11 Juil

Télé locale à Toulouse : les professionnels de l’audiovisuel s’inquiètent du retard

Ils sont producteurs, réalisateurs ou techniciens de l’audiovisuel et n’ont pas tardé à réagir à l’annonce du report de la date limite de candidature pour la fréquence TNT locale de Toulouse. Ils ont écrit au CSA pour dire leur inquiétude.

(Photo : MaxPPP)

(Photo : MaxPPP)

Les professionnels de l’audiovisuel ne comprennent pas les raisons pour lesquelles le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a reporté au 25 août prochain (au lieu du 13 juillet initialement) la date limite de dépôt des candidatures pour la fréquence d’une télé locale à Toulouse. En moins de 24 heures après cette annonce, ils se sont organisés et ont signé une lettre ouverte (voir ci-dessous la liste des premiers signataires) qu’ils ont adressé au président du CSA Olivier Schrameck.

« Nous craignons très fortement que ce retard n’en entraîne d’autres, écrivent-ils, par l’effet d’une mécanique administrative, et que finalement il n’y aura toujours pas de télévision locale à Toulouse en 2017. (…) Cela fait depuis trois ans que les professionnels de l’audiovisuel souffrent durement. En effet, avant qu’elle ne disparaisse, dès 2013 TLT moribonde avait mis un terme aux coproductions qu’elle faisait avec les entreprises locales. Une quinzaine d’entreprises locales est impactée, 150 artistes et techniciens n’ont plus cette perspective locale et régionale. Cela fait un an que tout le monde sait qu’une fréquence s’est libérée à Toulouse. Cela fait donc un an que d’éventuels prétendants ont pu concevoir et bâtir un projet. Nous ne pouvons donc comprendre ce nouveau retard. Permettre à un nouveau prétendant de fourbir une candidature ? Cette dernière serait alors quelque peu hors-sol et sans aucun contact ou partenariat avec le tissu local de production elle n’augurerait donc rien de bon ».

Ils réclament que la fréquence soit attribuée dès le mois d’octobre afin que cette nouvelle télé locale puisse émettre en janvier 2017. Ce calendrier est impossible à tenir. Après la fin du dépôt des candidatures, le CSA examinera d’abord les dossiers et cela devrait prendre environ deux mois. Ce n’est donc pas avant la fin octobre que les candidats seront auditionnés. Il faudra alors un nouveau délai aux sages du CSA pour délibérer et choisir le diffuseur (à moins que l’appel d’offres ne soient déclaré infructueux). Si tout se passe bien, on devrait donc connaître le nouvel exploitant de la télé toulousaine à Noël ou début janvier. Car courant janvier une partie du collège des sages du CSA sera renouvelée et la décision devrait être logiquement prise avant. Le temps de choisir les locaux, de recruter les équipes et de mettre en place la grille, on ne peut pas espérer voir les premières émissions avant le printemps 2017. Et cela inquiète grandement les professionnels de l’audiovisuel en région Occitanie qui souffrent économiquement dans un contexte difficile depuis plusieurs années.

FV (@fabvalery)

La liste des premiers signataires :

Vincent Barthe
Amic Bedel – Réalisateur – Piget Films
Francis Fourcou Réalisateur et Producteur
Dzu Le Lieu – Présidente Association Portraits Crachés
Gil Corre – Réalisateur
Thierry Maisonnave – France THM Productions
Chantal Teyssier
Annie Serres – Productrice
Vladimir Kozlov – Auteur Réalisateur – Prodigima
Christophe Vindis – Réalisateur
Elizabeth Germa – Réalisatrice – Le petit cowboy / le gros indien
Isabelle Millé – Réalisatrice
Pierre Mathiote – Producteur – Cinérgie Productions
Alexandre Croizier de Lacquvivier – Gérant – Antea
Pascal Bonnet – Producteur – Les Films du Sud
l’APIAMP – Association des producteurs Midi-Pyrénées
Pierre Mathiote – Producteur – Cinérgie Productions
Guy Chapouillé – Cinéaste
Jacques Mitsch – Réalisateur
Fabien Daguerre – Chef monteur
Sonia Paramo – gérante et productrice – Les Films Figures Libres
Dominique Henry – Cadreur – Réalisateur
Carole Giardino – Productrice – Argane Productions
Laurent Aït Benalla – Réalisateur
Franck Flies – Ingénieur du son
François Grandjacques – Réalisateur
Marc Faget – Comédien
Gilbert Kelner scénariste, réalisateur et metteur en scène de théâtre
Mathias Touzeris – Chef opérateur
Luc Reder, Chuck Productions.
Philippe Gracia, réalisateur et journaliste
Isabelle Dario – Chef Monteuse et Réalisatrice
Jean-Marc Pedoussaut – Ingénieur du son
Philippe Lignières – Réalisateur et OPS
MIDIFILM Techniciens et réalisateurs de Midi-Pyrénées
Gilles Pedoussaut – Monteur et Réalisateur
Frédéric Rascol – Distributeur de films documentaires
Yves Ardourel