07 Avr

Mussidan : le Périgord à travers les objets anciens du quotidien

De l’aiguière au zinzolin, c’est le curieux titre d’un ouvrage qui présente 1600 objets du quotidien en Périgord (Editions Perce-Oreille). Une encyclopédie réalisée par Monique Bourgès-Audivert qui a patiemment collecté outils et instruments oubliés.

L’auteur donnera une conférence le vendredi 14 avril à 18h au Musée des arts et traditions du Périgord, où se trouvent de nombreux objets anciens.

Ce sera l’occasion de découvrir ce musée, fondé par le Docteur Voulgre. Un médecin bordelais qui a passé sa vie à collectionner des objets communs qui n’intéressaient personne. Il ne jetait rien, convaincu de la valeur qu’ils prendraient avec le temps.

@muséevoulgre.fr

@muséevoulgre.fr

Très attaché au Périgord, c’est dans sa maison paternelle de Mussidan qu’il a choisi d’exposer tous ces petits témoignages du quotidien, permettant aujourd’hui de retracer l’évolution de la société périgourdine à travers les tâches domestiques, les travaux des champs, les arts et les techniques…

©commons.wikipedia

©commons.wikipedia

En 1971, le médecin passionné de patrimoine légua sa « Chartreuse », son domaine et sa collection à sa ville natale de Mussidan, devenu selon sa volonté, le Musée des Arts et Traditions Populaires du Périgord du Docteur André Voulgre.

17 Fév

Le Musée de la Création franche à Bègles

C’est un endroit qui propose un autre visage de l’art.

A Bègles, le Musée de la Création Franche expose depuis 25 ans des artistes toujours inattendus, parfois déroutants…

bègles 1

Créer hors des sentiers battus, sans se conformer aux écoles et styles établis, ce sont les principes mêmes de « l’art brut ».

Bègles 3

Les oeuvres sont parfois réalisées sur des matériaux assez improbables. On trouve des peintures sur toile cirée, des oeuvres sur polystyrène, sur sopalin… C’est une collection qui déshinibe complètement. On peut tous créer ! Hélène Ferbos, régisseuse des collections

bègles c

C’est un art de l’étrange, de la différence, parfois de la maladresse, souvent du mal de vivre, mais aussi un art formidablement vivant où chaque auteur s’implique corps et âme, délivrant de fragiles émotions par la grâce d’un simple trait, d’une alchimie de couleurs. Gérard Sandrey, fondateur du musée

bègles d

Art brut : l’expression a été inventée par Jean Dubuffet mais il l’a réservée au Musée de Lausanne. Interdiction de l’utiliser à Bègles lors de l’ouverture du musée. D’où la formule création franche, choisie par Gérad Sandrey, son fondateur, comme l’explique Pascal Rigeade, l’actuel directeur.

La Création franche correspond à des travaux faits par des personnes autodidactes qui créent sans intention de montrer leurs oeuvres, dans l’indifférence générale. Très tôt, le musée a eu une reconnaissance nationale et internationale et nous prêtons régulièrement des oeuvres en France et à l’étranger.

BEGLES K

Le Musée de la Création franche, musée municipal au départ soutenu par Noël Mamère, compte aujourd’hui plus 16 000 pièces. C’est la plus grande collection de France. On peut y voir des expositions permanentes ou thématiques.

Bègles 2

Cette fois, le public peut découvrir Gene Merritt, un marginal américain au grand coeur découvert par Tom Stanley, un universitaire qui l’a fait connaitre. A voir également, les dessins au feutre de l’Australien Andrew Rizgalla.

large_for-to-travel-andrew-rizgalla-bluethumb-art

Envie de découvrir l’exposition et le musée ? Suivez le guide, avec ce reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Ludovic Cagnato (images), Cécile Lagaüzère (montage) et Emmanuel Cremese (mixage son)

13 Fév

Empruntez une sculpture à l’Artothèque de Gradignan

BIGATA 3

C’est une première en Nouvelle-Aquitaine. La médiathèque de Gradignan, près de Bordeaux, propose un mini-musée à emporter. Des pièces originales signées Bigata, l’une des rares femmes sculpteurs, qui a fait don de ses oeuvres à la ville.

Je connais des gens qui pleuraient de ne pas pouvoir acheter une oeuvre. Ces gens-là, je veux leur donner la possibilité d’avoir une sculpture chez eux, qu’ils la caressent, la regardent, en profitent comme si elle était à eux. Ensuite, ils la ramènent et en prennent une autre. Du coup, ils sont riches de toute une collection ! Danielle Bigata

BIGATA 5

Les oeuvres peuvent être empruntées pendant six semaines par les adhérents de la médiathèque, en présentant certains documents complémentaires (assurance). Les pièces les plus lourdes sont réservées aux associations et collectivités et pourront être transportées avec le concours des services municipaux.

BIGATA 4

Avant l’ouverture, le 7 février, nous sommes allés dans l’atelier de Bigata, à Saucats, et avons assisté à l’installation des pièces dans l’Artothèque… Reportage de Nathalie Pinard de Puyjoulon, Sylvie Tuscq-Mounet (images), Christophe Varone (montage) et Emmanuel Cremese (mixage son) 

Des oeuvres de Bigata peuvent être également admirées dans le parc de Laurenzane à Gradignan, pour une belle balade dans un univers peuplé de personnages inspirés par ses voyages autour du monde…