11 Mar

Eleccions despartamentalas e occitan : Òlt

Le département du Lot soutient plusieurs associations dont les objectifs sont la valorisation et la diffusion de la langue et de la culture occitanes.

Pas de chargé de mission pour l’occitan.

Avenue de l'Europe - Regourd, 46005 Cahors cedex 9

Avenue de l’Europe – Regourd, 46005 Cahors cedex 9

Le cadre :

Budget 2014 : 38 500 €Les subventions 2015 n’ont pas été votées.

La Granja, conservatoire en faveur de la mémoire sonore vivante du Quercy : 10 000 €.

– Los Barjacaires qui organise l’estivale occitane de Dégagnac : 2 500 €.

– L’AMTPQ Association  pour les Musiques de Tradition Populaires en Quercy : 1 000 €

13 500 € ont ainsi été attribués aux différentes associations œuvrant dans le domaine de l’occitan.

En 2014, le Département du Lot a proposé dans les maisons de retraite une opération sur la thématique de l’occitan. 

Par ailleurs, Le Département et l’Institut d’Estudis Occitans d’Òlt ont engagé dès 2007 un partenariat faisant l’objet d’une convention d’objectifs.

Plusieurs angles ont été choisis pour rédiger cette convention :

  • le soutien à l’usage de la langue occitane
  • la promotion de la langue occitane auprès des jeunes
  • le développement des liens entre l’IEO d’Olt et les établissements sociaux
  • la conservation et la valorisation du patrimoine lié à la langue et à la culture occitanes
  • la diffusion de la langue et de la culture occitanes

L’association a bénéficié d’une subvention de 25 000 €.

Benoît Roux avec l’aide de Vicenta Sanchez

 

 

09 Mar

Lo lac de Naussac (48)

A la debuta de las annadas 70, França se lança dins un programa ambiciós de construccions de barratges.

Lac de Naussac Fòto : Gérard André

Lac de Naussac Fòto : Gérard André

Aprèp Tignes en Savòia e Serre-Ponçon en Dalfinat, vèn lo torn de Naussac, en Losèra. L’objectiu del barratge de Naussac èra a l’encòp d’assegurar l’asagatge de la plana agricòla de Limanha, en Auvèrnha e tanben de regular lo cors de Loire per l’alimentacion en aiga de las centralas nuclearas.

Se pot pas dire qu’aquel projècte foguèt plan acculhit per la populacion del canton. Al moment de las primièras despropriacions, un gèst de colèra explòsa en Margerida e lo monde del país es fòrça lèu sostengut per lo movement hippie. Cal pas desoblidar que sèm a l’epòca del Larzac !

Pasmens aquesta protèsta durèt pas longtemps e s’aflaquiguèt lèu quand las primièras compensacions arribèron. En 1981, l’enquèsta publica es boclada e la tension es calmada. La val es negada tant coma lo vilatge de Naussac. Un vilatge novèl foguèt bastit, mai pròche de la petita vila de Langonha. Pr’aquò mantuns estajants partisson del país per s’installar dins lo despartament d’ Allier.

Fòto : Gérard André

Fòto : Gérard André

A Naussac coma endacòm mai, la creacion d’un barratge modifica prigondament l’ecò-sistèma. La val èra autrescòps un endreit presat per la caça a la lèbre. Aquesta epòca es plan solid acabada. Los estatjants an vist arribar de novèlas menas de bèstias qu’èran fins ara desconegudas dins la region: lo gabian, lo còrbmarin, lo cabusset, la folca…Per los peisses, lo bechet e la pèrca fan la lor aparicion. Al contrari, la trocha autoctctòna desapareis.

Ambe lo barratge, una forma novèla de torisme se fa veire en Margerida : la planca de vela anima lo lac e los VTT, coma los passejaires envasisson pacificament las ribas. Los elegits locals pensan a la creacion d’un torn del lac mas d’unes agricultors an lors tèrras que tòcan lo lac e pel moment, aqueste projècte es totjorn pas realisat. De mai, en estiu, lo lac es a son estiatge per l’asagatge dels camps de mil de Limanha, ço qu’arrenga pas la practica dels espòrts nautics !

