12 Oct

Le parc National des Pyrénées fête ses 50 ans, retour sur un demi-siècle au service de la nature

Cirque de Troumouse © Patrice Hauser / MAXPPP

Cirque de Troumouse
© Patrice Hauser / MAXPPP

Cette année, on fête le cinquantième anniversaire du Parc National des Pyrénées. Créé pour protéger la faune et la flore de l’activité humaine, il abrite plus de 4000 espèces animales différentes. On y trouve les plus hauts sommets des Pyrénées françaises et plus de 200 lacs d’altitude qui attirent un million de visiteurs chaque année.

Pyrénées, une chaîne en or massif 

Le bouquetin Ibérique est de retour alors qu’il avait disparu depuis le début du XXe siecle. Le Gypaete Barbu se reproduit à nouveau dans la vallée de Luz. 90 % de la flore Pyrénéenne est conservée sur les 250 000 hectares du Parc. Les objectifs premiers de préservation sont bien atteints, mais depuis 1967 perdurent les tensions entre Etat et vallées sur la gestion du Parc. Le demi-siècle du Parc National des Pyrénées reflète nos débats sur quelle place à accorder à la nature dans nos régions.

Reportage de Marc Raturat, Emmanuel Fillon et Sophie Le Beon

25 Août

Gardes et promeneurs ont célébré les 50 ans du Parc National des Pyrénées par une grande randonnée

©France 3 Occitanie

©France 3 Occitanie

Le Parc National des Pyrénées a été créé il y a juste 50 ans. Il est l’un des 10 parcs nationaux français et le troisième à voir le jour en 1967. Pour jeter cet anniversaire le parc a décidé d’organiser une grande randonnée traversant tout le parc d’ouest en est. Nous avons suivi la 4è et la plus haute de ces étapes reliant Cauterets au cirque de Gavarnie.

Les gardes-moniteurs du Parc national des Pyrénées e quelques randonneurs privilégiés ont réalisé durant cinq jours de randonnées, d’Urdos en vallée d’Aspe à Saint-Lary en Vallée d’Aure une traversée du territoire du parc à l’occasion des 50 bougies du parc. Ils sont passés de refuge en refuge avec l’idée d’élargir le rayonnement du parc, expliquer leur métier et transmettre leur passion pour la nature et ses merveilles.
A chaque étape des animations étaient organisées : des anciens gardes venus parler leurs missions, les secours en montagne..
Pour le grand public, une grande journée festive est organisée samedi 26 août à Saint-Lary Soulan avec une multitude d’animations autour de la montagne, du terroir et du sport.

Nous avons accompagné cette expérience unique :

18 Août

Pléthore d’animations à Saint-Lary pour les 50 ans du Parc National des Pyrénées

Vallée de Luz/ Gavarnie © Patrice Hauser / MAXPPP

Vallée de Luz/ Gavarnie
© Patrice Hauser / MAXPPP

Samedi 26 août, la commune de Sant-Lary va fêter en grand le cinquantenaire du Parc national des Pyrénées avec de très nombreuses animations. De la culture à la nature en passant par les produits du terroir, la faune et la flore, la découverte des paysages, l’économie durable, le pastoralisme…Une 40aine d’animations originales s’adressant à tous les publics sont prévues. Prenez date.

Afin de clôturer une longue série d’événements organisés pour les 50 bougies du Parc National des Pyrénées, une grande journée festive et gratuite est prévue pour le grand public samedi 26 août à Saint-Lary en vallée d’Aure. Une occasion unique pour faire connaissance avec l’essence même du parc, son territoire, sa faune, sa flore, les produits de son terroir en tant que zone de montagne. Mais aussi des ateliers et des jeux pour réfléchir à l’avenir, à la protection de l’environnement…

Petits et grands sont invités à tester la balade à dos d’âne ou en vélo électrique, à déguster d’un délicieux smoothie, à rencontrer les éleveurs d’ovins et de bovins, où à découvrir les animaux sauvages sous forme d’atelier, de conférences ou de film notamment le bouquetin récemment réimplanté ou le desman des Pyrénées, un petit-rat trompette endémique des Pyrénées.

Au programme également des food-trucks pour se restaurer, en plus des restaurants sur place et musique rythmée pour finir la journée en rythme avec les groupes Kolinga et Karpatt. La soirée sera animée par des scènes d’improvisation par le Trio d’Impro.

