L'utilisation de Twitter par France 3 Lorraine

Dès le lancement, en septembre 2010, de la démarche stratégique pour le web 2.0 à France 3 Lorraine, nous nous sommes posé la question de l’utilisation des réseaux sociaux. Plus précisément de l’usage éditorial de ceux sur lesquels nous avons choisi d’être le plus présents : Facebook et Twitter.

Nous n’avions pas de schéma déterminé pour tisser ces échanges avec les internautes. Des échanges qui étaient déjà, dans le principe, une nouveauté pour des journalistes. Et même pour certains une révolution culturelle. Bref c’est en marchant, parfois maladroitement, que nous avons appris à marcher.

Facebook est progressivement devenu le lieu de l’interaction à partir d’une série de pratiques qui se sont installées dans notre quotidien : météo à 6h30teasing du site régional (2 à 4 en moyenne), appel à envoi de photos-météo, sollicitations de commentaires sur l’actualité pour nos inserts interactifs d’abord dans le JT de 19h (C’est vous qui le dites), puis à partir de septembre 2011 dans une émission dédiée (13avecVous) et depuis le 30 janvier 2012 dans le JT interactif de midi, le e1213. Mais dès le départ c’est un journaliste qui a eu la responsabilité de gérer et modérer cette communauté d’internautes et ses interactions avec la rédaction.

Tout cela peut encore évoluer, les préconisations actuelles de nos camarades parisiens étant légèrement  différentes de nos pratiques actuelles.

Twitter nous a posé d’autres questions. Personnellement c’est un outil que j’ai toujours plus utilisé que Facebook, le voyant comme un lieu de veille tout autant que de diffusion d’informations là où Facebook me semblait surtout un lieu d’exposition (voire d’exhibition) dont on pouvait illusoirement penser qu’il était fermé, réservé à des amis et peu accessible au reste du monde. Je le pensais moins journalistiquement intéressant que Twitter. Réflexion paradoxale puisqu’après tout Twitter a été d’abord créé pour se raconter ! Au final c’est l’apparition des Pages de Facebook qui m’a permis de saisir leur intérêt pour notre média, à la fois comme lieu de diffusion de nos travaux (et pas seulement journalistiques) mais également comme un point de rencontre avec ces internautes dont il faut au quotidien les convaincre de venir nous visiter (5100 aujourd’hui, pour une page lancée en septembre 2010). Des internautes jeunes (le chiffre de 70% de 18-45ans restant une constante), loin du public type de France 3. Un nouveau public donc que je tente de cerner au mieux, y compris en le rencontrant (ce que nous ferons probablement à nouveau cet été) afin d’échanger avec lui IRL (in real life, dans la vraie vie), comme nous l’avons fait avec Josiane, une jeune mamie désignée « internaute France 3 Lorraine 2011 » en décembre dernier.

Twitter a d’abord été un outil personnel autant que professionnel que j’utilisais dès 2008 pour recueillir et diffuser de l’information et des états d’âmes sans cacher mon origine professionnelle. A une époque où l’outil, encore jeune, était en pleine expansion et n’offrait pas encore les fonctionnalités actuelles. Mais il me semblait qu’il pouvait provoquer un coup de fouet ludiquedans la vitesse de diffusion de l’information. Avec tous les risques potentiels qui se sont révélés souvent exacts par la suite lorsque des rumeurs ou des canulars ou des faits rapportés de façon imparfaite ont parfois été pris pour des informations avérées. Comme mes collègues (et notamment en Lorraine @RTLgrandest et @J_Beneteau qui ne twittent pas de la même façon que moi mais sont d’excellents connaisseurs de la Twittosphère) j’ai été confronté à ces situations pour lesquelles -mais n’est-ce pas notre rôle de journaliste ?- j’ai du batailler pour démêler le faux du vrai. Me demandant parfois si la chronophagie progressive de l’usage de ce réseau social méritait d’être aussi prégnante dans mon quotidien… Mais l’outil est addictif et surtout ludique, voire magique.

Imaginez la puissance avec laquelle vous jouez lorsque seul possesseur (au Monde ou localement, ou linguistiquement) d’une information vérifiée, vous êtes le premier à la diffuser. De façon instantanée grâce à Twitter. Les autres finissent par s’y habituer, faisant de vous celle ou celui qu’il faut suivre pour connaître  tel ou tel type d’information. L’expression est apparue rapidement dans la sphère numérique : « personnal branding » : de personne lambda vous devenez une marque. De journaliste, vous incarnez votre média, parfois le remplacez, en valeur d’information numérique. Car ces informations, vous les diffusez en dehors de l’habituel cadre réglementaire : pas seulement à midi et à 19h, mais à n’importe quel moment du jour et de la nuit.

