25 Nov

3 mois de sursis supplémentaires pour TLT

téléchargement

Le tribunal de commerce de Toulouse, qui avait convoqué la direction de TLT (Télé Toulouse) dans le cadre du suivi du plan de continuation, a accordé un délai de 3 mois supplémentaire à son PDG Emmanuel Schwarzenberg pour tenter d’équilibrer les comptes.

TLT fait face à une dette abyssale et ne serait pas en mesure de payer ses fournisseurs. La direction a donc jusqu’à fin février 2015 pour trouver des solutions.

La chaîne locale a pour actionnaire majoritaire la mairie de Toulouse avec laquelle elle a signé au début de l’été un contrat d’objectifs et de moyens (COM) qui prévoit le versement de 1,5 millions d’euros sur 3 ans. Mais cela ne suffira certainement pas et la chaîne locale doit trouver de nouveaux partenaires.

Au Capitole, c’est le directeur de cabinet de Jean-Luc Moudenc, Antoine Grézaud, qui fut le plus proche collaborateur de Dominique Baudis au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) et qui connaît parfaitement ce type de dossier qui suit « en direct » le cas TLT, en collaboration avec l’adjoint aux finances Sacha Briand.

En cas de nouvelle défaillance de la société, des repreneurs seraient déjà sur les rangs, trois selon nos confrères de La Voix du Midi.

Selon nos informations, le groupe Fiducial, qui a récemment racheté Sud Radio, ferait partie des intéressés.