05 Mar

346 emplois supprimés à La Dépêche du Midi et à Midi Libre ?

FRANCE-MEDIAS-PRESS-LA DEPECHE

Selon une source syndicale de Midi Libre, citée par l’AFP, le projet de rachat des journaux du Midi (Midi Libre, L’Indépendant, etc) par La Dépêche du Midi prévoit la suppression de 191 emplois dans le groupe et de 155 autres à La Dépêche du Midi à Toulouse d’ici 2018.

Les élus du personnel au Comité central d’entreprise de Midi Libre, consulté mercredi sur ce sujet, ont voté contre. Cet avis n’est que consultatif.

C’est une véritable « saignée dans les effectifs » a réagit cette source syndicale qui affirme que cela va concerner 20 % des effectifs. Les élus du personnel dénoncent « le coût social (…) démesurément lourd, inacceptable, préambule à d’inévitables tensions ».

Les élus du CCE des Journaux du Midi ont également déploré le flou sur sur le plan de rachat du groupe à Sud-Ouest par La Dépêche du Midi (prix, identité des actionnaires minoritaires). Le président de La Dépêche Jean-Michel Baylet, par ailleurs président du Parti radical de gauche (PRG), a simplement précisé que son groupe « devait détenir 51% du nouvel ensemble et La Montagne quelques pour cent », a indiqué une source syndicale à l’issue de la réunion. Quant aux actionnaires minoritaires « rien n’est encore
sûr, nous dit-on », a ajouté cette source.

Le CCE a réclamé qu’une seconde consultation ait lieu sur l’identité de « tous les actionnaires » et sur leur part dans le capital, ainsi qu’un engagement écrit garantissant l’indépendance des rédactions vis à vis des actionnaires.

D’après nos informations, un comité d’entreprise se tient vendredi 6 mars à La Dépêche du Midi à Toulouse.

FV (avec AFP)