Bien sûr je force le trait. N’empêche. Il fut un temps où @jcdr (devenu @jcdrpro) incarnait France 3 Lorraine sur Twitter, alors même que @F3Lorraine n’existait pas. Ce qui finissait par poser problème à mes collègues comme à moi: comment et pourquoi un simple journaliste pouvait-il donner le sentiment aux internautes qu’à lui seul il faisait le travail de toute une rédaction ?

Puis le compte Twitter @F3Lorraine fut créé en août 2010. Sans savoir vraiment où je mettais les pieds. Sans savoir vraiment de quelle façon l’utiliser. Devait-il relayer mes tweets, devais-je relayer les siens ? Serai-je le seul à tweeter à partir de ce compte ou la rédaction entière devait-elle s’en emparer ? Et dans ce cas pour délivrer quel message, quels informations ? Etais-ce un outil pour la rédaction ou au-delà pour toute l’antenne régionale, services documentation et communication inclus ? Il n’y avait pas de mode d’emploi. Là aussi je l’ai créé en pratiquant.

Par exemple en associant la diffusion de messages sur Facebook avec la production de tweets. En systématisant dans les tweets l’utilisation de mots-clés (# : hashtags), un au moins (de géolocalisation) par message : #Lorraine. En modulant la taille des messages (maximum 140 caractères par tweet) en fonction de leur contenu : 80 caractères pour un message destiné à être relayé et commenté, 120 caractères s’il peut juste être relayé.

Mais jusqu’à présent, la question du choix du compte à utiliser pour la diffusion d’une information sur Twitter n’avait pas été tranchée.

Diffusion initiale par le compte personnel d’un journaliste puis reprise (=RT) par le compte de la rédaction, ou le contraire ?

Les deux ont leur intérêt, en fonction du contenu du message et de l’identité de celui qui le délivre. Mais qui France 3 Lorraine doit-il mettre en avant sur Twitter ? Ses journalistes dans leur individualité ou la rédaction comme un tout. Etant simple journaliste au sein de la rédaction, j’avais sur ce point atteint une limite. Sans légitimité hiérarchique, pas de possibilité de faire plus que suggérer -voire promouvoir- l’une des deux options.

Fraichement arrivé, avec une déjà longue pratique du web et de Twitter (@manudeshayes), Emmanuel Deshayes, notre nouveau rédacteur en chef a tranché. Et il a fait le choix du personnal branding.

En dehors des messages d’informations rédigés sur Facebook dont chacun génère un tweet que tout journaliste de la rédaction peut relayer s’il le souhaite auprès de ses abonnés, c’est à chaque journaliste de diffuser, sous son compte propre (un compte professionnel de préférence) les informations pertinentes et vérifiées dont il dispose et pour lesquelles il est précisément suivi par une partie (voire la majorité) de ses abonnés. Les tweets les plus importants seront alors relayés par @F3Lorraine, compte dont seule une poignée de journalistes désignés auront l’accès.

Quelques exemples.

Un journaliste sportif couvre un match, connait le nom de l’arbitre, constate qu’untel est remplacé ou expulsé dans le cours de la rencontre. Autant de tweets qu’il peut rédiger sur compte Twitter pro. Les internautes s’habituant à suivre ce compte Twitter de notre journaliste sportif afin de vivre les temps forts de ces rencontres.

Mais @F3Lorraine ne retwetera que le score à la mi-temps et à l’issue de la rencontre.

Même chose pour les journalistes chargés de la rubrique culturelle, politique ou européenne.  Chacun fait vivre sur Twitter sa spécialité et est suivi pour cela. Le fait que @F3Lorraine relaye par un RT certains de leurs tweets valorisent ceux-ci tout autant que les journalistes eux-mêmes, apportant une dimension supplémentaire, celle de la validation éditoriale.

La décision est prise, il s’agit désormais de la mettre en pratique puis d’en tirer les enseignements pour, à terme, ajuster au mieux ce choix éditorial, qui reste pour l’instant de l’ordre de l’expérimentation.

Mais qui pourrait fort bien dans quelques mois devenir la règle à suivre.