Voir ici l’ensemble du programme de la fête :

04 Juil

En 2018, le parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu va fêter ses 100 ans d’existence

Le parc est surmonté au Nord par le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3355 mètres), le Cylindre (3 327 m) et le Soum de Ramond (3260m). ©Capture vidéo

Le parc est surmonté au Nord par le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3355 mètres), le Cylindre (3 327 m) et le Soum de Ramond (3260m).
©Capture vidéo

Après l’anniversaire des 50 ans du Parc National des Pyrénées, ce sera au tour du Parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu (Espagne) de célébrer en 2018 son siècle d’existence. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997, il est l’un des plus anciens parcs d’Espagne. Retour en images sur 100 ans d’histoire.

Le Parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu se trouve dans les Pyrénées aragonaises dans le Sobrarbe. Il a été créé en 1918 par un décret royal. A son origine, il incluait la vallée d’Ordesa, mais en 1982 il a intégré la vallée de Pineta, les gorges d’’Escuaín et le Canyon d’Anisclo. Le territoire forme le grand massif calcaire du Mont-Perdu représentant une superficie totale de 15 608 hectares.
La préservation de son environnement, la diversité de ses paysages font de du parc transfrontalier avec la France, une merveille du massif des Pyrénées où glaciers, forêts de hêtres et de sapins, cascades au fond des vallées et déserts offrent des paysages montagnards extraordinaires et différents de son pendant français le cirque de Gavarnie.

Le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3355 mètres), le Cylindre (3 327 m) et le Soum de Ramond (3260m) domine la partie nord du parc. On y trouve aussi de nombreux 3000 mètres, comme le Marboré, le Taillon, le Petit et le Grand Astazou, les pics des Gabiétous, la Tour et le Casque. qui sont situés sur la crête frontière entre l’Espagne et la France, dont l’un des lieux les plus emblématiques est la brèche de Roland.

21 Juin

Le Parc National des Pyrénées fête ses 50 ans avec les enfants

Au lac de Payolle, les enfants sont sensibilisés à la protection de la nature par les gardes moniteurs du Parc National des Pyrénées. ©Régis Cothias / France 3 Occitanie

Au lac de Payolle, les enfants sont sensibilisés à la protection de la nature par les gardes moniteurs du Parc National des Pyrénées.
©Régis Cothias / France 3 Occitanie

Le Parc National des Pyrénées fête cette année un demi-siècle d’existence. Un cinquantenaire fêté durant tout l’été avec une foule d’animations : expos, rencontres mais aussi des randonnées. En point d’orgue une traversée à pied de la réserve naturelle. Ce mardi, les élèves à cet anniversaire avec des journées de découverte comme ici au Lac de Payolle, à 1.200 m d’altitude, sur les pentes du col d’Aspin.

Décrire, raconter la nature c’est le travail de David Rouanet, garde moniteur à St-Lary. Le Parc National étudie, préserve, protège les montagnes des Pyrénéees. Dans sa mission figure également le partage de ces connaissances auprès du public et notamment auprès des enfants.

Créé en mars 1967, le Parc célèbre cette année ses 50 ans.  Il s’étire sur 100 km et 6 vallées, 45.000 ha dans sa zone coeur et renferme de véritables joyaux de la nature comme le cirque de Gavarnie, les cascades du Pont d’Espagne, le Pic du Midi d’Ossau, des lacs, des fleurs uniques comme l’aster des Pyrénées, des animaux emblématiques gypaète, isard, grand tétras…

Consultez ici l’intégralité du programme des festivités :

17 Juin

Pour son anniversaire des 15 ans, le Pic du Midi voit grand

Piano au pic ©Pic du midi

Piano au pic ©Pic du midi

Cet été 2015 cela fera 15 années que le Pic du Midi accueille des visiteurs en son sommet. Depuis ses 2876m d’altitude, il est réputé pour offrir l’un des plus beaux panorama de la chaîne des Pyrénées. A l’instar du cirque de Gavarnie, il fait partie des sites remarquables de Midi-Pyrénées. En 15 années, ce sont plus de 1,5 million de visiteurs qui ont foulé la terrasse perchée du pic.

