12 Sep

L’ international free ride festival déménage à Tarbes

Capture écran vidéo teaser

Capture écran vidéo teaser

Le festival international du film free ride quitte Cauterets. Pour sa 13ème édition l’événement s’installe à Tarbes du 3 au 5 novembre. Un changement de lieu pour faire rayonner les Pyrénées en tant que destination free ride autour d’un programme de films toujours aussi spectaculaires.

Le Parc des Expositions de Tarbes accueillera pour la première fois la 13ème édition de l’International Freeride Film Festival. La ville de Tarbes prend relais de Cauterets où se sont tenues les précédentes éditions. En quittant la montagne, les organisateurs du festival espèrent faire connaître et découvrir le ski free ride à un public initié ou non plus nombreux. Et aussi donner plus de visibilité aux productions européennes.

Voici le teaser

Teaser-FIFR2017 from Bruno Delaye Production on Vimeo.

06 Mar

Ski free ride : la face nord du Céciré, la vidéo de l’impressionnante descente

Capture écran

Capture écran

Congère, pente à 45°, grosse poudreuse, la face nord du pic du Céciré est un terrain engagé pour les amateurs de sensations fortes et de ski free ride. Alexis Righetti accompagné de Claire Arola ont réussi le défi. Des images impressionnantes.

Il faut plus que la face nord du Pic du Céciré qui domine le domaine skiable de Luchon- Superbagnères pour arrêter Alexis Righetti. Le 28 février dernier, accompagné de Claire Arola, rideuse pour son plaisir, ils se sont engagés dans la pente skis aux pieds. C’est impressionnant tellement la pente est raide et étroite et en raison de la quantité de neige accumulée. On est avec eux dans la vidéo et dans un nuage de poudre.
Tous deux étaient équipés du matériel de recherche en cas d’avalanche et on comprend pourquoi.

27 Fév

Hautes-Pyrénées : les images d’une journée free ride de rêve à Piau Engaly

capture film

capture film

Tous les ingrédients étaient réunis pour passer une journée de rêve sur les planches. Père et fils ont saisi l’occasion à Piau Engaly. Descente dans 30 cm de neige toute fraîche dans un ciel qui claque de bleu. Et des images de drone pour admirer le tout d’en haut.

Quand les conditions sont idéales comme ce fut le cas le 25 février dernier. Il ne faut pas hésiter. En montagne le temps et changeant et avec la météo l’état de la neige aussi. Ceux qui aiment la poudreuse « In the pow we trust » le savent bien.
Dans un décor et une ambiance de rêve, un père et son fils en profitent pour entamer ce trésor de légèreté das des descentes fabuleuses que l’on suit en images aériennes.
A voir sans modération :

31 Jan

Vidéo : une journée de ski free ride paradisiaque à Guzet

capture écran

capture écran

C’était le 18 janvier 2017. Une journée aux conditions parfaites pour pratiquer le ski free ride. Ciel impeccablement bleu, neige poudreuse à foison, le domaine de la station ariégeoise de Guzet, ses alentours, ses crêtes, ses forêts, un terrain de jeu varié pour pratiquer le ski en toute liberté.

Ils ne sont pas si nombreux les jours de l’hiver où les conditions pour pratiquer le ski sont optimales. Le 18 janvier dernier c’était incontestablement le cas. La vidéo publiée par Flo P est un festival de beaux paysages blanchis, d’image de glisse sportives et parfois acrobatiques.

Ça fait du bien au moral et on vous le montre :

26 Jan

[Vidéo] Vivez la descente free ride de la face nord du Pic du Midi

Capture écran

Capture écran

Cet itinéraire sur la face nord du Pic du midi  est spectaculaire. Le 21 janvier, les conditions étaient réunies pour se lancer dans la descente en free ride depuis le sommet du Pic du Midi de Bigorre. La pente est raide est la session est belle.

Par ailleurs, l’espace free ride du Pic du Midi est reconnu comme l’étant l’un des plus beaux sites au monde. Celui ci comporte deux itinéraires principaux de haute montagne (départ à 2877m), non balisés, non damés et non surveillés :

  • Versant La Mongie jusqu’à Artigues-Campan, l’itinéraire « la Coume du Pic » avec son dénivelé de 1 700 m pour 10 km de descente.
  • Versant Barèges jusqu’au Télésiège du Tourmalet, les forfaits Pic du Midi incluent le retour vers La Mongie par cette remontée mécanique.

Une bonne connaissance de la haute montagne est nécessaire, ainsi que l’utilisation d’un matériel adapté est indispensable.

12 Oct

La vidéo incroyable d’un run VTT très technique dans les Hautes-Pyrénées

Capture film Perfect Edge

Capture film Perfect Edge

Si vous ne connaissez pas le vélo piolet, ce petit film, vous montrera en quoi consiste la technique. Car quand la pente est trop raide, il faut trouver la technique pour avancer. Quant à la descente, elle vaut également le détour. Entre passages techniques et chutes, on frissonne à chaque image au cours de ce run en VTT dans les Hautes-Pyrénées.

Les deux riders Alexis Righetti et Raphi Rider proposent un petit film d’un run freeride en VTT qu’ils ont réalisé un jour de grand beau temps sur les cimes des Hautes-Pyrénées. Des images vidéo étonnantes qui nous emmènent loin dans la pratique du vélo tout terrain en haute montagne, loin des routes forestières, des pistes de stations de ski ou des sentiers aménagés. Là il s’agit d’une session freeride, en haute montagne. La performance est impressionnante : 9 h non stop, 1300 m de dénivelé, altitude max : 2700 m, 4 km sur arête, 100 m d’escalade obligatoire. Les paysages également.

Admirez sans compter :

Alexis Righetti propose sur sa chaîne youtube d’autres vidéos de ses runs, tous très engagés et sportifs.

