19 Avr

Fréquentation à la hausse pour les 4 stations de ski gérées par Altiservice

Les pistes de Saint-Lary ©Facebook Saint-Lary

Les pistes de Saint-Lary
©Facebook Saint-Lary

La saison de ski est désormais achevée pour Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000, Guzet et Artouste (quatre domaines gérées par Altiservice). Malgré un début de saison inquiétant faute du manque de neige, les 4 domaines ont su tirer leur épingle du jeu et affichent des courbes de fréquentation ascendantes.

Ce n’était pas gagné !  Avec un début de saison tardif, le créneau pour réaliser le chiffre d’affaires a été considérablement raccourci pour les stations de ski des Pyrénées. Heureusement, la neige est tombée en quantité pour les vacances d’hiver, juste à temps pour satisfaire les skieurs. C’est la réussite de toute une saison qui est en jeu. Sur une période de 4 semaines, Altiservice enregistre une hausse de fréquentation de 13.4% soit 1,1 million de journées skieurs pour chiffre d’affaires de 28 millions d’euros.

Bilan par station

  • Saint-Lary enregistre des résultats équivalents à ceux de la saison passée. A noter une belle progressions de 11,3% de fréquentation pour les seules vacances d’hiver
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 enregistre un chiffre d’affaires record de 11,5 millions d’euros
  • Guzet : saison en hausse de 10% de fréquentation pour l’ariégeoise avec un chiffres d’affaires qui bondit de 16%
  • Artouste : 28,5% de chiffres d’affaires en plus. Expliqué notamment grâce à l’exploitation  de la nouvelle télécabine de la Sagette

08 Mar

Portrait de femme : elle élève des moutons et conduit un téléphérique

Céline Dedieu au contrôle des machines du téléphérique de Siant-Lary ©France 3 Occitanie

Céline Dedieu au contrôle des machines du téléphérique de Siant-Lary
©France 3 Occitanie

Céline Dedieu vit en vallée d’Aure et comme beaucoup elle cumule deux métiers. Mais deux métiers qui sont  traditionnellement réservés aux hommes. Elle gère son élevage de brebis et  pendant la saison hivernale conduit le téléphérique de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées).

Le 8 mars marque la journée de la lutte des femmes pour leurs droits avec l’éternel combat pour les femmes de s’épanouir dans des métiers traditionnellement réservé aux hommes. Pour Céline Dedieu, les journées sont très chargées dans tous les sens du terme. Elle n’a que quelques minutes le matin pour nourrir son troupeau de 70 brebis. Elle combine un autre métier, lui aussi, plutôt masculin, elle contrôle les installations techniques du téléphérique de Saint-Lary et le va-et-vient des cabines toute la journée pendant 5 mois de l’année.
Céline est fière d’être la seule femme en France à être conductrice de téléphérique.

Nous l’avons suivi dans sa journée marathon :

La station de ski de Saint-Lary compte un quart de femmes salariées.

02 Mar

La descente aux flambeaux des moniteurs de l’ESF à Saint-Lary filmée dans haut

Capture vidéo

Capture vidéo

Des rubans de lumières en mouvements, des dizaines de points lumineux, la descente aux flambeaux des moniteurs de l’ESF de Saint-Lary réalisée le 15 février et filmée par un drone offre un joli spectacle.

Comme chaque année les moniteurs de l’ESF de Saint-Lary ont participé au rituel festif de la descente aux flambeaux. Il s’agit d’un rituel qui fait désormais partie de l’histoire de l’école de ski française. Un spectacle gratuit de lumière pour tous ceux qui sont présents pour le voir et un moment de partage, entre les grands et les petits. Suivi d’un autre moment convivial mais cette fois que pour les grands avec la dégustation de vin chaud.

21 Fév

Le Snooc débarque à Saint-Lary

©Snooc

©Snooc

Envie de glisser sans toutefois avoir les pieds sur une ou des planches. Le Snooc est une nouvelle alternative qui s’offre à tous ceux, dès 9 ans, qui veulent tester de nouvelles sensations. Saint-Lary a adopté ce nouvel engin glissant. Une nouvelle expérience à tester.

Dévaler les pentes, c’est ce que propose le Snooc. Confortablement installée sur un siège munis d’amortisseurs, on se lance dans la pente avec un seul objectif : maîtriser sa trajectoire. Pour tourner, il suffit de faire pivoter le haut de son torse, pour s’arrêter effectuer un petit dérapage. Pas de connaissances techniques particulières, le Snooc s’adresse donc à un large public. De 9 ans à…

Pas besoin non plus de matériel particulier. Les vêtements de ski et les chaussures de marche ou d’après-ski suffisent.

Le tuto des bonnes pratiques

Deux sessions au départ du télésiège de l’Adet sont proposés chaque jour de 16h à 17h et de 17h à 18h.

