21 Mai

Parc Naturel de l’Albufera de Valencia à 1h30 de Toulouse

A moins de 8 kilomètres de Valencia une merveille écologique unique s’offre à nous. Le Parc Naturel de l’ALbufera est le plus grand lac d’Espagne relié à la Méditerranée et une des zones humides les plus importantes de la péninsule ibérique. Un site de grand intérêt écologique où viennent hiverner des espèces uniques d’oiseaux aquatiques qu’il est possible d’admirer en se promenant en barque.

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Au départ, dans l’Antiquité, l’Albufera formait une baie mais fut colmatée petit à petit par les sédiments des fleuves Júcar et Turia, qui la séparèrent de la mer à l’époque romaine. La superficie du lac était alors d’environ 30.000 hectares, mais, au fil des ans, cette surface s’est restreinte par la création de zones destinées, en particulier, à la riziculture pour représenter aujourd’hui 3000 hectares.

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Ce lac est inscrit sur la liste des zones humides d’importance internationale (Convention de Ramsar). Il a également été déclaré zone ZPS (zone de protection spéciale pour les oiseaux).

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

La zone concernée par cette déclaration comprend le lac de La Albufera, son environnement humide, ainsi que le cordon littoral Dehesa del Saler.

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac de La Albufera s’est formé à partir de l’affaissement d’environ 30 kilomètres du cordon littoral entre Valence et Cullera.

Le profil de La Albufera est irrégulier, avec un diamètre approximatif de 6 kilomètres dans sa partie la plus large. La communication entre le lac et la mer est assurée par des canaux ou goulets qui s’ouvrent et se ferment à l’aide de vannes, pour modifier ainsi le volume des eaux du lac.

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

La Albufera contient six îlots : la  » Mata del Fang « , la  » Mateta de Baix « , la  » Mata de la barra « , la  » Mata de L’Antina « , la  » Mata de San Roc  » et la  » Mata del Rey « . On a également retrouvé des vestiges laissés par ses tous premiers occupants

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Le lac sa flore, sa faune sauvage © Jean-Bernard Tournié

Ses riches eaux ont traditionnellement fait vivre les pêcheurs et les cultivateurs de riz, le riz sans qui la paella n’aurait jamais vu le jour, et sont à l’origine d’une succulente gastronomie qu’il est possible de déguster à Valencia mais également à El Palmar, cadre qui inspira de nombreuses œuvres de Blasco Ibáñez.

Le port départ des balades en barques © Jean-Bernard Tournié

Le port départ des balades en barques © Jean-Bernard Tournié

Vous pourrez y découvrir des plats traditionnels valenciens comme la Paella, « el Arrós a Banda » ou le « All i Pebre » préparé avec des anguilles du lac.

Le riz © Jean-Bernard Tournié

Le riz © Jean-Bernard Tournié

Après, ou avant le repas, rien de mieux qu’une promenade paisible en barque dans la Albufera, le meilleur moment étant la fin de journée pour contempler les tonalités rougeâtres et dorées du coucher de soleil sur les eaux.

Batelier © Jean-Bernard Tournié

Batelier © Jean-Bernard Tournié

Le port © Jean-Bernard Tournié

Le port © Jean-Bernard Tournié

Vous pouvez également profiter de votre promenade dans le Parc naturel de l’Albufera et faire une visite complète de celui-ci ainsi que la découverte des écosystèmes des rizières.

Barque traditionnelle © Jean-Bernard Tournié

Barque traditionnelle © Jean-Bernard Tournié

La nature dans toute sa sampleur aux portes de Valencia et Toulouse qui n’est qu’à 1h30 du Parc avec easyjet.

22 Avr

La Mozaira un restaurant, un hôtel tel que l’Hacienda de Zorro

La Mozaira © Jean-Bernard Tournié

La Mozaira © Jean-Bernard Tournié

Dés le 29 Juin Valencia (Espagne) sera à 1h30 de vol de Toulouse avec Easyjet. Et à 2 kilomètres de Valencia il existe un véritable havre de paix et de beauté, un petit paradis de la gastronomie et de l’hôtellerie, son emplacement et son style, en font l’endroit idéal pour passer quelques jours de repos, de détente et de bien-être. Avec vue sur la mer, La Mozaira, établissement étoilé, est une ancienne ferme du XVIIe siècle typique de l’architecture de Valence situé au cœur du verger d’Alboraya.