2015, n’est donc pas une année habituelle. Pour son 15ème anniversaire, ce sont de nombreuses animations qui vont ponctuer l’année. Ça démarre dès cet été avec entre autres les soirées astronomiques.

Des exploits sportifs, de la musique, des soirées astronomiques, des conférences et de la gastronomie.

  • Les membres de l’association Pyrénaline  vont tenter de battre le record de France de saut pendulaire aujourd’hui établi à 240 mètres. Il s’agira de sauter dans le vide depuis le Pic du Midi avec deux cordes dynamiques installées de façon décalée de sorte à réaliser un saut qui a la forme d’un pendule oscillant. C’est pour le 5 et 6 septembre, un spectacle que le visiteur vivra en direct depuis les terrassses du Pic.
  • Place à la musique avec le groupe BDA (Boulevard des Airs) qui lancera son 3ème album en donnant un concert de rock alternatif le dimanche 19 juillet en fin de journée.
  • Le festival Piano au Pic revient le 24 juillet avec un concert donné par Pierre Reach, Denis Pascal, Eric Lacrouts et Damien Ventula sur le thème de Schubert.
  • Le Cartel Bigourdan organise une soirée DJ set sur les terrasses du Pic du Midi le vendredi 31 juillet.
  • La fanfare Gimmick Five Syndicate et ses 15 musiciens seront au Pic du Midi le dimanche 27 septembre dans le cadre du Big Bag Festival de Bagnères de Bigorre organisé par le Cartel Bigourdan.
  • De la course à pied avec un trail de 23 kilomètres autour du Pic du Midi le samedi 1er août lors de la Trail Qu’ei Atau (Trophée Pain de Sucre).
  • Du VTT avec le 1er Raid Enduro VTT en test les 4 et 5 juillet avant la véritable course le 29 août. 30 riders affronteront la piste allant du Pic du Midi au Pic du Jer.
  • De la trottinette avec la descente du Pic du Midi à la Mongie les vendredi 7 et 14 août lors de la Mont’N’roll Trottinettes.
  • 23 soirées sont programmées au Pic du Midi avec au programme coucher du soleil, dîner à base de produits du terroir et animation astronomique.
  • Le dimanche 2 août, place à un show de Peter Oz et Victor Zatko avec 1h30 de spectacle de magie rapprochée.
  • Le mercredi 5 août, soirée exclusivement réservée aux enfants avec animations et diner spécifique pour eux et un départ/retour en bus depuis Lourdes afin d’éviter aux parents de faire l’aller retour.
  • Le samedi 12 septembre, le coureur de trail Dawa Dachhiri Sherpa et l’association « Parrains et Marraines pour le Népal » proposent une conférence sur le Népal. Un repas népalais sera réalisé à cette occasion. Sur l’ensemble des rentrées randonneurs de cet été, 2 € par personne seront reversés à l ‘association.
  • Le week-end du 19 et 20 septembre, dans le cadre des Journées du Patrimoine, randonnée depuis Artigues à vivre comme les porteurs du Pic avec un guide qui expliquera l’histoire du Pic du Midi, présence au sommet des chanteurs montagnards Eths Bandolets.
  • Du 7 au 11 octobre, dans le cadre de la Fête de la Science, des ateliers pédagogiques seront organisés avec des animations scientifiques autour de la Réserve Internationale de Ciel Etoilé, de la fonte des neiges… avec la participation de Futura Sciences.
  • Le vendredi 11 septembre, le célèbre pâtissier français Philippe Urraca officiera aux côtés du Chef du Pic du Midi Marc Berger. Ils concocteront un buffet à base de profiteroles salées et sucrées.
  • Du 12 au 18 septembre, le restaurant proposera des menus propres à la Semaine du Goût plus une soirée dédiée à la gastronomie française avec la présence de grands Chefs du département.

Le Pic du Midi, une affaire qui marche

Le Pic du Midi a accueilli en 2014, 108 718 clients. Un chiffre en augmentation par rapport à 2013 (104 699 personnes). Le chiffre d’affaires est stable par rapport à l’année 2013 et s’établit à 4,250 M€. 56% sont à imputer à la billetterie en journée, 17% aux nuits, 3% aux soirées, 4% à la boutique, 20% à la restauration.