02 Nov

« 70 Art For Haïti » Acte I

photographe : Nestor Milot

Pour finir de célébrer le 70ème anniversaire du Secours populaire français, 70 Art For Haïti sollicite des artistes contemporains afin de participer à une vente aux enchères solidaire à Paris, du 8 au 16 décembre 2015 à la Galerie W Eric Landau, au profit du Centre culturel Molière Chandler à Jacmel en Haïti.

70 artistes de renommées nationale et internationale seront à l’honneur à travers la création de 70 œuvres d’art autour du textile. Les fonds issus de la vente permettront de pérenniser le programme éducatif mené depuis plus de cinq ans déjà, par le Secours populaire français et Action Contre l’Enfance Maltraitée.

Des partenaires soutiennent déjà ce projet, mais l’équipe, oeuvrant pour 70 Art For Haïti, a aussi besoin de vous! Et lance un appel au don en ligne sur la plateforme KissKissBankBank à l’adresse qui suit http://www.kisskissbankbank.com/70-art-for-haiti–71

Si vous ne pouvez résister à l’envie de tout savoir sur 70 Art For Haïti, voici http://70artforhaiti.com/ :)

Merci à vous toutes et vous tous.

26 Oct

70 ans d’histoire de la mode

défiléDans le cadre du 70ème anniversaire du Secours populaire français, la fédération de la Haute-Vienne souhaite faire défiler les personnes volontaires parmi celles accueillies sur le chantier d’insertion « textiles » de l’antenne SPF de Beaubreuil avec une collection de vêtements qui retrace la mode des années 1945 à 2015.
L’objectif est de retrouver une collection de vêtements et d’accessoires, par décade, à raison de deux ou trois vêtements.
Les vêtements sont issus de la collecte et du tri faits par les personnes accueillies sur le chantier d’insertion de Beaubreuil. Un travail artistique est conduit avec l’aide du LEP du Mas Jambost de Limoges, et l’intervention d’une styliste professionnelle qui anime des séances avec les personnes, chaque mercredi.

Un défilé de mode
Le projet veut aller plus loin, et donner naissance à un véritable défilé de mode, organisé en partenariat avec tout d’abord le Centre Saint-Martial, des professionnels du défilé et du mannequinat Comité Miss Haute-Vienne, de la couture Réseau Greta du Limousin , et de la communication,Pulss Limoges, L’Agence, des fleuristes, des coiffeurs, des esthéticiennes, des photographes.
Sans oublier les partenaires financiers du projet qui sont la Caisse des dépôts et consignations, et la DIRECCTE

Les participantes et participants du projet porteront leur création sur les podiums avec le soutien des filles du Comité Miss Haute-Vienne. De quoi retrouver une estime de soi, souvent mise à mal par les difficultés du quotidien.
Les sommes collectées seront alors reversées pour des actions de solidarités de l’association.
Lorsque tous les mannequins femmes et hommes s’avanceront sous les feux des projecteurs ce jour-là, il n’y aura plus de contrats aidés, ni d’animatrices bénévoles ou professionnelles, d’actifs, inactifs, mais un groupe uni par la fierté de défiler ensemble.
Le défilé se déclinera sous la forme de trois passages qui auront lieu à 11h, 15h et 17h samedi 14 novembre au Centre Commercial Saint Martial39 Bis Avenue Garibaldi, 87000 Limoges.

Une boutique éphémère
Les vêtements et accessoires seront vendus par la suite dans une boutique éphémère située au 3 Place Denis Dussoubs à Limoges, où les sommes collectées seront elles aussi reversées pour des actions de solidarité du Secours populaire français.

Le Relais Santé* / Accès aux droits et aux soins – Forum le jeudi 5 novembre

forum relais santéAu sein de programme Relais Santé, conformément à la convention conclue entre la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie), la CARSAT (Caisse Assurance Retraite et Santé au Travail) et le Secours populaire de la Haute-Vienne, un forum se tiendra au Secours Populaire, 6 rue Fulton, le jeudi 5 novembre à 13h30.

Dans ce contexte seront organisés des points d’informations sur les modalités d’accès aux droits de la Sécurité Sociale, des droits à la retraite, des dispositifs de prévention…

Forum ouvert à tous !

Venez nombreux !