Romantisme autour de la piscine © Jean-Bernard Tournié

Romantisme autour de la piscine © Jean-Bernard Tournié

Près de Valencia avec vue sur la mer, se dresse majestueuse l’Hacienda « La Mozaira », une ancienne ferme seigneuriale qui possède tout ce dont nous avons besoin pour profiter de moments inoubliables.

La tonnelle © Jean-Bernard Tournié

La tonnelle © Jean-Bernard Tournié

L’hôtel dispose de 10 chambres personnalisées, toutes différentes, chacune avec son style et sa personnalité. L’hôtel nous propose également une bibliothèque, des salles de réunion, bar, jardin et piscine et son restaurant gastronomique.

La cuisine d'origine © Jean-Bernard Tournié

La cuisine d’origine © Jean-Bernard Tournié

De plus, vous trouverez à La Mozaira un jardin extraordinaire. Je ne peux pas oublier les citronniers et les orangers qui imprègnent l’environnement de leur arôme lors de la floraison au printemps, ce qui donne aux jardins et terrasses un air fascinant et magique.

Le salon bibliothèque © Jean-Bernard Tournié

Le salon bibliothèque © Jean-Bernard Tournié

L’hôtel, grâce à son emplacement et son architecture, font du lieu l’endroit idéal pour passer quelques jours de repos, de détente et de bien-être. Découvrez la chaleur de l’hôtel, laissez-vous séduire par les détails et déguster la meilleure cuisine méditerranéenne de son restaurant …

Bonne nuit ! © Jean-Bernard Tournié

Bonne nuit ! © Jean-Bernard Tournié

Romantisme © Jean-Bernard Tournié

Romantisme © Jean-Bernard Tournié

Le Restaurant

La Mozaira propose une cuisine typique de Valence.Le choix est porté sur d’excellents produits du jardin, aux saveurs méditerranéennes et aux produits de saison. J’ai découvert dans cette cuisine les racines locales de la gastronomie de Valencia, avec le riz à déguster sous toutes ses formes et surtout en Paella ou lors d’un repas traditionnel.

Un peu de poisson ? © Jean-Bernard Tournié

Un peu de poisson ? © Jean-Bernard Tournié

Ou de viande ? © Jean-Bernard Tournié

Ou de viande ? © Jean-Bernard Tournié

En définissant la cuisine de ce restaurant on parle d’une cuisine traditionnelle avec une touche moderne innovante, et surtout, d’une excellente qualité des produits. Quoi de plus naturel que de développer des recettes avec des légumes de son propre jardin? Les tomates, les poivrons, les carottes et autres, baignés au soleil du verger de Valence, cultivés naturellement, qui apportent aux plats goût et qualité unique.

La salle du restaurant © Jean-Bernard Tournié

La salle du restaurant © Jean-Bernard Tournié

Une excellente adresse à découvrir…..

Petit déjeuner au doux soleil de Valencia © Jean-Bernard Tournié

Petit déjeuner au doux soleil de Valencia © Jean-Bernard Tournié

04 Mar

Seabel Alhambra ou comment oublier ses soucis

Il existe un endroit où les soucis disparaissent dés que l’on en franchi la porte. Un endroit où le stress de la vie quotidienne est oublié, balayé dés que les valises y sont posées. Cet endroit porte un nom qui à lui seul, déjà, évoque le voyage, le dépaysement : Le Seabel Alhambra Beach de Sousse.

Une des piscine du Seabel Hôtel © Jean-Bernard Tournié

Une des piscine du Seabel Hôtel © Jean-Bernard Tournié

Implanté dans un parc d’oliviers de onze hectares, au cœur de la station balnéaire de Port El Kantaoui, avec sa plage privée de sable fin et blanc qui s’harmonise parfaitement avec le bleu turquoise de la Méditerranée, le Seabel Alhambra Beach golf and SPA de Sousse, à l’architecture néo-mauresque raffinée et épurée, vous invite à goûter ses charmes, non seulement maures notamment grâce à son SPA, dont nous avons parlé il y a quelques jours, mais l’hôtel dégage également une atmosphère andalouse, à l’ombre des oliviers et des bougainvilliers qui longent un magnifique terrain de golf de 36 trous.

