19 Juin

Métronews et TLT : le 3 juillet, un « vendredi noir » pour la presse toulousaine ?

IMG_4130

Le vendredi 3 juillet 2015 pourrait bien être un « vendredi noir » pour la presse locale à Toulouse avec la parution du dernier numéro papier du quotidien gratuit Metronews et la probable liquidation de la chaîne TLT.

Selon plusieurs médias spécialisés, c’est en effet que le vendredi 3 juillet que le groupe TF1 cessera la parution papier de son quotidien Metronews, distribué à Paris et dans 5 villes de province dont Toulouse. Le journal ne sera plus, à partir de cette date, que consultable sur internet.

Inquiétude pour les salariés, une soixantaine de postes devant être supprimés en France. A Toulouse, Metronews emploie un journaliste titulaire, deux commerciaux et plusieurs pigistes. Leur avenir est toujours flou. Quant aux « jobs » de distribution du journal le matin dans les rues de la ville, occupés la plupart du temps par des étudiants, ils sont, par la force des choses, supprimés.

10473614_10153483428875774_3973566337620564965_n

C’est aussi le vendredi 3 juillet que la chaîne de télé locale TLT est convoquée devant le tribunal de commerce, pour être « probablement liquidée » pour reprendre les termes de l’avocat des salariés. Criblée de dettes, la chaîne locale pourrait ainsi disparaître corps et bien et une vingtaine de salariés vont se retrouver au chômage. Les salariés de la chaîne qui reprochent à Jean-Luc Moudenc de les avoir « lâchés », la ville de Toulouse étant l’actionnaire principal.

Si cette liquidation se confirme, ce vendredi de début d’été sera une sombre journée pour la presse toulousaine, le pluralisme et l’emploi.

FV