20 Mai

Vers des skis plus légers pour des pratiques plus libres

Ski de randonnée ©MaxPPP

Ski de randonnée©MaxPPP

Quand la saison d’hiver est terminée, les fabricants de ski ne chôment pas: ils réfléchissent aux skis de demain, toujours plus légers pour répondre à l’explosion des nouvelles pratiques de glisse que sont la randonnée, le freeride ou le ski-alpinisme.

Sur un marché global en baisse de 5%, où se vendent un peu moins de 5 millions de paires de skis dans le monde chaque année, « le créneau de la randonnée et du freeride est lui en constante progression« , explique David Bouvier, directeur du marketing de Rossignol, l’un des leaders du marché français avec Salomon.
Grâce à sa marque Dynastar, présente sur ce segment « depuis 40 ans, nos chiffres de vente dans le secteur randonnée connaissent une croissance à deux chiffres », ajoute M. Bouvier.
Essoufflement de la pratique traditionnelle en station, recherche de plus de liberté sur des espaces vierges, amélioration et allègement du matériel: autant de raisons qui expliquent le fort développement du ski de randonnée, mais aussi du ski-alpinisme ou encore du freeride, des pratiques qui demandent cependant une bonne connaissance de la montagne, face aux risques naturels.
Plus larges que les skis traditionnels, pour offrir une glisse aisée dans la poudreuse, ces skis sont surtout beaucoup plus légers, grâce à l’utilisation de noyaux en balsa, comme chez le suisse Stöckli, ou en mousses innovantes comme le roicell ou le divinycell, pour le ski de randonnée +Mythic+ de Dynastar. Le suisse Movement collabore de son côté avec le fabricant de voiles North pour l’utilisation de carbones légers mais rigides et intègre aussi de la fibre de basalt.

Le ski alpinisme, la tendance pour l’avenir

« Nos nouvelles gammes offrent des structures ultra-light », explique Serge Baud, co-fondateur de Movement, créée en 1990 pour le freeski. « Nous avons aussi introduit de nouvelles surfaces extrêmement résistantes à l’abrasion, défiant tous les critères de poids », ajoute celui qui a fabriqué pendant 20 ans les snowboards Wild Duck avant de se lancer avec succès dans Movement, installée en banlieue de Lausanne et qui fabrique 40.000 paires de skis par an dans son usine en Tunisie.
« Pour moi, le ski alpinisme est la tendance pour l’avenir, ajoute-t-il. Cela demande des skis qui peuvent tout faire et cette pratique, phénomène nouveau, touche désormais une catégorie de gens très jeunes ».
A Chamonix, Black Crows est née en 2006 « pour le freeride, on vient de là », explique Camille Jaccoux, l’un des deux cofondateurs. Offrant des formes et un look facilement identifiables, la marque a développé des skis « dédiés au hors piste et au all-mountain », comme le modèle +freebird+ pour la randonnée.
« Techniquement il existait des produits pas mal, mais qui ne répondaient pas à 100% à nos attentes », ajoute M. Jaccoux, 41 ans, à la tête d’une PME qui vend 10.000 paires par an pour un chiffre d’affaires de 2,8 millions d’euros et se diversifie cette année dans les vêtements de ski.
Réalisant le plus gros de leurs ventes sur le marché du ski traditionnel, les grandes marques « se doivent d’être présentes sur ces nouvelles pratiques », confie Mathieu fauve, responsable de la recherche et développement chez Stöckli. Ainsi, l’entreprise, dernier survivant des historiques fabricants suisses, cartonne aux Etats-Unis avec son ski all mountain +Stormrider+.
L’objectif commun de tous ces fabricants est « d’essayer de gagner du poids tout en privilégiant la skiabilité« , explique M. Jaccoux. Une préoccupation qui se retrouve aussi dans les skis plus classiques, notamment dans des gammes désormais dédiées exclusivement aux femmes.
« On n’a pas attendu le développement du secteur de la randonnée pour s’intéresser au poids », souligne encore M. Bouvier, rappelant que le +Soul 7+ de Rossignol a été primé comme l’un des meilleurs skis de « free-randonnée ».

Reste que pour enrayer la baisse de fréquentation, les stations doivent « aussi réagir », souligne M. Bouvier. « Elles pourraient faire comme aux Etats-Unis où des pistes ou des horaires sont réservés à la randonnée. Certaines stations ouvrent aussi sans damer les pistes, juste en les sécurisant ».

 

AFP

09 Avr

Les stations de ski de La Pierre Saint-Martin et Gourette ouvertes ce week-end

©La Pierre Saint-Martin

©La Pierre Saint-Martin

Les gestionnaires des stations de Gourette et de la Pierre Saint-Martin dans les Pyrénées Atlantiques ont finalement décidé de repoussé d’une semaine la date de fermeture de la saison. Clap de fin définitif de la saison ce week-end (11 et 12 avril).

C’est toujours une bonne nouvelle pour les passionnés de glisse. Ce week-end, il sera donc possible de skier en Béarn. Deux stations ouvrent leur domaine dans des conditions d’enneigement qui n’ont rien à envier à celle du plein coeur de l’hiver.

Cerise sur le gâteau. Le beau temps devrait être de la partie pour terminer en beauté la saison. Au delà de week-end, il faudra aller dans les Pyrénées centrales et orientales pour trouver des pistes ouvertes.

VIDEO / le reportage de France 3 Aquitaine à Gourette

 

Piau Engaly et les Angles ont prévu de fermer le 19 avril en pleines vacances scolaires de la zone A et Cauterets fera la clôture de la saison dans les Pyrénées le 26 avril.

Pour les plus téméraires il restera le Pic du Midi, qui sera accessible dans son secteur free ride jusqu’au 10 mai.