La réception© Jean-Bernard Tournié

La réception© Jean-Bernard Tournié

Les chambres refaites à neufs dont certaines font plus de 30m² ou encore dans des appartements de 46 m² permettent de se retrouver en famille ou entre amis et de partager un repas typiquement tunisien proposé dans l’un des trois restaurants de l’hôtel.

Une chambre du Seabel Hôtel Alhambra © Jean-Bernard Tournié

Une chambre du Seabel Hôtel Alhambra © Jean-Bernard Tournié

L’hôtel est situé à El kantaoui site exceptionnel qui offre aux visiteurs la diversité de sa flore et de sa faune, des oliviers implantés là depuis l’époque romaine, des eucalyptus, des cactus, de prestigieux palmiers-dattiers en résumé un environnement agréable et sain, dépourvu de toute forme de pollution.

Le bar © Jean-Bernard Tournié

Le bar © Jean-Bernard Tournié

A quelques kilomètres se trouve la ville de Sousse et son souk à ne pas manquer tout comme Kairouan, la capitale du tapis et sa mosquée unique au monde.

Mon petit secret pour visiter c’est de demander à la réception de l’hôtel les services de Ahred Ayari Taxi tunisien, qui connait toute l’histoire de son pays de sa région, la petite et la grande Histoire. Il a toutes les bonnes adresses et conseils. Grâce à lui fini les « pièges à touristes ».

La plage de sable fin © Jean-Bernard Tournié

La plage de sable fin © Jean-Bernard Tournié

Alors, à la recherche d’un séjour reposant en famille, entre amis ou en amoureux, envie d’une expérience de golf, d’une escapade dans un SPA hors norme, d’un voyage riche en activités sportives ou tout simplement envie de passer des vacances cools et reposantes, ou/et culturelles en bord de mer, le Seabel Alhambra Beach Golf and SPA, grâce à toutes ses installations, son accueil, saura vous satisfaire…

25 Fév

Ferrari ouvre son premier parc d’attraction européen en Catalogne

Mercredi 22 février nous étions à la Tour Eiffel pour la présentation par PortAventura World Parks du nouveau parc d’attraction Ferrari Land. Ce parc à thème ouvrira le 7 avril 2017 officiellement lors de la nouvelle saison du parc PortAventura World à 1 heure de Barcelone en Catalogne.

Ferrari Land Port Aventura © Jean-Bernard Tournié

Ferrari Land Port Aventura © Jean-Bernard Tournié

Depuis le premier étage de la Tour Eiffel dont la structure métallique et la hauteur donnent un avant-goût des sensations qu’offrira Ferrari Land, Marc Géné, pilote test Ferrari et ambassadeur de Ferrari Land, Fernando Aldecoa, Directeur Général de PortAventura World, et Mark Robinson nouveau Directeur Commercial de PortAventura World ont présenté le nouveau parc et ses principales attractions. La soirée s’est terminée par un concert des Pony Runrun au premier étage de la Tour Eiffel.

La Tour Eiffel vue depuis le 1er étage et du salon Jules Verne © Thibault Tournié

La Tour Eiffel vue depuis le 1er étage et du salon Jules Verne © Thibault Tournié

Ferrari Land a été conçu pour faire vivre les réelles émotions qu’apporte la légende Ferrari. Le nouveau parc, qui s’étend sur 70 000m² proposera 11 attractions accessibles à toute la famille. Les visiteurs pourront également profiter des restaurants, magasins et divertissements inspirés par la culture italienne et Ferrari.

L’attraction phare sera l’accélérateur Vertical, la montagne russe la plus haute et la plus rapide d’Europe, atteindra une hauteur de 112 mètres et une vitesse de 180 km/h en moins de 5 secondes.

Le plus haut et plus rapide manège d'Europe © Jean-Bernard Tournié

Le plus haut et plus rapide manège d’Europe © Jean-Bernard Tournié

À ses côtés, la Galerie Ferrari Land : un voyage interactif dans l’histoire de la légende Ferrari, un circuit de courses, une tour de chute libre de 55 mètres de haut et une tour à rebond, des simulateurs F1 pour adultes et enfants, un stand de ravitaillement, un circuit de course moto qui donnera l’occasion aux enfants d’expérimenter les joies de F1 en miniatures et une aire de jeu pour les plus petits membres de la famille.