Aprèp 34 ans d’existéncia, la majoritat dels estatjants del canton a integrat lo lac dins son univèrs. Al delà de son interès per la pesca e lo torisma nautic, lo lac servís de bacin per los canadairs e las analisas de la DDASS  an mostrat una bona qualitat de l’aiga. Pasmens, lo problèma del fonsièr -e per consequent l’accès a l’aiga- demòra. La contrada dispausa de qualques lòtjaments rurals mai l’agrò-torisme a totjorn de mal de se desvelopar. La realisacion de 37 kilomètres de camin de passejada a l’entorn del lac sembla una etapa importanta per la mesa en plaça d’un torisme de qualitat dins una region que dispausa de mai d’un atot.

Fòto : Gérard André

Fòto : Gérard André

Dins lo Viure al país del 29 de març, aurètz l’escasença d’ausir los testimoniatges dels estatjants de Ròclas qu’an viscut, tre la debuta, las etapas de la creacion del barratge e consí aquel lac novèl fa ara partida de la lor vida.

Aymeric Jonard

Eleccions despartamentalas e occitan : Garona-Nauta

Le cadre :

Budget 2014  : 152 122 €.

Le budget 2015 n’est pas encore établi mais le 25 février 110 622 € ont d’ores et déjà été votés pour l’occitan.

Pas de chargé de mission depuis le départ de Guy David il y a 3 ans.

Les actions principales :

  • Institut d’Etudes Occitanes 31 : 45 000
  • Conservatoire Occitan: 26 000
  • Convergéncia Occitana: 25 000
  • Fédération Départementales des Calandretas : 25 000
  • Festival Déodat de Séverac : 7 700
  • Arts et Oc : 7 622
  • Escòla Occitana – Lo Gai saber : 3 000
  • Eth Ostau Comengés : 2 500
  • Fondation Occitania : 2 000
  • Editeur Letras d’òc : 2 000
  • Triòc : 2 000
  • Camin’òc : 1 000
  • Pyrénées Breitz à Bagnères : 1 000

D’autres associations occitanes dont le montant de la subvention est inférieur à 1000 euros n’ont pas été mentionnées. Le Conseil Général finance aussi une tournée du Théâtre TIO La Rampe en milieu scolaire.

 En chantier :

Le collège calandreta.

Ouvert en septembre 2013, il ne bénéficie d’aucune aide du département contrairement à ceux de Pau et Montpellier. Le Conseil Général de la Haute-Garonne répond qu’il ne peut pas aider ce collège tant qu’il n’est pas conventionné.

Lo Benaset avec l’aide de Vicenta Sanchez

Reportage sur la réunion publique organisée par Convergéncia Occitana mardi 3 mars et ouvertes aux candidats de la Haute Garonne sauf ceux du Front National. Tijani D. Hémardinquer O. Cabanis La Rossèla


Garona-Nauta par france3midipyrenees

06 Mar

Soritat : des femmes dans l’art du temps.

Cada naissença es un lençòl que se desplega

E cada mòrt un pauc de nèu

Que fond sul còr…

Les mots sont posés, le spectacle commence. C’est la générale de Soritat au complexe artistique de La Grainerie. Le carré de scène est jonché de tourbe. Une femme sort de la terre intérieure pour renaître à la vie.

Soritat : la fraternité sans eux

Soritat, ou plutôt « sororitat » (sororité), c’est la fraternité entre femmes. Il y en a 5 qui chantent et jouent (La Mal Coiffée), 5 circassiennes danseuses (Compagnie Timshel), et une qui met en scène : Fabienne Teulières.

Tout est parti du livre « Femmes qui courent avec les loups » de la psychanalyste conteuse Clarissa Pinkola. « C’est elle qui a amené l’archétype de la femme sauvage propre à la psyché féminine. Toutes les différentes figures de la femme qui a traversé toutes les périodes, tous les âges…» Alors quand Fabienne a arrêté son activité de circassienne pour s’adonner à la mise en scène, elle appelle les copines : « J’ai longtemps été circassienne, dans un milieu (le cirque) qui est assez masculin, où domine la performance. Là, je voulais explorer des choses propres à la féminité. ». Elle connaît La Mal Coiffée depuis ses débuts. Le projet Soritat c’est pour elles. Mais lors d’une ébauche pour un festival à Bar-le-Duc, elles ne sont pas disponibles et c’est Terra Maire qui assure la partie chant occitan dans cet extrait des Lavandières.