Jean-Christophe Dupuis-Rémond / Rédaction Web France 3 Lorraine

Billet rédigé initialement sur mon blog pro Numelog

24 Fév

Régions.news #24 – Edition du vendredi 24 février 2012

La Direction de l’Information Régionale publie cette newsletter hebdomadaire en utilisant tous les espaces collaboratifs que nous fournit l’Internet pour engager, échanger et partager toutes les informations, les réflexions et les apprentissages.
Pour contacter Régions.news, écrire à ftv.info@francetv.fr

Rédaction et conception : Patrick Damien

Suivez l’information régionale au quotidien sur :


@regionsFTV

Regions FTV

Blog Régions.news
Salon de l’agriculture du 25 février au 4 mars 2012 : Edition spéciale.

France3.fr sera présente au Salon de l’Agriculture du 25 février au 4 mars 2012 sur son Blog partagé entre streaming live, info en temps réel, vidéos, diaporamas photos et  chroniques,  sa page FB « A nos campagnes » et #siafrancetv hashtag sur Twitter.
Régions.news sillonnera les allées du Salon et naviguera sur les pages des sites web des régions France3.fr dans une balade numérique en trois rubriques :

– A la découverte de reportages régionaux sur le monde paysan et la gastronomie avec Tumblr
Deux reportages de France 3 Picardie

  • Le malaise des agriculteurs, publié le 18/02/2012. Le quotidien d’un couple d’éleveurs pour comprendre le monde agricole d’aujourd’hui.
  • Le suicide des agriculteurs, publié le 11/02/2012. Le suicide dans le monde agricole est un véritable tabou. Il n’existe pas de chiffres régionaux, ni même nationaux.

La Morteau : de la porcherie à l’assiette Publié le 20/02/2012 | 08:51
France 3 Franche-Comté fait découvrir la filière de la fabrication de la saucisse de Morteau dans le Haut-Doubs. Une série de 4 reportages qui nous emmène au pays de cette spécialité comtoise, couronnée il y a deux ans, avec une IGP « Indication géographique protégée ».

– Il était une fois les vaches… : Régions.news recherchera l’originalité dans les publications des régions de France3.fr.
Reportages avant Salon :

France 3 Basse-Normandie vous fait vivre dans ses éditions ce grand rendez-vous du monde agricole France 3 Midi-Pyrénées
s’exporte au SIA 2012 pour toute la durée du salon.
France 3 Poitou-Charentes
Les derniers préparatifs d’éleveurs avant le salon
France 3 Aquitaine
Quelle belle blonde !, Elle sera l’une des stars du salon.
France 3 Bretagne
Rendez-vous samedi 03 mars pour une journée spéciale depuis le Salon.
France 3 Rhône-Alpes
La Voix est libre édition spéciale en direct du salon samedi 3 mars.

– Un Salon de l’agriculture très politique ou l’étape incontournable pour tout candidat à la présidentielle. Au jour le jour  sur Elections.news#25 (du 24 février au 1er mars 2012).

Calendrier du passage des candidats :

  • Samedi 25 février : Nicolas Sarkozy,
  • Dimanche 26 février : François Bayrou,
  • Lundi 27 février : Corinne Lepage
  • Mardi 28 février, François Hollande

Vous pourrez retrouver cette balade numérique sur le blog Regions FTV à Salon de l’Agriculture 2012, une balade numérique (dès samedi 11h11)

ReVue d’actu de la semaine

Les deux journalistes Rémi Ochlik et Marie Colvin tués mercredi 22 février en Syrie à Homs dans le bombardement de leur centre de presse, auraient été délibérément visés par le régime syrien, révèle le quotidien anglais The Telegraph.
Le photographe Rémi Ochlik, originaire de Thionville, avait été primé à Lille avec le grand prix Jean-Louis Calderon. Il avait participé à Visa pour l’image en septembre à Perpignan.
Patrick Gomont, le maire de Bayeux, ville organisatrice du Prix des correspondants de guerre a exprimé dans un communiqué sa profonde tristesse après la mort de ces deux journalistes. (Source : France 3 Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Languedoc-Roussillon et Basse Normandie).

