05 Oct

BFM TV renonce à sa télé locale de Toulouse… pour s’associer avec TV Sud

Coup de théâtre dans le petit monde de l’audiovisuel : alors que les deux prétendants à la télé locale de Toulouse étaient attendus ce mercredi 5 octobre en audition publique au Conseil supérieur de l’audiovisuel à Paris, l’un des deux, BFM TV, a finalement jeté l’éponge… pour s’associer avec son concurrent TV Sud !

(Photo : AFP)

(Photo : AFP)

Le groupe Next Radio TV, propriétaire de BFM TV a informé le Conseil supérieur de l’audiovisuel de son changement de stratégie sur le dossier quelques heures seulement avant les auditions de ce 5 octobre. Il a décidé de retirer sa candidature pour finalement s’associer avec son concurrent TV Sud (à hauteur de 19,9 % du capital). 

Depuis l’annonce (révélée par ce blog) de la candidature de BFM TV à la fréquence toulousaine, les oppositions à la chaîne ont été nombreuses notamment chez les producteurs de programmes audiovisuels qui avaient adressé une lettre ouverte au CSA et lancé une pétition en ligne contre la candidature de BFM. Des élus locaux, notamment le groupe communiste au conseil municipal de Toulouse et à la Métropole, avaient pris eux-aussi position contre BFM TV jugée « anxiogène ».

Le retrait de BFM et son association avec Médias du Sud simplifie les choses. Sauf (encore) une énorme surprise (le CSA peut encore décider que l’appel d’offres est infructueux), plus rien ne s’oppose à l’installation du groupe de Christophe Musset à Toulouse dans l’optique d’y créer une télé en réseau avec les chaînes locales déjà exploitées par TV Sud (à Montpellier, Nîmes et Perpignan) à l’échelle de la nouvelle région Occitanie.

Fabrice Valéry (@fabvalery)