22 Oct

Viure al País dimanche 25 octobre


Bande annonce VAP 25 octobre par france3midipyrenees

RETRACH : Jean-Pierre Bastiat De Denis Salles et Didier Bonnet

Pendant toute la durée de la coupe du monde, et afin d’atténuer les effets de la déroute française en quarts de finale, Viure al Pais propose des portraits de grands joueurs internationaux qui s’expriment en occitan. Cette semaine la « legenda deu rugby » est un joueur immense dans tous les sens du terme : Jean Pierre Bastiat mesure 2 mètres. Ce Dacquois a dominé la planète rugby dans les années 70 en compagnie d’une bande d’amis dont les noms résonnent pour tous les amoureux de rugby :  Paparemborde, Fouroux, Bertranne, Aguirre, Skrela, Villepreux… Autant de forts caractères qui ont réussi ensemble un tournoi des cinq nations parfait en 1977…

 

CÒP D’UÈLH : Bilingüisme en Tarn e Garona De Benoît Roux et Jean-Luc Pigneux

Le 31 juillet 2012, Michel Azéma (DASEN 82) et Jean-Michel Baylet (président du Conseil Général 82) ont signé une convention pour le développement et la structuration de l’offre d’enseignement de l’occitan dans le département. En 2013 il y avait 5 sites bilingues au primaire (Montauban, Dunes, Verdun, Négrepelisse et Moissac) avec près de 600 élèves scolarisés. Cette année, Valence d’Agen a ouvert une école bilingue, dès la petite section, avec un professeur qui enseignait jusqu’alors le français : Fred Raffy. A Dunes, les effectifs sont en constante progression et les premiers élèves arrivent dans le secondaire. L’inspecteur de l’Education Nationale Thierry Doussine pousse pour ces ouvertures. Il parle même un parfait occitan, plutôt rare dans son corps de métier. L’enseignement bilingue se développe donc en Tarn-et-Garonne dans des conditions presque idéales. Rare aussi.

 

RETRACH : Maurice Séguier D’Aymeric Jonard et Christian Bestard

Maire communiste de la commune audoise de Fabrezan de 1977 à 2014, Maurice Séguier explique le vote rouge de cette partie des Corbières par les tensions qui existaient entre ouvriers agricoles et propriétaires. Dans l’après-guerre, le pays connaît une relative prospérité jusqu’aux révoltes viticoles des années 60-70 qui mettent le feu aux poudres dans les Corbières. S’ensuit une période d’arrachage massif et une baisse drastique du nombre d’exploitants. Aujourd’hui, la cave coopérative résiste et on a replanté en cépages nobles. Maurice, ancien instituteur, reste attaché à l’école où il a enseigné et rencontre toujours avec plaisir ses anciens élèves. A la retraite, il donne également des cours d’occitan aux personnes désireuses de progresser dans cette langue. Maintenant peuplé de nombreux habitants extérieurs à la région, Fabrezan se trouve à une période charnière de son histoire.

Photo : Philippe Marty

Photo : Philippe Marty

BiAIS : LO TORRINH A L’ALH Ecrit et réalisé par Amic Bedel – Produit par Piget

BIAIS est une série de vingt épisodes qui a pour but de diffuser les savoirs populaires oubliés d’Occitanie, ces savoirs du quotidien qui ne nous sont plus transmis. A chaque épisode, nous rencontrons une personne dans son environnement. Pour cet épisode, direction la Lomagne, pays de l’ail pour retrouver Simone et Faustin. Dans leur jardin pour ramasser des pois ou éclaircir les pommes. Et surtout pour réaliser le Torrinh a l’alh, le tourin traditionnel.