Tours chute libre de 55 mètres de haut © Jean-Bernard Tournié

Tours chute libre de 55 mètres de haut © Jean-Bernard Tournié

Le parc proposera également un large choix de restaurants où le visiteur pourra déguster de délicieux plats italiens dans une atmosphère authentique. De la traditionnelle Trattoria Italienne inspirée par le restaurant de Maranello (la maison Ferrari), dans laquelle les visiteurs pourront se plonger dans l’histoire de la marque au cheval sans oublier les Fasts Food thématiques inspirés de la légende des conducteurs de Ferrari qui serviront des recettes traditionnelles en passant par l’incontournable salon des glaces italiennes.

La soirée ce termine par le concert des Pony Runrun © Thibault Tournié

La soirée ce termine par le concert des Pony Runrun © Thibault Tournié

Des animations portant la signature de PortAventura World feront profiter le visiteur de 3 différents spectacles à plusieurs moments de la journée, mais également d’autres divertissements dans les rues du parc pour embellir la journée.

Les billets pour Ferrari Land sont déjà disponibles sur le site de PortAventura World ainsi que les informations complètes sur les différents types de billets, les prix et les horaires ou en appelant la ligne de réservation et d’informations au 0808 234 3399.

Mark Robinson Directeur Commercial de Port Aventura © Thibault Tournié

Mark Robinson Directeur Commercial de Port Aventura © Thibault Tournié

Avec l’ouverture de Ferrari Land, Port Aventura renforcera sa position de leader en matière de destination internationale pour les vacances grâce à ses 3 parcs en un seul complexe, 5 hôtels thématiques, son centre de convention, ses 3 parcours de golf, son club de plage avec accès direct à la mer.

Alors bon séjour dans le monde des rêves qui se réalisent….

18 Fév

Le SPA des 1000 et une nuits

Quand le Conte de Fées devient réalité. Il était une fois …. ou plutôt j’ai découvert en Tunisie le SPA qui m’a fait voyager au pays des 1000 et une nuits, et je vous propose de me suivre à la découverte de cet endroit où le temps prends une autre dimension et où, comme par magie, vos soucis restent à la porte, effet du lieu, magie des génies de la lampe ou d’ailleurs ????

Entrée du SPA et de l’hôtel © Jean-Bernard Tournié

Entrée du SPA et de l’hôtel © Jean-Bernard Tournié

A peine arrivé à l’aéroport de Tunis Carthage je prends la direction du Sud, direction Sousse plus exactement El Kantaoui, pour séjourner au Seabel Alhambra Hotel SPA.

Après un peu moins d’une heure de route me voici arrivé. L’accueil est à la hauteur de ce que je savais de l’hospitalité tunisienne, sourire, gentillesse et jus d’orange « nouvelle récolte » un vrai délice !

Hall accueil du SPA © Jean-Bernard Tournié

Hall accueil du SPA © Jean-Bernard Tournié

Après avoir pris possession de ma chambre me voilà prêt à découvrir le Spa du Seabel Alhambra Beach Golf and Spa.

Couloir du SPA © Jean-Bernard Tournié

Couloir du SPA © Jean-Bernard Tournié

Je suis surpris au premier abord par sa grandeur et pourtant tout y est organisé pour que nous nous sentions comme un hôte de marque profitant du calme juste bercé par le bruit de quelques fontaines.

Salle de repos © Jean-Bernard Tournié

Salle de repos © Jean-Bernard Tournié

Ce SPA dispose de 20 cabines de soins, d’une piscine à débordement avec jacuzzi et son propre espace de repos, ainsi qu’une tisanerie, une salle de repos éclairé de façon indirecte par la lumière du jour et une boutique, sans oublier l’accès direct à la piscine couverte de l’hôtel.

Massage © Jean-Bernard Tournié

Massage © Jean-Bernard Tournié

Mais ce qui a retenu mon attention, et que je n’ai vu ailleurs, c’est le Hammam avec ses propres cabines pour l’enveloppement aux algues et le gommage.

Salle de repos orientale © Jean-Bernard Tournié

Salle de repos orientale © Jean-Bernard Tournié

Tout est pensé comme si vous vous retrouviez des siècles en arrière au temps des grands Princes et des Nobles d’Orient au cœur de leur somptueux palais et de leur Hammam.

