06 Mar

TPM#25 : quel avenir pour le périphérique ?

Le périph’ sera-t-il un jour transformé en boulevard urbain ? Avec des pistes cyclables ? Sera-t-il couvert ? 44 ans après sa mise en service, le périphérique parisien est au cœur de nombreuses réflexions, à la fois menées par les politiques mais aussi par les urbanistes. Samedi 4 mars, Transportez-moi a mené l’enquête sur les projets en cours les plus fous imaginés par les uns et les autres. Savez-vous par exemple qu’un immeuble-pont avec 1.000 arbres allait bientôt être construit par-dessus le périphérique porte Maillot ? Depuis 10 ans, deux couvertures d’ampleur ont été réalisées : porte de Vanves et porte des Lilas. Pour quel bilan ? Transportez-moi se met également à la place des 1,2 million de personnes qui parcourent chaque jour tout ou partie de ses 35 km, et prend un peu de hauteur en allant ouvrir les fenêtres des 100.000 riverains qui vivent l’enfer 24h/24.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

03 Mar

Grand Paris Express : la ligne 15 sud comme vous ne l’avez jamais vue !

Comme promis, je vous emmène au plus près des gares de demain, au cœur des chantiers, pour découvrir concrètement à quoi ressembleront et où se situeront les 16 gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express, prévues pour être mises en service en 2022 entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs. Comme vous allez le constater, les pelleteuses sont déjà au travail, la révolution des transports en Ile de France est en marche ! Sur certains trajets, le gain de temps sera de plus d’une heure !

La gare de Fort d’Issy – Vanves – Clamart

La gare Arcueil – Cachan

La gare de Villejuif – Institut Gustave Roussy
Continuer la lecture

28 Juin

Cet été, Hercule bosse à la SNCF et à la RATP

Comme chaque été, plusieurs lignes franciliennes vont subir un sérieux lifting : plus d’une centaine de chantiers est annoncée, à la fois à la RATP et à la SNCF. Métro, tramway, RER, transilien… tous les modes de transports seront touchés, avec des impacts plus ou moins importants.

Dans le détail…

► le RER A fermera entre La Défense et Nation pendant un mois (23 juillet au 21 août inclus). Aucun RER A ne circulera dans Paris intramuros.

► le RER C sera interrompu sur l’ensemble de son tronçon central, entre Austerlitz et les deux premières gares des branches ouest, Avenue Henri-Martin et Javel (16 juillet au 27 août inclus). Continuer la lecture

04 Juin

Inondations : une situation inédite depuis 50 ans à la SNCF

Dégâts liés aux inondations, RER C sous l’eau, reprise attendue du trafic, indemnisation des usagers… le directeur du Transilien, les pieds dans l’eau au milieu du tunnel central du RER C, répond à toutes les questions que vous vous posez, en exclusivité pour Transportez-moi : « on n’a pas connu un telle situation depuis 50 ans !« . Malgré la reprise du trafic sur les lignes P et N, Alain Krakovitch prévient : même si le pire a été évité et les équipements vitaux préservés, il faudra du temps pour retrouver des conditions d’exploitation normales.

Bertrand Lambert

► Pour aller plus loin : Le RER C n’est pas passé loin de la catastrophe avec la crue

11 Avr

La RATP : dinosaure numérique 2.0

Open dataL’histoire a tout d’un canular du 1er avril. La RATP a décidé de bloquer l’accès à ses données en temps réel (passage des métros et RER en station) à l’application de mobilité la plus en vogue, et à mon sens la plus novatrice, la plus simple et la plus complète à Paris (et ailleurs dans le monde) : Citymapper ►entretien vidéo exclusif à retrouver en bas de cet article Etonnant ? Pas tant que ça si on se plonge dans l’histoire récente : la RATP a toujours eu du mal avec l’open data.  Et ça ne date pas d’hier.
On a tendance à l’oublier mais il a fallu ainsi attendre août 2012 pour que la régie libère… son plan du métro ! Oui oui, le bon vieux plan de métro de la ville, pour lequel la RATP s’est battu bec et ongles, allant jusqu’à demander à l’Apple Store de bloquer les applications qui osaient les utiliser et – déjà – proposer des services novateurs pour smartphone, sans commune mesure avec ce que l’appli RATP d’alors pouvait proposer. Checkmymetro, l’appli alors la plus en vue, doit même inviter, en 2011, les internautes à dessiner un nouveau plan pour remplacer le plan officiel. D’autres applications sont contraintes de rendre les armes et de cesser leur activité, tel TransParis ou Francilisy. Elles facilitaient pourtant la vie des usagers. La RATP, elle, préfère visiblement préserver ses propres intérêts commerciaux et financiers. Elle va même oser un temps proposer deux applications distinctes : une gratuite et une payante. La différence : la première fournit des horaires approximatifs quand l’autre affiche les horaires en temps réel ! Depuis cet épisode déjà abracadabrantesque (pour paraphraser un célèbre maire de Paris), la régie n’a plus osé proposer de contenu payant sur ses applications… lesquelles restent toujours très en retard par rapport à ce que développent les jeunes start up venues du monde entier, ou sans aucun rapport avec ce demandent les utilisateurs. Continuer la lecture

