04 Juin

Le RER C n’est pas passé loin de la catastrophe

IMG_1896Il y a quelques années, une Seine à 6.10 m dans Paris aurait nécessité d’inonder volontairement le tronçon central (5 km dont 2 de tunnel) pour lui permettre de résister au poids et à la pression de l’eau. Mais grâce aux travaux Castor, menés depuis 20 ans tous les étés, le tunnel est désormais suffisamment solide. Une chance car dans le cas contraire, il aurait fallu des mois avant que les trains ne puissent rouler de nouveau dans cette section de la ligne. Certes, depuis plusieurs jours, le trafic est interrompu et les voies sont partiellement inondées, mais rien de comparable en terme de dégâts avec ce qu’aurait occasionné l’inondation complète du tunnel ! IMG_5001Les principaux équipements électriques ont été mis à l’abri avant l’arrivée des eaux et dès que la Seine sera redescendue sous les 5.75 m la reprise du trafic sera envisageable. Les équipes de maintenance sont d’ailleurs déjà à pied d’œuvre pour préparer le terrain : il leur faudra 48h pour remettre les voies en état. La reprise du service n’est pas attendu avant le week-end prochain.

Voyez notre reportage, réalisé avec Nicolas Metauer

► MAJ 08/06/2016 : les travaux de remise en service du tronçon inondé dans Paris ont débuté la nuit dernière, le 7 juin, un premier train a circulé à vide aujourd’hui et la reprise de la circulation est espérée pour la fin de la semaine, au mieux vendredi. Une conférence de presse se tiendra demain, jeudi, à la gare Invalides. Peut-être enfin la fin du calvaire pour les 500.000 personnes qui empruntent chaque jour cette ligne, dont la partie intra-muros est paralysée depuis 6 jours.

Bertrand Lambert

► Pour aller plus loin : Inondation : une situation inédite depuis 50 ans à la SNCF