Hammam © Jean-Bernard Tournié

Hammam © Jean-Bernard Tournié

Ici, comme dans tous les Contes de Fées, tout est possible. La gamme des soins proposés est à la dimension de l’établissement : conséquents et de qualités.

Massage japonais © Jean-Bernard Tournié

Massage Shirogriva  © Jean-Bernard Tournié

Massage Traditionnel à l’huile d’Olive ou à l’huile d’Argan, Massage ShirogrivaGommage oriental au Hammam avec enveloppement au Tfal suivi d’un massage relaxant aux huiles essentielles de Fleur d’orangers, massage berbère ou tunisien….. et ce n’est là qu’une partie de ce qui est proposé et que j’ai pu tester.

Tisanerie © Jean-Bernard Tournié

Tisanerie © Jean-Bernard Tournié

Mais il me faut rentrer…Je retiens que l’hôtel propose des formules cures avec des prix loin de ceux pratiqués en France pour une prestation d’excellence… je fais le serments que je reviendrais.

Hammam des 100 et une nuits © Jean-Bernard Tournié

Hammam des 1000 et une nuits © Jean-Bernard Tournié

22 Jan

La neige étend son manteau blanc sur les Pyrénées

Le week-end dernier fut marqué par d’importantes chutes de neige dans les Pyrénées. Nous y étions et furent parmi les premiers à découvrir le charme des villages de la Vallée d’Aure encore endormis sous une importante quantité de neige. Nous vous amenons faire une balade calme, belle et reposante au cœur de la blancheur des flocons de Saint Lary, Azet (connu pour son col par les amoureux du Tour de France), Grézian et Gouaux.

Au petit matin, alors que la neige ne cesse de tomber, Daniel Guilly, accompagnateur en montagne vient à notre rencontre afin de nous amener sur les hauteurs de la Vallée d’Aure à la découverte des villages endormis sous un beau manteau blanc.

Après avoir quitté Saint Lary nous entamons notre montée vers Azet, puis Grézian et enfin Gouaux. Le charme opère immédiatement. Impossible de résister à l’enchantement, mais surtout au calme que dégagent ces lieux.

Daniel le fait remarquer à juste titre ce qui marque ici, en plus de la beauté des lieux surdimensionnée par la magie de la neige qui tombe : c’est le calme ! Daniel est l’essence de cette vallée il en connait toute l’Histoire et les histoires, ses d’anecdotes et ses légendes, mais également sa géologie, sa faune … se balader avec lui c’est comme être dans un livre d’histoires de Noël. Le temps avec lui est différent on ne le voit plus passer on est sous la magie non seulement des paysages mais également des histoires qui s’y rattachent et que Daniel vous fait vivre.

Alors plutôt que des paroles ou des mots qui parfois ne sont pas assez forts pour laisser parler les sentiments place à la découverte et laissons tomber téléphones portables, montres et autres objets pour nous laisser bercer par le charme de Dame Nature ainsi que des lieux que la Vallée d’Aure et au delà, les Pyrénées nous offrent.

07 Jan

Mozzato LE restaurant à Mozzarella : une histoire d’amour culinaire

Il n’y a pas UNE gastronomie italienne mais bien des cuisines de région, toutes différentes et très identitaires, tous les gourmets, amoureux de la cuisine italienne et les chefs vous le diront ! C’est au détour d’une rue à Paris que mon repas de midi c’est terminé en coup de foudre, non pas à Manhattan, mais rue Bachaumont dans le 2ème, face à une assiette de Mozzarella dégustée au Mozzato : Le restaurant ou plutôt le temple de la Mozzarella.

La « mozza« , c’est toute une histoire…c’est l’Italie. Tout commence par une rencontre dans le Sud de la France, entre deux amoureux de l’Italie. Après de nombreuses virées en « Dolce vita » cela va de soi, aux quatre coins de la Botte, nos baroudeurs découvrent également les bonnes tables et très vite, se trouvent une passion commune pour la mozzarella. Un produit noble, à la typicité singulière. Dont le savoir-faire mérite qu’on le valorise au-delà des frontières régionales.

