié ce vendredi matin sur le blog politique : un article où la rédaction de France 3 s’interroge sur le fait que ce nouveau député, qui a été pendant plus d’un an lobbyiste pour un groupe de sodas se retrouve désigné vice-président de la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale. Reconnaissez que ça pose quand même quelques questions !

Mickaël Nogal arguera sans doute qu’il s’agit d’un message « privé », envoyé en fait à des proches ou militants. Il apprendra qu’en politique rien n’est privé : un message envoyé à ses troupes se retrouve toujours dans l’instant sur les réseaux sociaux et sur les portables des journalistes. Mince alors ! Loin de nous cependant l’idée de mettre sa réaction sanguine sur le compte de son inexpérience : à 26 ans, nouveau député, il a déjà été collaborateur d’élu, lobbyiste et consultant… De quoi être « très fier de mon parcours et d’en être arrivé là où je suis ». 

Pour Mickaël Nogal, l’article en question est donc « à charge ». Il aurait sans doute préféré que le blog politique publie in extenso le joli communiqué de presse « prêt à insérer » qu’il a fait parvenir aux rédactions après sa nomination : titre, chapeau, paragraphes, intertitres, photos… Tout était prêt, il suffisait de faire copier/coller.

Le nouveau député n’est évidemment pas le premier (et sans doute pas le dernier) à s’en prendre aux journalistes qui publient des infos, posent des questions, bref font leur boulot. Mécontent, lui aussi, l’ex-ministre Baylet avait récemment qualifié France 3 de « presse à caniveau ».

Contacté par nos soins, pour savoir s’il maintenait ses propos et le qualificatif de « merde », le député LREM n’a pas répondu à nos sollicitations, sans doute trop occupé à chercher de nouvelles émoticônes sur son téléphone portable (ça c’est de l’humour, pas de l’info, précisons-le à Monsieur Le Député, si toutefois il lit cet article).

FV (@fabvalery)

Mise à jour – Finalement, après une demie journée de réflexion, ou parce que de nombreux médias nationaux avaient repris cette information, Mickaël Nogal a publié un texte sur Twitter (lire ci-dessous) dans lequel il s’excuse à plusieurs reprises des propos tenus à l’encontre du journaliste Laurent Dubois et parle de son propre « emportement ». Il revient également sur l’article à l’origine de cet « emportement » estimant qu’il remettait en cause sa probité. Rappelons que ce n’est évidemment pas le fait qu’il a travaillé dans le privé avant de devenir député qui pose questions mais qu’une partie de cette activité professionnelle a consisté à faire du lobbying pour quelqu’un qui, aujourd’hui, doit écrire et voter la loi. Dont acte.

  • <span class="author">Geoffroy</span>

    Monsieur Valéry, êtes-vous vraiment sûr que vous nous proposez de l’information? Certes ce jeune monsieur est a impoli, ce qui, est banal dans notre société. Mais mettre en avant le précédent travail de ce député est-il intéressant ou même pertinent? Non. À son nouveau poste, il aura bien autre chose à faire que s’occuper d’Orangina. Votre article de base était bassement populiste et polémique. Dommage. Précisons, je n’ai pas voté depuis 14 ans et n’habite pas la région de ce monsieur.

  • <span class="author">Maaudib</span>

    La liberté de la presse passe par la liberté de chacun. A force de vouloir réaliser des coups médiatiques pour faire augmenter leur tirage les médias dans leur ensemble se décrédibilisent auprès de l’opinion. Trop c’est trop, je ne connais pas se député, mais moi même je commence à en avoir ras le bol des faiseurs d’histoire à « deux balles ».

  • <span class="author">Azais</span>

    Oui c’est clair, il n’est pas content quand on met le doigt sur ce qui fâche. Une période de carence dans certains emplois pourrait être institué dans cette fameuse loi de transparence. Et un cv déclaratif présenté en attente des fiches de l’AN quand on se présente pour des postes de commissions. Mais on ne pourra pas empêcher les « relations d’affaires », nous sommes dans un monde de jeunes arrivistes, j’espère suppression de l’immunité vis à vis des conflits d’intérêts. Mais peut-être dissolution dans 2 ans pour appliquer le changement de règles pour le parlement, on en saura peut-être plus lundi.

  • <span class="author">Rob</span>

    Waw en même temps si les nouveaux députés ont eu le malheur de bosser dans le privé on leur reproche ! Et en l’occurrence il a eu l’élégance de remplacer l’insulte par un emoji. Donc sortir une nouvelle fois le carton rouge de la liberté de la presse c’est hautement abusif.

  • <span class="author">Ludovic Blin</span>

    Pauvre journaliste… par pitié arrêtez de vous plaindre. Votre condition ne vous dispense pas de retour, même non plaisant.
    Mon petit arrête de pleurer et reprend ton travail indispensable…
    Ludovic blin

  • <span class="author">Lombard Jean</span>

    Bravo Laurent Dubois ! continuez comme ça il en manque de journalistes courageux comme vous.

  • <span class="author">Yannock</span>

    Le problème du journalisme d’aujourd’hui est bien là, vous considérez que votre collègue à fait son travail alors que cet article est en effet bourré d’incinuations et d’approximations peu solides. Non cet homme, pour qui je n’ai aucune sympathie, n’a jamais été directeur des relations publiques d’Orangina mais un simple lobbyiste et il n’aura jamais à voter de lois contre le méchant vendeur multinational de soda puisque cette commission n’en a pas les compétences.. Moins de corporatisme, plus de rigueur svp

  • <span class="author">Gerald Tron</span>

    C’est malheureux

  • <span class="author">Arnaud Paul</span>

    Ben ouais les journaleux, vous avez tout fait pour faire élire Macron, faut pas venir pleurer maintenant.

  • <span class="author">Bruno Troyens</span>

    On est dedans finalement…

  • <span class="author">Yannock</span>

    Le problème du journalisme d’aujourd’hui est bien là, vous considérez que votre collègue à fait son travail alors que cet article est en effet bourré d’incinuations et d’approximations peu solides. Non cet homme, pour qui je n’ai aucune sympathie, n’a jamais été directeur des relations publiques d’Orangina mais un simple lobbyiste et il n’aura jamais à voter de lois contre le méchant vendeur multinational de soda puisque cette commission n’en a pas les compétences.. Moins de corporatisme, plus de rigueur svp

  • <span class="author">Yannock</span>

    Le problème du journalisme d’aujourd’hui est bien là, vous considérez que votre collègue à fait son travail alors que cet article est en effet bourré d’incinuations et d’approximations. Non, cet homme, pour qui je n’ai aucune sympathie, n’a par exemple jamais été directeur des relations publiques d’Orangina mais un simple lobbyiste et il n’aura jamais à voter de lois contre le méchant vendeur multinational de soda puisque cette commission n’en a pas les compétences.. Moins de corporatisme et de complaisance, plus de rigueur svp

    • <span class="author">Christophe Belhomme</span>

      insinuations et non incinuations. Le strict respect d’autrui c’est d’abord celui de l’orthographe

      • <span class="author">Yann Rodrigues</span>

        Devons-nous aussi vous reprendre sur la non utilisation de la ponctuation en fin de phrase, et d’une majuscule en début de phrase? Votre commentaire est aussi inutile que celui que je suis en train d’écrire…

  • http://www.photographie-william.fr <span class="author">Lovlamour Willaim</span>

    Fier de son parcours lobbyiste dans le privé vient dans le public nous montrer la voie à suivre, gag… ça pour du changement c’est du changement, lobbyiste travaillant pour des parlementaires devenus eux-mm parlementaires reGag ça pour du changement c’est du changement.