23 Mar

Tout savoir (ou presque !) sur l’état de nos cours d’eau avec SOS Loue et rivières comtoises

Le Doubs en crue près de Goumois. Photo : Patrice Malavaux

Le Doubs en crue près de Goumois. Photo : Patrice Malavaux

 

Voilà une soirée qui s’annonce instructive pour tout ceux qui veulent en savoir plus sur l’état des rivières en Franche-Comté. Le collectif SOS Loue et rivières comtoises organise une soirée débat à Seloncourt le vendredi 31 mars à partir de 20 heures. C’est la seconde fois que les défenseurs des cours d’eau se joignent aux animateurs du Plateau Débat Public, porté par France Nature Environnement Franche Comté pour informer le grand public. Le premier rendez-vous avait eu lieu en juin 2015 à Saint-Hippolyte. SOS Loue et rivières comtoises avait présenté son étude sur les systèmes d’assainissement collectif des effluents domestiques dans le bassin versant du Dessoubre.

Cette fois-ci, le point d’orgue de cette soirée devrait être l’intervention la présentation des résultats d’analyse sur la rivière du Gland par Jean-Louis Walther, ENVIReau. Ce scientifique est chargé d’études sur les micropolluants pour le compte de SOS Loue et Rivières Comtoises.

D’autres interventions sont prévues :

Philippe Boisson, journaliste et membre du Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises présentera un comparatif pédagogique entre des rivières karstiques en bonne santé et celles qui le sont moins.

Christine Combe, chargée de mission environnement à la ville de Lons-le-Saunier témoignera sur les influences des pratiques agricoles sur les cours d’eau.

Bruno Haettel, Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises responsable du groupe « Points noirs » présentatera  l’état des lieux de la rivière du Gland.

Manon Silvant, Association REVIS présentera le film de Florence Guenaut  « D’où vient la pollution des rivières comtoises ?». Elle évoquera aussi la question des décharges sauvages.

Originalité de cette manifestation, le conservatoire de musique y est associé pour jouer un extrait de la Truite de Schubert et  la Fédération de pêche du Doubs a prévu d’intervenir dans l’après-midi dans des écoles.
NOS RIVIERES
Conséquences de la dégradation de la qualité des eaux

Vendredi 31 mars 2017 à 20h
Salle Gustave Kuntz, Place Ambroise Croizat
SELONCOURT

 

 

  • <span class="author">Hydrauxois Asso</span>

    En réponse à certaines assertions trompeuses de SOS LRC sur le cas du Dessoubre:
    http://www.hydrauxois.org/2017/03/detruire-le-seuil-fleurey-sur-le.html

    Une rivière est un fait historique qui ne se réduit pas à son écologie, et l’écologie est une approche multidisciplinaire ne se réduit pas à des enjeux halieutiques.