 

* Le relais santé

En janvier 2015, le Secours populaire a mis en place un relais santé comptant une dizaine de bénévoles dont l’objectif est d’apporter des informations sur l’accès aux droits ouverts par la Sécurité Sociale en matière de santé.

Ce relais organise également des actions de prévention (tabagisme, contraception, bilan de santé, prévention bucco-dentaire), de dépistage de certaines pathologies (MST, cancer du sein), et permet de sensibiliser sur la contraception ou encore l’équilibre alimentaire. Ces actions sont réalisées en partenariat avec les institutions et associations qui ont une compétence dans ces domaines.

Chaque après-midi, le relais santé est ouvert au public de 14H à 16H dans les locaux du Secours populaire, 6 rue Fulton.

Les personnes disposant de tickets alimentaire peuvent recevoir des produits d’hygiène distribués au sein du relais santé.

22 Oct

SUCCÉS DU CONGRÈS DÉPARTEMENTAL

Le Congrès départemental de la fédération de la Haute Vienne du Secours Populaire Français s’est  tenu le 9 octobre 2015 au Pavillon Buxerolles à Limoges, en présence de 200 participants.

L’après-midi a débuté par un « Carrefour des partenaires », qui a permis à une vingtaine de structures partenaires du Secours Populaire de présenter leur activité aux congressistes, à travers de nombreux stands.

Au cours de la séance plénière, différents sujets ont occupé les débats : rapport d’orientation et projets, bilan d’activité, élection des nouvelles instances, vote du budget prévisionnel 2016…

Outre les bénévoles et animateurs du Secours Populaire, étaient présents de nombreux élus représentant le Conseil départemental, le Conseil régional, la Ville de Limoges, etc.

Tous ont salué le travail réalisé par l’association en Haute-Vienne auprès des personnes confrontées aux difficultés de la vie.

 

 P1250719

Le Congrès  s’est prolongé par un repas festif, qui a réuni 400 personnes, parmi lesquelles beaucoup de familles aidées par le Secours Populaire, puis par une représentation de la troupe KOLO, venue tout spécialement de Pozega, en Serbie, où le Secours Populaire est présent depuis 2001.

700 personnes  ont assisté au spectacle.

P1250643 internet

Deux séquences « Coups de cœur » ont marqué  ce congrès : les coups de chapeau à Claude GENTIL, bénévole du Secours Populaire, qui a rappelé son enfance à la Maison de La Villette aux Aulnes, accueillie par le Secours Populaire, et au projet « Maux de guerre, Mots de Paix », le recueil écrit par des collégiens de Limoges.

 

Le Secours Populaire de la Haute-Vienne remercie les différents partenaires présents au 70 ans de l’association :

  • EDF Solidarité
  • SNCF Solidarité
  • A.I.D.E.S
  • Habitat humanisme
  • C.C.A.S Limoges
  • Mutualité Sociales Agricole
  • Solidarité paysanne
  • C.A.F
  • Limoges métropole
  • DDCSPP
  • U.D.A.F
  • Ligue de l’Enseignement
  • Banque Alimentaire
  • U.R.E.I
  • CADA ARSL
  • Culture Alpha
  • La bonne assiette
  • I.R.E.P.S
  • C.P.A.M
  • C.D 87

 

20 Oct

Projection du film « Sur le chemin de l’école » / Exposition d’Art postal

SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE

Le vendredi 13 novembre 2015, à l’occasion du 26ème anniversaire de la signature de la Convention universelle des droits de l’enfant, le Secours Populaire accueillera, 450 élèves de plusieurs écoles de l’agglomération de Limoges au cinéma Grand Ecran Ester, pour une matinée consacrée aux Droits de l’enfant.

invit cinema sur le chemin de l'école22

Synopsis :

Ces enfants vivent aux quatre coins du globe mais partagent la même soif d’apprendre. Ils ont compris que seule l’instruction leur permettra d’améliorer leur vie, et c’est pour cela que chaque jour, dans des paysages incroyables, ils se lancent dans un périple à haut risque qui les conduira vers le savoir.
Jackson, 11 ans, vit au Kenya et parcourt matin et soir quinze kilomètres avec sa petite sœur au milieu de la savane et des animaux sauvages…
Zahira, 12 ans, habite dans les montagnes escarpées de l’Atlas marocain, et c’est une journée de marche exténuante qui l’attend pour rejoindre son internat avec ses deux amies…
Samuel, 13 ans, vit en Inde et chaque jour, les quatre kilomètres qu’il doit accomplir sont une épreuve parce qu’il n’a pas l’usage de ses jambes. Ses deux jeunes frères poussent pendant plus d’une heure son fauteuil roulant bricolé jusqu’à l’école…
C’est sur un cheval que Carlos, 11 ans, traverse les plaines de Patagonie sur plus de dix-huit kilomètres. Emmenant sa petite sœur avec lui, il accomplit cet exploit deux fois par jour, quel que soit le temps…

