14 Sep

La neige est arrivée sur la cime des plus hauts sommets des Pyrénées

Webcam Mont Perdu le 14 septembre 2016

Webcam Mont Perdu le 14 septembre 2016

Avec force roulements et tambours, en raison des orages, la neige a fait sa première apparition de la saison. Il n’est pas encore temps de mettre les pneus neige, il ne s’agit que d’un léger saupoudrage au delà de 3000 mètre d’altitude.

Ici dans les Pyrénées aragaonaises, les Posets et le Mont Perdu

A Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées, les Astazou

En vallée d’Aure

Vue du Pic du Midi, 2878m

Quelque part :

Val d’Aran, Espagne

22 Août

Le canyoning : une activité en vogue dans les Pyrénées

Canyoning Cc : Cyril Bèle

Canyoning
Cc : Cyril Bèle

Chaque jour de la période des vacances estivales les 30 guides de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées) conduisent les vacanciers français en Espagne pour s’adonner au sport nautique de montagne, le canyoning. Il suffit de passer la frontière dans les Pyrénées Aragonaises et dans la Sierra de Guara pour trouver deux spots connus dans le monde entier pour la beauté de leurs parcours.

Le canyoning, mélange d’escalade, de nage et de plongeon en milieu naturel, a le vent en poupe. En période de chaleur, dans les Pyrénées, ils sont nombreux à faire appel à l’un des 30 guides de la station de Saint-Lary pour descendre les plus beaux canyons qui se trouvent à quelques kilomètres sur le versant espagnol. Une activité qui nécessite beaucoup de matériel et une solide connaissance des techniques de rappel, de marche en eau et aussi du terrain. Les enfants et adolescents raffolent de ce sport. Descente de toboggan, saut dans les vasques et les trous d’eau… c’est mieux qu’en piscine car  le décor y est grandiose.

Thierry Sentous et Jean-Yves Bascands ont passé la frontière pour la descente du canyon d’Urdiceto en compagnie d’une famille de vacanciers encadrée par un guide :


Le canyoning, une activité sportive aquatique de montagne

13 Juil

Pyrénées espagnoles : le massif de la Maladeta a un nouveau refuge gardé

Le refuge du Cap de Llauset dans les Pyrénées Aragonaises ©Federacion aragonesa de montanismo

Le refuge du Cap de Llauset dans les Pyrénées Aragonaises
©Federacion aragonesa de montanismo

Il aura fallu attendre 6 ans avant que le nouveau refuge du massif de la Maladeta, dans la partie aragonaise des Pyrénées ne voit le jour. C’est fait. Il a ouvert ses portes aux randonneurs tout début juillet à l’entame de la saison des randonnées en altitude.

Niché à 2425m d’altitude le refuge du Cap Llauset est désormais le plus haut refuge gardé des Pyrénées Aragonaises. Il ouvre des perspectives aux randonneurs du GR11 et aussi à ceux qui veulent s’attaquer aux plus hauts sommets de la chaîne des Pyrénées dans le secteur des Monts maudits qui compte 20 pics culminant à plus de 3000m. Il rend également possible en combinaison avec celui de la Rencluse, un périple autour de l’Aneto, le plus haut sommet des Pyrénées.

Six ans de travaux ont été nécessaires pour la mise en place du module le plus important de la bâtisse. Soit 940m² qui proposent 30 places soit les 2/3 de sa capacité maximale à l’achèvement des travaux. Le coût des travaux est évalué à 2,5M d’euros. Le refuge dispose de toutes les commodités que l’on trouve habituellement en refuge et aussi plus rare de l’internet, d’une webcam, et d’un système d’évaluation météo.
Il est possible d’effectuer les réservations en ligne.

 

18 Mai

Hautes-Pyrénées : le tunnel de Bielsa fermé pour cause de travaux

Travaux du tunnel de Bielsa (65) ©France 3 Midi-Pyrénées

Travaux du tunnel de Bielsa (65)
©France 3 Midi-Pyrénées

Dans les Hautes Pyrénées, un des principaux axes vers l’Espagne est fermé depuis mardi 17 mai. Le tunnel de Bielsa-Aragnouet est en travaux. Cependant, la circulation reste possible la nuit et le week-end.

Le tunnel de Bielsa avait besoin de refaire sa chaussée. Les hivers successifs et les va-et-vient des camions ont fini par endommager les 7 km de revêtement de la route. Pour ces travaux, le tunnel est fermé à la circulation depuis le 17 mai et ne rouvrira que le 1er juin.
20 personnes sont mobilisées sur le chantier car l’objectif est de réaliser les travaux dans un délai le plus court possible afin de ne pas pénaliser les usagers.
En attendant, le passage entre la vallée d’Aure et l’Aragon reste possible tous les jours entre 19h et 8h45 du matin et les week-end.
Certains usagers se sont fait surprendre. Ils ont été obligés de patienter quelques heures.

