01 Avr

TPM#29 : quel bilan 9 mois après la piétonisation des berges de Seine ?

Neuf mois après le passage de la dernière voiture sur la voie Georges-Pompidou et à la veille de l’inauguration du parc des Rives de Seine, Anne Hidalgo répond en exclusivité à mes questions. Les Parisiens ont-ils réellement délaissé leur voiture ? L’évaporation attendue s’est-elle matérialisée ? Quels aménagements pour les quartiers les plus impactés ?

Pour Saint-Germain et les quais hauts, la maire de Paris fait, vous le verrez, des propositions concrètes. Elle se dit prête également à répondre positivement à la proposition de la région, favorable au développement des parkings relais aux portes de Paris.

A découvrir aussi, en avant-première, les derniers chiffres disponibles du trafic, à savoir une baisse globale du nombre de véhicules sur les quais hauts, les quais bas et le boulevard Saint-Germain (- 25 % en un an), mais une persistance des difficultés sur les axes de report. Sur les quais hauts, ce sont désormais 45.000 véhicules par jour, contre 30.000 il y a un an, soit une hausse de 50 %, ce qui entraîne plus de bruit (+ 4 db la nuit) et des difficultés de circulation (+ 3 à 7 min de plus pour parcourir les 3,3 km concernés).

Bertrand Lambert @B_Lambert75

30 Jan

TPM#21 : Transports sur la Seine… Sea Bubble se dévoile en avant première

Le transports fluvial est-il LA solution pour décongestionner Paris ? Transportez-moi lève l’ancre et mène l’enquête… Nous verrons que les Batobus, désormais accessibles pour 40 euros par an avec le passe Navigo, ne sont pas franchement adaptés à nos transports du quotidien, en termes de fréquence et de vitesse… A l’étranger et même ailleurs en France, à Bordeaux et à Nantes par exemple, le transport fluvial urbain a pourtant le vent en poupe, alors pourquoi pas chez nous ? La Seine deviendra t-elle un jour une nouvelle autoroute fluviale ? C’est en tout cas le rêve d’Alain Thébault, le célèbre navigateur qui a imaginé Sea Bubble, le taxi volant 100 % électrique à quatre places qui sera testé sur la Seine au printemps prochain. Il nous présente en avant première la toute première maquette de ce taxi flottant amené à concurrencer VTC et taxis.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur un autre thème : TPM#20 : Autolib’, un modèle dans l’impasse ?

19 Oct

Piétonisation XXL des berges : un moindre mal pour les automobilistes

Selon un rituel de communication désormais bien rôdé, c’est dans le JDD que la Maire de Paris a dévoilé les détails de son un plan de piétonisation des quais bas rive droite. Deux options étaient sur la table depuis plusieurs mois : la plus modeste envisageait une fermeture sur 1,5 km, de la Place du Châtelet au Pont de Sully. La seconde, plus ambitieuse, portait sur 3,3 km, entre le tunnel des Tuileries et le port de l’Arsenal.

quai longFinalement, c’est cette dernière option (cf infographie ci-contre) qui sera soumise au Conseil de Paris. La consultation menée auprès des Parisiens depuis juin a, semble t-il, conforté Anne Hidalgo dans ce qui était sa préférence depuis le départ, à savoir «  le scénario le plus large s’il est compatible avec une mobilité acceptable sur Paris » (conférence de presse du 5 mai). C’est aussi dans cette direction que poussaient les alliés verts de la maire PS, et notamment son adjoint chargé des transports, Christophe Najdovski.

quai

L’option retenue, avec le tronçon plus long, est d’autant plus logique pour Anne Hidalgo qu’elle est, contrairement à ce qu’on pourrait croire, la plus favorable en terme de mobilité… y compris pour les voitures ! Continuer la lecture