Les enfants pourront ainsi voir le film de Pascal PLISSON « Sur le chemin de l’école » et échanger avec les responsables de l’association ACEM-Haïti sur la scolarisation en Haïti.

Ce projet est soutenu par la fondation SNCF.

 

 

EXPOSITION D’ART POSTAL

Dans le cadre du 26ème anniversaire de la signature de la Convention universelle des droits de l’enfant et pour finir de célébrer le 70ème anniversaire du Secours populaire français, celui-ci tiendra également à rappeler les enjeux majeurs qui se jouent dans l’aide apportée auprès des populations mises en difficulté, dans le monde entier. Afin d’illustrer cette solidarité internationale de manière à la fois artistique, ludique et pédagogique, l’association a proposé à des élèves de Limoges et de Jacmel en Haïti, de pouvoir échanger sur le droit à l’éducation, inscrit dans la Convention des Droits de l’enfant, en s’inspirant d’un courant d’art, postal.

art postalDans la pratique, les artistes Rémy Pénard et Joël Thépault se sont employés à ce que chaque élève puisse s’approprier le personnage représenté sur la carte, à partir de collages, d’écrits et de dessins, pour transformer celle-ci en un objet d’art postal. De même, les institutrices de l’école haïtienne ont guidé les élèves à projeter leur imagination sur la carte.

Cette exposition d’Art postal aura lieu à la BFM, du 13 novembre à 14:30 au 31 décembre à 18:00.

 

 

Tous les remerciements reviennent aux élèves et institutrices, instituteurs des écoles Jean Le Bail, Jean zay, Joliot Curie, Molière Chandler et Roussillon, aux artistes et au Point Art. »

 

Retour sur la reconnaissance des droits de l’enfant

La prise de conscience des droits de l’enfant s’est faite au lendemain de la 1ère Guerre Mondiale, avec l’adoption de la Déclaration de Genève, en 1924. Le processus de reconnaissance des droits de l’enfant a continué sous l’impulsion de l’ONU, avec l’adoption de la Déclaration des droits de l’enfant en 1959.

La reconnaissance de l’intérêt de l’enfant et de ses droits se concrétise le 20 novembre 1989 avec l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant  qui est le premier texte international juridiquement contraignant de protection des Droits de l’Enfant.

Les droits de l’enfant sont des droits humains. Ils ont pour vocation de protéger l’enfant en tant qu’être humain. Ainsi tout comme les droits de l’Homme de manière générale, les droits de l’enfant sont constitués de garanties fondamentales et de droits humains essentiels.

La Convention contient 54 articles qui consacrent l’ensemble des droits civils et politiques des enfants, ainsi que tous leurs droits économiques, sociaux et culturels.

Cette Convention consacre 4 principes qui doivent subordonner la mise en œuvre de l’ensemble des droits qu’elle prévoit:

  • La non-discrimination
  • L’intérêt supérieur de l’enfant
  • Le droit à la vie, à la survie et au développement
  • Le respect de l’opinion de l’enfant

Pour plus d’informations sur les droits de l’enfant : http://www.un.org/fr/rights/overview/themes/children.shtml

 

31 Août

La Haute-Vienne en direct de la JOV parisienne

Il est 4H du matin. La nuit est douce, la journée s’annonce radieuse. Les bénévoles du Secours Populaire de la Haute-Vienne, qui accompagnent les enfants à Paris pour cette journée unique célébrant les 70 ans de l’association, commencent à investir la Gare des Bénédictins. Organisateurs et animateurs arborent un tee-shirt jaune à l’effigie de la manifestation comme signe de reconnaissance et s’apprêtent à accueillir les jeunes vacanciers.

IMG_0487

Une délégation de jeunes indonésiens fait partie du voyage. Ils ont revêtu le tee-shirt de l’Association Copain du Monde, créée par le Secours Populaire pour les enfants. Ils vont rejoindre les milliers de petits français et les jeunes venus de 70 pays du monde présents au Champ de Mars en ce jour de fête.