12 Jan

EXCLU : rencontre avec Stéphane Beaudet, le nouveau boss des transports franciliens

Même son prédécesseur, Pierre Serne, dit du bien de lui. Depuis sa nomination à la vice-présidence de la Région en charge des transports, portefeuille ô combien stratégique, Stéphane Beaudet s’est fait plutôt discret. Quelles sont ses priorités, à la fois pour les routes et les transports en commun ? Où va t-il trouver les 300M€ nécessaires pour financer le pass unique ? Quelles seront ses toutes premières mesures ? Il nous a accordé un entretien exclusif, en toute simplicité. Continuer la lecture

10 Déc

Notre test : comment transporter un sapin dans Paris sans voiture ?

C’est le casse tête par excellence pour les Parisiens en cette fin d’année (si si…) : comment ramener chez soi un sapin lorsqu’on ne possède pas de voiture individuelle (ce qui est le cas de 60% des foyers parisiens) ? Pour vous, nous avons testé trois alternatives… enfin quatre… vous verrez :-) Taxis, Autolib’, voiture de livraison… quel est moyen de transport le plus rapide ? Le plus économique ? Le plus pratique ? Réponse, tout en humour, dans cette vidéo. Enjoy.Bertrand Lambert

02 Déc

A quand des bus propres à Paris ? Entretien vérité avec Christophe Najdovski

A l’occasion de la présentation d’une quinzaine de bus 100% propres (électriques, GPL, huiles végétales, hydrogène) par la RATP sur le Champs de Mars, rencontre avec Christophe Najdovski, l’adjoint EELV à la maire de Paris en charge des transports. Il y est notamment question du pari d’un parc bus 100% propre en Ile de France d’ici 2025 (l’objectif de la RATP est de disposer, dans dix ans, d’un parc 100 % vert avec 80 % de bus électriques et 20 % roulant au biogaz – aujourd’hui ses 4 500 bus sont à 97 % diesel), de Vincent Bolloré (dont les véhicules sont omniprésents dans la capitale), du coût de la transition vers l’électrique et des différentes technologies existantes… Bertrand Lambert

12 Nov

EXCLU : Citymapper s’ouvre -déjà- au Grand Paris Express

Alors que nos opérateurs maison s’entêtent à développer leurs propres applications en profitant de l’aura que leur confère leur marque (quitte à proposer des applis fermées sur leur seul réseau … comme la nouvelle appli RER A de la RATP, laquelle zappe totalement les gares de la ligne gérées par la SNCF… un truc de dingue, cf ce post), les start up continuent de proposer des outils toujours plus ergonomiques et performants, à l’image de Citymapper. Grand Paris Express RésultatsJ’ai déjà parlé ici de tout le bien que je pensais de leur application (cf ce post), simple, rapide, gratuite et sans pub, lancée à Londres à l’occasion de JO de 2012 et qui est, depuis, disponible dans une trentaine de villes dans le Monde, essentiellement en Europe et en Amérique du Nord (en France, l’appli fonctionne à Paris et à Lyon.). Elle est gérée depuis Londres par une vingtaine de salariés, lesquels tentent d’utiliser au mieux les flots d’open data mis à leur disposition par les villes ou les opérateurs eux-mêmes. Jamais avares en nouveautés, les développeurs de CityMapper proposent depuis aujourd’hui une toute nouvelle fonctionnalité, qui aurait, c’est certain, bien plu à Marty de « Retour vers le futur » : Citymapper vous propose désormais des itinéraires fictifs, comme si nous étions en 2022 ! Vous l’avez compris, l’appli intègre la future ligne 15 du Grand Paris Express, et vous permet de visualiser les futurs gains de temps sur vos trajets, lorsque la nouvelle ligne du métro automatique banlieue-banlieue sera opérationnelle. Sur l’exemple, entre Pont de Sèvres et Arcueil-Cachan, c’est 30 minutes de gagné, soit 2/3 du temps. On a hâte :-)

En attendant 2022, rencontre en exclusivité pour Transportez-moi, avec Louis Jolly, city project manager chez Citymapper, venu spécialement de Londres pour nous parler de sa start-up, de son appli, et donc de ce bond vers le futur du Grand Paris.Bertrand Lambert