Expérience Snooc

Une invention française

Le Snooc a été inventé par un jeune savoyard en s’inspirant du Parte, une luge en bois composée d’un seul patin. L’objectif étant de recréer pour les randonneurs un équipement compact, confortable, maniable et léger. Il a fallu 7 ans de travail pour développer l’engin dans sa version actuelle. Il est fabriqué en France et assemblé à Chambéry.

 

27 Jan

La station de ski de Saint-Lary vue dans haut

Capture écran

Capture écran

Une belle vidéo qui permet de se rendre compte de l’étendue du domaine skiable de Saint-Lary, de sa situation privilégiée dans la vallée d’Aure, dans les Hautes-Pyrénées. Depuis les pistes au panorama grandiose on peut admirer la beauté sauvage des plus hauts sommets comme le Tramezaïgues, le mont d’Aret ou encore le Néouvielle.

Découverte aérienne du domaine skiable de la station dans les secteurs de Pla d’Adet et d’Espiaube :

2017 Saint Lary VDCiel janvier from Nicolas BONNEAU on Vimeo.

 

17 Jan

La station de ski de Saint-Lary bien organisée pour gérer l’importante quantité de neige

©France 3 Midi-Pyrénées

©France 3 Midi-Pyrénées

A Saint-Lary, comme partout dans les Pyrénées, la neige est tombée en quantité en quelques jours à peine. C’est bien entendu une bonne nouvelle pour la station. Mais cela implique la mise en oeuvre d’un gros travail de sécurisation des pistes. Le risque avalanche est encore élevé. La station s’organise.

Dans les Pyrénées, il est fréquent de passer en quelques jours, d’un déficit notoire de neige, à de grosses quantités. Mais avec les importants cumuls, c’est tout un travail de sécurisation du domaine skiable qu’il faut mettre rapidement en route et qui mobilise une équipe d’artificiers. C’est la condition pour pouvoir un maximum de pistes en toute sécurité.
A Saint-Lary, les tirs déclenchement des avalanches ont débuté dès lundi et doivent se poursuivre ce mardi matin. Dans les conditions d’enneigement actuels, ils sont indispensables. En attendant, le retour du beau temps prévu mercredi, les pisteurs s’activent.

Notre équipe de Tarbes s’est rendue sur place :

15 Déc

Les stations de ski ouvrent ce week-end malgré le manque de neige

 Webcam arrivée télésiège des Bouleaux à Saint-Lary

Webcam arrivée télésiège des Bouleaux à Saint-Lary

Les grands domaines de ski des Pyrénées qui n’avaient pas encore lancé leur saison ne peuvent pas faire l’impasse des vacances de Noël. Elles ont donc pour la majorité d’entre elles décidé d’ouvrir les parties hautes de leurs domaines ce samedi. On fait  le point.

Luz Ardiden, Cauterets, Piau Engaly, Les Angles, Font-Romeu, La Pierre Saint-Martin, Gavarnie, Porté Puymorens, le Pic du Midi déjà lancées dans la saison 2016/2017 restent ouvertes.

Celles qui prévoyaient d’ouvrir les 16 et 17 décembre, pour les vacances de Noël, confirment dans des conditions limitées car l’enneigement reste insuffisant en pied de pistes pour l’ensemble des domaines.

Dans les Hautes-Pyrénées :

Le Grand Tourmalet propose de skier du côté de La Mongie seulement  avec 7 remontées mécaniques seront ouvertes sur la Mongie (Espace débutant – Secteur Pourteilh – Espade). Sur Barèges, à partir de ce samedi 17 décembre, le Télésiège Tournaboup sera en accès libre pour les piétons. L’inauguration des pistes de La Piquette et des Sapins, prévue ce samedi 17 décembre, est reportée au 14 janvier.

A Saint-Lary, seul les secteurs Espiaube et du Vallon seront ouverts au public.

Il sera possible de skier à Peyragudes sur les pistes situées entre 1 800 et 2 400 m sur les deux versants dans les secteurs de Serre Doumenge, des Aigles et de la Flamme. La station proposera également deux jardins d’enfants (tapis débutant aux Agudes et jardin d’enfant à Peyresourde) et une piste débutant.

En Ariège :

On pourra skier à Ax 3 Domaines dans l’Ariège sur le secteur du Saquet  deux pistes vertes (pistes Saquet et bas Ronde des Marmottes) ainsi que 4 remontées mécaniques (Télécabine Ax-Bonascre, Télécabine Saquet, Téléski Col, et Télésiège Ours-côté retour Bonascre).

Les Monts d’Olmes, Ascou Pailhères et Guzet reportent leur ouverture sans annoncer de dates. Pas de neige en vue dans les jours qui viennent.

Dans les Pyrénées-Atlantiques :

Gourette ouvre les deux parties hautes du domaine (secteurs du Cotch et de Pene Medaa) situées entre 1 900 et 2 450 m d’altitude. Une offre de ski d’altitude réservée aux skieurs intermédiaires et confirmés. Artouste repousse son ouverture une fois de plus.