IMG_0505*

Certains des 150 enfants qui partent à Paris n’ont jamais pris le train et ne se sont jamais rendus à la Capitale. A cela s’ajoute la perspective de vivre un moment unique à l’occasion de cette grande fête populaire et solidaire. Autant dire que l’émotion de chacun est à son comble. Durant le trajet, chacun vaque à ses occupations…pendant que d’autres peaufinent les derniers détails relatifs à l’organisation de la journée.

IMG_0512

Au terme d’un parcours ferroviaire sans ambages, nous arrivons enfin à la Gare de Paris-Austerlitz. Nous nous apprêtons d’un pas alerte à prendre le métro, direction la Butte au Cailles. Des bénévoles aguerris veillent à ce que les enfants arrivent à bon port.

IMG_0547

Nous voici à la Butte aux Cailles. « Ce quartier ne tient pas son nom des petits volatiles, mais d’un dénommé Pierre Caille qui acheta en 1543 cette petite colline recouverte de prairies et de bois pour s’y installer avec sa famille. Peu à peu, la Butte deviendra un vrai village avec des fermes, des commerces et des ateliers, pour en 1860, être considérée comme un quartier de Paris. » Les 29 équipes attendent devant le kiosque à musique le départ de la Chasse aux Trésors. Des équipes de radio et de télévision sont venues pour suivre les participants et sonder leurs impressions.

IMG_0562

Une fois les règles du jeu expliquées aux enfants, la Chasse aux Trésors peut enfin commencer. Il va s’agir d’arpenter ce quartier populaire et pittoresque, aux murs décorés d’une multitudes de graffitis colorés et fantasques, où s’affichent parfois des messages à méditer… à la recherche des indices dissimulés dans le décor urbain et de résoudre des énigmes qui permettront aux enfants de découvrir et d’apprendre, au fur et à mesure de la progression du jeu, la chorégraphie du Flash mob qui sera réalisée par l’ensemble du public, au Champs de Mars, dans l’après-midi. La matinée fut pour les jeunes comme pour les bénévoles un vrai moment de plaisir. Cette ballade ludique a permis de faire une visite touristique réjouissante.

IMG_0567   P1230923

 

  P1230955 P1230966

P1230970 P1230976 P1230926P1230919

Une fois la Chasse aux Trésors terminée et les troupes rassemblées, rendez-vous au Champs de Mars où nous nous mettons en quête d’un endroit propice au pique-nique.

P1240012 P1240018

Chaque Délégation Régionale possède un emplacement qui lui est réservé, mais très vite, les groupes se dispersent et choisissent de se poser ici ou là pour déjeuner. L’ambiance est conviviale et détendue, l’après-midi s’annonce festive et joyeuse.

IMG_0591 IMG_0594

Certains bénévoles s’échauffent et répètent les pas du Flash mob avant sa réalisation qui doit être filmée dans moins d’une heure.

IMG_0586

Ce Flash mob fut un grand moment de communion collective. Cette chorégraphie géante fut réalisée sur une chanson d ‘M Pokora. La star des ados parainait l’évènement et se produisait en direct pour l’occasion. D’autres vedette telles que Black M, Youssoupha ou Nawell’k, se sont succédées sur la scène installée au milieu du Champ de Mars durant la journée pour le plus grand plaisir de la jeune génération.

P1240080

Nous avons eu la visite de l’Ambassadeur indonésien, heureux de rencontrer ses compatriotes, nos invités du bout du monde qui ont été accueillis durant une quinzaine de jours par le Secours Populaire de la Haute-Vienne qui leur a permis de parcourir notre beau pays du nord au sud. Après cette escale à la Capitale, ils se sont rendus en Bretagne, à Lechiagat, avant de séjourner à Leucate, au bord de la Méditerranée.