Jeudi 23 février, plus de 200 métallurgistes ont bloqué  la sortie des expéditions de l’usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) qu’ils occupent depuis le lundi 20. Objectif : faire pression avant le CCE sur la direction

Dominique Strauss-Kahn a été placé en garde à vue lundi 20 février pour « complicité de proxénétisme » et « recel d’abus de biens sociaux » dans l’affaire du Carlton. Il a été attendu par une cinquantaine de journalistes présents à l’entrée de la gendarmerie.
Dominique Strauss-Kahn est convoqué le 28 mars pour être mis en examen par les juges.
Retour en photos et vidéos : une journée de garde à vue et l’émission de France 3 Nord-Pas-de-Calais : Les couloirs du Carlton

Jojo, le plus vieux chimpanzé en captivité d’Europe, est décédé dans la nuit du 19 au 20 février à la Pépinière,  parc animalier de Nancy. Il était âgé de 60 ans et originaire de Bangui (Centrafrique) Il sera empaillé pour être exposé au Musée-Aquarium de Nancy.
A sa mort un groupe Facebook, Jojo le mythique chimpanzé de la Pépinière, a été ouvert et des milliers de fans sont venus exprimer leur tristesse.
France 3 Lorraine lui consacre son émission interactive « e-12/13 » du jeudi 23 février avec la question posée aux internautes : « fallait-il garder Jojo à Nancy ? »

Suivez les fils RSS sur l’actualité régionale à France 3, dans la presse, les blogs et les sites institutionnels : http://www.netvibes.com/france3regions#France_3

Elections.news, Présidentielle J-58

Suivez les déplacements quotidiens des candidats à la présidentielle dans les régions sur notre blog Régions.news avec les rubriques hebdomadaires Elections.news#24 (du 17 au 23 février 2012).et Elections.news#25 (du 24 février au 1er mars 2012).
Le blog Régions.news a publié sur Cover It Live deux tickers (fil d’info permanent) avec les comptes Twitter des candidats à la présidentielle et des sites présidentielle2012 des médias en ligne.

Liens de la semaine :

Guide de Web campagne à l’usage des électeurs et de leurs candidats, publié le 07/02/2012 par Regard sur le Numérique. « La campagne sur Internet pour les nuls », est-ce vraiment nécessaire ? « Oui, parce que les règles qui régissent la campagne sur Internet sont complexes, parce que la loi s’adapte, petit à petit, à l’immensité du web, et que les partis politiques testent de nouvelles formules pour séduire en ligne ».

Revue webélections :

« Fact checking »: quel impact sur l’élection? Publié le 19/02/2012 par Les Inrocks. « Pour la première fois, la campagne présidentielle est sous les feux des fact-checkers, ces journalistes vérificateurs qui étudient à la loupe les chiffres et données avancés par les candidats. Quel impact sur l’élection ? »

Elections 2012, c’est le nom de la web-émission organisée depuis mars 2011 par le Centre de formation des journalistes (CFJ) en partenariat avec YouTube, l’AFP et Twitter. Pendant une heure, un candidat à la présidentielle est interviewé par trois élèves journalistes à partir des questions choisies par les internautes. Une équipe de « vérificateurs », à quelques mètres au-dessus de l’invité, est chargée de contrôler en temps réel l’exactitude des faits et des chiffres mentionnés.

Présidentielle : ces sites qui traquent les mensonges des candidats, publié le 20/02/2012 par Maxime Bourdier, SudOuest.fr
Ce n’est pas forcément du luxe. En cette période de campagne électorale, alors que les candidats affutent leurs argumentaires, se traitent de « menteurs » et se lancent dans la bataille des chiffres, le fact-checking prend une place croissante sur le web français.

Présidentielle : les six dimensions d’une campagne « réseautée » publié le 20/02/2012 par Atlantico. « Contacts, sensibilisation, influence, mobilisation, persuasion, engagement : ce sont les mots clés des stratégies électorales qui, aux États-Unis comme en France, passeront d’une façon ou d’une autre par les réseaux électroniques ».

Présidentielle. Les déclarations décortiquées sur le Web, publié le 21/02/2012 par Le Télégramme. Les candidats à l’Elysée n’hésitent pas à contredire leurs adversaires, allant même jusqu’à se traiter de « menteurs« . Ils aiment aussi se lancer dans des batailles de chiffres. D’où la pertinence du fact checking.

Le site de la Présidentielle de FTV : http://www.francetv.fr/2012/

Sports.news : le rallye-raid Trophy avec France 3 Aquitaine

Le 4L Trophy 2012, publié le 21/02/2012 par France 3 Aquitaine. Le 4L Trophy est une course d’endurance et d’orientation réservée aux étudiants, âgés de 18 à 28 ans pour une aventure de 10 jours à travers le désert marocain. Pour cette 15ème édition, 2700 jeunes  issus de 1 460 écoles différentes sont partis le 16 février simultanément de Poitiers (Futuroscope) et  de Saint-Jean-de-Luz. Comme l’an passé, une équipe de France 3 Aquitaine avec Delphine Vialan, Bertrand Joucla-Parker et Christophe Varone suivra ce rallye-raid jusqu’au 26 février. France 3 Champagne-Ardenne s’associe aussi à ce périple des « Chamottes du désert », avec l’équipage 1057.