Mal Coiffée et Christ au féminin

Elle se remet au travail, ausculte les textes de La Mal Coiffée. Ca tombe bien, Jean-Marie Petit vient de leur livrer 24 poèmes sur la féminité dont la plupart se retrouveront sur leur dernier disque. « Je connaissais bien la Mal Coiffée. Ma belle sœur était dans le groupe. La grosse surprise pour moi a été de voir combien leurs chants traditionnels contenaient ces archétypes du féminin. L’occitan c’est une langue millénaire. Toutes ces figures d’avant le christianisme perdurent dans les chants. » Et les textes de Jean-Marie Petit sont du pain béni. Notamment « lo Crist es sus la crotz, vestit de lana rotja… » Un Christ qui mène les enfants à la fête du cirque et la Vierge Marie qui leur donne des pommes…Le fruit défendu ! Un Christ féminin pour une situation totalement inversée. « Tot es dins l’òbra de Joan-Maria Petit. Se jòga de tot : es un tipe que travèrsa los univèrses, laïc, religiós… En fach, es un animista. Dòna una dimension a la nocion de laïcitat que ne parlam plan d’aqueste temps, amb una dimension plan dubèrta. » Parole et parabole de Laurent Cavalié, le directeur artistique de la Mal Coiffée.

Soritat – Cie Timshel – 2014 from cie timshel on Vimeo.

L’art du temps

Sur scène, pas de frontières à la féminité. La Mal Coiffée chante, transcendée par ce qui se passe sur la piste entourbée. Et le spectacle ne manque pas d’air. Les danseuses circassiennes font des prouesses notamment sur un mât, sur un fil de fer et avec une corde. Mais aussi sur la terre, avec des branchages et même…un squelette! La femme se fait vouivre, renarde, sauvage. Elle puise dans son fort intérieur, dans ses mémoires, pour trouver sa piste. L’osmose est quasi parfaite entre les chanteuses et les danseuses.  Et parfois là aussi, les rôles s’inversent, dans différents tableaux assez « land art ».

Toutes donnent corps et voix au spectacle, dans une fraternité régénérante. Tout en ressort magnifié. Un spectacle total, prenant, qui surprend et qui fait du bien à l’occitan. Vous le retrouverez bientôt dans Viure al País et le 24 mars à Foix.

Benoît Roux

Reportatge : Edicion occitana S. Tijani B. Roux D. Hémardinquer O. Cabanis La Rossèla


Soritat par france3midipyrenees

03 Mar

Eleccions despartamentalas e occitan : Gèrs

Les assemblées départementales et l’occitan : le Gers.

Le cadre :

Budget  : 58 500 € (dont 40 000 € d’aides aux associations)

Il existe aussi des actions transversales spécifiques.

Une chargée de mission : Marie-Françoise Rivail

Onglet : Culture et Langue occitane dans la section Culture et Patrimoine

Les actions principales :

actions en faveur du bilinguisme précoce : conception d’outils (lexique-imagier, film-documentaire, kamishibais en occitan, réalisation d’un 2ème CD de chants et comptines) et constitution de 10 mallettes pédagogiques …

– initiation dans les écoles primaires du département, sur la base d’un cofinancement à parité entre le Conseil général et la commune ou communauté de communes concernée.

– développement de l’usage de la langue maternelle dans la relation d’aide à la personne en direction des résidents en maison de retraite, personnes âgées à domicile, malades d’Alzheimer : réflexion sur un programme d’action suite à plusieurs actions expérimentales dans les domaines de l’animation et de la formation du personnel soignant.

-réalisation d’une semaine d’animations : « l’occitan lenga de uei » à l’occasion de la Journée Européenne des Langues.

– élaboration et diffusion d’un dépliant comportant une carte du département avec les noms de communes en occitan, ainsi que diverses notions de toponymie. La commission Toponymie intervient auprès des communes et communautés de communes, en matière d’aide à la traduction de noms de lieux-dits, de rues, de monuments en occitan, de botanique, etc.

 tourdecdEn chantier :

mise en œuvre d’un projet européen Erasmus axé sur l’éducation des jeunes aux langues régionales.

Ce projet, dénommé GO TO the FUTURE (Gaelic Occitan TOgether For language Users Through United Roots and Experiences), a été élaboré en partenariat avec le collège François de Belleforest de Samatan et l’Association pour la Culture Populaire en Pays Gascon. Il a pour objectif de partager avec d’autres pays européens des expériences sur le plan éducatif et d’échanger sur des stratégies de sauvegarde et de valorisation des patrimoines linguistique et culturel. Le choix a été fait de travailler sur deux langues inscrites dans des aires géographiques distinctes et héritières d’origines linguistiques différentes : l’occitan et le gaélique. Les pays partenaires sont l’Ecosse et l’Irlande.

