01 Mar

François Fillon bientôt mis en examen ? La droite divisée sur le maintien de sa candidature

François Fillon le mercredi 1er mars (©ftvinfo)

L’annonce de la future mise en examen de François Fillon par l’intéressé lui-même à la mi-journée fait à nouveau entrer la droite dans une zone de turbulences, à sept semaines seulement du premier tour de la présidentielle. Faut-il toujours soutenir le candidat désigné par la primaire ou l’abandonner en rase campagne? Beaucoup de nos élus se posent la question. En Franche-Comté, certains ont décidé de prendre leur distance avec l’ancien premier ministre. Continuer la lecture

26 Jan

Affaire Penelope Fillon: Annie Genevard « renouvelle très fortement sa confiance à François Fillon »

La députée LR du Doubs Annie Genevard sur le plateau de LCP (DR)

La députée LR du Doubs Annie Genevard sur le plateau de LCP (DR)

Proche de François Fillon, la députée LR du Doubs Annie Genevard a défendu le candidat à l’élection présidentielle pour Les Républicains ce matin sur LCP. La maire de Morteau a notamment qualifié de « boule puante » les accusations d’emploi fictif visant Pénélope Fillon, épouse de François et employée comme assistante parlementaire pendant plus de dix ans. « Le Canard enchaîné affirme, mais ne démontre rien », affirme Annie Genevard. Le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire sur des faits présumés de détournement de fonds publics, d’abus de biens sociaux et de recel. Continuer la lecture

22 Déc

François Sauvadet saisit le préfet pour pouvoir s’exprimer à la Région

François Sauvadet (©f3fc)

François Sauvadet (©f3fc)

Président du groupe de droite au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, l’UDI François Sauvadet dénonce dans un courrier à la préfète de région une situation « intolérable » et demande à l’Etat d’intervenir pour que l’opposition ait un droit d’expression. Il n’y a pas eu de magazine institutionnel régional depuis la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté il y a un an, et donc pas d’espace d’expression pour l’opposition. L’ancien ministre menace même de saisir le tribunal administratif. Continuer la lecture

01 Déc

François Hollande renonce: les réactions en Franche-Comté

François Hollande (DR)

François Hollande (DR)

Le président de la République a annoncé ce soir qu’il ne serait pas candidat à sa succession. La décision de François Hollande, quelques jours après la désignation de François Fillon lors de la primaire de la droite et le jour où débute le dépôt des candidatures pour la primaire de la gauche, a été très commentée. Voici quelques-unes de ces réactions de nos élus. Continuer la lecture

26 Nov

Avalanche de critiques sur le logo de la Région Bourgogne Franche-Comté

logoBFC« Laid », « ringard », « cher »… On ne peut pas dire qu’il ait été accueilli dans la joie et la bonne humeur. Dévoilé en catimini cette semaine sur le site internet du conseil régional, le nouveau logo de la collectivité fait réagir nombre d’internautes et d’élus. Les critiques ciblent sa simplicité… et son prix, pourtant dans les tarifs du marché: 18.000 euros. Florilège. Continuer la lecture

22 Nov

Joyandet, Meslot, Sauvadet: un dernier hommage à Sarkozy avant de rallier Fillon

Nicolas Sarkozy, flanqué de François Sauvadet et Alain Joyandet, début septembre 2015 à Gilley (©f3fc)

Nicolas Sarkozy, flanqué de François Sauvadet et Alain Joyandet, début septembre 2015 à Gilley (©f3fc)

Ils ont fait la campagne pour Nicolas Sarkozy, en vain. Après l’élimination de leur champion au premier tour de la primaire, le sénateur Alain Joyandet, le député Damien Meslot et le président du groupe de droite au conseil régional François Sauvadet ont tous décidé de rallier François Fillon. Non sans rendre hommage à l’ancien président de la République. Continuer la lecture

18 Oct

La droite veut expérimenter l’apprentissage dès 14 ans en Bourgogne Franche-Comté

François Sauvadet (©f3fc)

François Sauvadet (©f3fc)

Alors que l’exécutif socialiste de la Région souhaite tester l’apprentissage jusqu’à 30 ans, l’opposition LR-UDI demande aussi un abaissement de l’âge d’entrée en apprentissage. « L’âge limite n’est pas le seul frein à son développement et la question de l’âge d’entrée dans l’apprentissage est aussi posée par nombreux acteurs de l’apprentissage », remarquent dans un communiqué François Sauvadet, le président du groupe de l’Union des Républicains, de la droite et du centre, et Marie-Claude Jarrot, vice-présidente de la commission apprentissage et formation professionnelle au conseil régional. « La mise en place d’une politique d’apprentissage de 14 à 30 ans serait une belle opportunité et une façon de saluer le travail accompli par les Centres de Formations d’Apprentis », notent-ils, sans convaincre la majorité de la présidente PS Marie-Guite Dufay, qui a refusé cette proposition.  Continuer la lecture

12 Oct

Primaire: 12 élus UDI de Franche-Comté soutiennent Alain Juppé, François Sauvadet préfère Nicolas Sarkozy

log-udiAu printemps, l’UDI refusait officiellement (via un vote des militants) de participer à la primaire « de la droite et du centre ». Aujourd’hui, près de 600 élus du parti de centre-droit, emmené par leur président Jean-Christophe Lagarde, prennent position dans Le Monde derrière Alain Juppé. Parmi les signataires de cette tribune, on trouve 20 Bourguignons et 12 Francs-Comtois, dont les parlementaires Michel Zumkeller et Jean-François Longeot. Patron de l’opposition à la Région, ancien ministre et ancien député, François Sauvadet s’engage lui pour Nicolas Sarkozy. Continuer la lecture