IMG_0615

Grâce à l’Association Copain du Monde, le mouvement des enfants du Secours Populaire, cette Journée des Oubliés des Vacances revêtait un caractère universel. Il y a 10 ans, un partenariat entre le Secours Populaire Français et les éclaireurs de France donne naissance au 1er village d’enfants « Copain du Monde » à Graveline, non loin de Dunkerke. Depuis, plusieurs villages ont vu le jour sur l’ensemble du territoire. Léo PURGETTE, journaliste au quotidien L’ECHO, dans son article consacré à la JOV intitulé, « L’Epopée parisienne des oubliés des vacances », cite les propos du Président du Secours populaire qui réfléchit à la manière « d’inventer les solidarités du XXIème siècle » et qui déclare :  » Il y a l’acquis qu’il faut conserver et en même temps aller plus loin en créant par exemple les conditions d’un grand mouvement de solidarité mondial conjuguant les forces. » Il rappelle d’ailleurs que  » la Croix-Rouge et les orphelins d’Auteuil ont contribué à la réussite de cette journée des oubliés des vacances »                    Des enfants venus de 70 pays ont participé à ce grand moment de solidarité et ont partagé un sentiment de liesse que chacun pouvait ressentir.

P1240040 IMG_0621

Durant toute l’après-midi, pendant que les artistes défilés sur la scène, les jeunes pouvaient participer à diverses activités grâce aux nombreux ateliers mis à leur disposition : dessins, graffitis, peinture, décoration des tours Eiffel en cartons offertes à tous les enfants, musique, sports, danse, maquillage, contes, initiation à la science, santé, sculpture de ballons…

IMG_0626  IMG_0664

P1240088

Que d’émotions… L’exaltation se mêle à la fatigue… La journée touche à sa fin, il est temps de se rassembler et de quitter le Champ de Mars pour rejoindre la Gare. IMG_0669 IMG_0668

IMG_0693

Le sentiment d’avoir partagé un moment formidable, une expérience unique, populaire et chaleureuse, anime le cœur de tous… Les enfants et adolescents sont ravis… Les grands aussi…

IMG_0713 IMG_0714

Au retour, chacun s’occupe à sa façon… Les enfants décorent leur Tour Eiffel en multipliant les expériences esthétiques ou témoignent de leurs émotions du jour à travers des dessins ou de petits messages inscrits sur des cartes postales. Certains écoutent les bénévoles leur raconter l’histoire de la petite Lydie, héroïne du conte « Ah! quelle soupe, les amis! » qui leur à été offert

P1240098 P1240101

P1240102 P1240103

 

P1240107 P1240110

Cette journée de célébration des 70 ans du Secours Populaire résonne comme un hommage à une humanité fraternelle et solidaire. Encore un grand merci à tous les bénévoles et aux organisateurs de cette JOV parisienne qui ont offert à ces jeunes un beau moment de fête et dont l’une des récompenses à leur investissement furent les sourires qui illuminèrent les visages de tous ces enfants.

Crédits Photos Michel Corneloup

Isabelle Lacrouts

 

 

 

 

 

 

 

20 Août

Le Camping ou l’aventure en pleine nature

Le camping est une expérience propice au partage qui renforce les liens de solidarité entre chacun des participants. C’est l’occasion pour de jeunes vacanciers de vivre des moments de franche camaraderie.  Les aléas et péripéties rencontrés et communément affrontés restent souvent parmi les souvenirs et anecdotes de vacances les plus marquants et heureux. Le Secours Populaire de la Haute-Vienne a donc pris l’initiative de proposer à 35 jeunes de gouter aux joies du camping dans la Vienne et en Corrèze. Ces séjours sont proposés par l’Aroéven du Limousin, l’Association Régionale des Œuvres Éducatives et des Vacances de L’Éducation Nationale. Du 17 au 30 Juillet, 15 jeunes âgés de 12 à 15 ans ont posé leurs tentes au cœur du Centre de Pein air de Lathus dans la Vienne. Au programme : kayak, escalade, tir à l’arc, équitation mais aussi, réalisation de films et de photos, veillées, grands jeux…Les 3 animateurs et la Directrice en charge de l’encadrement des jeunes favorisent l’autonomie et l’initiation à la démocratie de ces adolescents. En effet, chacun peut proposer au groupe des idées d’activités, de jeux, aussi, tous décident ensemble du programme de chaque jour.

