28 Nov

Viure al País dimanche 29 novembre

En raison des attentats, l’émission prévue le 15 novembre sera diffusée ce dimanche 29 novembre. En voici le contenu, avec en prime, un « teaser » coma se dís en lenga nòstra d’un Biais que cal pas mancar amb lo Léo.


Bande Annonce VAP DIMANCHE 2911 par france3midipyrenees
CÒP d’UÈLH : La Setmana  de Denis Salles et Didier Bonnet

La Setmana est unique dans le paysage médiatique français : cet hebdomadaire de presse écrite est le seul à être rédigé entièrement en langue occitane. Créé en 1995 par David Grosclaude, il a réussi à trouver un lectorat pendant deux décennies et cherche aujourd’hui à trouver une place sur internet. Quasiment pas de publicité, aucune subvention, la Setmana vit uniquement avec la vente du journal. Et c’est aujourd’hui une chose difficile à faire, notamment en pleine crise du papier : il manque 300 abonnés pour que la société continue à vivre.

visual_Setmana_desapareis

Lo PAíS : Entre agricultura e industria d’Aymeric Jonard et Xavier Marchand

Si l’heure de gloire de l’industrie est maintenant passée dans les Cévennes, l’agriculture traditionnelle a pu subsister en pays viganais grâce à l’abnégation des habitants. Ce pays est réputé pour sa pomme reinette et également pour son oignon doux qui dispose d’une AOC. Certains exploitants se consacrent également aux légumes, aux choux ou encore aux fleurs. En pays viganais, les initiatives personnelles se multiplient : à Arre, deux jeunes essaient de redonner une nouvelle vigueur à une usine désaffectée ; à Sumène, une botaniste a monté une auto-entreprise sur les bienfaits des plantes de garrigue. Cette région qui a longtemps souffert des restructurations de l’industrie textile se tourne dorénavant vers de nouvelles activités souvent liées à une nature préservée.

Sumène Photo : Pascal Rivère

Sumène
Photo : Pascal Rivère

RETRACH : Benoît Dauga de Denis Salles e Didier Bonnet

Pour le dernier portrait de la série « legendas deu rugbi », Viure al País vous propose de sortir des terrains pour retrouver Benoît Dauga. Le Grand Ferré, comme on l’appelait, n’a pas seulement gagné avec son club de Mont-de-Marsan comme avec le XV de France, il a aussi participé à la rénovation d’un endroit très particulier : Notre Dame du Rugby. Cette chapelle initialement dédiée à la mémoire des joueurs disparus est depuis devenue un véritable sanctuaire pour les croyants d’ovalie du monde entier.

Roger Couderc entouré de Walter Spanghero et Benoît Dauga

Roger Couderc entouré de Walter Spanghero et Benoît Dauga

BiAIS : Coma lo Leo en Peiregòrd produit par Piget

BIAIS est une série de vingt épisodes qui a pour but de diffuser les savoirs populaires oubliés d’Occitanie, ces savoirs du quotidien qui ne nous sont plus transmis.

Dans cet épisode, nous rencontrons Léo Neyssenças à Brantôme, à une vingtaine de kilomètres au nord de Périgueux. Toute sa vie, il a construit des routes, creusé des lacs avec sa petite entreprise de terrassement et avec un sens naturel pour l’invention, il a souvent modifié ses machines de chantier pour les améliorer. Dans cet épisode de Biais, il nous montre quelques unes de ses trouvailles autour de son jardin…