Le projet, dont la mise en œuvre est programmée sur 3 années, a obtenu un accord de financement de l’Union Européenne à hauteur de 260 565 €, qui seront répartis entre les 7 structures partenaires des 3 pays participants.

Lo Benaset avec l’aide de Vicenta Sanchez

 

L’occitan pels nulasses !

Fa mai de tres ans que los podèm ausir sus las ondas de CFM. Tres ans que se rison de l’occitan d’un biais seriós. Arnaud e Joan fan descobrir çò qu’es la cultura occitana, e pas solament per los que li coneisson pas res ! Lo titol « L’occitan pels nulasses » jòga sul fait que s’adreça als nuls e tanben que tot aquò es fach per de nulasses. La trufariá val tanben per se !

MwTgnlaMSMkOucArNAMUkzl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9Cada setmana, fan de falordisas plan soscadas, en tota libertat, sens pretencion. Mai que mai en francés, mas dins un occitan plan brave tanben, son a comentar l’actualitat aquí tanben mai francesa qu’occitana. Se sentís que son al fial e que s’endevenon plan estant que se coneisson dempuèi 20 ans. Una mena de revista de prèmsa qu’es pas sens rapelar la plan famosa de Coluche sus Europe 1. S’en tiran plan tanben ambe de dessenhs. Ah los falords ! De dessenhs per la ràdio…Urosament que i a Facebook !

Reportage dins l’Edicion Occitana de França 3 : C. Alet D. Hémardinquer D. Lion E. Ducau


L’occitan pels nulasses par france3midipyrenees

Fa plaser de los escotar lo dijòus sus CFM Rodés o lo dimenge a La Vila (Vilafranca de Roèrgue), mas tanben sul nèt. Son encara escampilhats sus Ràdio Occitània e Ràdio Lengadòc. Los avètz benlèu ausits e resconeguts dins lo South-Park revirat en òc. Tot aqueste monde fan ben la pròva que la tradicion plan occitana de l’umor e de la trufariá es a reviscolar ! Osca !

Dins l’emission del 17 de genièr parlèron tornamai del nòstre blòg en diguent que se voliam escriure quicòm suls elses seriá ambe plaser…

Gauthier, Aurélien, i avèm metut un pauc de temps mas en prima, sètz tanben dins lo fenestron !

Potons als Aveironeses !

Lo Benaset

Eleccions despartamentalas e occitan : Aude

Dimècres passat, lo moviment occitan audenc se mobilizèt per « entarrar » lo darrièr acamp de l’amassada despartamentala. E demandar mai d’implicacion per la novèla que sortirà de las urnas. En esperant, aqueste ser, los candidats son convidats per venir s’en explicar dins una reunion publica a la Borsa del Trabalh de Narbona a 6 oras e mièja del vèspre.

Budget 2015 : Inconnu pour l’instant. Le Conseil général de l’Aude a choisi de laisser le soin à l’assemblée future issue des élections de voter le budget

– un élu référent qui semble être Patrick Maugard, le maire de Castelnaudary
– un chargé de mission pas vraiment officiel (François-Xavier Barthès) : collaborateur de cabinet du président qui anime régulièrement un groupe de travail avec des personnes impliquées dans le développement de la langue, chargé de faire le lien avec les services du Conseil Général et de sensibiliser les élus à cette question.

Les actions principales :

– la fédération des calandretas : 20 000 €

– une subvention à l’IEO en faveur du développement de la langue occitane à hauteur : 15 000 € en 2014

– la bibliothèque départementale de prêt possède un fond de livres et de CD consacrés à l’occitan, des expositions et des événementiels sont mis à la disposition des structures locales pour présenter la langue.

– soutien financier à des manifestations ponctuelles sur l’occitan comme Fasètz la lenga en Cabardés, la Quinzaine occitane de Villegailhenc.

– espace dédié bilingue dans le magazine départemental Perspectives.

Il faut noter l’absence totale de programmation d’artistes occitans dans le grand festival de Carcassonne (il y avait une journée dédiée au départ). Suppression également du spectacle estival du groupe OC dans la cité.

En chantier :

– après la refonte en cours du site internet : espace dédié aux livres et multimédia

– aider au développement du théâtre occitan dans le milieu scolaire et les équipements culturels classiques

Benoît Roux, avec l’aide de Vicenta Sanchez