31 Mai

Viure al País aquesta dimenjada

Dimanche prochain, à 10h45 sur France 3 Occitanie, Viure al País vous donne un avant gout d’été avec au programme : dégustation de tielles sur le port de Sète, colonie occitane dans les Pyrénées et visite du village de Cabrières dans l’Hérault. Les élèves de la section bilingue de l’école Fanny Reich de Saint-Lizier vous expliqueront également l’origine de « Mongeta » dans un nouvel épisode du Mot. Le programme complet est disponible ici 

BiAIS : LA TIELA AMB ISABELA A SETA

Coproduction Piget /France Télévisions

Sète est connue entre autres pour son port, ses joutes et sa tielle. Ce plat typique, sorte de tourte au poulpe, résulte d’un mélange de culture occitane et italienne, dont la recette est bien gardée… Pierre François, peintre sétòri reconnu, éditait en 1978 un livre sérigraphié, les « 7 recettes de Sète ». Aujourd’hui c’est sa fille, Isabelle, comédienne et globe-trotteuse qui nous livre les secrets de cette recette familiale.

 

DESCOBERTA : A CABRIERAS

D’Aymeric Jonard et Olivier Denoun

Sur un terrain calcaire mais aussi schisteux, Cabrières (Hérault) est réputé pour la qualité de son vin ; alors que de nombreuses caves coopératives ferment aux environs, celle du village affiche son dynamisme. Cabrières possède également en son territoire une mine de cuivre d’intérêt européen et exploitée depuis l’époque romaine. La commune dorénavant propriétaire du site a pour projet de l’ouvrir au public. Dans les années 60, de nombreux enfants de Cabrières ont dû s’expatrier parfois pour devenir instituteur en banlieue parisienne. Revenus au pays pour la retraite, ils peuvent désormais profiter à plein des sentiers de randonnées ou, comme c’est le cas d’Alain, cultiver son jardin dans le hameau qu’il avait dû jadis quitter.

 

LO MOT : LA MONGETA

Coproduction Piget /France Télévisions

Lo Mot est une série de vingt épisodes de 2 minutes dans lesquels des mots ou expressions occitanes sont expliqués par des enfants. Aujourd’hui les enfants de l’école Fanny Reich de Saint-Lizier, nous préparent une mongetada, une grande grande fête pour laquelle ils vont nous préparer un plat de mongetas. La mongeta, haricot en occitan vient du mot monge, qui signifie moine… serait-ce parce que ces derniers en cultivaient et en consommaient beaucoup ?

 

CÒP D’UÈLH  – COLONIA OCCITANA

         De Sirine Tijani et Sarah Karama

Pour la deuxième année consécutive, l’association Oxygers (qui a pour mission de gérer le Centre de vacances du Département du Gers) propose cet été un séjour culturel, linguistique et sportif au cours duquel les jeunes pourront mixer culture et langue occitanes ainsi qu’activités de montagne. C’était au mois de juillet 2017, une équipe de Viure al País s’était rendue sur place et avait suivi dans leurs activités dix enfants de 9 à 13 ans qui s’étaient immergés pendant une semaine dans les Vallée d’Aure et du Louron avec au programme : randonnées, nuit en refuge, escalade, rafting, VTT ou encore visite du Val d’Aran (vallée de langue occitane, située en Espagne, dans les Pyrénées catalanes)… le tout, en occitan !

Occitan vist de l’estrangièr

Et vendredi à 9h15 sur France 3 Occitanie, nous vous proposons également de revoir notre émission thématique sur l’occitan vu de l’étranger :

28 Mai

Feràmia, jove grop occitan de Tolosa

A Toulouse, le groupe Feràmia a présenté jeudi dernier son tout premier disque, sorti il y a quelques mois. Depuis l’enregistrement la formation s’est renforcée avec plusieurs musiciens qui permettent de développer des influences venues des musiques du monde : batteur, chanteur, bassite, trompettiste et saxophoniste. Aujourd’hui, Feràmia est un collectif riche, qui s’inspire du jazz, du groove, de musiques africaines.
Ce premier disque est sorti en indépendant sous le label Pantais Recòrds dédié aux musiques occitanes actuelles.

Marius Blénet et l’équipe du JT occitan ont rencontré les membres du groupe :


Vous pourrez les retrouver cet été, entre autre à l’Estivada de Rodez
le 20 Juillet  et au Festival Hestiv’Oc le 18 Août 2018.

 

@Vicenta

 

 

24 Mai

ERASMUS + MALETA OCCITANICA

Dans le cadre d’un projet ERASMUS et de la semaine des langues, les élèves occitanistes du collège Marcel PIERREL à Marvejols (Lozère) ont accueilli la semaine dernière 60 élèves du Val d’Aran et 40 élèves du Val d’Aoste.

