17 Jan

Après Montpellier, « L’agglo-rieuse » étend ses ailes sur Toulouse et l’Aveyron

Occitanie oblige, le journal satirique montpelliérain a décidé de s’attaquer à la capitale régionale, mais aussi au département voisin de l’Aveyron. Attention, ça risque de piquer un peu !

© L'agglorieuse

© L’agglorieuse

C’est un dessin qui résume bien la situation : publié sur le site de « L’agglo-rieuse« , on y voit Christian Teyssèdre, le maire de Rodez, Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie et Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, se réjouir, au nom de la liberté d’expression, de l’arrivée du journal à Toulouse et dans l’Aveyron. Au premier plan, une mouette (rieuse), symbole du journal, un flingue à la main. Et au second plan, Philippe Saurel, le maire de Montpellier, territoire de chasse habituel du journal, qui a cette phrase : « je leur dis rien, ils découvriront… »

C’est sans doute cela : les élus (et les lecteurs) toulousains et aveyronnais vont « découvrir » L’agglo-rieuse, l’hebdomadaire qui sévit à Montpellier depuis 15 ans. L’équipe a décidé d’étendre son territoire.

« On travaille sur de l’info politique et satirique à la fois, explique Tristan Cuche, le directeur de la publication. Et sans être prétentieux, on ne peut pas dire que cela soit très développé à Toulouse et en Aveyron ». Quelques correspondants locaux travaillent déjà pour le journal, qui continue de recruter des « informateurs du cru«  (l’expression est du journal lui-même).

Depuis début janvier 2017, on peut donc trouver des articles sur Toulouse et l’Aveyron sur le site internet du journal. Pour le moment, ces contenus sont gratuits, le temps de trouver un public. Dans quelques mois, il faudra s’abonner pour y accéder. En tout cas, cette extension de la zone de couverture de la mouette montpelliéraine ne se traduira pas pour l’instant par l’arrivée du journal papier dans les kiosques toulousains et aveyronnais.

« L’agglo-rieuse » est un peu le poil à gratter de la politique montpellièraine. A Toulouse, il y a eu Satiricon, une sorte de Canard Enchaîné local, très consciencieux journalistiquement parlant. « L’agglo-rieuse », elle, prend parfois quelques aises avec les principes journalistiques.

Chacun à sa manière, le succès du blog politique de France 3, l’arrivée de « Politic Région », le déploiement régional du média d’investigations Médiacités (au printemps), et l’atterrissage local de la mouette de « L’agglo-rieuse » sont des petits pas en faveur du pluralisme. Et en ce qui concerne le traitement en région de la politique, cela ne peut pas faire de mal, surtout au lecteur. Bien au contraire.

FV (@fabvalery)