11 Sep

Qui sont les 10 candidats aux sénatoriales dans le Jura ?

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg (©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg
(©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les grands électeurs du Jura choisiront les successeurs de Gilbert Barbier et Gérard Bailly le 24 septembre prochain. Dix postulants ont déposé leur candidature, mais pas Clément Pernot, le président du conseil départemental, qui avait pourtant décroché la très convoitée investiture du parti Les Républicains. Ce qui n’empêche pas un embouteillage de candidatures à droite. Continuer la lecture

28 Sep

Sénatoriales: en Franche-Comté, la droite fait (presque) carton plein

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Ce matin, la droite franc-comtoise avait trois sénateurs. Ce soir, elle en compte sept. Grâce à Cédric Perrin (Territoire de Belfort), Alain JoyandetMichel Raison (Haute-Saône) et Jacques Grosperrin (Doubs), l’UMP transforme l’essai après sa nette victoire aux municipales. Dans le Doubs, le maire divers droite d’Ornans Jean-François Longeot est également élu. Au Parti socialiste, Martial Bourquin fait figure de rescapé. Il est désormais le seul élu de gauche parmi les huit sénateurs de la région.  Continuer la lecture

15 Sep

Sénatoriales: la droite s’apprête à transformer l’essai des municipales

La gauche détient cinq des six sièges renouvelables en Franche-Comté (DR)

La gauche détient cinq des six sièges renouvelables en Franche-Comté (DR)

Les élections sénatoriales en Franche-Comté ne concerneront que trois départements sur quatre. Le Jura ne votera pas. Il l’a déjà fait en 2011. La droite y conservera donc ses deux sénateurs, Gilbert Barbier et Gérard Bailly. Ailleurs, il y aura du changement, forcément, puisque quatre des six sénateurs sortants ne se représentent pas. Et la gauche, malmenée lors des dernières municipales, a cinq sièges à défendre. La reconquête du Sénat par la droite pourrait donc passer par la Franche-Comté.

Continuer la lecture

12 Sep

Qui pour succéder à Jean-Pierre Chevènement? Les candidats aux sénatoriales dans le Territoire de Belfort

L'UMP espère conquérir le siège de sénateur de Jean-Pierre Chevènement

L’UMP espère conquérir le siège de sénateur de Jean-Pierre Chevènement

A 75 ans, Jean-Pierre Chevènement abandonnera son dernier mandat électif à la fin du mois. Ils sont sept candidats pour remplacer l’ancien ministre dans le fauteuil de sénateur du Territoire de Belfort. Forte de la conquête de la ville-préfecture en mars avec Damien Meslot, l’UMP mise sur le maire et conseiller général de Beaucourt, Cédric Perrin. La gauche présente quatre candidats, dont Yves Ackermann, le président du conseil général (PS), et Christian Rayot, le maire et conseiller général de Grandvillars, soutenu par le MRC du sénateur sortant.

Continuer la lecture

Les candidats aux sénatoriales en Haute-Saône

Le Parti socialiste a deux sortants. L'UMP espère lui ravir au moins un siège (DR)

Le Parti socialiste a deux sortants. L’UMP espère lui ravir au moins un siège (DR)

En Haute-Saône, les deux sénateurs sortants sont socialistes. Le président du conseil général, Yves Krattinger, ne se représente pas; Jean-Pierre Michel si. L’ancien maire d’Héricourt aura face à lui deux poids lourds de la droite haut-saônoise: l’ancien secrétaire d’Etat Alain Joyandet, ex-député, ex-sénateur et ex-maire de Vesoul, et l’actuel maire de Luxeuil-les-Bains, Michel Raison, député jusqu’en 2012. Ils sont dix candidats pour deux sièges.

Continuer la lecture

Les candidats aux sénatoriales dans le Doubs

Deux des trois sénateurs sortants ne se représentent pas

Deux des trois sénateurs sortants ne se représentent pas

Dans le département du Doubs, deux des trois sénateurs sortants ne se représentent pas. Et pas des moindres, puisqu’il s’agit du président du conseil général, Claude Jeannerot, et de l’ancien président du conseil régional Jean-François Humbert. Le Parti socialiste compte sur Martial Bourquin, sénateur-maire d’Audincourt, pour garder au moins un siège, d’autant plus que la droite est divisée entre l’ancien député Jacques Grosperrin (UMP) et le conseiller général et maire d’Ornans Jean-François Longeot (DVD). Six listes seront en compétition.

Continuer la lecture

28 Sep

La taxe sur l'électricité, une aubaine pour les petites communes… et les futurs candidats

Une majorité des représentants du Syded (syndicat mixte d’énergies du Doubs) s’est donc prononcée pour la généralisation de la taxe sur l’électricité pour les communes de moins de 2000 habitants, comme le permet la loi Nome de 2010. Plus de 400 communes du Doubs ne la percevaient pas jusqu’à présent. L’augmentation sur la facture d’électricité sera de 8,28%, soit près de 130 euros pour une famille de quatre personnes. La nouvelle taxe devrait rapporter plus de 4 millions d’euros au syndicat, dont 1,6 million retournera directement dans la poche des communes… Une manne dont beaucoup espèrent profiter avant 2014, année d’élections municipales et sénatoriales.

Continuer la lecture