08 Mai

Un séisme de magnitude 3,8 s’est produit à quelques kilomètres de Lourdes

®Bureau Central Sismologique Français

®Bureau Central Sismologique Français

Vers 4h du matin, un séisme d’une magnitude de 3,8 s’est fait ressentir cette nuit dans les Pyrénées. Son épicentre se trouvait à 4km de la ville de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées. Il s’agit d’un tremblement de terre modéré comme il s’en produit fréquemment sur la chaîne des Pyrénées.

Le Bureau Central Sismologique Français confirme l’épisode dont la magnitude a été évaluée à 3,8 d’intensité sur l’échelle de Richter dans la nuit de dimanche à lundi à 4h du matin.

La secousse a pu être ressentie par les habitants de Lourdes ou d’Argeles Gazost qui ne se trouvent qu’à 11km de l’épicentre.

Les 5 séismes les plus forts situés à moins de 100km  
 (Source DASE, Recherche depuis 1970)
 

29/02/1980  Magnitude = 5.8
17/11/2006  Magnitude = 5.4
 04/10/1999  Magnitude = 5.1
 06/01/1982  Magnitude = 5.0
 06/01/1989  Magnitude = 4.9

27 Avr

Hautes-Pyrénées : la terre a une nouvelle fois tremblé dans les Pyrénées

©CEA

©CEA

Un tremblement de terre de magnitude 3, 7 a été enregistré à 17 h12 mercredi par le réseau de surveillance des séismes. L’épicentre était situé à proximité du Pic du Midi de Bigorre dans les hautes-Pyrénées, près de Bagnères de Bigorre. La secousse a été ressentie par les habitants des vallées environnantes.

Mercredi 26 avril à 17h12, la terre a une nouvelle fois tremblé dans les Hautes-Pyrénées. Une secousse de force 3,7 sur l’échelle de Richer dont l’épicentre se situait, à proximité du Pic du Midi de Bigorre. Elle a été ressentie par les habitants des vallées alentours à Bagnères de Bigorre (4km de l’épicentre) à Lourdes  et à Tarbes.

Les Pyrénées sont situées en zone sismique. Les petits tremblements de terre y sont fréquents.

Le dernier séisme qui s’est produit dans ce secteur de la chaîne remonte au 31 mars 2017 avec un événement de magnitude 2.8.

Les 5 Séismes les plus forts à moins de 100km
(Source DASE, Recherche depuis 1970)
29/02/1980 Magnitude = 5.8
17/11/2006 Magnitude = 5.4
04/10/1999 Magnitude = 5.1
06/01/1982 Magnitude = 5.0
06/01/1989 Magnitude = 4.9

15 Fév

Léger tremblement de terre dans les Hautes-Pyrénées

©Capture image CEA

©Capture image CEA

Ce mercredi matin à 5h08, la terre a tremblé dans les Hautes-Pyrénées. Avec une magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter, il s’agit d’un petit tremblement dont l’épicentre se trouve à Saint-Pé de Bigorre à quelques kilomètres d’Argelès Gazost et de Lourdes.

Les Pyrénées ont été légèrement secouées ce mercredi matin par un petit tremblement de terre. La secousse a été ressentie dans les environs de Tarbes, Lourdes et Argelès Gazost. Aucun dégât n’est à déplorer. La chaîne se situe sur une zone sismique faiblement active où de petits tremblements de terre se produisent fréquemment.

Le dernier séisme qui s’est produit dans le secteur date du 31 décembre 2016 avec une magnitude de 2,2.

Les 5 séismes les plus forts à moins de 100km

(Source DASE, Recherche depuis 1970)

  •  29/02/1980 Magnitude = 5.8
  •  17/11/2006 Magnitude = 5.4
  •  04/10/1999 Magnitude = 5.1
  •  06/01/1982 Magnitude = 5.0
  •  06/01/1989 Magnitude = 4.9

 

07 Juil

La terre a tremblé trois fois dans les Hautes-Pyrénées en moins de 24h

©Capture RéNaSS

©Capture RéNaSS

Un séisme de magnitude  2,8 sur l’échelle de richter s’est produit dans les Hautes-Pyrénées ce matin aux alentours de 4 heures. En moins de 24h, la terre a tremblé 3 fois dans les Hautes-Pyrénées. L’événement le plus fort évalué à 3,3 sur l’échelle de Richter s’est produit mercredi dernier dans l’après-midi.

Dans la nuit de mercredi à jeudi vers 4 heures du matin, un léger séisme a eu lieu. Le dernier de la série des 3 événements sismiques recensés à cette heure. Précédemment mercredi 6 juin à 19h26, la terre a de nouveau tremblé une deuxième fois. La force du phénomène a été évaluée à 1,8 sur l’échelle de richter. Quelques heures auparavant, un phénomène sismique modéré côté à 3,3 sur l’échelle de la force qui compte 9 stades, s’était produit  mercredi après-midi dans les Pyrénées-Atlantiques vers 16h30. Son épicentre se situait à 6km de Pau.

Trois petits séismes se sont donc produits dans les Hautes-Pyrénées entre mercredi et ce jeudi. Les deux derniers étant des répliques du premier, également le plus intense. Aucun dégâts n’a été recensé.

Les Pyrénées sont situés sur une zone sismique,  la chaîne est donc fréquemment secouée par des tremblements de terre modérés.