Voici le reportage de Mathilde Laban et Jean-Yves Bascands :

Le tunnel de Bielsa fermé pour cause de travaux

12 Jan

Pitou, le bouquetin ibérique a été retrouvé mort dans les Pyrénées Espagnoles

Pitou ©Jean-Paul Crampe / PNP

Pitou
©Jean-Paul Crampe / PNP

Le Parc National des Pyrénées vient d’annoncer le décès de Pitou, un bouquetin mâle, un des spécimens venus d’Espagne et relâchés dans les Hautes-Pyrénées dans le cadre du plan de réintroduction de l’espèce dans le massif.

Agé de 10 ans, Pitou avait la bougeotte. Entre octobre 2014 et Décembre 2015, il s’est éloigné  de ses congénères pour s’établir en Espagne, en Aragon dans la vallée de Canfranc.

C’est à la mi-décembre que les signaux de son collier GPS ont alerté les agents du suivi de l’espèce. Il n’y avait plus de déplacements détectés. Les agents espagnols se sont rendus sur place pour constater le décès de l’animal. Dècès dont on ne connaît pas le cause à ce jour.

Deux décès et un disparu

C’est le bilan du plan de réintrodcution du bouquetin au dessus de Cauterets. L’animal appelé Sumo,  a trouvé la mort dans une avalanche au cours de l’hiver 2014. Quant à Chico, sa trace a été perdue depuis le printemps 2015. Compte tenu de ce dernier événement, le taux de survie du bouquetin issue de la Sierra de Guadarrama et introduite au dessus de Cauterets affiche 95% de réussite.
A ce jour, la population de bouquetins ibériques présente au Parc national des Pyrénées compte 61 individus dont 23 mâles.

Les prochaines étapes du plan bouquetin dans les Pyrénées

Les prochains lâchers auront lieu au printemps 2016. L’objectif étant d’atteindre les 200 animaux pour garantir le développement de la population. Un autre foyer de bouquetin a été crée en Ariège, dans le Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoises. Il est composé d’une cinquantaine d’individus et semble s’adapter parfaitement à son environnement. Le plan bouquetin prévoit la création d’un troisième noyau au printemps 2016 dans la vallée de Saint-Sauveur.

► Lire le dossier sur  le bouquetin des Pyrénées

17 Août

Pyrénées : retour de la neige en altitude

Comme souvent à la mi-août la neige revient sur les sommets. Ce fût le cas, dans la nuit de vendredi à samedi. Les flocons sont arrivés sur les sommets les plus hauts des Pyrénées, comme on le voit ici sur le Mont Perdu (3404m) ou encore au loin sur le Vignemale (3298m).

Cela ne présume en rien de l’arrivée de l’hiver. Il est fréquent de voir arriver les premières chutes de neige en altitude au mois d’août. 
Par ailleurs, il ne sera possible de faire du ski de piste dans les Pyrénées qu’à partir du 28 novembre (date prévisionnelle).

Lac de Gaube et Vignemale au fond le 15 août 2015 ©Cauterets

Lac de Gaube et Vignemale au fond le 15 août 2015©Cauterets

 

16 Juil

Une vidéo spectaculaire de descentes extrêmes en kayak dans les Pyrénées espagnoles

Capture écran film sbp

Capture écran film sbp

Les torrents et rivières des Pyrénées constituent un terrain de jeu engagés pour ces kayakistes de l’extrême. Eau turquoise, canyons, vasques, cascades tous les ingrédients s’y trouvent pour tester des descentes hors normes, spectaculaires et aussi….. dangereuses.
Ils n’ont pas peur de boire la tasse et nous le montrent dans une vidéo exceptionnelle tournée sur les deux versants des Pyrénées. Un film sbp productions

The Pyrenees – SBP Whitewater series EP.2 from SB Productions on Vimeo.

D’autres vidéos sont disponibles sur la chaîne Vimeo.

07 Juil

Splendide vidéo : le survol en biplace du massif de la Maladeta et des 3000 Luchonnais

Pic d'Aneto (3404m) ©Capture écran

Pic d’Aneto (3404m)©Capture écran

Installez-vous confortablement, enfilez casque et lunettes de soleil et c’est parti pour 7 minutes de vol au-dessus du toit des Pyrénées. Au cours de ce vol en biplace, vous survolerez les 3000 luchonnais, le massif de la Maladeta avec son point culminant l’Aneto, le plus haut sommet de la chaîne des Pyrénées. Un point de vue unique.

Lundi 29 juin, les conditions météo étaient optimales. Départ depuis Peyragude pour un vol avec Laurent et Freedy au-dessus de la partie la plus haute des Pyrénées. Entre France et Espagne, le massif de la Maladeta dont le point culminant est le pic Aneto (3404m)  ainsi que les 3000 Luchonnais, le pic de Spijeoles (3065m), les Gourgs Blancs (3169m).

Une petite merveille réservée dans la réalité aux amateurs de parapente ou vol en bimoteur. Là ce n’est que pur régal, on s’y croirait. Il ne manque que la caresse de l’air.
Pour vivre le voyage pleinement n’hésitez pas à mettre la vidéo en plein écran. La qualité des images le permet.