Ce projet intitulé Parcours TICE : L’Education au développement durable dans nos langues est financé dans le cadre de l’action Partenariats stratégiques de l’enseignement scolaire d’ ERASMUS +, le programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, il a pour thématiques :
– Plurilinguisme
– Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement
– Développement durable

Son objectif est de permettre à des enseignants et des élèves de 4 régions européennes de se rencontrer et de collaborer sur l’éducation au développement durable et l’utilisation des nouvelles technologies pendant 2 ans (2016-2018). Avec une particularité (et un atout) de taille pour mener cette réflexion à l’échelle européenne : quel que soit leur pays, les participants aux échanges apprennent et enseignent dans un environnement scolaire bi/plurilingue, c’est-à-dire dans lequel les enseignements sont dispensés dans deux langues ou plus.

Une équipe de notre Jornalet s’est rendue sur place :

Le travail réalisé par les enseignants autour de se projet, a donné naissance à une mallette pédagogique numérique mise en place par les développeurs du CIRDOC, il s’agit de la MALETA OCCITANICAune multitude de jeux multilingues et de vidéos à la disposition de tous… 

Pour jouer avec Petite Abeille, Petit Ours et Malin Renard ! S’amuser à apprendre et à échanger en 6 langues à travers 4 régions européennes, cliquer sur l’image ci-dessous :

 

J’ai testé pour vous, c’est très ludique et instructif …

@Vicenta

 

 

 

 

23 Mai

KI-BONGO : ce week-end à Figeac et Beauregard (46)

Christian Kibongui Saminou dit « Ki-Bongo » est musicien. Originaire du Congo, il est arrivé en France à l’âge de 14 ans. Ses passions pour la musique, la poésie et surtout Claude Nougaro avec sa manière unique de faire chanter la langue française ont amené Ki-Bongo à l’occitan.

Installé depuis trois dans un petit village du Lot, il travaille en étroite collaboration avec l’association La Granja et le Parc naturel régional des Causses du Quercy sur un projet culturel et musical « Kongo d’Òc » qu’il devrait présenter à l’automne prochain.
Jusqu’au mois de septembre, Ki-Bongo sillonera le territoire du Parc et animera des temps de palabre pour rencontrer, écouter, discuter autour de la langue d’oc. Après Gramat, Assier, Saint-Cirq-Lapopie et Caniac-du-Causse, il poursuit ses parladissas ce week-end : le samedi 26 mai à Figeac et dimanche 27 mai à Beauregard.

Voici un reportage effectué par Sirine Tijani et Delphine Gérard et diffusé dans notre Jornalet du 14 avril 2018 :

Pour en savoir davantage sur Ki-Bongo et son projet « Kongo d’Òc » vous pouvez aussi visionner un reportage plus complet dans notre émission Viure al País du 13 mai 2018. C’est sur le site internet de France 3 Occitanie : ICI

 

@ Vicenta

 

22 Mai

LO MOT N°7 : MOTS FRANCESES

LO MOT : MOTS FRANCESES
Coproduction Piget /France Télévisions

Lo Mot est une série de vingt épisodes de 2 minutes dans lesquels des mots ou expressions occitanes sont expliqués par des enfants. Aujourd’hui, Clar et Amans sont en vacances à Paris, ils nous font découvrir des mots français qui ont une origine occitane : amour, salade, escalade, pétanque, pelouse et jaloux.

 

@Vicenta

 

18 Mai

L’Occitan et mai 68

L’émission Viure al País du dimanche 20 mai à 10h 45 sur France 3 Occitanie fait un retour sur mai 68.

C’est Marius Blénet qui présente ce magazine avec un invité : Mans de BREISH, chanteur emblématique du renouveau de la chanson occitane (la nòva cançon) dans les années 70.

Retour sur Mai 68 en Occitanie, comme à Toulouse où étudiants et travailleurs se mobilisèrent en écho à l’explosion parisienne. Le début d’un renouveau, celui de la conscience occitane et de l’activisme en oc… extrait : 


Pour voir plus de détail sur les autres reportages de notre émission de dimanche, ou encore pour la voir ou la revoir après diffusion vous pouvez vous rendre sur la page internet de Viure al País : ICI

 

@Vicenta

 

 


LO MOT N°6 : QUERRE O CERCAR

LO MOT : QUERRE O CERCAR
Coproduction Piget /France Télévisions

Lo Mot est une série de vingt épisodes de 2 minutes dans lesquels des mots ou expressions occitanes sont expliqués par des enfants. Dans cet épisode, les enfants de la Calandreta Aimat Serre de Nîmes (30) vont nous expliquer comment le verbe « chercher » se traduit de deux façons en occitan « quèrre » ou « cercar ». Subtilité qui différencie par exemple, le fait d’aller chercher (quèrre) son cartable dans sa chambre avant de partir à l’école ou de le chercher (cercar) partout après l’avoir perdu … Vous saisissez ?

