22 Mai

Pas si Zinzin que ça au fond !

Plein le dos

12 juillet 2007. Je ressors complètement déprimé d’une clinique de Montpellier. Le scanner de mes lombaires est sans appel. Selon le radiologue, je dois cesser toute pratique intensive de la course à pied. Je souffre de discopathie sévère au bas du dos au niveau de L4L5 et L5S1 ( Lire Lombaire 5 et Sacrum 1).

 

 Monsieur, avec un dos pareil, il faut vous orienter vers la natation ou le vélo !

Pourtant, je sais que la course à pied est bonne pour mon équilibre général.  2007, c’est l’année de mon 1er marathon sur route et je suis encore un jeunot dans la discipline. Pour durer un peu plus, je décide de m’orienter vers le trail qui me parait plus souple. Depuis, je n’ai pratiquement plus de problème de lombalgie.

Un miracle ?

Non, du bon sens ! La pratique de la course à pied permet de perdre du poids, de gainer le bas du dos et, nouveauté, de régénérer les disques usés plutôt que l’inverse. C’est en tous cas le résultat intéressant d’une étude scientifique relayée sur le site Santé Sport Magazine. L’article est d’une clarté absolue et va vous donner encore plus envie de courir…

Cliquez sur le lien :  Z3q3Gz

 

  • <span class="author">Laurent</span>

    je souffre depuis plusieurs années d’une spondylarthrite et depuis que je pratique le running et que je met mon corps en « action » je ressent beaucoup moins la maladie et mieux je peux espacer la prise de mon traitement car ce sport à eu des effets positifs pour mon corps, pourtant c’était pas gagné vu mon état, lorsque j’en ai parlé à mon rhumato il m’a dit que cela n’avait aucune influence 😉

    • <span class="author">dclerc</span>

      Encore la preuve que le patient sait parfois ce qui est bon pour lui !