07 Oct

Parigo #13 : la galère des transports nocturnes

L’air de rien, nous sommes entre deux et trois millions à nous déplacer chaque nuit en Île-de-France. Derrière ce chiffre, considérable et en hausse constante depuis 10 ans, se cache la question des transports nocturnes, et la galère de nombreux salariés, contraints de finir tard ou d’embaucher à l’aube. Quelles solutions lorsque le métro et le transilien sont à l’arrêt ?

Principale solution, le Noctilien. La nuit, 47 lignes de nuit sillonnent la région. Un monde où se côtoient joyeux fêtards et salariés, un peu plus stressés de manquer leur prise de service. Reportage en immersion.

Galère, de voyager la nuit ? Pourtant le réseau Noctilien semble sortir de sa léthargie. A venir : de nouvelles lignes, et des fréquences renforcées. Stéphane Beaudet, le vice président de la Région, passe sur le grill de Parigo.

Courses réservées aux femmes, offres spéciales jeunes… Paris la nuit, c’est aussi la guerre entre VTC et taxis. Leurs munitions : les tarifs et les services. Reportage.

Et enfin à quoi ressemble la nuit du métro parisien ? Fait-il un gros dodo entre 2h et 5h du matin ? Pas vraiment : Parigo vous dévoile l’envers du décor. 400 chantiers de maintenance ont lieu chaque nuit dans le réseau RATP.

MAJ 16/10/2017 Comme annoncé dans l’émission, 5 nouvelles lignes Noctilien – N22, N41, N44, N62, N63 – voient leur fréquence fortement améliorée dès ce soir, lundi 16 octobre, avec jusqu’à 2 fois plus de bus la semaine et 3 fois plus de bus le week-end. Ces renforts viennent compléter la première opération d’amélioration de 11 lignes en mai 2017.

► suite à un problème technique, la vidéo a été remise en ligne (avec 3.000 vues de moins, mais bon, elle est de retour c’est l’essentiel

Bertrand Lambert @B_Lambert75

02 Oct

Parigo #12 : peut-on se passer de voiture dans Paris ?

A l’occasion de la troisième édition de la Journée sans voiture, Parigo met les mains dans le cambouis, alors que les querelles se multiplient entre cyclistes et automobilistes. Au cœur de l’émission, une seule question – qui fâche : peut-on se passer de voiture dans la capitale ?

Au programme cette semaine :

  • Se passer de voiture, c’est le défi relevé depuis trois semaines par une cinquantaine de Franciliens. Alors cap ou pas cap ? Nous avons suivi des participants à l’initiative lancée par la ville de Paris.
  • L’association 40 millions d’automobilistes passe sur notre grill : entretien vérité avec son directeur général, Pierre Chasseray.
  • Et si le vélo supplantait la voiture ? Notre second invité, Julien Demade, chercheur au CNRS en est convaincu, statistiques à l’appui. Pour lui, la bascule se fera en 2025

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur le même thème : Quelques stats étonnantes sur la voiture à Paris…
► Pour aller plus loin : Automobilistes parisiens : ces privilégiés qui s’ignorent