INFO : Red Star – Paris FC en direct sur le site de France 3 Paris-Ile-de-France vendredi 24 février à 19H50. Le match sera commenté par Jean-Philippe Lemaire. Au match aller, le Red Star s’était imposé 4-0 chez les parisiens.

Article le plus visité du jour sur régions France3.fr

Jeudi 23/02. et Mercredi 22/02. Lesménils – L’autopsie ne révèle pas de violences. Mort suspecte à Lesménils, le corps d’une mère de famille, retrouvé la veille dans un fossé de la zone artisanale de la Louvière. Plus de 11 000 pages vues en deux jours. F3 Lorraine
– Mardi 21/02Le hameau de Courbefy n’a pas trouvé preneur. Le village abandonné de 19 batiments était proposé aux enchères ce lundi 20 février à Limoges. F3 Limousin

Lundi 20/02. Le 4L Trophy 2012. Suivre avec France 3 Aquitaine la 15ème édition du 4L Trophy du 16 au 26 février 2012. F3 Aquitaine
Dimanche 19/02 et samedi 18/02. 44ème édition Tour du Haut Var-matin 2012 en direct sur france3 cotedazur.fr avec plus de 36 600 pages vues en deux jours. F3 Côte-d’Azur

Vendredi 17/02. Massacre d’Ascq : Jean-Marie Le Pen condamné. La cour d’appel a condamné jeudi à 3 mois de prison avec sursis JM Le Pen pour ses propos sur l’Occupation allemande. F3 Nord-Pas-de-Calais.

Quelques liens sauVages… :-)

Revue de liens sauvages, des liens glanés dans les champs de l’information du cyberespace que vous pouvez retrouver chaque jour sur Liens sauvages#24 pour la période du 17 au 23 février 2012 et Liens sauvages#25 du 24 au 1er mars 2012.

Heiligentsein : Koogel.fr est né, publié le 22/02/2012 par France 3 Alsace. Koogel,  moteur de recherche internet centré sur l’Alsace, lancé par un entrepreneur de la région.

« Internet est un formidable terrain d’expérimentation pour le journalisme », publié le 16/02/2012 par Collectif SpelMediapart.  Quatre questions à Sylvain Parasie, sociologue, maître de conférences à l’Université Paris-Est / Marne-la-Vallée. Tout au long de la campagne électorale, il consacre un blog aux nouveaux dispositifs journalistiques sur le site SiliconManiacs.

Omnivores numériques ! publié le 12/02/2012 par Meta-Media. Pour Eric Scherer, « Nous en sommes en train de devenir des omnivores numériques ! ». C’est l’une des conclusions de l’édifiante photographie faite par comScore de la révolution actuelle des usages des Américains. Ils s’approprient de plus en plus vite les nouveaux médias numériques en raison de l’explosion des contenus disponibles et de la connectivité croissante des terminaux.

Le site Méta-Media alimenté par Eric Scherer, édite
régulièrement des liens vagabonds : Ceux de début d’année.

Bonne semaine avec Régions.news et n’hésitez à vous rendre sur la page Facebook Régions FTV

Petit Lexique :

(1) Scoop.it est une plateforme de publication qui consiste à sélectionner, organiser et partager de l’information sans utiliser un blog.
(2) Paper.li est une application qui permet de créer un journal à partir d’une timeline, de tags ou de listes provenant de Twitter.
(3) Tumblr permet de partager sans effort du texte, des photos, des citations, des liens, de la musique et des vidéos, et ce, à partir de votre navigateur d’ordinateur comme du smartphone.
(4) Pearltrees permet à chacun d’organiser et partager ce qu’il aime dans internet suivant une logique heuristique qui fait ressortir le meilleur contenu du web. Il s’agit de créer une proposition d’organisation de contenus existants.
(5) Storify est un outil permettant d’écrire un article avec les contenus des réseaux sociaux, associant l’écrit, l’audio, la vidéo, l’image. Plusieurs médias affirment que Storify sera l’avenir du webjournalisme.
(6) Cover It Live est un service web permettant d’assurer la diffusion d’information en temps réel. Il s’intègre sans difficulté dans une page de n’importe quel site de région et les internautes peuvent y avoir accès librement.
(7) Twitter est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages de 140 caractères (tweets).


Pour se désabonner écrire à ftv.info@francetv.fr