17 Mai

Encore un tremblement de terre dans les Pyrénées

©CSEM

©CSEM

Tôt ce mardi matin aux alentours de 4h, un tremblement de terre de magnitude 3,2 s’est produit dans les Pyrénées Béarnaises près d’Oloron Sainte-Marie. La ville la plus proche de l’épicentre est Lucq-de-Béarn (6km). Il s’agit du troisième tremblement de terre en moins d’un semaine qui se produit dans les Pyrénées.

Le tremblement de terre de ce mardi matin arrive 6 jours après un premier séisme de magnitude 4,2 sur l’échelle de Richter près d’Oloron Sainte-Marie. Cette fois, le séisme a été un peu moins fort. Sa magnitude a été établie à 3,2. Son épicentre est éloigné de 29km de Pau.  Il s’agit donc du troisième séisme de magnitude supérieure à 3 qui a eu lieu dans les Pyrénées en moins de 7 jours, car le mercredi 11 mai, deux secousses ont été enregistrées à quelques heures d’intervalles.

A 12h56, ce mardi 17 mai, la terre a de nouveau tremblé. La force de la secousse correspond à la valeur 3 sur l’échelle de Richter. L’épicentre se situe à 8 km d’Arette et à 27 km de Pau dans les Pyrénées-Atlantiques. Il s’agit probablement d’une réplique.

Il s’agit de séismes qualifiés de « mineurs » qui sont parfois ressentis par la population localement. Aucun dégât matériel ou humain n’a été signalé à cette heure.

11 Mai

VIDEOS : chutes de neige tardives dans les Pyrénées

Capture d'écran

Capture d’écran

Les Saints de glace, portent bien leur nom. Chaque année, ils marquent une période de froid au milieu du printemps. C’est vérifié ! La preuve sur ces images dans les Pyrénées espagnoles, où la neige tombe à gros flocons. Les pistes de la station aragonaise Formigal Panticosa sont à nouveau toutes blanches.

La neige a de nouveau repoudré les sommets. Ce matin, une avalanche s’est produite dans le cirque de Gavarnie au moment du séisme qui a touché les Hautes-Pyrénées vers 14h20. Le haut du cirque est saupoudré de neige fraîche.

Le début du printemps est particulièrement frais. En haute montagne, les précipitations ont souvent donné quelques centimètres de neige fraîche qui ont disparu aux premiers rayons de soleil.

Les Saints de glace débutent ce mercredi 11 mai avec la Saint Mamert, puis suivent la Saint Pancrace, le 12 mai, et la Saint Servais, le 13 mai. Ces Saints ont été remplacés sur le calendrier par Sainte Estelle, Saint Achille et Sainte Rolande.

La Terre a tremblé deux fois ce mercredi dans les Pyrénées

©France séisme

©France séisme

En fin de matinée, ce mercredi, à 12h45, un séisme de magnitude 4.2 sur l’échelle de Richter a été relevé près d’Oloron Sainte Marie dans les Pyrénées-Atlantiques. A 14h20, un autre séisme légèrement plus faible de magnitude 3.6 s’est produit près de Bagnères de Bigorre. A cette heure, il n’y a pas de victimes, ni de dégâts connus.

Ces deux tremblements de terre ont généré des secousses qui ont été ressenties à plusieurs dizaines de kilomètres alentours entre Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Atlantiques. Il n’y a pas de dégâts constatés à cette heure. Il faut rappeler que les Pyrénées sont situés sur une zone sismique. Ces territoires sont souvent touchés par des secousses sismiques d’intensité modérée ou faible parfois accompagnées de répliques. Le dernier recensé avait eu lieu, le 25 avril 2016, dans la même zone des Pyrénées-Atlantiques entre Pau et Oloron Saint Marie. Sa magnitude était de 4 sur l’échelle de Richter.

Les témoignages des habitants :
A Hèche (16 km de l’épicentre)

J’étais debout au rez de chaussée d’une grange ancienne.
J’ai entendu le roulement puis des vibrations et j’ai entendu des craquement du solivage. Le chien qui était avec moi est immédiatement sorti de la grange.

A Arreau, 26 km de l’épicentre, un habitant parle de grosses vibrations pendant environ 2 secondes.

 

14 Avr

Petit tremblement de terre dans les Pyrénées-Atlantiques

Ce mardi matin aux alentours de 6h25, la terre a tremblé dans les Pyrénées. L’épicentre du séisme d’intensité à 3,8 sur l’échelle de richter s’est produit à 2km d’Oloron Sainte-Marie dans les Pyrénées-Atlantiques.

©CEA

©CEA

Dans les Pyrénées, il se produit plusieurs fois par an de petits tremblements de terre, la plupart sans conséquence matérielle et humaine. Il est convenu de dire qu’un séisme est ressenti par la population locale au delà de l’intensité 4. L’activité sismique sur les Pyrénées est constante. La géothermie utilisée depuis toujours sous la forme de thermes fait partie de l’identité des Pyrénées. Les secousses n’en sont qu’une des manifestations.

Dans cette zone de la chaîne le dernier séisme enregistré remonte au 13 mars 2015. Sa magnitude avait été évalué à 2. Toujours selon le Centre d’étude antisismique, les 5 derniers séismes d’importances relevés à moins de 100km remontent au :

  • 29/02/1980 20h40m48s Magnitude = 5.8
  • 17/11/2006 18h19m50s Magnitude = 5.4
  • 18/09/2004 12h52m18s Magnitude = 5.2
  • 06/01/1982 16h32m49s Magnitude = 5.0
  • 06/01/1989 19h33m08s Magnitude = 4.9