DSC02456 colonie-de-vacances-6922-DSCN0013

L’autre séjour a débuté le 1er août et s’est terminé le 14 août. Il s’adressait aux enfants âgés de 7 à 9 ans. Là encore, nos petits campeurs ont pu vivre une belle aventure en pleine nature à la découverte de la faune et de la flore locale. Au programme : activités manuelles, ballade en canoë, escalade d’arbre, veillée « feu de camp »…Autonomie, solidarité, système d et bonne humeur furent à l’honneur durant ces semaines de vacances passées en plein air.

dscf2570

 

Isabelle Lacrouts

07 Août

Handball estival, vacances sportives

Huit ados de 14 à 16 ans participent cet été à des stages organisés par la Ligue de Handball du Limousin. Deux sessions sont prévues : l’une s’est déroulée du 6 au 10 juillet, la seconde aura lieu du 24 au 28 août 2015. Les stages se passent à Guéret, dans les Monts d’Ambazac, à l’Institut Régional de Formation Jeunesse et Sports.

Au programme : course d’orientation, séances de perfectionnement en handball et ateliers de motricité et d’athlétisation, sorties VTT, musculation, randonnée, sports nautiques tels que la planche à voile ou le canoë, tir à l’arc, sarbacane…Lors de ces stages, les jeunes sportifs sont encadrés par des entraineurs diplômés d’Etat et Fédéraux, un préparateur physique. Ils profitent ainsi de tous les équipements de la structure. Durant la semaine, ils ont l’occasion de se rendre à la Base de loisirs de Courtille pour la baignade ou la voile, de se perdre dans le labyrinthe géant des monts de Guéret, le plus grand labyrinthe végétal permanant au monde, qui propose de nombreuses activités ludiques, ou d’approcher les loups de Chabrières. A toutes ces activités s’ajoute l’organisation de jeux d’improvisation, de soirées barbecue, d’ animations festives et musicales qui confèrent à ces semaines sportives un caractère convivial et détendu.

???????????????????

Isabelle Lacrouts

 

05 Août

Partenariat solidaire

Grâce à la CMCAS, la Caisse Mutuelle Complémentaire d’Action Sociale, un organisme social des salariés des industries électriques et gazières dont l’une des missions est de proposer des séjours de vacances aux enfants des personnels, le Secours Populaire de la Haute-Vienne permet à 9 enfants de partir une semaine en vacances. Ces jeunes gens sont accueillis durant l’été dans les centres de vacances gérés principalement par la Caisse Complémentaire d’Action Sociale. Différents séjours sont organisés cette année. Certains jeunes se sont rendus à Sauvagnac, en Charente Limousine du 22 au 30 juillet. Le centre de vacances où se déroulent les colonies se trouve dans le hameaux de La Peyre.

87022901_o

D’autres sont attendus près de Servière-le-Château, situé entre la vallée de la Dordogne et les contreforts des Monts d’Ambazac.

LAC_DE_FEYT_SERVIERES_LE_CHATEAU_1

Un 3ème groupe partira du 18 au 26 août dans les Pyrénées, dans la commune de Campan, près de Bagnères-de-Bigorre et au pied du célèbre col du Tourmalet, prisé des amateurs de cyclisme, réputé pour son ascension d’une grande difficulté.

Sur place les enfants pourront profiter des équipements mis à leurs disposition durant leur séjour, tels que, la piscine, les terrains de foot, de volley, un laboratoire photo… Certains s’essaieront à l’équitation, quand d’autres préfèreront les activités nautiques ou les ballades en forêt, à la découverte de la faune et la flore locales.

L’occasion pour ces jeunes de s’adonner aux joies simples mais bénéfiques des vacances en plein air.

0-TOUR-DE-FRANCE-2012-COL-DU-TOURMALET-3-HPTE

 

Isabelle LACROUTS

31 Juil

Vue du ciel

Le Secours Populaire a accompagné Loralee, Wassim, Yann, Dylan et Bilal à l’aéroport de Bellegarde le 18 juillet dernier pour leur faire vivre leur baptême de l’air. Le Club Kiwanis Turgot, fidèle à sa devise « servir les enfants du monde », a offert à ces jeunes un vol d’une trentaine de minutes qui leur a procuré de belles sensations. Grâce à Renée et Jean Peton, bénévoles du Secours Populaire, nous pouvons apprécier la motivation et le plaisir de nos pilotes en herbe lors de leur aventure. La météo clémente a permis un survol de la région très agréable et riche en émotions pour ces jeunes aviateurs novices qui se sont vus remettre, au terme de leur ballade aérienne, une médaille et un diplôme de baptême de l’air, par le Président du Kiwanis Turgot, Monsieur Christian Moreau.

20150718_15055120150718_150632

20150718_15071820150718_154136

20150718_154302

 

Isabelle Lacrouts

 

RSS