Les skieurs sont attendus dès ce vendredi et pour les deux semaines des vacances scolaires. Ils pourront skier sur une neige souvent artificielle et compacte.

En Haute-Garonne :

Superbagnères n’ouvrira pas. Les pistes en herbe sont proposées aux VTTistes.

25 Oct

Hautes-Pyrénées : une campagne pour encourager la rénovation du parc locatif à Saint-Lary

Saint-Lary, en vallée d'Aure ©France 3 Midi-Pyrénées

Saint-Lary, en vallée d’Aure
©France 3 Midi-Pyrénées

Sur les 25 000 couchages que compte Saint-Lary moins de 10 000 sont loués 4 semaines par an. Des lits froids qui constituent un manque à gagner pour les propriétaires et aussi pour l’économie du village. L’office du tourisme a donc lancé une campagne d’information afin d’inciter à la rénovation du parc.

Une grande majorité du parc locatif de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées) a été construite dans les années 60. Les appartements vieillots n’attirent plus les locataires qui cherchent pour leurs vacances des appartements propres, confortables et équipés de neuf. Afin de relancer, l’intérêt des vacanciers pour la destination Saint-Lary, été comme hiver, l’office du tourisme tente de sensibiliser les propriétaires d’appartements à rénover leur bien.

Une action gagnant- gagnant. Le propriétaire  louera plus et mieux son bien et  les commerçants du village de Saint-Lary bénéficieront des retombées économiques liées à l’afflux de touristes.

Le reportage de Youshaa Assenjee et Marc Lasbarrères


Sain-Lary lance une campagne de rénovation de son parc locatif

31 Mar

S’adapter : une nécessité pour l’économie du ski dans les Pyrénées

Domaine skiable de Saint-Lary ©Maison de la montagne

Domaine skiable de Saint-Lary
©Maison de la montagne

Face aux aléas climatiques et à une concurrence de plus en plus forte, les stations des Pyrénées réalisent des investissements importants, tout en gardant l’authenticité si prisée des touristes. Un enjeu bien compris à Saint-Lary, dans les Hautes-Pyrénées.

Le secteur du ski vit une période difficile. L’incertitude climatique, la concurrence française et étrangère ne facilitent pas la tâche des gestionnaires de stations. Pour conserver les skieurs et en attirer d’autres, il faut sans arrêt innover, proposer de nouveaux services et être en capacité de répondre aux exigences de plus en plus fortes de la clientèle. Tout cela avec le double défi de ne pas dénaturer les paysages et de garder l’âme des Pyrénées.

A Saint-Lary Soulan, et sa station, les professionnels du tourisme ont bien compris les enjeux. Des remontées mécaniques, aux logements et aux loisirs associés au ski, tout est mis en oeuvre pour réussir la mutation. De sa réussite dépendent de nombreux emplois associés ou dérivés de l’activité du ski. C’est l’avenir qui se joue.

Voici le reportage de Stéphanie Bousquet et Jean-Yves Bascands:


L’économie du ski dans les Pyrénées : exemple à Saint-Lary

03 Déc

Ouverture en cascade des stations de ski ce week-end dans les Pyrénées

Grand Tourmalet, le 30 novembre ©Grand Tourmalet

Grand Tourmalet, le 30 novembre
©Grand Tourmalet

Les domaines de ski seront nombreux à ouvrir les pistes au public ce week-end pour lancer le début de leur saison de ski. Les stations peu nombreuses qui avaient pris une semaine d’avance seront rattrapées par Le Grand Tourmalet, Luz Ardiden, Peyragudes, Piau Engaly, Saint-Lary et Superbagnègnes pour le ski de piste et le plateau de Beille pour le ski de fond.

Ce week-end (4-5 et 6 décembre) s’ouvre officiellement la saison de ski 2015-2016 dans les Pyrénées. Si quelques stations, Cauterets, Ax 3 domaines, Porté-Puymorens et les Angles ont profité des chutes de neige pour proposer une ouverture partielle de leurs pistes le week-end dernier, dès ce vendredi ce sera le tour de Piau Engaly (65). Samedi, place au Grand Tourmalet (65) (regroupant La Mongie et Barèges), Luz Ardiden (65) qui avait du au dernier moment reporter son ouverture en raison des mauvaises conditions météo, Peyragudes (31-65), Saint-Lary (65), Superbagnères (65) et La Pierre Saint-Martin (64), Font-Romeu Pyrénées 2000 (66) et Puyvalador (66).

Côté ski de fond, le plateau de Beille (09) est prêt à accueillir les skieurs et les randonneurs en raquette. Enfants et parents sont également attendus pour tester les descentes en luge.

Beille le 30 novembre 2015©Beille-Chioula

Beille le 30 novembre 2015©Beille-Chioula

Gourette se voit contraint de reporter au 12 décembre en raison d’un enneigement insuffisant.

Utilisez les webcam pour évaluer météo et conditions d’enneigement avant de vous décider.