Assiette découverte et vin italien © Jean-Bernard Tournié

Assiette découverte et vin italien © Jean-Bernard Tournié

Samir et Soraya réduisent le terroir de leurs dégustations à la Campanie parce qu’il est là le berceau de la vraie mozzarella de bufflonne… et aux Pouilles bien sûr, pour sa Burrata si crémeuse. Mais c’est une rencontre qui force le déclic : Cosimo, producteur dans le petit village de Battipaglia, dont la laiterie familiale réunit autour d’une même passion plusieurs générations et un folklore qui émeut encore le duo passionné du concept Mozzato. Un personnage entier qui, aujourd’hui, ne consent à fournir que Mozzato… et le Palais de l’Elysée.

Mille feuilles mozzarella aubergines © Jean-Bernard Tournié

Mille feuilles mozzarella aubergines © Jean-Bernard Tournié

Nos deux passionnés provoquent les rencontres, les amitiés, la confiance jusqu’à obtenir des secrets bien gardés. Comme ces recettes transmises de mères en fils : celle de la sorrentina d’un petit restaurant de Senza, un village perché dans la montagne ou encore celle du millefeuille de courgettes partagée par une Mamma d’Andria, dans Les Pouilles…

Gnocchi à la Mozzarella © Jean-Bernard Tournié

Gnocchi à la Mozzarella © Jean-Bernard Tournié

Mozzato se veut bien plus qu’un simple comptoir à mozzas, c’est aussi une table-hommage aux différentes façons de déguster ce morceau du patrimoine sud-italien et de découvrir les nombreuses déclinaisons de ce produit, car il n’existe pas une mozzarella mais des mozzarellas. Ici tout est fait maison, la focaccia (pain historiquement lié à la pizza version salée de notre fougasse), les desserts avec notamment un Tiramisu à faire pleurer de plaisir un parrain de la Mafia…. La carte des vins est généreuse comme le sont les propriétaires lorsqu’ils vous parlent de leur cuisine et vous conseillent sur leurs plats ou leurs accords mets et vins.

Pain et Focaccia © Jean-Bernard Tournié

Pain et Focaccia © Jean-Bernard Tournié

La déco néo-vintage est 100% artisans (plafonniers réalisés à la main, lettring signé Etienne Renard, bar commandé à l’un des derniers étainiers français…), plus la cuisine et l’accueil tout ici laisse la place à l’humain, à l’amour des belles et bonnes choses, fait qu’ici on se sent bien : un cocooning chic et dynamique.

Tiramisu maison © Jean-Bernard Tournié

Tiramisu maison © Jean-Bernard Tournié

La carte est volontairement courte et accessible aux prix raisonnables : assiettes de découverte, 4 plats de pâtes, 3 bruschettas et 2 foccacias…..et surtout Buon appetito !!!!

Assiette découverte et Focaccia © Jean-Bernard Tournié

Assiette découverte et Focaccia © Jean-Bernard Tournié

31 Déc

Bon Réveillon et Bonne Année 2017

Je ne veux surtout pas casser l’ambiance mais je souhaite vous retrouver tous en bonne forme et bonne santé en 2017…

Alors à tout le monde Bon Réveillon et très très Bonne Année 2017 pleine de bonheurs, voyages et bons petits plats de la part de toute l’équipe et en cette soirée … amusez vous bien mais faites attention à vous et comme le dises vos animateurs…..

 

20 Nov

Eglise de Ens un trésor de l’Art Pyrénéen

Notre périple en Vallée d’Aure, et au delà, se termine par une découverte qui, de par sa beauté toute en simplicité touche au cœur et marque les souvenirs que laissent les voyages.

De retour en France aux portes de Saint-Lary je décide de tourner à droite et me laisse guider par ce que, rationnellement, je nommerais ici l’instinct, mais si j’étais en Irlande me ferais penser à l’interaction d’un Lutin, bien que les légendes racontent que dans les Pyrénées certains petits êtres…. Donc pourquoi ai je tourné à droite au lieu de rentrer dans Saint-Lary? 

Bref me voilà sur un belle route de montagne en cette fin Septembre, entre hêtres, boulots et chênes. La route me conduit à Ens et s’arrête là.

