26 Jan

La société toulousaine NAP rachète les « Maisons de la Presse » et les « Mag Presse »

Image d'illustration (MaxPPP)

Image d’illustration (MaxPPP)

La société toulousaine NAP, spécialisée dans la distribution de produits dans les bureaux de tabac et chez les distributeurs de journaux, a racheté à Presstalis, la SEDDIF, filiale qui gère la distribution chez les 650 Maisons de la Presse et les 1000 Mag Presse en France, selon un communiqué publié conjointement par les deux groupes.

Fondée à Toulouse, la société NAP était à l’origine un distributeur de jouets qui s’est diversifié en vendant maintenant bon nombre de produits chez les marchand de journaux : papeterie, abonnements téléphoniques, etc.

NAP était déjà actionnaire à 25 % de la SEDDIF et prend désormais le contrôle de l’entreprise avec 75 % du capital, Presstalis (ex-Nouvelles messageries de la presse parisienne NMPP) conservant 25 % des parts.

En pleine crise de la distribution de tabac et de la presse (malgré la reprise de la ventes de journaux depuis les attentats de Paris), Arnaud Ayrolles le président de NAP indique vouloir développer les Mag Presse et Maisons de la Presse et « se positionne en véritable allié des commerces de proximité indépendants. En leur proposant une gamme de solutions complète et clé en main, nous accompagnons au quotidien ces magasins installés au cœur des lieux de vie et soutenons la diversification de leurs activités pour en faire de véritables convenience stores, pérennes et profitables » (communiqué).

FV