15 Oct

Les élections régionales, Dominique Reynié et le « Dépêche bashing »

Dominique Reynié (Photo : MaxPPP)

Dominique Reynié (Photo : MaxPPP)

La Dépêche du Midi n’a pas aimé, mais alors pas du tout, que Dominique Reynié, le candidat des Républicains à la présidence de la future grande région, mette en place un baromètre pour surveiller les journaux du groupe Dépêche du Midi et le nombre d’articles consacrés à chacun des candidats. Dominique Reynié s’estime lésé de la part de journaux appartenant à Jean-Michel Baylet, qui est aussi le président du PRG partenaire de la socialiste Carole Delga. Il s’était exprimé sur ce sujet il y a quelques jours sur notre blog consacré aux élections régionales.

Ce jeudi 15 octobre, La Dépêche du Midi publie donc en complément de son sondage sur les régionales, un édito de son rédacteur en chef Jean-Claude Soulery, sous le titre « Dépêche bashing ». 

« Depuis quelques jours, écrit-il, nous assistons avec étonnement à une espèce de «Dépêche bashing», notamment sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, de la part du candidat des Républicains Dominique Reynié et de ses partisans. Selon eux, notre journal ignorerait la campagne du candidat et favoriserait celle de ses adversaires. Si, par le nombre d’articles parus, la candidate PS arrive en tête, c’est aussi parce que nous rendons compte par ailleurs de ses activités d’élue ».

« Voilà en quelque sorte notre journal placé «sous surveillance» par un candidat, poursuit-il. Du jamais vu ».

Mais l’éditorialiste va plus loin en indiquant que ces méthodes étaient jusqu’ici celles de l’extrême-droite : « Cette «victimisation» à l’encontre des médias était jusqu’ici l’apanage du Front national – désormais Dominique Reynié s’estime à son tour victime d’un ostracisme qui n’existe que dans son esprit ».

Entre juillet et septembre, « l’observatoire » de Dominique Reynié avait relevé dans La Dépêche du Midi 74 articles sur Carole Delga, 25 sur Philippe Saurel, 19 sur Dominique Reynié et 9 sur Louis Aliot. 

FV