Eglise de Ens et son petit cimetière © Jean-Bernard Tournié

Eglise de Ens et son petit cimetière © Jean-Bernard Tournié

Ens est connu des sportifs comme spot pour le parapente, joli petit village des Pyrénées situé à 1200 mètres d’altitude, il offre aux visiteurs, charme, calme ainsi que de petites plaques posées sur les maisons nous expliquant l’histoire et la vie de ce village durant les siècles passés.

Azet et son col vus depuis Ens © Jean-Bernard Tournié

Azet et son col vus depuis Ens © Jean-Bernard Tournié

Mais moi ce qui me frappe c’est à l’entrée du village, cette petite et belle église. Je commence par la visite de Ens puis reviens sur mes pas où un panneau à l’entrée du cimetière m’indique que si je veux visiter je dois me rendre à la seconde maison à droite demander la clé… Ce que je fais.

L'église vu coté vallée d'Aure © Jean-Bernard Tournié

L’église vu coté vallée d’Aure © Jean-Bernard Tournié

Luce Constantin, membre de l’Association des Amis du patrimoine de Ens, m’accompagne et se propose de me faire découvrir ce que j’imagine être joli et ce révélera à mes yeux merveilleux.

J’avais prévu de rester à Ens une heure j’y ai passé l’après midi. Passionnée et passionnante ma guide d’un jour me fait découvrir ce qui est un vrai trésor de l‘Art des Hautes Pyrénées. Le cours « magistral » sur l’art médiéval est ponctué de multiples anecdotes sur le lieu mais aussi l’histoire de la vallée.

Mur lateral et vue sur la vallée © Jean-Bernard Tournié

Mur lateral et vue sur la vallée © Jean-Bernard Tournié

Je vous conseille fortement de visiter l’église de Ens et comme moi, d’avoir la chance de la visiter avec cette personne, bénévole et amoureuse de son village de son histoire et son patrimoine.

Mais revenons à l’église aujourd’hui dite de « l’Invention de Saint Etienne« . Celle-ci a été construite au XVIIème siècle sur les restes d’un ancien hospice qui, lui, date de la fin du XIIème siècle et dont il ne reste que la porte en bois et son encadrement en pierre (classés aux monuments historiques).

La porte et le tympan © Jean-Bernard Tournié

La porte et le tympan © Jean-Bernard Tournié

Au dessus de la porte, une merveille d’Art. Le tympan est orné en son centre d’un chrisme (symbole de la chrétienté) où l’ont peut voir des lettres grecques composant le mot « Christos » qu’un petit personnage, sans doute un pèlerin, à cause d’un détail qui le distingue d’un ecclésiastique, mais je n’en dis pas plus… votre guide vous expliquera tout cela avec passion.

La porte est faite de 3 planches de pin de montagne recouverte de fausses pentures forgées et ciselées aux motifs d’inspiration mauresques que l’on retrouve sur le verrou et la serrure, (la Région étant occupée par les Maures au début du Moyen Age).

Le mur clocher et le reste de l’ensemble du bâtiment datent du XVIIème siècle.

Retable de Pierre Bacqué enfant du pays © Jean-Bernard Tournié

Retable de Pierre Bacqué enfant du pays © Jean-Bernard Tournié

Une fois la porte ouverte, à l’intérieur, le regard se porte vers le cœur où le retable, véritable œuvre d’art naïf, est en bois polychrome. Il s’agit de l’œuvre d’un sculpteur-ébéniste de Bourisp (village de la vallée), Pierre Bacqué, élève de l’école des frères Ferrère. Il est fait de 3 panneaux (l’Annonciation, le Tabernacle, le martyre de Saint Etienne).

Statuaire de l'église d'Ens © Jean-Bernard Tournié

Statuaire de l’église d’Ens © Jean-Bernard Tournié

L’église recèle également de petits trésors comme des statues allant du Moyen Age au XIXème siècle qui permettent d’observer l’évolution iconographique religieuse, ou encore divers objets de culte (la lanterne d’inspiration mauresque est sublime).

La lanterne © Jean-Bernard Tournié

La lanterne © Jean-Bernard Tournié

La magie continue avec le paysage, les montagnes, vallées entourant Ens qui vous invitent à la rêverie et flânerie. Voilà pourquoi Ens est également un point de départ idéal pour des randonnées en familles au cœur d’un des plus beaux lieux des Pyrénées.

Ens son église ses paysages © Jean-Bernard Tournié

Ens son église ses paysages © Jean-Bernard Tournié