 

@Vicenta

 

 

15 Mai

Colonie de vacances en OC dans les Pyrénées

Même sous la pluie, il faut se dire que le soleil va bientôt être là pour annoncer l’été qui approche, ainsi que les vacances de vos enfants … Et si vous leur proposiez un séjour en Occitan dans les Pyrénées !

COLONIE DE VACANCES PYRÉNÉES À LA DÉCOUVERTE DE L’ OCCITAN

Pour la deuxième année consécutive, Le centre Oxygers d’Arreau propose un séjour culturel, linguistique et sportif au cours duquel les jeunes pourront mixer culture et langue occitanes ainsi qu’activités de montagne.

Une équipe de Viure al País s’était rendue sur place l’année dernière et avait suivi dans leurs activités dix enfants de 9 à 13 ans qui s’étaient immergés pendant une semaine dans les Vallée d’Aure et du Louron avec au programme : randonnées, nuit en refuge, escalade, rafting, VTT ou encore visite du Val d’Aran (vallée de langue occitane, située en Espagne, dans les Pyrénées catalanes)… c’était au mois de juillet 2017, tout en occitan !

Nous vous proposons de voir ci-dessous deux extraits de ce reportage de Sirine Tijani et Sarah Karama :

Ce séjour s’adresse aux enfants de 8 à 14 ans.
Après son succès de l’année dernière, la session du mois de juillet est déjà complète, mais il reste encore des places pour le séjour du 12 au 18 août.

Renseignements et inscriptions : http://www.oxygers.fr/sejours-montagne/colonie-de-vacances-pyrenees-a-decouverte-de-l-occitan
contact@oxygers.fr
05 62 98 66 34

Si vous souhaitez voir en entier le sujet diffusé dans notre Viure al País du dimanche 17 septembre 2017, rendez-vous sur la page internet de notre émission en cliquant sur le bandeau ci-dessous :

 

@Vicenta

 

14 Mai

Festival ESCAMBIS

Comme vous l’a annoncé Sirine Tijani, dans notre journalet de samedi dernier, cette année ce sera la 5ème édition du Festival ESCAMBIS.

Ce Festival Occitan organisé par l’Association AQUÍ L’ÒC se déroulera pendant le prochain week-end de Pentecôte sur trois lieux situés au nord du département du Lot : à Souillac, et près de Saint-Céré sur les communes de Bannes et Saint-Jean Lagineste.

Festenal Escambis

Au programme : marché artisanal et gourmand, conférences, contes, baletis et concerts avec le duo Calèu, los Gojats del Porti d’Argentat, Cal CaminaCastanha e Vinovèl et le groupe Nadau.

C’est NADAU qui ouvrira les festivités le vendredi 18 mai à 21h à Souillac
Pour en savoir davantage ou réserver vos places rdv sur : www.espacioccitancarcinol.com

 

 

@Vicenta

 

04 Mai

Des étrangers qui s’intéressent à l’occitan : l’arrière-petit-fils du président Théodore Roosevelt

L’émission Viure al País du dimanche 13 mai à 10h 45 sur France 3 Occitanie rencontre des personnes de nationalité étrangère qui se passionnent pour la lenga nòstra.

Sirine Tijani s’est rendue avec une équipe de Viure al País dans l’Aveyron, chez Richard Williams au château de Courbières. Richard est l’arrière-petit-fils du président Théodore Roosevelt, très impliqué dans la vie locale, il est passionné par la culture occitane et apprend à parler l’occitan.

 

Dans cette émission Sirine Tijani s’est également rendue dans le Lot pour y rencontrer Christian Kibongui Saminou dit « Ki-Bongo« . Originaire du Congo, il travaille en étroite collaboration avec l’association La Granja et le Parc naturel régional des Causses du Quercy sur un projet culturel et musical « Kongo d’Òc ».

 

Elle a aussi tourné à Belfast en Irlande, à la Queen’s University de Belfast où des personnes travaillent autour de l’occitan, et ont organisé au mois d’avril le Festival of Storytelling in 7 languages : un festival de contes ayant pour objectif de faire prendre conscience au grand public d’Irlande du Nord de la richesse des langues en Europe et du multilinguisme. Cinq conteurs, dont l’occitane Monique Burg, ont été invités à se produire à l‘Ulster Folk and Transport Museum de Belfast.

 

 

Vous pouvez voir cette émission le dimanche 13 mai à 10h 45 sur France 3 Occitanie. Elle sera ensuite visionnable sur la page internet de Viure al País.

Une rediffusion est prévue le vendredi 1er juin à 9h 15.

 

@Vicenta